Adipose Blog
Signaler
Actualité Ciné

1. Je n'ai rien contre Dany Boon.

2. Rien à Déclarer est mauvais à mon sens, mais il y a pire et surtout c'est un avis perso.

3. Je n'ai rien contre le film français, contre les comédies françaises, je crois l'avoir déjà prouvé sur ce blog.

Après ces trois avertissements prouvant que ce n'est pas contre le film que j'en ai (mais bien contre un certain public), voici encore un nouveau florilège de "quoi, t'as pas aimé ? Mouahaha t'est trop nul !". Et après on dira que c'est ceux qui n'ont pas aimé qui sont les plus virulents. Au pire, même si j'avais insulté, j'aurais usé d'un peu d'arguments. M'enfin bon...

Au passage, Rien à Déclarer est au top du Box Office avec 2 896 373 entrées. Le Discours d'un Roi est second avec 494 161 entrées. À noter l'excellente performance du film Le Fils à Joe (que je n'ai malheureusement pas vu) qui s'en tire avec un cumul de 1 057 781 entrées. Sur ce, je vous laisse méditer sur ces chiffres avec un peu d'humour promis. Et surtout, surtout, ne critiquez pas les films populaires ! 3 millions de personnes pour vous dire que vous n'avez pas de gout, c'est insurmontable.

Alors beaucoup de gens me sont tombés sur le coin du museau. Je veux donc préciser certaines choses. Déjà, j'aime tous les films, je n'ai pas d'aprioris, je pense que mes critiques le prouvent : je vais voir tout et n'importe quoi. J'ai évidemment des attentes, des préférences sur le moment, mais je ne me connais pas "braqué" sur un genre en particulier. Ma critique de Rien à Déclarer est mauvaise dans le sens ou j'ai davantage parlé de ce qui m'énervait chez les gens que de mon avis sur le film. En soi, il faut dire que je l'ai vraiment trouvé naze.

Évidemment que j'ai rigolé sur certaines scènes. Mais cela en fait-il un bon film ? Les Tontons Flingueurs, La Grande Vadrouille ? (dont est très souvent comparé le film de Dany Boon) Le Corniaud ? Ils sont tous un vrai scénario travaillé, des comédiens très justes et s'articulent tous autour d'une même idée : être original. Là, comme le disent  plus ou moins justement les critiques dithyrambiques du dessus, c'est un mélange des Chti's et de Taxi. Où est l'originalité là dedans ? Au passage, la seule raison pour laquelle les gens disent qu'il ressemble à Taxi, c'est qu'ils font le lien avec le fait que [Spoiler]les deux héros du film voient leur voiture tunnée en bête de course façon Choupette de la Coccinelle[/Spoiler]. Navrant !

Autre chose pour les fans du haut : Arrétez de dire que la critique est pourrie, naze, qu'elle ne fait pas son boulot. Si même moi je trouve qu'elle est souvent très méchante en France, elle ne l'est pratiquement jamais avec les films français. Il faut être aveugle pour ne pas se rendre compte que si les Américains avaient fait ce film, ils se seraient  tout aussi bien fait littéralement détruire par la critique française. Un peu d'objectivité ne ferait pas de mal.

Quel est le problème finalement avec moi ? C'est que j'abuse, les gens ont raison. Mais j'en ai marre. Ce film à eux DIX FOIS plus de salles que n'importe quel film, une promo énorme, et les gens disent "n'écoutez pas les critiques, j'y suis allé j'ai eu raison et ce sont des aigris débiles qui ne jurent que par les films d'auteur". Mais les gens sont FORMATÉS pour y aller. Pour la plupart, ne pas y aller c'est "rater le film du moment". Le pire étant que ces mêmes fans seront les premiers à vomir sur le énième film de Dany Boon le jour où ils se seront trouvé une nouvelle mode.

Enfin, pourquoi j'ai été choqué des applaudissements. Déjà, parce qu'on n'est pas chez Papa et Maman. Y'a pas de réalisateurs, pas d'acteurs, ils applaudissent qui ? Le projectionniste ? Parce que ça se fait à la télé alors on le fait au cinéma pour se donner un genre ? Sans parler du fait qu'applaudir pour une comédie, c'est comme rigoler devant Black Swan : c'est, à mon sens, d'une connerie monumentale.

