Trafalgar Square

Catégorie : [ Archives - 2011 ]

Signaler
[ Archives - 2011 ]

 

Cette après-midi, 17 h, je vous donne rendez-vous ici même pour un événement exceptionnel...ou pas...

En ce moment, je suis très James Bond et je viens de remater en deux mois l'intégralité de la collection. Et tant qu'à faire, je me suis dit que partager un petit article sur le sujet avec mes compagnons virtuels préférés ne serait pas une si mauvaise idée. Ainsi donc, après de longues minutes de rédaction et de mise en page, ça y est, le post est prêt à débarquer pour mon plus grand plaisir, je dois l'avouer.

 

 © Tozani


Avant tout, j'aimerai demander votre attention quelques secondes, rien de bien méchant, vous verrez. Sur une suggestion pertinente de MissV, évidemment, l'idée de mettre en place en petit sondage des familles, histoire de connaître votre point de vue sur le sujet, ne me semblait pas si mauvaise.

Si cela vous intéresse, vous pouvez donc vous lancer dans un effort quasi titanesque, celui de choisir parmi tout les acteurs ayant incarné le célèbre agent du MI6 lequel est votre préféré. N'hésitez d'ailleurs pas à poursuivre votre réflexion dans les commentaires, si vous souhaitez partager votre déchirement existentiel.

J'attends avec grande impatience vos résultats et vous donne rendez-vous donc en fin de soirée, car oui, à l'heure qu'il est, je dois être en train d'assister à un cours d'idéologie politique moderne.

 

 

Qu'est-ce que je donnerai pas pour revêtir le célèbre smoking noir du ténébreux James Bond ? Ah là là...

 

Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Signaler
[ Archives - 2011 ]

 

Vous connaissez mon amour pour cette petite émission qui ne paie pas de mine mais qui a le mérite de me faire rêver. Car oui, tout ce qui se passe dans ces toolassisted speedrun est mathématiquement possible, pas besoin de modifier le contenu d'une cartouche pour arriver à de telles fins.




La preuve en est d'ailleurs dans ce dernier épisode car c'est à un fan de l'émission que l'on a confié le soin de réaliser avec ses petites mimines un speedrun tout ce qu'il y a de plus classique et de plus hardcore. Et c'est au jeu adapté de la série animée La Famille Adams, Pugsley Scavenger's Hunt, que le lascar s'attaque. Et il faut avouer qu'il se débrouille pas si mal.

En tout cas, c'est après une longue période d'absence que les amis Coeurdevandale et Realmyope remettent l'émission au goût du jour. D'ailleurs, ces petits gars s'apprêtent à animer une toute nouvelle série sur Jeuxvideo.com nommée Speed Game, où ils devraient commenter comme à leur habitude une vidéo assez courte d'un jeu expédié en deux-deux.




Peut-être l'occasion pour moi de revenir un peu sur le site pour une raison autre que la prise de screenshot...d'autant que le départ de Franck n'a pas arrangé les choses...

 

Voir aussi

Plateformes : 
Super NES
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

  
Signaler
[ Archives - 2011 ]

 

Gamerside, c'est le podcast "de gamers pour les gamers", réalisé par des amateurs lillois complètement fêlés du bulbe capables de vous tenir la jambe pendant des heures sur un seul et unique sujet qui nous plaît tant : le Jeu Vidéo.

L'intérêt de les écouter ? Une qualité d'enregistrement magnifique, des animateurs barrés et nous ne parlerons pas des blagues hilarantes de l'ami Zbi - représentantes de la gente féminine s'abstenir ^^ -, des opinions souvent tranchées qui changent de l'avis un peu fade que l'on peut parfois trouver dans le milieu de la presse vidéoludique.

Bon, je vais pas vous refaire l'histoire de la bande mais je tenais à relayer leur dernière création : le podcast 43 célébrant le dixième anniversaire DU Gamecube.

