Trafalgar Square
     
Signaler
[ Archives - 2011 ]

 

Précédent : Bibi, L'Incarnation du Mage Noir


Heros & Zeros #05 Chrono Et Ses Compagnons

Vous n'avez pas encore joué à Chrono Trigger, ce merveilleux titre modelé par les mains des talentueux développeurs de Square ? Jetez-vous dessus, vous ne le regretterez pas. L'ayant terminé encore une fois il y a très peu de temps, je peux vous assurer que le jeu en vaut la chandelle. De toutes manières, il s'agit selon moi du meilleur représentant du genre en 2D. Tout simplement.

 Mais trêve de bavardages, je ne suis pas ici pour vanter les mérites d'un jeu mais plutôt pour vous parler de ses personnages.

"Qu'ont-ils de si particulier ?", allez-vous me dire. Ben, ils sont tout simplement dessinés par le célèbre Akira Toriyama, créateur de Dragon Ball. Et bien qu'il ait déjà fait ses armes sur Dragon Quest ( Enix ), c'est bien de par son travail sur Chrono Trigger que l'on se souvient de lui dans le milieu du Jeu Vidéo. Vous allez vite comprendre pourquoi.

 


Une grande aventure doit avoir son héros, évidemment. Le titre de la SNes ne déroge pas à la règle et met en scène les aventures de Chrono, jeune adolescent aux cheveux rouges hérissés, intrépide et courageux, expert en maniement du sabre. Il s'inscrit d'autant plus dans cette tradition qu'il est muet mais marque cependant par les événements dont il va être victime. Sans spoiler, je peux vous annoncer tout de suite que si Chrono Trigger est reconnu, c'est aussi en partie à cause de son scénario loin d'être naïf et proposant des retournements de situation relativement innattendus.

Mais ce sont surtout les compagnons de Chrono qui donnent toute sa richesse à l'aventure. Commençons tout d'abord avec la Princesse Nadia, fille unique du Roi de Guardia, être inflexible et autoritaire, personnalité qui ne s'accorde guère avec celle de la joviale et tonique Marle ( le nom par lequel elle se présente ) qui préfère de loin se frotter à la population locale durant les fêtes millénaires plutôt que de suivre le protocole pompeux de l'environnement royal.

Bien qu'elle excelle dans les magies de soin et de glace et qu'elle se révèle habile arbalète en main, la damoiselle n'est pas superficielle car hantée par le manque d'affection, sa mère ayant quitté sa vie des suites d'une longue maladie. Et c'est donc en quête d'aventure qu'elle va se joindre à l'ami Chrono et l'assister dans sa quête, tout ça pour sauver l'Humanité.

 


Elle ne sera d'ailleurs pas la seule femme du jeu car Chrono compte dans ses très proches amies une certaine Lucca, gamine extrêmement douée pour manipuler les machines et pour en créer dans tout les styles. C'est d'ailleurs elle qui va mettre au point avec son père Taban un prototype de système de téléportation qui va interagir avec un pendentif aux pouvoirs étonnants, ouvrant des portes vers des époques diverses et variées. Elle aussi est torturée par un passé funeste, où elle garde en tête son incapacité à pouvoir aider sa mère qui va perdre l'usage de ses jambes lors d'un contact avec une des machines qui envahissent le domaine familial.

C'est aussi elle qui va sauver Chrono de la sentence qui l'attend suite à un procès truqué et l'emmener en un lieu sûr, un futur ravagé par la puissance de Lavos, une créature mystérieuse vivant au coeur de la planète.

 


Futur où les jeunes compagnons vont tomber sur Robo, un humanoïde mécanique qui va très vite se lier d'affection avec Lucca et même finir par ressentir des émotions humaines, lui qui est rejeté par ses congénères automatisés chargés de réduire à néant les représentants de l'espèce humaine.

Bien qu'il soit extrêmement puissant, capable de recourir à la technologie qui l'anime pour abattre des adversaires plus coriaces les uns que les autres, Robo est une créature extrêmement sensible au sort de ses camarades, qui va donner de sa personne à de nombreuses reprises durant l'aventure. Fort heureusement, Lucca est toujours là pour réparer l'automate.

