Trafalgar Square

Catégorie : [ Archives - 2011 ]

Signaler
[ Archives - 2011 ]

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Je rends hommage à notre Serialbutcher national en vous proposant une vidéo, qui je l'espère n'a pas encore été vue, mettant en scène un certain Darth Vader - Dark Vador, pour nous, pauvres françois - face à un opérateur de Tom Tom, la marque de GPS, chargé de lui faire dire les diverses phrases qu'un tel objet est supposé nous baratiner.

C'est d'ailleurs l'occasion de se rendre compte d'une chose, c'est qu'il faut s'appeler Luke pour pouvoir réussir à faire changer d'avis l'armure noire la plus stylée de l'univers.

 


Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
[ Archives - 2011 ]

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

C'est en feuilletant le blog de notre cher ami Kitsune que je me suis rendu compte d'une chose.

Visiblement, vous m'avez oublié...et je suis très triste de l'apprendre. Preuve en image.

 

 

Maintenant, vous avez intérêt à avoir une excuse en béton pour m'expliquer cette mascarade.

P.S : l'argument du bug n'est évidemment pas recevable. Ca serait trop facile ^^.


Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
[ Archives - 2011 ]

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ce fut long. D'accord, je le concède, ça n'a pa duré 40 jours mais ça fait presque trois semaines que mon PC m'a lâché et que j'erre sur le net de manière sporadique.

Et je dois avouer que Gameblog m'a beaucoup manqué.

Désormais, c'est fait, l'appareil a une nouvelle carte vidéo toute belle toute neuve, j'espère donc de sa part qu'il survive encore une ou deux années.

De toutes manières, je dois aussi remercier les visiteurs qui ont longtemps maintenu le blog dans le Top 50 avec 11 000 visites environ ce mois-ci, ce qui fait d'ailleurs partie de mes meilleurs résultats, c'est dire. En tout cas, je suis de nouveau d'attaque pour pourrir vos espaces ainsi que le mien, ça m'a tellement manqué. Surtout que j'ai matière à vous proposer des articles vu le temps que j'ai eu pour passer du temps devant mes consoles : Pokemon Version Blanche, Battlefield Bad Company 2, Final Fantasy VI...entre autres.

 


Que ce soit sur Gameblog même, ou sur PressStartButton ou même Le Serpent Retrogamer, je vous proposerai des liens, manière à ce que vous puissiez jeter un oeil si cela vous intéresse, évidemment.

Bon, je ne vais pas m'attarder plus longtemps sur mes problèmes et mes projets. En tout cas, je suis très heureux de revenir dans la partie, de prendre la quatrième manette de la console Gameblog et de découvrir vos réactions, impressions, fella...pardon, ma langue fourche.

Ca y est ! Mr. J'Aime est de retour sur le site et compte bien l'être pour un petit moment, si le destin le veut.

 

<<  //


Ajouter à mes favoris Commenter (2)

     
Signaler
[ Archives - 2011 ]

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

- Metroïd Other M -

- Nintendo - Team Ninja / Wii / 3 Septembre 2010 -

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samus, on commence à la connaître. Femme fatale du Jeu Vidéo, équipée de sa redoutable armure orangée. Chasseuse de prime implacable n'ayant jamais échouée dans sa mission, quel que soit l'ennemi : Mother Brain, Ridley...

Mais qui connaît véritablement le personnage ? Qui se souvenait, hormis les fans les plus assidus de la saga, que la belle blonde s'était nouée d'amitié avec un Metroïd, qu'elle finit par appeler son "bébé" ? Sachez que Metroïd Other M est là pour répondre à vos questions.

 


Après la révolution Metroïd Prime, qui introduisait dans la formule de la série la vision de la première personne et par conséquence une immersion bien plus prononcée, la Team Ninja préfère puiser dans les sources de la saga, notamment Super Metroïd et les volets GameBoy Advance, afin de produire un titre plus approprié à leur savoir-faire.