Evidemment, en tant que gros nintendomaniac, je ne pouvais m'abstenir de leur faire de la publicité. Je vous incite donc fortement à tendre l'oreille, à le télécharger, à l'enregistrer sur votre iPod ou je ne sais quoi et à profiter pépère dans votre pieux avant d'aller rejoindre Morphée ou en fond sonore en jouant à Third Strike sur le PSN ou le Xbox Live, ceux qui me suivent comprendront.

 

Voir aussi

Plateformes : 
GameCube
Sociétés : 
Nintendo
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
[ Archives - 2011 ]

 

Je ne sais pas si vous, vous connaissiez Threadless, cette marque américaine de fringues affichant des créations perso, mais en tout cas, j'ai eu grand plaisir à apprendre son existence sur le blog de la damoiselle Violette.

L'avantage de cette marque, c'est qu'elle fait régulièrement du destockage, vendant ses créations à des prix défiant toutes concurrence. Et c'est donc avec opportunisme que je me suis lancé dans l'opération, faisant acquisition de quatre t-shirts fort sympathiques pour la modique somme de...40 €, frais de port compris.

De toutes manières, j'en profite encore une fois pour remercier MissV, MmeKeuchtof ou je ne sais plus trop quoi pour ses idées géniales qui remplissent mon armoire de vêtements fun et pas trop chers.

 

 

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (10)

Signaler
[ Archives - 2011 ]

 

Mercredi après-midi, coiffeur. Inintéressant, je vous le concède sans trop de mal. Mais sur le retour, j'ai eu l'agréable surprise de voir qu'un employé de bureau devait tuer son temps en assemblant des post-it. Le tout égaye les murs triste d'un bâtiment bancaire des années 70.

Pardon pour la qualité de la photo, by the way.

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
[ Archives - 2011 ]

 

Gamebloggers, gamebloggeuses, je vous le dis tout net, j'ai passé un excellent été durant lequel j'aurai alterné avec saveur périodes de repos et donc d'enrichissement personnel ( jeux, littérature, cinéma, famille... ), de travail, avec un mois stimulant à participer à l'installation de scènes dans le centre de Toulouse, et de dépaysement, avec un petit tour dans le Jura mais surtout, une escale merveilleuse dans le coeur de la capitale parisienne où j'ai réussi à faire plus ample connaissance avec certains d'entre vous, pour mon plus grand bonheur.

Bien évidemment, j'ai passé d'excellent moments sur ce site où je commence à plutôt bien connaître le monde, et si je fais encore preuve de maladresse et d'approximation, je me sens bien plus proche de certains et je tiens encore une fois à vous remercier pour ces belles découvertes.




Bien sûr, j'ai passé un bel été de joueur. Odin Sphere, Assasins Creed, Assasins Creed II, Super Street Fighter IV AE et Street Fighter III Online Edition, Red Dead Redemption, Castlevania LoS, Chrono Trigger, Final Fantasy VI, Xenoblade - que je ne devrai pas tarder à terminer - et tant d'autres expériences diverses et variées. J'en ai même profité pour alimenter mon petit blog en articles auxquels je tiens beaucoup et dans lesquels j'ai investi du temps, chose dont je ne suis pas peu fier. Un petit dossier sur la saga Zelda, de nombreux posts musicaux, la découverte d'émissions en ligne dont je ne peux plus me passer - Gamerside, 88 Mph... - et que je partage avec vous.

Mais les festivités s'achèvent désormais. La rentrée en fac a eu lieu ce lundi et dorénavant, mon temps de jeu va grandement se réduire, d'autant que je prends de plus en plus de plaisir dans des activités annexes. Ajoutez à cela le travail nécessaire à chaque étudiant pour tenter de réussir ses études, l'esprit occupé par diverses obsessions et vous comprendrez qu'en ce moment, la tête n'est pas vraiment aux plaisirs vidéoludiques. Enfin, pas pleinement.

