Trafalgar Square
     
Signaler
[ Dossiers ]

 

La Saga Zelda  Côté De Tout Ca

Précédent Le Passage Au Tactile

En dehors des épisodes dits "principaux" de la série, ceux dont je vous ai parlé dans cinq ou six articles interminables, Zelda est un titre qui a connu des adaptations quelques peu différentes.

Evidemment, on peut parler du cas très particulier de Four Swords, versions multijoueurs de la saga, où quatre petits Link doivent coopérer pour atteindre leur but commun mais aussi recourir aux coups bas pour soigner sa feuille de statistiques.

On note aussi l'apparition de Link par-ci, par là notamment dans la série des Super Smash où sa présence est systématique. Zelda, c'est aussi trois épisodes honteusement omis par Nintendo, sortis sur CD-i, la console de Phillips, d'un titre promotionnel du Wii Zapper, j'en passe et des meilleures.

 

GameBoy Advance - GameCube La Série des Four Swords

A Voir [ Une Belle Image ] 4 Epées

La première fois que l'on entend parler de Four Swords, c'est avec l'adaptation de A Link to the Past sur GameBoy Advance. Petit bonus ajouté à l'aventure principal, la feature nous propose d'incarner, vous et trois de vos amis, un clone de Link.

Evidemment, Nintendo fait bien les choses et offre une aventure aux énigmes variées et à l'action peu répétitive. En effet, que ce soit pour pousser un énorme bloc de pierre, traverser des ravins ou combattre un boss, la coopération sera de mise et obligatoire. Ne pas se plier à cette contrainte ne pourra que vous mener au game over. Mais le génie de l'oeuvre est de stimuler la cupidité et l'égoïsme du joueur. Les rubis que vous trouverez soit cachés dans les buissons soit dans de beaux coffres rutilant, attisent naturellement l'avarice du joueur. Une feuille de statistiques et une récompense à la fin de chaque niveau incitent les participant à ne se faire aucun cadeau. Jeter votre coéquipier dans un trou, le pousser vers un adversaire ou vers un piège, toutes les fourberies sont bonnes pour décrocher la médaille.

Bien que très court mais intensément fun, Four Swords séduit une première fois par son accessibilité malgré la nécessité d'avoir un cable link ( normal ) et une version du jeu dans chacune des consoles reliées.

 


Très apprécié des joueurs, Nintendo va créer de toutes pièces un nouveau titre, Four Swords Adventure sur GameCube. Le système est le même : une aventure solo est intégrée mais l'attrait majeur est tout de même conservé avec la possibilité de jouer jusqu'à quatre joueurs devant sa console.

Toutefois, Four Swords Adventure jouit de certaines innovations intéressantes. Tout d'abord, si vous êtes accompagné d'un ou plusieurs de vos amis, c'est alors la GameBoy Advance qui vous servira de manette. Liée à la console par un câble spécial, cette dernière affiche des information uniques invisibles aux yeux des autres joueurs et vous permet même de quitter l'espace de jeu affiché sur la TV pour vous retrouver dans une grotte, un passage secret, qui vous sera exposé sur la console portable.

Cependant, bien que l'idée soit géniale, l'obligation d'acheter les câbles séparément, de trouver des amis possédant tous une GameBoy Advance, rend difficile la possibilité de profiter pleinement de l'aventure.


CD-i La Triforce Oubliée

Trois épisodes estampillés Zelda développés par Animation Magic sont sortis sur la console de Philips, Link The Faces of Evil ( 1993 ), Zelda The Wand of Gamelon ( 1993 ) et Zelda's Adventure ( 1995 ).

Relativement peu connus du grand public, ces trois épisodes sont de toutes manières considérés par les fans de la saga principal comme des titres particulièrement mauvais. Sans l'appui de Nintendo, Philips a les mains libres pour créer les trois oeuvres en question.

Fini l'aventure vue de dessus, cette fois-ci ce sont des jeux d'action / plate-forme en 2D auxquels on a à faire. Les notions d'exploration et d'aventure disparaissent quelque peu pour laisser place à une trame scénaristiques simple mais tout de même plus développée qu'auparavant. De nombreuses cutscenes plutôt correctes pour l'époque mettent en valeur les caractères de Link, Zelda et Ganondorf avec un style cartoon à la manière des Dragon's Lair.

 


Seul problème, les personnages mis en scène sont horripilants au possible. Le tout est associé à des dialogues particulièrement mauvais et à une animation déroutante, pas vraiment celle que l'on aurait pu imaginer. Sans oublier la jouabilité désastreuse qui détruit toute sensation de fun.

Restés dans les mémoires pour de mauvaises raisons, ces trois jeux auront eu le mérite d'essayer de donner un autre aperçu de la licence. Mais avec  les fautes de goûts, le gameplay catastrophique et la discrétion de la console, ces trois jeux ne rencontreront que très peu de succès, que ce soit d'estime ou commercial.