Et si quelques changements sont apportés dans ce dernier volet, les codes sont toujours présents. En effet, on conserve cet univers science-fiction mêlé à de la série z, notamment dans le design des créatures, qui fait tout le charme de Metroïd. Welcome back aux couleurs chatoyantes, aux reptiles violets et bien sûr, à l'armure lumineuse de Samus, qui luit dans l'obscurité de cette base spatiale comme un néon dans une boîte de nuit. Et même si le tout ne forme pas nécessairement un ensemble cohérent, il reste tout de même agréable d'explorer un lieu où les zones diffèrent les unes des autres, où le désert succède à la forêt tropical, où la fournaise précède les salles les plus froides et gelées. Et si tout cela relève de conventions, la force de Metroïd a toujours été de "s'éloigner" de cet aspect inanimé, rigide, que le métal peut proposer, comme c'est pas exemple le cas dans un Mass Effect. A vous de voir si cela vous plaît ou pas mais comme tout bon jeu Nintendo, l'ambiance est au rendez-vous, la variété graphique aussi, et ça, Metroïd Other M a su le conserver pour, je pense, le plus grand bonheur des amateurs.

En revanche, là où Samus faisait preuve d'un certain mutisme, MOM propose de développer l'histoire de la belle chasseuse de prime. Car c'est au cours d'une mission imprévue que Samus va avoir l'occasion de nous révéler son passé. Interpellée par un message de secours en provenance de la Station-Bouteille, base spatiale a priori insignifiante où aucun signe de vie n'est décelé, que la jeune femme va rencontrer ses anciens camarades de la Fédération Galactique et se retrouver piégée dans une intrigue au final bien plus complexe que ce qu'elle pouvait imaginer. L'histoire, en réalité, ne se révèle pas si complexe mais elle a le mérite de donner un fil conducteur plutôt adapté à l'aventure. Sinon, la personnalité de Samus va se dévoiler au grès de flashbacks où elle exprime son sentiment sur la situation en cours, sur un litige qui l'a poussée à quitter ses proches, à s'éloigner de la corruption des hommes et vivre sa vie. On pourra en revanche regretter le fait que la damoiselle soit aussi déprimée. La contradiction avec son identité de chasseuse de prime surarmée est évidente, ce qui donne un certain décalage au personnage, qui n'est donc pas si évident à cerner. Certains comprendront, d'autres moins.

 


 

Pour ce qui est du jeu en lui-même, le tout reste au final assez classique, assez proche de ce que pouvait nous donner l'excellent Super Metroïd. MOM reste un titre d'aventure / exploration mais où l'aspect action est bien plus prononcé, Team Ninja oblige. L'équipement traditionnel est donc bel et bien présent : missiles, rayon à charge mais aussi la célèbre morphball qui lui permet notamment de pénétrer les zones les plus inaccessibles de la Station-Bouteille.

Qui plus est, la belle blonde se prend bien en main. Si la maniabilité est déstabilisante aux débuts, du fait que la wiimote se tient à l'horizontal et que l'on évolue souvent dans des environnements 3d, le tout finit par très bien se maîtriser au bout d'une petite demi-heure. On finit par enchaîner sauts, tirs et les esquives, très simples à utiliser, et à mettre en place de véritables chorégraphies martiales où l'amie Samus exhibe toutes ses qualités de combattantes.

Et si l'action prend une place plus importante qu'à l'accoutumée, le jeu ne néglige cependant pas l'aspect aventure traditionnel des Metroïd. Vous devrez donc souvent explorer les zones de fond en comble pour trouver le moyen de progresser et de vous enfoncer plus profondément encore dans cette station abandonnée de tous...ou presque. On n'oublie d'ailleurs pas les différents upgrades cachés dans les niveaux de la base. Si le besoin de les retrouver est facultatif, l'habitué sera ravi de partir à la recherche de ces équipements bien pratiques qui donnent au titre un petit côté rpg, comme Zelda peut l'avoir.