Je vais être occupé, c'est une certitude. Mais se servir d'une telle situation n'est pour moi pas une excuse, loin de là. Vous êtes nombreux à faire des articles de qualité malgré des boulots exigeants, pourquoi ne pourrai-je donc pas faire de même ? Fort heureusement, et je pense que ça en rassurera certains d'entre vous, le blog étant visité un sacré paquet de fois et je vous le dois, les idées existent. De véritables articles de fond risquent de débarquer dans les prochains jours mais soyez patients, il est toujours difficile d'enchaîner les réflexions, aussi futiles soient-elles. D'autant que je n'aime pas tant que ça mes petits posts "détente" qui donnent l'impression que je fais quelque chose.




Voilà tout. Je tenais à vous tenir informé de ma situation qui ne devrait pas suivre la trajectoire des feuilles mordorées qui vont bientôt recouvrir les sols de nos belles villes et campagnes. Sur ce, je vous souhaite un bon week-end, un peu à l'avance, certes, et vous donne rendez-vous d'ici peu pour mes impressions sur ce jeu merveilleux qu'est Xenoblade, n'en déplaise à certains.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

     
Signaler
[ Archives - 2011 ]

 

Messieurs, je ne suis pas un grand spécialiste du style, ni un grand joueur de vs fighting mais j'attendais depuis un petit moment cette adaptation d'un volet très particulier de la saga Street Fighter, Street Fighter III Third Strike. Troisième déclinaison du quatrième épisode de la série, le titre est réputé pour ses grandes qualités visuelles, son animation magnifique mais aussi pour son exigence technique.

Cependant, on ne pourra s'empêcher de pester sur la qualité de cette adaptation. Explications.

On va faire simple, SF III Third Strike est un jeu de vs fighting ( de baston, grosso modo ) en un contre un tout ce qu'il y a de plus classique vis-à-vis de la série. Vous retrouverez donc la barre de vie traditionnelle, la jauge de Super Art qui une fois remplie autorise la manipulation d'une furie évidemment plus dévastatrice et autres joyeuseries.




Les nouveautés, ici nombreuses, sont dissimulées essentiellement dans le système de combat. Les coups EX font leur apparition, permettant de renforcer les coups spéciaux des personnages et d'offrir de nouvelles propriétés ( juggles, par exemple... ) tout comme le choix parmi trois Super Arts ( furies ) avant le début du combat. Mais la feature la plus étonnante reste tout de même le parry system, c'est-à-dire la possibilité pour le joueur de parer le coup de l'adversaire en pressant le stick vers l'avant au moment de la frappe et qui, réussie, permet de ne pas perdre de vie et de contre-attaquer. La manipulation est évidemment complexe à réaliser, surtout très risquée et il faudra faire jouer votre tête et vos cojones pour parvenir à contrer.

Tout ces petits ajouts au final non négligeables font de Third Strike un épisode particulièrement exigeant et qui réclamera de votre part beaucoup d'entraînement et de pratique. Fort heureusement, cette édition en ligne propose de nombreux défis et situations d'entraînement qui vous permettront de cerner et d'apprendre les rudiments de l'opus. Sans oublier la possibilité d'enregistrer les vidéos de ses propres pugilats et de visionner celles de tout les autres joueurs du monde entier, excellente source d'informations pour ceux qui débutent. Si ce système est très sympathique, celui du mode entraînement aurait tout de même gagné à être plus lisible, certaines des demandes étant particulièrement peu claires et difficiles à appréhender.

Là où le titre a aussi divisé, c'est sur ses prises de position esthétiques. Pas tellement sur le plan graphique, bien au contraire. Le jeu est magnifique, l'une des plus belles 2d connues d'autant plus que le titre est sorti en 1999 sur CPS-3, le système d'arcade très peu utilisé par Capcom mais aux capacités techniques visiblement impressionnantes. La quinzaine de stage sont tous travaillés et particulièrement riches en couleurs et en détails.




Quant à l'animation des personnages, on touche là à une des très grandes qualités de Third Strike. Ces dernières sont impressionnantes de fluidité, absolument somptueuses, fascinantes presque. Il suffit de jeter un oeil à l'animation neutre de Elena et ses amples mouvements de jambes pour comprendre l'ampleur du travail produit.

