Trafalgar Square
     
Signaler
[ Réflexion Faîte ]

.................................................................................................................................................................

- Pensée # 05 -

- " Pourquoi Tant de Haine ? " -

.................................................................................................................................................................

 

On va dire que Final Fantasy XIII est un bon jeu, mais un mauvais Final Fantasy.

Propos tenus par de nombreux joueurs...

 

Jamais un jeu de la série Final Fantasy n'aura autant divisé. On sait pourtant que FFX-2 avait déplu aux joueurs, mais les défauts de ce titre rendaient légitime un tel constat, et FFXII, quant à lui, rénovait totalement le gameplay, chose peu appréciée par de nombreux fans, et louée par d'autres, des personnes dont je fais d'ailleurs partie.

Mais les critiques portées à l'égard de ces deux jeux sont bien moins virulentes que celles qu'a du supporté Final Fantasy XIII. Une première vidéo en mai 2003 nous révélait une chose : cet épisode promettait de respecter la fameuse tradition des superbes cinématiques, et de mettre en place un univers toujours aussi unique, travaillé, et esthétiquement prometteur.

________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________


Pourtant, un développement complexe a retardé systématiquement la sortie de cet opus, le premier sur console next-gen, particulièrement attendu des fans de la saga. Et ce n'est pas la démo du jeu, exclusive au territoire japonais, qui aura rassuré les plus impatients. Car oui, ce qui se dégage de ce premier contact, c'est une évolution en ligne droite, un aspect RPG très limité, et le début d'un scénario, qui ne donne qu'une mauvaise impression de ces nouveaux protagonistes.

Cela n'empêche, que j'ai toujours l'impression que les joueurs se sont arrêtés à ce que pouvait proposer cet aperçu plus que limité d'une oeuvre qui doit être explorée en profondeur.

Ces éléments qui ressortent de la démo, ce sont les mêmes qui contribuent au mécontentement des amateurs. Les reproches sont encore les même. L'aventure se fait en ligne droite, sans aucune possibilité de s'éloigner de la trame principale. Parmi les autres reproches adressés, la disparition de tout ce qui fait des Final Fantasy une référence des RPG. Plus de points d'expérience, plus de niveaux, équipement simplifié, peu d'exploration...bref, en apparence, peu de raisons de se réjouir.

Or, quand j'entends tout cela, j'ai envie de dire aux plus déçus d'entre vous, que vous n'avez pas abordé le jeu de la bonne manière.

________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________


Vous n'avez pas aimé les 25 premières heures de l'expérience ? Moi, je les ai adoré. Rarement dans un jeu je n'ai été autant plongé dans un univers, et c'est avec un très grand plaisir, et une curiosité particulièrement bienvenue, que je me suis systématiquement réintroduit dans l'aventure.

On part d'un postulat très simple, et petit à petit, on en apprend plus sur les personnages. De nombreuses saynètes sont ici pour expliquer l'histoire de certains de ces héros, d'autres servent à mettre en valeur certaines qualités propres aux protagonistes. Par conséquent, vous verrez Lightning se disputer avec Snow, vous verrez Vanille s'extasier devant la flore de Cocoon, vous aurez envie de secouer Hope, tellement sa timidité est énervante. Mais au moins, elle a le mérite de percer l'écran et de toucher le joueur.

Certes, les différents sentiments et comportements qui transpirent de ce titre peuvent parfois paraître ridicules, plus proches de l'animé milieu de gamme que de la grande fable existentialiste. Mais on finit par s'attacher aux personnages, et ceux qui affirment n'avoir aucune compassion pour ces héros là, mentent. On pouvait le reprocher à FFXII, je le concède, mais ici, les acteurs sont tellement mis en valeur, par ces cinématiques absolument magnifiques, que certaines scènes ravissent la rétine. Et touchent, vraiment.

________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________


D'ailleurs, dans ce FFXIII, on peut tout de même apprécié que les mentalités murissent. D'accord, la carcasse écervelée et l'adolescent en quête d'identité sont toujours présents, mais à côté, on trouve une jeune fille meurtrie par le remord, un autre ne peut pardonner les actes à son compagnon son comportement, et pourtant, ces gens là vont devoir collaborer, et tout cela donne lieu à des scènes rarement évoquées dans un titre estampillé Final Fantasy.