 


Toutefois, on pestera sur les scènes d'enquêtes où, wiimote pointée sur l'écran, vous devrez découvrir les éléments susceptibles de faire progresser votre raisonnement et découvrir ce qui s'est passé en cet endroit. Si l'idée n'est pas foncièrement mauvaise, la difficulté de retrouver ces éléments visuels, parfaitement fondus dans les décors, nuit fortement au rythme du jeu. Et si elles ne sont pas si fréquentes, on ne peut pas en tout cas nier qu'elles fatiguent plus qu'autre chose.

D'autant que le jeu est dynamique. Avec cette Samus plus pétillante et nerveuse que jamais, une progression rapide, une alternance des niveaux marquée et une histoire présente mais discrète, le jeu se termine rapidement, le tout sans lasser. On appréciera donc le retour de la célèbre chasseuse de prime, surtout si vous êtes possesseurs de Wii, et l'accessibilité de cette aventure de grande qualité.

 


En tout cas, tout est présent pour satisfaire le fan, à mon goût. Que demander de mieux ?


Voir aussi

Jeux : 
Metroid : Other M
Plateformes : 
Wii
Sociétés : 
Nintendo, Team Ninja
Ajouter à mes favoris Commenter (5)

     
Signaler
[ Archives - 2011 ]

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

- Héros & Zéros # 04 -

- Bibi, L'Incarnation Du Mage Noir -

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Mage Noir, cela fait très longtemps que l'on le connaît. Déjà, dès le premier Final Fantasy sur Nes, sorti en 1987, on pouvait apercevoir ce personnage vêtu d'une longue robe bleue et d'un chapeau pointu qui couvrait le visage de son porteur. Seuls deux grands yeux ronds et perçant l'ombre pouvaient être vus, signe que ce mystérieux personnage cachait des pouvoirs dangereux et connus de lui seul.

Le Mage Noir fait d'ailleurs des apparitions très régulières dans les différents épisodes du jeu. Et s'il ne figure pas tel quel dans l'aventure, on peut au moins découvrir à un moment ou à un autre un de ses signes distinctifs.

 


En revanche, s'il s'agit en général d'un personnage sans caractère, presque inanimé, il n'aura jamais autant marqué les amoureux de la saga que dans Final Fantasy IX, sur Playstation. En effet, à l'époque, il prenait véritablement corps sous les traits de Bibi, un petit Mage Noir mystérieux, dont le passé obscur dissimule lui aussi bien des secrets et dont la ressemblance avec ses congénères, à la fois plus grands et plus puissants que lui, l'incite à se renseigner sur ses origines.

La seule différence mais elle est de taille, c'est que lui dispose d'un véritable caractère, d'une véritable âme, pourrait-on dire, de sentiments qu'il est capable d'exprimer et qui réussiront à percer le coeur de l'indomptable Steiner, chevalier valeureux pour qui "Mr. Bibi" impose le respect.

S'il parvient à toucher autant le joueur, c'est aussi parce-que son style est inimitable et ne laisse pas insensible. En effet, qui n'est pas fan de ce petit bout de Mage Noir, presque plus proche de la peluche que du sorcier aux grands pouvoirs. D'ailleurs, il finit lui-même par se poser la question. Lui qui semble si différent de ses frères, est-il véritablement une arme militaire destinée à satisfaire les besoins impérialistes d'un Reine hantée par la folie et d'une créature céleste elle aussi perturbée par ses origines.

 



Au cours de l'aventure, Bibi va forger son caractère, son identité et devenir un vrai personnage, un vrai guerrier capable de se défendre pour une cause qu'il va finir par comprendre aux côtés de ses compagnons de voyage. S'il semble découvrir la vie et la moindre des choses que peut contenir une ville, s'il se fait refiler un faux-ticket pour une pièce de théâtre dès le tout début de l'aventure, il finira par prendre conscience de ses pouvoirs incroyables mais surtout, à les utiliser à bon escient et pour un but qu'il estime juste. Pas comme ses frères le font.