Tiens d'ailleurs, je viens de définir pourquoi la comédie n'avait pas le droit à des nominations aux césars : parce que ce n'est pas perçu comme du film. Pour beaucoup, c'est du McDo. On y amène toute la famille quand on sait pas quoi faire de sa soirée et tant pis si les gosses gueulent, si les parents mangent du pop-corn comme des gorets, si le coca tombe sur les sièges et si on rote (c'est arrivé !) après tout, bordel, "ils ont payé leur place, ils font ce qu'ils veulent". D'un coup d'un seul, je préfère qu'on me qualifie d'aigri (ce qui est quand même le comble et me blesse profondément au final).

Voilà la raison de ma colère. Vous avez vu, je suis gentil, je la fais partager...

Promis, j'en parle plus. Et je n'ai rien contre Dany Boon !

Ajouter à mes favoris Commenter (24)

Commentaires

Faler
Signaler
Faler
La troisième critique tape dans le vrai sur un point, entre taxi et les chtis... On voit le niveau du film là et surtout, le publique ciblé. C'est triste. Mais bon, pour te réconforter, viens à la maison, on matera un bon film, y'a toujours un verre pour toi ;)
Mordraen
Signaler
Mordraen
Incroyable comme nos avis se recoupent, que ce soit sur le film ou ses répercussions.

Ce qui me frappe énormément dans les "critiques" que tu as collectées, si on peut appeler critique une phrase de deux lignes, c'est la violence avec laquelle la vérité de ces commentateurs est assénée. Comment avoir une quelconque légitimité en utilisant de tels procédés? Est-ce en hurlant plus fort que l'autre que l'on recevra les honneurs d'être écouté?

Ce qui me chagrine le plus c'est qu'il est impossible de discuter avec ce genre de personnes : "Je ne suis pas d'accord avec toi, tu n'existes plus dans mon monde : tu es une pauvre merde." Si jamais on a le malheur de vouloir faire partager son propre point de vue qui sera, rappelons-le, forcément différent de celui de l'autre, si ce n'est dans l'idée, au moins dans les mots, il n'existe plus aucune alternative. Il semble qu'il n'y a désormais que deux types de critique : 1/ Celle partagée par le "grand public" et 2/ Celle qui en diffère, donc qui se fait cracher dessus.

C'est vraiment triste. Le problème c'est comment voulez-vous réussir à faire changer les choses face à un tel raz-de-marée de mauvaise foi? Le plus grand danger c'est que ceux qui ne sont pas d'accord finissent par se taire face au plus grand nombre. Quand ceux-là auront fini par museler les critiques, les vrais, alors ils auront réussi à tuer la critique.

Prions pour que cela n'ait jamais lieu. Pitié...
Darkbenito
Signaler
Darkbenito
helas on se retrouvent entre telerama et tele loisirs, il n'y a pas de juste milieu. Moi je suis pour une culture pour tout le monde, alors c'est sur ils y a des extremes difficiles ( dans les deux sens, hein genre la parodie des inconnus "j'aime l'automne" au bord de la fenetre pour les connaisseur, et les films bien populaire , sans que cela soit pejoratif). Mais le plus enervant et navrant,c'est le mur entre les 2 comme si il fallait choisir son camp et comme vous le disiez, l'incapacité des gens à discuter et à s'ouvrir à differentes choses. Je suis autant bon public sur un bon gros nanard bien gras que sur un kurosawa! Mais bon, je continue a essayer de partager un maximum ce que je connais et j'adore decouvrir. Alors surmontons l'adversité et gardons le cap!
Skywilly
Signaler
Skywilly
Si on pouvait avoir ne serait-ce que la moitié de vos commentaires sur les sites plus "populaires"...
Mercucall
Signaler
Mercucall
Ce genre de comportement ne se limite malheureusement pas au cinéma.

Ca fonctionne avec tous les produits "hype" comme par exemple l'iphone (c'est juste un exemple, pas d'humeur à tâter du fanboy aujourd'hui !) ou encore Bayonetta quand il est sorti, ce sont des produits que tu ne peux pas critiquer sous peine de t'attirer les foudres d'une certaine frange du public visé.

Je n'irai probablement pas voir ce film simplement parce que je n'ai pas aimé les chtits, ce film ressemble à une mauvaise blague sur les belges des années 80 :/, et j'ai l'impression que Rien à déclarer est juste la suite de cette blague.

Le pire dans cette histoire c'est que je suis persuadé que les gens qui adulent ces 2 films n'ont, pour la plupart, jamais vu les classiques de la comédie française qui ont vieillis mais qui sont toujours aussi drôles.
The-reaper
Signaler
The-reaper
CuberToy : dans le fond, tu as probablement raison, mais ce qui a surtout fait ce qu'est devenu le cinéma français, c'est son mode de financement. En France, il y a Canal+ (qui a des prérogatives légales) et les autres chaînes de télé, qui espèrent des programmes tout public pour diffuser en prime time. En clair, Rien à déclarer est un "film TF1", qui va fédérer 10 millions de téléspectateurs le dimanche soir dans 2 ou 3 ans. Il n'y a que ça qui compte. Du coup, les films sont assez "consensuels".

