Trafalgar Square
     
Signaler
[ Archives - 2011 ]

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

- Héros & Zéros # 04 -

- Bibi, L'Incarnation Du Mage Noir -

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Mage Noir, cela fait très longtemps que l'on le connaît. Déjà, dès le premier Final Fantasy sur Nes, sorti en 1987, on pouvait apercevoir ce personnage vêtu d'une longue robe bleue et d'un chapeau pointu qui couvrait le visage de son porteur. Seuls deux grands yeux ronds et perçant l'ombre pouvaient être vus, signe que ce mystérieux personnage cachait des pouvoirs dangereux et connus de lui seul.

Le Mage Noir fait d'ailleurs des apparitions très régulières dans les différents épisodes du jeu. Et s'il ne figure pas tel quel dans l'aventure, on peut au moins découvrir à un moment ou à un autre un de ses signes distinctifs.

 


En revanche, s'il s'agit en général d'un personnage sans caractère, presque inanimé, il n'aura jamais autant marqué les amoureux de la saga que dans Final Fantasy IX, sur Playstation. En effet, à l'époque, il prenait véritablement corps sous les traits de Bibi, un petit Mage Noir mystérieux, dont le passé obscur dissimule lui aussi bien des secrets et dont la ressemblance avec ses congénères, à la fois plus grands et plus puissants que lui, l'incite à se renseigner sur ses origines.

La seule différence mais elle est de taille, c'est que lui dispose d'un véritable caractère, d'une véritable âme, pourrait-on dire, de sentiments qu'il est capable d'exprimer et qui réussiront à percer le coeur de l'indomptable Steiner, chevalier valeureux pour qui "Mr. Bibi" impose le respect.

S'il parvient à toucher autant le joueur, c'est aussi parce-que son style est inimitable et ne laisse pas insensible. En effet, qui n'est pas fan de ce petit bout de Mage Noir, presque plus proche de la peluche que du sorcier aux grands pouvoirs. D'ailleurs, il finit lui-même par se poser la question. Lui qui semble si différent de ses frères, est-il véritablement une arme militaire destinée à satisfaire les besoins impérialistes d'un Reine hantée par la folie et d'une créature céleste elle aussi perturbée par ses origines.

 



Au cours de l'aventure, Bibi va forger son caractère, son identité et devenir un vrai personnage, un vrai guerrier capable de se défendre pour une cause qu'il va finir par comprendre aux côtés de ses compagnons de voyage. S'il semble découvrir la vie et la moindre des choses que peut contenir une ville, s'il se fait refiler un faux-ticket pour une pièce de théâtre dès le tout début de l'aventure, il finira par prendre conscience de ses pouvoirs incroyables mais surtout, à les utiliser à bon escient et pour un but qu'il estime juste. Pas comme ses frères le font.

Ses pouvoirs, parlons-en, il s'agit tout simplement des magies offensives les plus célèbres de Final Fantasy. Brasier Glacier, Foudre, j'en passe et des meilleures. Sa relation privilégiée avec Steiner va d'ailleurs permettre à ce dernier d'ensorceler sa lame pour infliger de plus grands dégâts encore à ses adversaires. Et quant sa colère explose, Bibi redevient ce qu'il devait sûrement être à l'origine. Un Mage Noir, un vrai, avec un chapeau pointu érigé comme une tour sur sa petite tête, au costume immaculé et rigide, alors qu'il donne d'habitude l'impression d'être sorti d'un coin de rue malfamée avec son pantalon trop grand et son couvre-chef déformé.

En tout cas, difficile de rester insensible au charme indéniable de l'ami Bibi, petit Mage Noir au grand coeur, bien plus humain et vertueux que nombre de personnes malintentionnées vivant en ce monde. Et s'il continue à vivre, c'est sûrement pour prouver quelque chose. Aux autres, à ses proches, aux personnes qu'il aime et à lui-même.