Ses pouvoirs, parlons-en, il s'agit tout simplement des magies offensives les plus célèbres de Final Fantasy. Brasier Glacier, Foudre, j'en passe et des meilleures. Sa relation privilégiée avec Steiner va d'ailleurs permettre à ce dernier d'ensorceler sa lame pour infliger de plus grands dégâts encore à ses adversaires. Et quant sa colère explose, Bibi redevient ce qu'il devait sûrement être à l'origine. Un Mage Noir, un vrai, avec un chapeau pointu érigé comme une tour sur sa petite tête, au costume immaculé et rigide, alors qu'il donne d'habitude l'impression d'être sorti d'un coin de rue malfamée avec son pantalon trop grand et son couvre-chef déformé.

En tout cas, difficile de rester insensible au charme indéniable de l'ami Bibi, petit Mage Noir au grand coeur, bien plus humain et vertueux que nombre de personnes malintentionnées vivant en ce monde. Et s'il continue à vivre, c'est sûrement pour prouver quelque chose. Aux autres, à ses proches, aux personnes qu'il aime et à lui-même.

 


Un personnage mythique de la saga Final Fantasy qui permet à ce neuvième volet de figurer parmi les meilleurs de la série, à mon goût, tant les références à la saga toute entière prennent vie dans cet épisode trop peu loué par les fans.

 

<<  //


Voir aussi

Jeux : 
Final Fantasy IX
Plateformes : 
PS3, PlayStation
Sociétés : 
Squaresoft
Ajouter à mes favoris Commenter (6)

     
Signaler
[ Archives - 2011 ]

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Et oui, pas de jeu PS3 le mois dernier, car je me suis imposé le devoir de rattraper mon retard sur la Wii. Au programme, notamment des titres sortis lors de l'hiver dernier. Et honte à ceux qui clament la pauvreté de la ludothèque de la dernière née de Nintendo, ils ne cherchent pas suffisamment.

En bonus, une petite merveille de bac à sable, un titre indépendant extraordinaire qui fait en ce moment le buzz sur le net.

 

Alors, Sonic Colours, je vous le dis haut et fort : c'est ma très bonne surprise de ce mois de Février. Disponible depuis Décembre dernier, il me semble, il s'agit tout simplement à mon goût de la meilleure mouture intitulée Sonic depuis Sonic Adventure 2 sur Dreamcast, c'est dire si ça commence à dater.

En tout cas, ce titre fait honneur à la série en proposant un gameplay simple et efficace, une absence de bugs bienvenue, chose récurrente dans les derniers volets de la saga, et une vitesse supersonique au rendez-vous. Bref, un bon jeu de plate-forme lésé par sa propre modestie.

 


En effet, difficile de ne pas remarquer un certain manque d'ambition qui rejaillit sur la qualité globale du titre. Tout d'abord, l'ambiance, l'atmosphère, bien qu'agréable, n'est pas homogène. S'il y a des niveaux très sympas, d'autres sont en revanche beaucoup moins inspirés. Ensuite, on note la maniabilité approximative des phases en 3d, consacrées aux courses, certes, mais pas toujours très agréables manette en main.

Cependant, ne faisons pas les difficiles, si Donkey Kong Country Returns lui reste supérieur en terme de qualité et surtout de durée de vie, Sonic Colours reste un très bon représentant du genre. Les amoureux de la saga peuvent se jeter dessus, le titre en vaut le coup.

 

Après trois épisodes quelque peu révolutionnaires vu les standards de la série, Metroïd nous revient, bien décidé à renouer avec ses origines, celles notamment tirées de Super Metroïd sur Super Nes. Et si la formule reste connue, la Team Ninja parvient toutefois à produire une oeuvre de qualité, très équilibrée, très agréable le pad entre les doigts et assez immersive, tout en respectant les codes d'une série désormais reconnue pour sa qualité.