Le cinéma d'auteur est financé pour grande partie par Canal+, PARCE QU'ILS SONT OBLIGES DE LE FAIRE ; c'est la loi, c'est comme ça. Du coup, le cinéma français ne vit que comme ça. Il est difficile d'aller chercher d'autres moyens, d'autant que les producteurs sont devenus hyper frileux. Il suffit de voir à quel point Josiane Balasko (qui a pourtant quelques succès à son actif) galère pour financer ses films...

Quant à la tentative Europa Corp, qui dans un sens marche bien puisque les films connaissent en général le succès, on ne peut pas dire que la qualité soit toujours au rendez-vous (j'ai l'impression de voir du cinéma hollywoodien des années 80-90, mais les USA ont évolué depuis). Ils tentent bien quelques films moins grand public (les Bouchers Verts par exemple, film suédois), mais d'un côté, on sait pertinemment que Taxi 12 permet de financer des projets plus risqués.

Et ce qui me gonfle un peu en France aussi, c'est cette sorte de "lutte des classes perpétuelles" (on n'est pas le pays de la révolution pour rien! :P ) entre cinéma d'auteur nombriliste forcément "bien" et films populaires, donc forcément crétins. La critique française est gangrenée par son auto-satisfaction clanique, et ne comprend pas le succès d'un film comme "les Ch'tis",qui est juste le film arrivé au bon moment.
De toute façon, je ne lui fais plus confiance depuis que je suis allé voir Atomik Circus, film encensé un peu partout par la critique, mais qui est le film le plus WTF/ daubesque que je n'ai jamais vu (et pourtant, je ne suis pas difficile en terme de cinéma). O_o
CuberToy
Signaler
CuberToy
Second commentaire pour répondre à demarreur.

Ce qui s'est passé avec le cinéma français ? C'est plutôt facile à comprendre. La nouvelle vague.

Elle a apporté énormément au cinéma international, un regard frais sur les choses, on fait sortir les caméras des studios et on montre du sentiment. C'était beau. Les americains (et de manière général le monde entier) a repris le concept et le travail français c'est arrêté là, on a pas cherché à progresser depuis. Les americains (je précise que je les prends en exemple parce qu'ils représente le cinéma le plus vu au monde) a fait évoluer le concept, c'est inspiré, mais ca n'en est pas. Les studios français eux sont resté la dedans, évidemment, ça coute moins cher qu'un studio. En france on est toujours a chercher dans le moins cher. Et on refait les mêmes films, encore et encore en changeant deux ou trois ptits trucs. Mais toujours les mêmes films.

La nouvelle vague, ca a été beau à l'époque. Aujourd'hui elle est devenue la plus grande plaie du cinéma français.

Si tu veux faire un film de genre en France, tu vas en perdre des dents. Voilà pourquoi nos réal de genre (les nouveaux réal, la communauté geek comme Alexandre Aja) part aux états unis. Il ne fait sans doute pas d'excellent film mais au moins il en fait. En france, sa carrière serait resté au point mort.

Je conseil a tout le monde de regarder le documentaire : Viandes d'origine française ! par les réal de Suck my Geek. Il traite justement de ses questions de façon assez pertinente (malgré la présence de personne pas très doués, mais qui au moins essaye). Elles parlent justement de toutes les barrières française pour faire du cinéma de genre (ici le cinéma d'horreur).

Je rajouterai qu'une des cibles aujourd'hui des amateurs de cinéma en France est Besson. Ce mec a beau ne pas faire d'excellents films, il a reussi a emmener en France un modèle americain. C'est le seul. D'autre producteurs suivent ses traces. Il veut créer un grand studio Europa, et je l'y encourage vivement. Ca servira peut être pas a grand chose au début, mais ca servira et le cinéma français a besoin de se sortir un peu les doigts du cul. Et si Besson ne restera pas dans les mémoires comme le mec qui a réalisé de grand films, il restera au moins pour cette initiative là. Il est pas con, il sait que la France a besoin d'un studio, a besoin de prendre quelques risques.
CuberToy
Signaler
CuberToy
Cas de figure identique que pour les chtits... Les personnes qui ont aimés ne trouvant aucun argument justifiant le fait qu'ils ont aimés, se justifient justement en disant "ceux qui n'ont pas aimés sont des cons". Il suffit alors d'un peu d'observation pour se rendre compte que les gens qui n'ont pas aimés, eux, ont des arguments justifiants leur point de vu, là ou les autre se cache derrière le soi disant non professionnalisme des critiques.