En revanche, ce sont les personnages qui n'ont visiblement pas marqué. Si certains d'entre eux ( Makoto, Ibuki, Dudley, Yun, Yang ) ont été repris dans le casting de Super Street Fighter IV et que les Ryu, Ken, Gouki, Chun-Li se maintiennent toujours dans la liste, force est de constater que le reste du groupe n'a pas vraiment convaincu les fans. Entre les Necro / Twelve désarticulés et sortis d'un autre monde, un Urien bodybuildé en slip, Oro qui nettoie ses parois nasales ou Hugo qui parvient à sublimer la laideur d'un Zangief, ces personnages au style véritablement unique et propre se détachent vraisemblablement trop du mélange fantastique / réaliste des premières versions. Ajoutez à cela d'excellentes musiques très typées jazzy / hip-hop et une ambiance bâtarde entre exotisme et urbanisme, le tout fonctionnant pourtant très bien, et la formule se révèle peut-être trop atypique pour convaincre. D'autant que le titre n'a pas connu le soutien de Street Fighter II en Europe et aux USA en arcade vu le déclin du milieu à la fin des années 90.

Maintenant que Third Strike vous est présenté, passons à l'intérêt de cette nouvelle itération à laquelle le sobriquet de Online Edition est ajouté au titre original.

L'apparition des défis et du visionnage de vidéos en ligne ayant déjà été évoqué, il ne reste plus qu'à évoquer le cas combat en ligne. Et là, c'est la catastrophe, l'ajout de cette option étant pourtant cruciale et sa mise en place manquée. Pourquoi cela ? Tout simplement parce-qu'il est extrêmement rare de croiser un adversaire avec une excellente connexion et qu'en l'absence de filtre, on est obligé de se contenter d'affrontements peu confortables non pas à cause du lag mais de la solution à ce problème, justement. Le paradoxe tient en effet à l'application d'un système qui permet d'éviter les ralentissements ( le GGPO ) en zappant plus ou moins des séquences d'animation. Le souci est donc remplacé par une autre gêne, celle de ne plus véritablement savoir ce qu'il se passe à l'écran et de croire qu'un de ses coups touche alors que ce n'est pas le cas.




En plus du désagrément que cela procure, l'attente systématique d'environ 3 à 5 minutes avant chaque combat pour que les serveurs parviennent à vous trouver un adversaire à peu près potable n'incite pas à se plonger dans cette option qui pourtant devait être la plus-value de cette itération. Pour terminer, l'habillage métallique particulièrement hideux des menus et le rap insupportable qui vous accompagne dans le lobby n'arrangent pas les choses.

En clair, l'adaptation en elle même est plutôt bonne. Online Edition conserve toutes les qualités de l'original et toutes les spécificités qui font sa particularité, avec sa galerie de personnages loufoques, ses graphismes et animations merveilleuses, tout cela relevé par le sel des challenges très instructifs pour l'apprentissage, la maîtrise du parry et des combos ainsi que deux trois features sympathiques. Toutefois, la grande médiocrité du mode en ligne nuit clairement à l'intérêt de ce volet en ligne, lui qui devait justement promouvoir les qualités ludiques en offrant la possibilité aux joueurs d'affronter des personnes du monde entier.




Si vous êtes amateurs du genre et blasés par la récompense donnée aux "piffeurs" dans Street Fighter IV, Third Strike saura vous combler avec son exigence pointue. En revanche, trouvez de bons amis pour faire des tournois en soirée car l'option online n'est clairement pas au point. Espérons une mise à jour...

Note : la critique relative aux modes en ligne concernent essentiellement le PSN, moi-même n'ayant pas pu mettre la main sur une version XBLA.

Screenshots // www.jeuxvideo.com

 A voir // [ Musique Maestro ! ] Street Fighter III Third Strike

 

Voir aussi

Jeux : 
Street Fighter III : Third Strike - Fight for the Future
Plateformes : 
Xbox 360, PS3
Sociétés : 
Capcom
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
[ Archives - 2011 ]

 

Vous connaissez tous la série lancée par Kaminos "F5 Pour Les Yeux", dans laquelle notre compatriote amateur de la culture japonaise expose des photos de chats dans des positions particulièrement kawaii.