Si le tout reste très efficace, on pourra tout de même reprocher, bien que l'initiative de développer le background par de belles scènes cinématiques soit louable, le caractère trop sensible de l'amie Samus, qui reste tout de même une chasseuse de prime solitaire équipée d'une armure indestructible.

 


Et s'il reste possible de revenir à une vue première personne pour cibler ses adversaires, détruire avec précision un obstacle qui vous bloque la voie, les scènes d'enquête où vous devez passer la wiimote sur chaque élément du décor susceptible de vous apporter des informations ont l'effet pervers de détruire le rythme de l'aventure, tant il est difficile de repérer l'indice à découvrir avant de pouvoir à nouveau progresser

En revanche, la belle Samus reste toujours aussi puissante, son rayon toujours aussi efficace, et l'exploration toujours aussi sympathque, dans une station spatiale abandonnée qui semble l'être beaucoup moins. Un très bon jeu de la Wii que je recommande à ceux en mal d'action-aventure-exploration, et bien évidemment, aux fans de la saga.

 

Mesdames et messieurs, on s'attaque là à ce qui est à mes yeux le jeu du mois, si ce n'est peut-être déjà le jeu de l'année. Certes, je le découvre avec pas mal de retard mais Minecraft a beau être laid, qu'est-ce que c'est bon ! Vous savez, un peu comme une ratatouille. Ca ressemble à rien mais au final, on finit par en reprendre.

Disponible pour une dizaine d'€uros sur le net, le jeu propose simplement un monde composé de cubes, avec lesquels vous pouvez interagir pour le remodeler à votre image. L'expérience est d'autant plus stimulante quand vous êtes plusieurs à squatter le même univers, d'autant plus quand ils sont tarés et bourrés de TNT - n'est-ce pas, imicaali ? -.

 


Grosso modo, il n'y a à la fois rien à faire et tout à faire dans ce titre chronophage sur lequel vous passerez beaucoup de temps à peaufiner votre maison et à construire des tours, de façon à pouvoir vous repérez dans un espace qui, il faut l'avouer, ne brille cependant pas trop par sa variété.

Un gros coup de coeur sur lequel je risque de passer quelques heures encore tant le principe me plaît.

 

<<  //  >>


Voir aussi

Jeux : 
Metroid : Other M, Sonic Colours, Minecraft
Plateformes : 
Wii, PC
Sociétés : 
Nintendo, Sega, Team Ninja, Sonic Team
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
[ Archives - 2011 ]

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ca y est. L'anniversaire est terminé et il faut repartir sur de nouveaux rails, proposer de nouvelles idées, mettre en place de nouveaux principes et écrire de nouveaux articles.

En tout cas, le mois dernier fut exceptionnel. Jamais eu autant de visites ( environ 14 000 ), jamais eu autant de "j'aime"...Ce fut en tout cas un plaisir de mettre en page les jeux préférés des gamebloggers les plus emblématiques du site et cette expérience restera comme l'une des plus marquantes de mon année sur l'Espace Communauté & Blogs, c'est dire l'impact.

Maintenant, il faut trouver autre chose. Essayer de continuer à améliorer sa formule, progresser, proposer encore et toujours un contenu des plus intéressants et ce malgré une baisse de la motivation. Car oui, je le confesse, vous avez sûrement remarqué que je suis beaucoup moins prolifique qu'à mes débuts. J'écris moins, globalement, et je laisse petit à petit tomber les rubriques qui me semblent les plus pertinentes.

C'est pas faute d'essayer de maintenir le blog à flot mais je dois vous avouer que c'est pas toujours facile, surtout avec tout le travail que j'ai en ce moment. De toutes manières, vous savez tous très bien qu'en ce moment, pour la majorité d'entre vous, c'est pas toujours évident d'allier sa passion, les obligations quotidiennes et d'autres plu exceptionnelles.