Je vais aussi nager à contre-courant en confirmant une impression que j'ai ressentie. Les 25 premières heures ont été fantastique, mais à partir du moment où vous débarquez sur Gran Pulse, l'histoire est éclaircie, et le destin des acteurs défini. Par conséquent, je trouve que la deuxième partie du jeu est moins passionnante. Pourtant, c'est celle que de nombreux joueurs attendaient. Pour quelle raison ? Tout simplement parce-que c'est lors de l'arrivée sur cette planète que s'ouvre le panel des possibilités d'action. Okay, le jeu, au sens ludique du terme, devient plus intéressant à ce moment, mais le scénario, l'histoire, la trame, perd en intensité.

C'est pourtant ce dernier élément qui fait la force de FFXIII. Certains d'entre vous reprocheront ce dernier épisode d'être un grand film particulièrement naïf, entrecoupé de scènes de combat très intenses, mais pour moi, la formule fonctionne, la mayonnaise prend. Cet épisode n'est pas le plus grand de la série, certes, mais on lui reproche injustement de déformer une équation chère aux fans de la première heure, dont je fais partie, je vous le rappelle.

________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________


Toutefois, soyez honnêtes. FFXII marquait déjà un tournant dans la série, FFX était lui aussi linéaire, bien qu'intéressant, et pourtant moins mature que le dernier né de la saga. Le dernier épisode à être resté fidèle aux racines de la série, c'est FFIX, et vous pouvez me faire confiance. Et au fond, vous le savez aussi, même si j'ai adoré cet épisode, il fallait bien attendre 35 h avant de bénéficier d'une certaine liberté dans le gameplay, de la possibilité d'explorer le monde et d'accomplir les différentes quêtes annexes.

Pourquoi donc s'acharner sur ce FFXIII ? C'est cela que je ne comprends pas. Enfin, si. Ce qui ne vous plaît pas, c'est qu'ici, il s'agit plus d'une aventure interactive que d'un véritable RPG à la japonaise. Mais ne pourrait on pas soutenir cette initiative de SquareEnix, celle de vouloir débarrasser le genre de ce qui pourrait paraître superflu dans une telle formule, et se concentrer sur ce qui devait faire la force de ce treizième épisode, l'histoire, l'émotion, l'expérience visuelle, l'impression de vivre un conte. De ce côté là, rien à dire, le jeu remplit parfaitement sa mission.

Les développeurs bénéficient aussi d'une circonstance atténuante, la même que celle qui a fait de MGS4 le volet de la cinématique : l'arrivée d'un nouveau support. De nouvelles plate-forme que SquareEnix ne maîtrisent visiblement pas encore totalement. C'était déjà le cas avec la PS2. Allons, souvenez-vous. FFX était très linéaire, alors que FFXII proposait un vrai grand jeu, où l'exploration et les combats prenaient une grande place.

Visiblement, FFXIII ne déroge pas à la règle, le gameplay étant limité à son modèle le plus simple. Pourtant, on ne peut nier que l'oeuvre propose une identité visuelle propre et grandiose, un monde et des panoramas impressionnants, associés à une esthétique unique, et agréable. Que demander de mieux, alors ?

________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________


Je pense que le problème existe dès l'attente du titre, dès l'achat de la boîte, sur laquelle figure le nom " Final Fantasy ". Tout le monde s'attendait à découvrir un nouveau FFVII, ou même un nouveau FFVI, pourquoi pas, avec de superbes graphismes, des idées de gameplay fantastiques...bref, le chef d'oeuvre que la saga mérite. Cependant, les circonstances aujourd'hui ne sont pas réunies pour réussir un tel tour de force. Et surtout, une chose à ne pas oublier. Depuis 10 ans, la formule traditionnelle des FF, tels que l'on les aime, n'a plus été adapté. A chaque fois depuis FFX, les épisodes ont apporté une nouvelle conception du RPG.