 


C'est en voyageant dans le passé et plus particulièrement durant le Moyen-Âge que Chrono et ses amis vont rencontrer Frog. Un chevalier maudit par l'infâme Magus et condamné à vivre sous les traits d'une grenouille pour le restant de ses jours. Ecuyer du célèbre chevalier royal Cyrus avec lequel il va se lier d'amitié, il cherche à se venger du cruel sorcier qui aura asséné un coup fatal à son ami de toujours.

Glenn, comme on l'appelait sous sa forme humaine, n'en est pas moins un bretteur de talent, équipé d'une épée lourde, capable de soigner ses alliés au combat et de recourir aux magies de l'Eau. Il part en quête de la médaille du Héros et de l'épée Masamune ( Granléon, en français ) pour combattre Magus au terme d'une quête qui va finalement le mener bien plus loin qu'il ne l'aurait imaginé.

 


La petite équipe va aussi faire un détour par la Préhistoire, y rencontrer des Hommes en conflit avec les terribles Reptites. Ces tribus sont dirigées par une femme fatale, Ayla. Cette guerrière bien qu'extrêmement séduisante n'en est pas moins une combattante redoutable. Elle n'a besoin que de ses poings pour infliger des dégâts terribles à ses ennemis et les Reptites avec lesquels elle lutte sans relâche vont l'apprendre à leurs dépends.

Mais il s'agit aussi d'une personne fière et capable de reconnaître la force de ses rivaux. Azala vaincu, elle n'hésitera pas à lui annoncer qu'elle vantera ses qualités de combattant pour les années à venir. Ayla aime tout de même les gens forts et n'hésitera pas à noter qu'il faudra à Marle de faire un peu de musculation pour avoir de beaux enfants, scène censurée dans la version américaine du jeu.

 

 

Toutefois, on ne peut terminer de parler de Chrono Trigger sans évoquer Magus, le grand méchant de l'aventure. Être sombre aux pouvoirs démesurés liés à la magie de l'Ombre, Magus est un personnage qui sème le chaos durant le Moyen-Âge. Capable des pires vilennies, il est entre autre responsable de la mort du chevalier Cyrus et de la transformation de Glenn en grenouille.

Pourtant, son passé se révèle assez obscur. Adopté très jeune par un magicien du nom de Ozzie, Magus est en réalité un enfant issue des Dark Ages, période durant laquelle des Hommes nourris de l'énergie de Lavos jouissent de pouvoirs bien plus important que celui du commun des mortels. A la recherche de sa soeur Schala qui disparaît suite à un coup de folie de sa mère aveuglée par le pouvoir du monstre vivant dans les profondeurs, Magus le dessein de détruire Lavos et se lie donc avec l'équipe de Chrono. Armé de sa faux et capable de recourir à la magie des Ténèbres, Magus est un personnage très puissant. Et le fait qu'il soit particulièrement classieux va inciter de nombreux joueurs à l'intégrer à leur équipe dès que l'opportunité se présentera, bien qu'il ne soit capable de s'associer à ses alliés pour effectuer des techniques en duo.

 


Ainsi donc, Chrono Trigger marque entre autre par la qualité de ses personnages. Déjà que leur design est réussi, Toriyama oblige, le titre de Square peut aussi se vanter de n'avoir pas négligé tant que ça leur background. S'il n'est évoqué qu'à de rares moment durant l'aventure, il permet toutefois de bien les distinguer et de leurs trouver des qualités humaines pas toujours évidentes à mettre en scène.

 


De toute manière, les personnages de Chrono Trigger font partie des plus mémorables des sagas de chez Square et font figure d'excellent souvenir pour le joueur que je suis. Je n'attendrai pas de vous recommander de partir à leur rencontre, tant l'aventure qu'ils mènent est culte en tout point.


Voir aussi

Jeux : 
Chrono Trigger
Plateformes : 
DS, Super NES, PlayStation
Sociétés : 
Square Enix, Squaresoft
Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Commentaires

Onizukaz
Signaler
Onizukaz
"A mon avis, ce qui fait la réussite complète de ce jeu, c'est que c'est un mix entre Final Fantasy et Dragon Quest (en dehors de Toriyama, on a Horii et Sakagutchi qui produisent le jeu et Uematsu a aidé Mitsuda aux musiques), c'est le RPG ultime qui reprend le meilleur de ces 2 grandes séries".