Mais je dois avouer que ça me fait toujours plaisir de voir que mes petits articles sont appréciés par certains. Ce qui me donne une raison de continuer et de bien faire mon job. J'espère que la motivation reviendra un peu plus en ce mois de Mars, où la flore reprend vie et couleur. Peut-être que le blog va bourgeonner une nouvelle fois à l'annonce du Printemps. Je l'espère en tout cas.

De toutes manières, cela ne m'empêchera pas de visiter vos espaces d'expression, tant ils sont riches en bonnes découvertes et en articles de qualité.

Pour ce qui est des statistiques, le post que vous avez le plus visité le mois dernier est étrangement celui-ci, qui parle de la bande son d'Arrietty, excellent film que je vous recommande fortement.

Au fait, ce mois de Mars devrait beaucoup parler de Sonic et de son univers. Je pense d'ailleurs que vous l'aurez compris à la vue de la bannière.

En tout cas, je vous retrouve très prochainement pour partager avec vous mes jeux du mois dernier. Je vous l'annonce, Février a été riche en expérience gamer. Sur ce, couvrez-vous bien, il fait froid dans le Sud, et à la prochaine.

 

//  >>



Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
[ Archives - 2011 ]

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Hier m'est venue une idée super originale, directement tirée de l'esprit machiavélique de l'ami Tcho Bilout, que je salue et remercie au passage.

Bref, afin de lutter contre le parisianisme primaire des gamebloggers que l'on peut côtoyer sur ce charmant petit site, et face à l'envie de rencontrer de vraies personnes en chair et en os et tout et tout, si possible du genre féminin et canons, tant qu'à faire, je me suis dit qu'organiser des petites aprèm geek entre visiteurs du site ne serait pas au final une si mauvaise idée.

 


 

C'est pour cela que je proclame délégué de Tcho Bilout, responsable de l'organisation de rencontres sur la ville de Toulouse, évidemment, "Mon pais, ô Toulouse, ô Toulouse", comme dirait un certain Claude N. très connu dans le coin.

Je passe donc un avis national sur le site et annonce la création imminente de la CGT, la Confrérie Des Gamebloggers Toulousains, et espère leur adhésion en masse à ce projet qui, ma foi, peut nous promettre de bons petits moments. En tout cas, j'invite Canard-sucrey et Bigquick à faire passer le message, je suis très chaud pour les rencontrer et plus, si affinités ^^.

Voilà tout ! En attendant vos réponses, je vous incite à commenter en mal le logo tout pourri fait en deux minutes par mes soins de notre petite association, en espérant que le succès soit au rendez-vous...sinon, faut que je monte là-haut...


Ajouter à mes favoris Commenter (13)

Signaler
[ Archives - 2011 ]

---------------------------------------------------------------------------------------------------------


Ca y est ! C'est officiel. Le blog a franchi le cap symbolique des 100.000 visites. Et je n'ai rien d'autre à vous dire pour cette occasion qu'un sobre mais sincère merci.

100.000, c'est à la fois peu pour les plus successful d'entre vous, stars parmi les JulienC, Pouffy, Traz et j'en passe, mais c'est un nombre qui pour moi est tout simplement colossal. Imaginez qu'en Mai 2010, je fêtais tout juste mes 10.000 premières visites ! C'est dire le chemin traversé depuis et le mérite que vous avez à visiter ce site que je ne juge pourtant pas parmi les plus intéressants.

 


Tant de bons moment passés sur Gameblog, tant de discussions mythiques ( souvenez-vous du statut avec plus de 450 messages ^^ ), tant de petites attentions, tant de détournements de Serialbutcher, tant de passion pour un medium qui je trouve n'est jamais autant vénéré que sur Gameblog. Certains diront que je lèche un peu, mais honnêtement, si j'ai eu le courage de continuer à alimenter le blog depuis un an désormais, c'est bien parce-que je pensais qu'il y avait ici des gens que cela pourrait intéresser.