L'ayant vu un peu avant toi, je t'avais prévenu :P

Moi par contre j'ai quelque chose contre Dany Boon. Je le crois pas assez con pour faire des films aussi mauvais (bien qu'honnêtes) et Rien a déclarer m'apparait comme un aveu. Boon fait clairement un truc qui marchera chez les spectateurs dit "populaire", il ne prend pas de risque, il refourgue la même came. Il est bon dealer, mais pas bon réal/scenariste (je l'aimais déjà pas avant). Dans un monde ou la majorités des gens semblent ne vouloir n'être que consommateur (les phénomènes de mode se cumulant... Twilight, René la Taupe, les Chtits, que de truc absolument à chier en tout point qui fonctionnent, non pas parce que les gens aiment mais parce que des gens leurs disent qu'il doivent et vont aimer). Au final, il serait simple d'aller insulter ces personnes et leur dire que ce sont des cons (ils le paraissent). Mais on sait qu'ils n'y sont pour rien. Ce sont des gens qui aiment ce qu'on leur dit d'aimer parce qu'ils ont compris (inconsciemment) que c'est comme ça que l'on progressait socialement, progrès faussé mais progrès quand même. Et nous pauvre gens de bons gouts (présomptueux, mais tellement vrai) on est là a critiquer tout, a donner nos points de vu après analyse, à vouloir mettre a mal des compagnies malsaine qui profite d'une certaine bétises qu'ils ont mis des années à installer chez le spectateur. Nous somme en tord, on aurait du suivre... Ces gens là ne se prennent pas de critique, il n'y a personne pour leur dire "oh mais toi, dès que c'est connu t'aime pas" alors que l'on aime pas, parce que ce n'est pas bien. Ils sont la majorité, ils s'entendent entre eux et ta voix Skywilly, ils en ont rien a foutre. On crie dans le vent mon gars :P

Alors en bonne "critique" ou même "geek", on sort peut être moins qu'eux, on est peut être des "handicapés social" comme ils aiment le dire... Mais d'un point de vue personnel, on vaux bien plus. Nous avons les capacités d'analyste que ces gens n'ont pas, nous connaissons la valeurs d'une ½uvre. Nous voyons les choses et nous fondons un avis personnel qui vaut ce qu'il vaut mais qui existe. Quatre fois plus de spectateur pour la merde de Dany Boon que pour le discours d'un roi... mais des deux, l'un seul restera dans l'histoire du cinéma, et un indice, ca n'impliquera pas une frontière france/belgique. Ça ne m'inquiète pas, en tout cas ca ne m'inquiète plus.
Angelstheduck
Signaler
Angelstheduck
Je connais depuis peu le cinéma en VOSTF (grace à toi Sky ;) )et je crois que c'est encore un des rares endroits où la salle sais apprécier un bon film s'en avoir un téléphone qui bip toute les 5 minutes ou autres nuisible sonore.

Mais bon il faut encore que le film choisi soit disponible en VOST et surtout que l'on ai une salle qui propose ce format prés de chez nous.
greo
Signaler
greo
Dans le fond je suis d'accord avec ce qui à été dit, le principe étant qu'il faut que la critique de la critique soient constructive pour former un débat.C'est malheureusement rarement le cas...

Il faut critiquer, mais pour les bonnes raisons. Des raisons qui peuvent être mal interprétées ou simplement ignorées. Se faire traité d'aigris pour ce genre de choses n'aide en rien au débat..

et on voit bien que les critiques des critiques dans la critique de Skywilly, ne sont pas de bonnes critiques, on sent que ces personnes critiques les gens qui ont fait la critique plutôt que la critique en elle même (bon okay j'arrête avec les répétitions ^^)

les vraies "critique de critique" sont toujours bonnes à prendre, mais peu de gens la maitrisent. Et c'est pourtant ça qui fait de bon débat, intéressant et passionnés



ps: Skywilly et ladanettedu94, c'est un plaisir de vous lire ^^
ladanettedu94
Signaler
ladanettedu94
J'évite personnellement au mieux que je peux le cinéma le samedi après midi et soir, et éventuellement le mercredi pour les gros films. Entendre des gens parler pendant les moments de silence, parfois même au téléphone, puis voir du pop corn de partout et du coca renversé sans même avoir essayé de mettre des mouchoirs dessus, ça me désole.