Maintenant, on s'approche plus du jeu d'action que du jeu de rôle à la japonaise. Mais quand on voit la qualité des jeux de ce genre depuis quelques années, est-ce vraiment un mal ? En tout cas, moi, je trouve ça pas plus mal. Je trouve même l'idée plutôt bienvenue, compte tenu des possibilités offertes à SquareEnix. Pour un premier essai, je le trouve transformé. Bien sûr, nombre d'entre vous ne seront pas d'accord avec moi, mais je pense que si l'on avait accordé plus de crédit à ce dernier enfant de la famille, beaucoup d'entre vous n'auraient pas adopté cette ligne de conduite. C'est dommage car FFXIII propose des choses très intéressantes.

________________________________________________________________________________

________________________________________________________________________________


Et pour une fois, je vais faire preuve de fierté, de prétention, mais je pense savoir ce que je dis.

 

> >


Voir aussi

Jeux : 
Final Fantasy XIII
Plateformes : 
Xbox 360, PlayStation 3
Sociétés : 
Square Enix
Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Commentaires

Xman34
Signaler
Xman34
Mon test de FFXIII: http://www.gameblog....5277#id_jeu=234
Pour moi FFXIII est une régression à tous les niveaux:
jak89
Signaler
jak89
Pour ma part, j'ai adoré ce final fantasy, surtout après les deux échecs de Square Enix, j'ai nommé FFX-2 et FF12.

ça fait du bien de voir autant de monde aimer FF13, mais je pense que au fil du temps, les ardeurs vont se calmer et FF13 aura le succès qui lui reviendra de droit, comme l'ont été FF7 8 et 9 à l'époque
Iron-Tom
Signaler
Iron-Tom
Pas encore fait, mais je comptais me lancer dedans une fois Castlevania terminé. Ton article m'a donné envie en tout cas !!
Fstyle
Signaler
Fstyle
Je suis globalement aussi du même avis, j'ai pris beaucoup de plaisir sur le jeu, c'est quand même une très belle aventure ! Cependant ce qui peut laisser des regrets, c'est qu'avec un temps de dev' si long, et du coup une attente colossale, le jeu est loin d'être parfait. La linéarité et le coté couloir du jeu ne m'a pas gêné, j'ai acheté le jeu en connaissance de cause.

Finalement ce qui m'a le plus laissé de regrets dans le jeu, c'est son départ que j'ai trouvé assez pénible, avec son système de combat bridé à mort et du coup inintéressant au début (pas impossible que pas mal de joueurs se soient arrêtés sur cette impression :P). Le système d'upgrade des armes et accessoires est aussi guère motivant, ça manque du coté "ah j'ai trouvé une nouvelle arme en furetant un brin, je l'équipe direct pour voir ce que ça donne !". Les invocations sont aussi moins "décisives" qu'espérées et du coup ne servent que trop peu.

Malgré ça j'aurais presque envie de me le refaire car j'ai passé de très bons moments sur le jeu.
SeeDreeks
Signaler
SeeDreeks
J'y joue actuellement et j'aime beaucoup. Je viens d'arriver sur Pulse on verra comment je gère ce passage. Merci pour cet article.
Leo1707
Signaler
Leo1707
Je suis aussi du même avis que toi (et tu as parfaitement résumé ma pensée que j'essayais de mettre en place pour faire un test, maintenant ce n'est plus la peine).

J'ai complètement plongé dans l'univers et j'ai adoré le jeu du début à la fin. Sauf, un peu comme Kokoro, le passage sur Pulse où le jeu devient "libre" : qui, malgré la possibilité de se balader et de faire des combats, n'apporte presque rien à l'histoire et ne fait que la couper en plein milieu, coupant l'intrigue....

On le critique sur le fait que ce n'est pas un bon FF et pas un RPG, mais alors ?? C'est un excellent jeu avec un bon système de combat, une bonne histoire et de magnifiques graphiques. Clairement un des jeux de l'année pour moi.