Et comme vous faîtes de même, l'harmonie existe. Gameblog est aujourdhui le site que je fréquente sûrement le plus, surtout parce-que je suis sûr de trouver ici de quoi me faire rire et de quoi parler JV avec passion. L'espace Communauté & Blogs n'a, à mon humble avis, pas fini de grandir et j'espère que vous et moi feront partie de l'aventure, d'une manière ou d'une autre.

 


En tout cas, un dernier merci, puis je vous laisse sur deux trois petites informations qui pourraient, on ne sait jamais, vous intéresser.

Tout d'abord, un petit Top 5 des articles les plus lus sur mon blog. Après recherche, ça donne ça. N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez.

- 1. A Present, Le Visiteur du Futur / 4489 Visites -

- 2. Character Design ; Final Fantasy VII : Cloud Strife / 4187 Visites -

- 3. [ Test ] Dragon Quest IX / 2452 Visites -

- 4. [ Anecdote ] Gilgamesh, Un Personnage Qui Lie Les Jeux Final Fantasy / 2426 Visites -

- 5. [ Saga Metal Gear Solid ] Départ / 2420 Visites -

 

Voilà ! Si vous avez des remarques à faire, des souvenirs à partager, des idées que vous souhaiteriez me confier, n'hésitez pas à la faire dans les commentaires ou par mp, je suis toujours très ouvert à la discussion.

Avant de me quitter, je vous recommande de surveiller de près mon petit blog. J'ai décidé de vous dévoiler LA chose qui m'a poussé à nommer mon blog - Coeur de Gamer -. Petit indice, il s'agira d'une musique, je ne vous en dis pas plus. En tout cas, je sais que les plus âgés d'entre vous vont avoir un gros coup de vieux, tant cette référence semble de nos jours complètement oubliée.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
[ Archives - 2011 ]

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour terminer, un petit dessin au crayon de notre mage noir préféré.

 


Et parce-que vous êtes des gens sympa, un petit bonus en sus ^^.

 


Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Trafalgar Square

Par Sirocco Blog créé le 20/01/10 Mis à jour le 17/12/13 à 11h42

Toulousain sympathique, fantastique, folklorique, féérique, symphonique, éclectique, chimérique, mirifique, artistique, acoustique, exotique...et autres adjectifs en -ique que j'accepte volontiers.

Ajouter aux favoris

Édito


 

Mesdames, mesdemoiselles et messieurs, bonjour/bonsoir à toutes et à tous.

Je suis Sirocco, étudiant en 5e année de Droit à Toulouse, blogger à mes heures perdues, mais avant tout grand amateur du Jeu Vidéo, marmite dans laquelle je suis tombé tout petit.

Trafalgar Square, c'est le nom de ce tout petit site qui privilégie notamment la musique tirée du média mais qui parle aussi de tout et de n'importe quoi. Ne vous étonnez pas d'entendre beaucoup parler de Nintendo, c'est parce-que j'en suis grand fan mais cela ne m'empêche pas de passer de nombreuses heures sur PS3 ainsi que sur les jeux Steam dont le prix défie toute concurrence.

N'hésitez pas à commenter les articles et à "liker" si vous avez apprécié la lecture de mes articles. Vous pouvez évidemment me joindre par MP si vous souhaitez me poser une question ou parler d'une chose, d'une autre. En attendant, j'espère que la lecture vous plaira et rendez-vous ici-bas ou bien ailleurs, si mon activité vous intéresse.

 


 

 

J'arbore fièrement une récompense aujourd'hui plus tellement valable mais que voulez-vous, c'est la seule que j'aie ^^. Elle fut attribuée par l'ami Anfalmyr sur la base des votes des Gamebloggers et elle me plaît tout particulièrement du fait que je tente de soigner le mieux possible l'apparence du blog, pour un plus grand confort de lecture. Et vi, je pense à vous et à vos petits yeux fatigués...

 

Archives

Favoris