 

Nintendo 64 - GameCube - Wii - DS La Licence S'Exporte

Forte de sa réputation, les personnages de la série vont faire de nombreuses apparitions dans des titres qui n'appartiennent pas à la saga à proprement parler.

La première chose à laquelle on pense est la présence de certains personnages de la saga dans les jeux Super Smash Bros. Evidemment, le personnage de Link, figurant dans tout les épisodes de la marque, est grandement apprécié des fans qui profitent de son allonge, de son arsenal qui lui permet de se battre à distance et de certains de ses coups redoutables comme l'Attaque Cyclone, pour mettre à mal les adversaires. On y retrouve aussi la Princesse Zelda dans les volets Melee et Brawl, usant de puissants pouvoirs et de sa capacité à se transformer en Sheik ( Ocarina of Time ) et de profiter de sa grande rapidité. Toon Link fait lui aussi figure de personnage très sympathique. Directement tiré de l'univers de The Wind Waker, ce dernier a le mérite d'être particulièrement puissant malgré sa petite taille tout en se jouant de la même façon que Link adulte. Pour conclure, Ganondorf, mon personnage préféré, s'amuse à expédier ses petits compagnons avec ses frappes stratosphériques.

Link, c'est aussi une apparition dans SoulCalibur II où il fait forte impression. Considéré comme le meilleur personnage inédit des trois versions ( Heihachi sur PS2, Spawn sur XBox ), Link utilise tout son arsenal pour éloigner ses adversaires.

 


Un jeu lui est exclusivement consacré, Link's Crossbow Training, titre faisant la promotion du Wii Zapper de la dernière console de salon de Nintendo. Il s'agit là d'un seul shooter dans lequel notre petit elfe équipé d'une arbalète doit abattre toutes les cibles qui se présentent à lui.

Pour terminer, on peut évoquer le sort de l'insupportable Tingle, le vendeur de cartes, ce petit lutin persuadé d'être une fée et qui voyage grâce à des ballons accrochés à sa ceinture. Vous voyez de qui je parle. Bref, tout ça pour dire que l'un des personnages les moins attachants de l'univers de Zelda a lui aussi eu la chance d'être le héros de son propre jeu. Freshly Picked Tingle Rosy Rupeeland met en scène le personnage dans un titre où l'indigestion de rubis est votre principal objectif. Ce dernier jeu ne recevra cependant pas un très grand succès en France et n'entrera pas dans les mémoires.


Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Fersen
Signaler
Fersen
Je rajouterais une petite remarque sur Toon Link de SSBB. Parmi ses différentes couleurs, on trouve les 4 couleurs de Four Sword, bien sur, le Dark Link mais aussi, les couleurs du Link du 1er jeu : le pourpoint vert et, dessous, la chemisette marron (écru ?) et non blanche comme elle le sera dans les épisodes suivants.

Trafalgar Square

Par Sirocco Blog créé le 20/01/10 Mis à jour le 17/12/13 à 11h42

Toulousain sympathique, fantastique, folklorique, féérique, symphonique, éclectique, chimérique, mirifique, artistique, acoustique, exotique...et autres adjectifs en -ique que j'accepte volontiers.

Ajouter aux favoris

Édito


 

Mesdames, mesdemoiselles et messieurs, bonjour/bonsoir à toutes et à tous.

Je suis Sirocco, étudiant en 5e année de Droit à Toulouse, blogger à mes heures perdues, mais avant tout grand amateur du Jeu Vidéo, marmite dans laquelle je suis tombé tout petit.

Trafalgar Square, c'est le nom de ce tout petit site qui privilégie notamment la musique tirée du média mais qui parle aussi de tout et de n'importe quoi. Ne vous étonnez pas d'entendre beaucoup parler de Nintendo, c'est parce-que j'en suis grand fan mais cela ne m'empêche pas de passer de nombreuses heures sur PS3 ainsi que sur les jeux Steam dont le prix défie toute concurrence.

N'hésitez pas à commenter les articles et à "liker" si vous avez apprécié la lecture de mes articles. Vous pouvez évidemment me joindre par MP si vous souhaitez me poser une question ou parler d'une chose, d'une autre. En attendant, j'espère que la lecture vous plaira et rendez-vous ici-bas ou bien ailleurs, si mon activité vous intéresse.

 


 

 

J'arbore fièrement une récompense aujourd'hui plus tellement valable mais que voulez-vous, c'est la seule que j'aie ^^. Elle fut attribuée par l'ami Anfalmyr sur la base des votes des Gamebloggers et elle me plaît tout particulièrement du fait que je tente de soigner le mieux possible l'apparence du blog, pour un plus grand confort de lecture. Et vi, je pense à vous et à vos petits yeux fatigués...

 

Archives

Favoris