Malheureusement une team qu'on ne pourra plus avoir tant Square-enix a perdu nombreux de ses talents :(
Fersen
Signaler
Fersen
GranLeon est le nom original japonais de l'épée... Tout comme les 3 sbires de Magus qui ont, en jap, des noms de sauces et non des noms de hard rocker.

A mon avis, ce qui fait la réussite complète de ce jeu, c'est que c'est un mix entre Final Fantasy et Dragon Quest (en dehors de Toriyama, on a Horii et Sakagutchi qui produisent le jeu et Uematsu a aidé Mitsuda aux musiques), c'est le RPG ultime qui reprend le meilleur de ces 2 grandes séries.
Sirocco
Signaler
Sirocco
@LordGenome
Et bien, refais-le !

^^
LordGenome
Signaler
LordGenome
Chaque fois que j'entends parler de ce jeu l'envie me prend de le rererererefaire !
Onizukaz
Signaler
Onizukaz
"allez-vous me dire. Ben, ils sont tout simplement dessinés par le célèbre Akira Toriyama, créateur de Dragon Ball. Et bien qu'il ait déjà fait ses armes sur Dragon Quest ( Enix )"

Je ne sais pas pourquoi,mais je trouve que par exemple à part quelques personnages,on a perdu un peu ce style DBZ-iesque que fesait Mr toriyama quand on voit par exemple comme ici Crono et consort ou sur des artworks d'anciens Dragon quest comme le héros du VI par rapport au VIII(même si Angelo rapelle beaucoup Trunks ect..)
ou dernièrement le IXOutre le fait que Chrono trigger propose un très grand scénario,des personnages excellent,c'est ce style inimitable qui fesait aussi le charme de ce jeu ou d'un dragon quest.

enfin j'ai cette impression^^"çà me manque un héro avec la coupe à Crono en fait xD
Davcio
Signaler
Davcio
ah Magus, le méchant avec une histoire omfg :D

Trafalgar Square

Par Sirocco Blog créé le 20/01/10 Mis à jour le 17/12/13 à 11h42

Toulousain sympathique, fantastique, folklorique, féérique, symphonique, éclectique, chimérique, mirifique, artistique, acoustique, exotique...et autres adjectifs en -ique que j'accepte volontiers.

Ajouter aux favoris

Édito


 

Mesdames, mesdemoiselles et messieurs, bonjour/bonsoir à toutes et à tous.

Je suis Sirocco, étudiant en 5e année de Droit à Toulouse, blogger à mes heures perdues, mais avant tout grand amateur du Jeu Vidéo, marmite dans laquelle je suis tombé tout petit.

Trafalgar Square, c'est le nom de ce tout petit site qui privilégie notamment la musique tirée du média mais qui parle aussi de tout et de n'importe quoi. Ne vous étonnez pas d'entendre beaucoup parler de Nintendo, c'est parce-que j'en suis grand fan mais cela ne m'empêche pas de passer de nombreuses heures sur PS3 ainsi que sur les jeux Steam dont le prix défie toute concurrence.

N'hésitez pas à commenter les articles et à "liker" si vous avez apprécié la lecture de mes articles. Vous pouvez évidemment me joindre par MP si vous souhaitez me poser une question ou parler d'une chose, d'une autre. En attendant, j'espère que la lecture vous plaira et rendez-vous ici-bas ou bien ailleurs, si mon activité vous intéresse.

 


 

 

J'arbore fièrement une récompense aujourd'hui plus tellement valable mais que voulez-vous, c'est la seule que j'aie ^^. Elle fut attribuée par l'ami Anfalmyr sur la base des votes des Gamebloggers et elle me plaît tout particulièrement du fait que je tente de soigner le mieux possible l'apparence du blog, pour un plus grand confort de lecture. Et vi, je pense à vous et à vos petits yeux fatigués...

 

Archives

Favoris