En hommage à son travail, je reprend donc sans réfléchir, sans scrupules, sans peines ni peurs. Sauf que ça marche pas vraiment pareil, me demandez pas pourquoi.

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (10)

     
Signaler
[ Archives - 2011 ]

 

Leonardo Da Vinci se serait lié d'amitié avec un certain Ezio Auditore da Firenze comme nous le montre Assassin's Creed II. Et si ce dernier l'avait tellement marqué qu'il en aurait fait un tableau ?

Ca aurait donné ça.

 

 © Higarts

 

Voir aussi

Jeux : 
Assassin's Creed II
Plateformes : 
Xbox 360, PS3, PC
Sociétés : 
Ubisoft
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
[ Archives - 2011 ]

 

J'ai passé un merveilleux moment dans la capitale française, quatre journées superbes animées par les balades dans le coeur de la ville, par la visite de musées tous plus impressionnants les uns que les autres, à déguster le pain blanc et à profiter de ma famille.

Mais je dois vous avouer une chose, errer dans les rues de Paris est tellement plus plaisant quand on est accompagné de gamebloggers ou gaybloggers, pour les intimes.

Mardi après-midi, ce sont Hairaz, jeune lycéen brillant, Oxydam, jeune lycéen apeuré par League of Legends et Enimal, nouvel étudiant en game design qui se sont présentés aux Tuileries pour m'accueillir chez eux malgré une appréhension naturelle lors des premières présentations. Une après-midi extrêmement agréable où l'on a pu causer activité sur les blogs, potins et ragots en tout genres, points culminants de notre passion. On a donc pu évoquer la progression du jeu vidéo Gameblog, toujours en cours, on a pu spoiler l'ami Hairaz sur la saga Metal Gear, lui qui cherche désespérément une PS2 pour attaquer le troisième volet, j'ai pu vanner Oxydam sur son skill sur League of Legends, parler souvenirs avec Enimal. J'ai aussi pu défendre FF XIII, que je ne considère pas comme une catastrophe malgré les railleries de mes camarades.



De gauche à droite // un squatteur, Kaminos, Kitsune, Papayou, Tcho Bilout, Seblecaribou, moi même, Oxydam et Hairaz

Après quelques heures de discussions intenses, c'est le coeur lourd mais tout de même soulagé d'avoir pu enfin rencontrer des bloggers parisiens, moi qui aurait pu tout simplement passer la journée tout seul comme un rat, que je quitte les bloggers d'une journée. Mais tout n'est pas encore terminé.

Car les appels incessants de Kitsune...pardon, Mr-harasawa, m'ont incité à organiser une nouvelle date plutôt en fin de journée, afin de faciliter le voyage de joueurs plus aptes à se déplacer la nuit que le jour. Ne me demandez pas pourquoi.

Mais la tâche est trop difficile et je remets ma vie entre les mains du spécialiste en la matière. Tcho Bilout. Le seul et l'unique blogger capable d'organiser un rendez-vous en quelques heures seulement. Et c'est donc grâce à son Iphone omniprésent que des représentants de la blogosphère tels que Seblecaribou, Sseb22, Papayou, Kitsune, Kaminos et Tcho Bilout, bien évidemment, ont pu se retrouver à la station Cour Saint-Emilion pour boire un verre et déconner tous ensemble comme de joyeux compagnons. Oxydam et Hairaz étaient de retour pour l'occasion, eux qui ne semblaient pas résister aux sirènes d'une soirée qui s'est révélée plutôt animée mais riche en bonnes blagues...ou pas...et en situations abracadabrantesques.






Le programme, quel était-il ? Tout d'abord, boire une bonne binouze. Kaminos avec son sens de l'orientation visiblement légendaire, nous a dirigé vers un bar hors de prix où nous avons pu balancer à tout va, subir les très mauvaises vannes du chat premium et tant d'autre choses. Pressés par le temps, Sseb22 et Kitsune doivent nous quitter, je ne sais pour quelles raisons, ces derniers ne devant sûrement pas apprécier notre compagnie ^^. Plus sérieusement, les rencontrer fut un grand plaisir et j'espère renouer contact avec eux d'ici peu.