Après je comprends que l'on ne puisse pas l'apprécier, mais le critiquer comme il a été critiqué... Il ne le mérite pas, par rapport à d'autres jeux beaucoup moins complets et moins plaisant à jouer...
Jeuxvideo Import
Signaler
Jeuxvideo Import
Je ne suis pas fan de la série Final Fantasy, et pour cause les combats sont au tour par tour. Cependant j'ai passé un bon moment sur le XII sans que ce soit l'extase.
J'ai pu essayer le début du XIII pendant un peu plus d'une heure et je n'ai vraiment pas apprécié. Tout ça à cause de la linéarité des niveaux et le système de combat que je n'ai pas aimé. Ceci dit, je réessayerai le jeu quand l'occasion se représentera afin de me forger un meilleur avis.

Alors bon/mauvais Final Fantasy et bon/mauvais jeu, je pense ne pas être en mesure de classer le jeu sur ces deux critères.
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Je sais que c'est le genre de jeu que je ne dois même pas essayé...beau plaidoyer ceci dit.
matt5412
Signaler
matt5412
Totalement en harmonie avec ton avis ! C'est exactement ce que j'ai vécu avec ce jeu.
Sirocco
Signaler
Sirocco
Je suis content de voir que certains d'entre vous partagent mon avis.
Kolia07
Signaler
Kolia07
Je ne l'ai pas encore terminé, mais j'avoue avoir passé pour le moment un bon moment sur le jeu. Même si il a des tas de défaux, bon il est divertissant, y a de bonnes choses. C'est peut être le seul jeu "japonais" qui m'ai convaincu sur cette gen. Pas forcément digne de la série (encore que, bon on s'en fiche un peu) c'est pas non plus un mauvais jeu, faut pas déconner.
Kokoro
Signaler
Kokoro
Je me retrouve dans pas mal de tes paroles! Final Fantasy XIII m'a fait un effet assez étrange: j'ai adoré tout le début du jeu, vraiment c'était génial je trouve, et à partir de Pulse, je suis totalement sorti du jeu. J'ai limite eu l'impression que l'histoire n'était plus là, et qu'à partir de là les personnages devenaient clichés (alors qu'avant ca pouvait aller). En fait si le jeu se serait fini avant Pulse, je crois que j'aurais vraiment été satisfait! Bref un avis d'extra terrestre je pense =p
Pour le jeu en lui même, je l'ai assez apprécié, et c'est même l'un des seuls J-RPG que j'arrive à finir (d'habitude je me lasse/j'en ai marre d'xp).

Trafalgar Square

Par Sirocco Blog créé le 20/01/10 Mis à jour le 17/12/13 à 11h42

Toulousain sympathique, fantastique, folklorique, féérique, symphonique, éclectique, chimérique, mirifique, artistique, acoustique, exotique...et autres adjectifs en -ique que j'accepte volontiers.

Ajouter aux favoris

Édito


 

Mesdames, mesdemoiselles et messieurs, bonjour/bonsoir à toutes et à tous.

Je suis Sirocco, étudiant en 5e année de Droit à Toulouse, blogger à mes heures perdues, mais avant tout grand amateur du Jeu Vidéo, marmite dans laquelle je suis tombé tout petit.

Trafalgar Square, c'est le nom de ce tout petit site qui privilégie notamment la musique tirée du média mais qui parle aussi de tout et de n'importe quoi. Ne vous étonnez pas d'entendre beaucoup parler de Nintendo, c'est parce-que j'en suis grand fan mais cela ne m'empêche pas de passer de nombreuses heures sur PS3 ainsi que sur les jeux Steam dont le prix défie toute concurrence.

N'hésitez pas à commenter les articles et à "liker" si vous avez apprécié la lecture de mes articles. Vous pouvez évidemment me joindre par MP si vous souhaitez me poser une question ou parler d'une chose, d'une autre. En attendant, j'espère que la lecture vous plaira et rendez-vous ici-bas ou bien ailleurs, si mon activité vous intéresse.

 


 

 

J'arbore fièrement une récompense aujourd'hui plus tellement valable mais que voulez-vous, c'est la seule que j'aie ^^. Elle fut attribuée par l'ami Anfalmyr sur la base des votes des Gamebloggers et elle me plaît tout particulièrement du fait que je tente de soigner le mieux possible l'apparence du blog, pour un plus grand confort de lecture. Et vi, je pense à vous et à vos petits yeux fatigués...

 

Archives

Favoris