 


Un personnage mythique de la saga Final Fantasy qui permet à ce neuvième volet de figurer parmi les meilleurs de la série, à mon goût, tant les références à la saga toute entière prennent vie dans cet épisode trop peu loué par les fans.

 

<<  //


Voir aussi

Jeux : 
Final Fantasy IX
Plateformes : 
PlayStation 3, PlayStation
Sociétés : 
Squaresoft
Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Commentaires

Mika
Signaler
Mika
J'adore ce perso, surement le plus intéressant de ce magnifique épisode qu'est FF 9!!!
Chipster
Signaler
Chipster
Je n'ai fais que le début du jeu et j'ai découvert les mages noirs avec (j'avais une dizaine d'années). Mais Bibi m'a rapidement marqué, pas pour son histoire (vu que je suis pas allé bien loin) mais pour son apparence un peu peluche comme tu dis et son caractère très introverti. Merci pour ton article qui m'a permis d'en savoir un peu plus ^^
Sirocco
Signaler
Sirocco
@armody
tiens, j'avais oublié qu'il mourrait...
sinon, je parle plutôt de sa volonté d'enquêter, de survivre. Après, faut pas toujours écouter ce que je dis, je sors surtout beaucoup de conneries ^^
armody
Signaler
armody
Désolé pour le double post, mais j'ai pas compris un truc dans ton texte :
SPOILERS : tu dis " et s'il continue à vivre....", pourtant bibi meurt à la fin du jeu et finalement cette mort, qui synthétise à la fois l'acceptation de la mort et l'essence même de la vie, c'est le but de la quête de bibi.
armody
Signaler
armody
C'est triste que FFIX soit effectivement quelque peu ignoré que ce soit par les fans ou square...Dans tout les cas, Bibi est l'un de mes personnages de jeux videos préférés, et FFIX mon best FF ever avec FFVI...
Que de souvenirs...
Ink
Signaler
Ink
Mon personnage préféré de FF IX. Redoutable, et pourtant très touchant. =D

Trafalgar Square

Par Sirocco Blog créé le 20/01/10 Mis à jour le 17/12/13 à 11h42

Toulousain sympathique, fantastique, folklorique, féérique, symphonique, éclectique, chimérique, mirifique, artistique, acoustique, exotique...et autres adjectifs en -ique que j'accepte volontiers.

Ajouter aux favoris

Édito


 

Mesdames, mesdemoiselles et messieurs, bonjour/bonsoir à toutes et à tous.

Je suis Sirocco, étudiant en 5e année de Droit à Toulouse, blogger à mes heures perdues, mais avant tout grand amateur du Jeu Vidéo, marmite dans laquelle je suis tombé tout petit.

Trafalgar Square, c'est le nom de ce tout petit site qui privilégie notamment la musique tirée du média mais qui parle aussi de tout et de n'importe quoi. Ne vous étonnez pas d'entendre beaucoup parler de Nintendo, c'est parce-que j'en suis grand fan mais cela ne m'empêche pas de passer de nombreuses heures sur PS3 ainsi que sur les jeux Steam dont le prix défie toute concurrence.

N'hésitez pas à commenter les articles et à "liker" si vous avez apprécié la lecture de mes articles. Vous pouvez évidemment me joindre par MP si vous souhaitez me poser une question ou parler d'une chose, d'une autre. En attendant, j'espère que la lecture vous plaira et rendez-vous ici-bas ou bien ailleurs, si mon activité vous intéresse.

 


 

 

J'arbore fièrement une récompense aujourd'hui plus tellement valable mais que voulez-vous, c'est la seule que j'aie ^^. Elle fut attribuée par l'ami Anfalmyr sur la base des votes des Gamebloggers et elle me plaît tout particulièrement du fait que je tente de soigner le mieux possible l'apparence du blog, pour un plus grand confort de lecture. Et vi, je pense à vous et à vos petits yeux fatigués...

 

Archives

Favoris