Je suis d'accord avec absolument TOUT ce que tu dis. Plus possible de critiquer un film populaire sans être traité d'aigris, de vieux con ou d'anticonformiste. Plus possible non plus de ne pas trancher le cinéma en deux catégories : les films divertissants, et les films d'auteur. C'est quand même incroyable que quand je cite Dog Pound dans mes films préférés on me qualifie parfois d'anticonformiste... Euh d'accord, surtout que ce n'est ni un film d'auteur, ni un film fait pour les vieux cons aigris... Mais ça n'est pas bourré d'effets spéciaux et de zinzins de l'espace intersidéraux, donc c'est caca.

Y'a plein plein plein plein de domaines où je ne connais RIEN. Le musique et les différents genres de musique en font partie. Est-ce que je hurle à la polémique quand quelqu'un critique ce que j'écoute ? Non. Est-ce que je hurle quand quelqu'un écoute un truc complètement inconnu en disant qu'il préfère ça aux Black Eyed Peas ? Non.

Franchement, au XXI° siècle, si on est plus capable de critiquer non professionnellement un film pour LES RAISONS QU'ON VEUT sans recevoir une critique de notre critique... Alors la culture populaire va dans une direction très dangereuse...
Skywilly
Signaler
Skywilly
Cronos -> Les deux derniers films avec Virginie Effira était très drôles :)
Anfalmyr
Signaler
Anfalmyr
C'est principalement ce qui me déplait le plus dans les deux derniers films de Boon, la surmédiatisation, la sortie prématurée qui fait de la "fausse pub" bien en avance..
Cronos
Signaler
Cronos
Les commentaires des spectateurs font peur quand même... On dirait qu'ils cherchent à se dédouaner et à critiquer ceux qui critiquent pour avoir un prétexte pour aimer le film...
Mais oui, le cinéma français a du mal à sortir un peu de son classicisme pour réaliser des choses sympas. En comédie, dernièrement, il n'y a pas eu grand chose de français qui m'a parlé, mis à part OSS 117 ou encore le duo de réals derrière Nos Jours Heureux ou Tellement Proches... Mais c'est tellement rare et tellement loin des campagnes marketing de dingues des films de cinéma populaires...
Skywilly
Signaler
Skywilly
C'est triste tout de même. Car le ciné c'est un cadre incomparable, une ambiance géniale, un moment vraiment fort. Tout ça gâché par... du popularisme.
jugatsu79
Signaler
jugatsu79
Perso je vais de plus en plus rarement au ciné à cause du comportement de certaines personnes pendant les séances (mon dernier film était scott pilgrim, on était 10 dans la salle). Maintenant je loue ou j'achète pour pouvoir me mater les films en vo peinard.
Tcho Bilout
Signaler
Tcho Bilout
Définitivement.
demarreur
Signaler
demarreur
ah le salaud ! C'est lui le fouteur de merde ?
Tcho Bilout
Signaler
Tcho Bilout
Bobby kotick a racheté le CNC et Europa Corp
demarreur
Signaler
demarreur
... Pourtant le cinéma français ne l'a pas toujours été (à chier) ^^

Mais qu'est-ce qui c'est passé bordel !
Sevanessa
Signaler
Sevanessa
1 : le monde est ainsi (dégueulasse)
2 : les gens sont ainsi (débiles)
3 : le cinéma francais est ainsi (a chier)



Surtout en france.
demarreur
Signaler
demarreur
Entre bienvenue chez les ch'tis et taxi. C't'"énorme lol
Skywilly
Signaler
Skywilly
Voilà, exactement ! C'est comme quand on sort d'un ciné avec des gens pas très cultivés, que tu dis que t'a pas aimé ou aimé et qu'ils te regardent genre "t'es qui toi ?". C'est ça le truc. Alors que l'échange, le débat, le coté passionné de la chose, c'est un peu dix fois mieux !
Kokoro
Signaler
Kokoro
Je n'ai pas vraiment un regard critique envers les films, mais quand je vois les commentaires de tout ces gens, on a l'impression qu'ils essayent de se convaincre eux même que le film était bien. Ils pourraient juste donner leur avis sans avoir besoin de critiquer celui des autres...

Adipose Blog

Par Skywilly Blog créé le 24/05/10 Mis à jour le 13/02/13 à 09h31

Jeux Vidéo, Séries TV, Livres, Cinéma... Tant qu'à faire, autant partager non ?

Ajouter aux favoris

Édito



Archives

Favoris