Trafalgar Square
        
Signaler
[ Dossiers ]

 

Fut un temps où la ligne internet, la bande passante, l'écran HD je-ne-sais-quoi et l'abonnement mensuel à une plate-forme de jeu en ligne relevait du superflu. A l'époque, un bon vieux cathodique, un bon jeu, quatre manettes et quatre potes, évidemment, suffisaient simplement et garantissaient une longue et belle après-midi de rires et de "déconnades".

Pour cela, la GameCube était une console merveilleuse. Dotée de ses quatre ports manettes, le cube de Nintendo était évidemment conçu pour offrir de tels divertissements, d'autant que les jeux disponibles dans sa ludothèque peuvent encore suffire aujourd'hui à passer d'excellents moments.

Bien sûr, c'est encore Nintendo qui s'est attelé à la tâche pour prouver qu'en matière de multijoueur local, ils sont les rois. Vous voulez des exemples ? Je vais vous en donner quelques uns.

Tout d'abord, Super Smash Bros. Melee. Suite d'un premier jeu déjà bien fendard sorti sur Nintendo 64, l'annonce de ce titre éveillait déjà en moi un fort sentiment d'attente. Et nous furent nombreux à ne pas être déçus. Si Super Smash Bros. premier du nom proposait déjà une formule originale, opposant les personnages les plus emblématiques de la firme de Kyoto au coeur d'arènes où la seule loi qui règne est celle du "SMASH", c'est-à-dire celle qui consiste à envoyer valser en dehors de l'écran ses adversaires.




Tout simple mais drôlement addictif, SSBM réussit un tour de force, celui de sublimer la recette en proposant un contenu monumental. Nombreux objets de collection à débloquer, une foule de personnages cachés, des tonnes de défis, une animation et un déluge d'effets plus impressionnants les uns que les autres sont autant d'arguments qui poussent les amateurs de Nintendo et les profanes à se lancer dans l'aventure. Et je peux vous assurer que ce jeu là, tout bête, a offert à mes potes et moi de très grands moments ensemble. Un très grand souvenir.

Tout aussi convivial, le troisième épisode de Mario Kart sur console de salon débarque sur GameCube pour offrir aux joueurs leur dose de carapaces rouges, de peaux de banane et de circuits particulièrement farfelus. Cependant, une grande nouveauté caractérise cet épisode si cher à mon coeur : la présence de deux personnages dans le kart.

En effet, il est désormais possible de partager son kart avec un coéquipier, un copain dont le seul rôle sera de gérer l'usage des items tandis que le conducteur fera de son mieux pour effectuer la meilleure course possible. Certains clament qu'il ne s'agit là que d'un gadget mais je peux vous assurer que de nombreuses équipes plus ou moins performantes se sont formées grâce à ce petit ajout pour notre plus grand bonheur.




Il est évidemment toujours possible de gérer seule son kart, le deuxième personnage n'étant alors qu'une coquille vide pour conserver la saveur naturelle des courses d'un Super Mario Kart. En y repensant, que de fous rires, que de retournements de situations, que de pains collés et de chatouilles faîtes pour assurer sa victoire sur le tracé ovale du Parc Baby. Du bonheur en barre.

Dans un genre similaire, on peut aussi penser aux Mario Party. Série de jeux apparus sur Nintendo 64 et quelque peu oubliés aujourd'hui du fait d'une exploitation légèrement abusive, la saga de Nintendo refont le principe simplissime du jeu de plateau à base de dés à la sauce Mario, Peach, Bowser & Cie.




Extrêmement simple dans sa conception, le jeu alterne phases de plateau où l'on déplace ses pions afin d'être le premier à atteindre l'étoile tant convoitée et mini-jeux variés et bien barrés où la dextérité et la malice des participants est mise à rude épreuve. Inutile en solo, le jeu prend tout son sel avec au moins deux personnes à ses côtés. Dès lors, les coups bas, les vols d'étoiles et de manettes seront vos armes les plus redoutables pour tenter de terminer premier de la partie.

Particulièrement lent dans son déroulement mais extrêmement défoulant à plusieurs notamment durant les mini-jeux, Mario Party fait partie de ces jeux sur lesquels on passe de très bons moments.

Je vais conclure avec une oeuvre plus confidentielle, moins renommée et mais tout de même bien amusante, Mario Smash Football. Mettant en scène encore une fois le célèbre plombier moustachu et ses acolytes, il s'agit là d'un jeu de football. Et oui, comme quoi, tout est possible !

C'est donc au cours de parties à 5 contre 5 que les qualités balle au pied de la famille de Nintendo sont mises en valeur. Frappes stratosphériques à la pelle, items rendant complexes les déplacements sur le terrain, tout est fait pour respecter les codes des jeux multi de la société nippone.




Particulièrement amusant à quatre, le jeu révèle toutefois quelques limites, les frappes au but ayant un résultat plus ou moins aléatoire malgré la possibilité de plus ou moins diriger la balle. Cela reste tout de même un bon défouloir, sympathique à l'occasion et particulièrement bordélique. Tout ce que j'aime, quoi.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

Sirocco
Signaler
Sirocco
Content de voir que tout comme moi, vous avez passé du bon temps sur cette petite console.
Onink
Signaler
Onink
Que de souvenirs sur cette console, notamment sur Mario Kart Double Dash qui était mon premier Mario Kart, et sur Smash Bros Melee. Quel pied!
Jamesismad
Signaler
Jamesismad
La Mario football était bien mais pas niveau durée de vie c'est moyen !
Mr-harasawa
Signaler
Mr-harasawa
La console que j'ai trop aimé mais d'une force !

Trafalgar Square

Par Sirocco Blog créé le 20/01/10 Mis à jour le 17/12/13 à 11h42

Toulousain sympathique, fantastique, folklorique, féérique, symphonique, éclectique, chimérique, mirifique, artistique, acoustique, exotique...et autres adjectifs en -ique que j'accepte volontiers.

Ajouter aux favoris

Édito


 

Mesdames, mesdemoiselles et messieurs, bonjour/bonsoir à toutes et à tous.

Je suis Sirocco, étudiant en 5e année de Droit à Toulouse, blogger à mes heures perdues, mais avant tout grand amateur du Jeu Vidéo, marmite dans laquelle je suis tombé tout petit.

Trafalgar Square, c'est le nom de ce tout petit site qui privilégie notamment la musique tirée du média mais qui parle aussi de tout et de n'importe quoi. Ne vous étonnez pas d'entendre beaucoup parler de Nintendo, c'est parce-que j'en suis grand fan mais cela ne m'empêche pas de passer de nombreuses heures sur PS3 ainsi que sur les jeux Steam dont le prix défie toute concurrence.

N'hésitez pas à commenter les articles et à "liker" si vous avez apprécié la lecture de mes articles. Vous pouvez évidemment me joindre par MP si vous souhaitez me poser une question ou parler d'une chose, d'une autre. En attendant, j'espère que la lecture vous plaira et rendez-vous ici-bas ou bien ailleurs, si mon activité vous intéresse.

 


 

 

J'arbore fièrement une récompense aujourd'hui plus tellement valable mais que voulez-vous, c'est la seule que j'aie ^^. Elle fut attribuée par l'ami Anfalmyr sur la base des votes des Gamebloggers et elle me plaît tout particulièrement du fait que je tente de soigner le mieux possible l'apparence du blog, pour un plus grand confort de lecture. Et vi, je pense à vous et à vos petits yeux fatigués...

 

Archives

Favoris