Affamés par de longues secondes de marches, c'est dans le centre que nous nous dirigeons, en bande de joyeux lurons que nous sommes, vers un soi-disant asiatique fort sympathique, toujours recommandé par le peu inspiré Kaminos. Restau blindé, pas de place pour nous sept avant de longues minutes d'attente, serveurs incapables d'aligner deux mots de français et que seul notre taulard à l'humour douteux pouvait comprendre. Sans oublier que Tcho Bilout fier d'exhiber sa nouvelle bécane ne parvenait pas à nous retrouver.




Mais le tout est plutôt bon, pas cher qui plus est, et c'est le ventre rempli que certains animés par l'envie d'un bon dessert bien gras s'en vont au McDo du coin pour s'enfiler gentiment un petit sundae. Et malheureusement pour les absents, c'est à ce moment là que les anecdotes les plus terribles ont filtré, comme si une bière digérée après quelques heures parvenait à faire effet. Certaines bribes ont déjà filtré et je ne jetterai pas d'huile sur le feu même si certaines d'entre elles furent croustillantes.

Mais bon, tout a une fin et les différents animateurs de la soirée se doivent de rentrer chez eux. Tcho Bilout était visiblement en manque d'amour et part retrouver son lit douillet. Seblecaribou, Kaminos et Hairaz quittent la soirée, le coeur empli de bonne humeur, je l'espère en tout cas, tandis que Papayou et Oxydam m'accompagnent, m'offrant même le ticket de métro pour me sortir de la merde, vers le chemin du retour.




En tout cas, j'ai passé avec vous un très bon moment, le point culminant de ce petit voyage en quête de découvertes en tout genres, et j'espère qu'un jour, je pourrai me rapprocher de la capitale pour participer à un nouvel épisode comme celui-là. Si vous voulez toujours de moi, évidemment.

 

A voir // Gameblog Network Improvisé à Bercy

A voir // Gameblog Network Spécial Sirocco

Pardon d'avance pour la qualité plus que mauvaise des photos de mon HTC de m**** !

 

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Trafalgar Square

Par Sirocco Blog créé le 20/01/10 Mis à jour le 17/12/13 à 11h42

Toulousain sympathique, fantastique, folklorique, féérique, symphonique, éclectique, chimérique, mirifique, artistique, acoustique, exotique...et autres adjectifs en -ique que j'accepte volontiers.

Ajouter aux favoris

Édito


 

Mesdames, mesdemoiselles et messieurs, bonjour/bonsoir à toutes et à tous.

Je suis Sirocco, étudiant en 5e année de Droit à Toulouse, blogger à mes heures perdues, mais avant tout grand amateur du Jeu Vidéo, marmite dans laquelle je suis tombé tout petit.

Trafalgar Square, c'est le nom de ce tout petit site qui privilégie notamment la musique tirée du média mais qui parle aussi de tout et de n'importe quoi. Ne vous étonnez pas d'entendre beaucoup parler de Nintendo, c'est parce-que j'en suis grand fan mais cela ne m'empêche pas de passer de nombreuses heures sur PS3 ainsi que sur les jeux Steam dont le prix défie toute concurrence.

N'hésitez pas à commenter les articles et à "liker" si vous avez apprécié la lecture de mes articles. Vous pouvez évidemment me joindre par MP si vous souhaitez me poser une question ou parler d'une chose, d'une autre. En attendant, j'espère que la lecture vous plaira et rendez-vous ici-bas ou bien ailleurs, si mon activité vous intéresse.

 


 

 

J'arbore fièrement une récompense aujourd'hui plus tellement valable mais que voulez-vous, c'est la seule que j'aie ^^. Elle fut attribuée par l'ami Anfalmyr sur la base des votes des Gamebloggers et elle me plaît tout particulièrement du fait que je tente de soigner le mieux possible l'apparence du blog, pour un plus grand confort de lecture. Et vi, je pense à vous et à vos petits yeux fatigués...

 

Archives

Favoris