Le Blog de Shendur

Par Shendur Blog créé le 18/04/14 Mis à jour le 03/02/17 à 10h29

Des conneries en veux tu en voila

Ajouter aux favoris
Signaler

 

 

Comme pour la partie 2, je vous conseille de lire les premiers post pour tout comprendre, ou du moins, a peu de chose près.

 

Papa étant de retour mais mou du bulbe, il n'était plus apte à rien, Même pas à m'étreindre.

Les fêtes de fin d'année approchaient, et je ne l'ai pas vu sortir pour allé me cherché mon

« saumon rituel » ni même quelque chose pour lui. C'est Grand mère qui a amené ce qu'il fallait pour tenir une semaine... Mon saumon inclut bien sûr !

Papa n'a voulu pas voulu faire quoi que ce soit pour ces occasions. Il ne c'est même pas lever de son lit pendant quatre jours, et puis, une fois les fêtes passé, il est reparti en pleure encore avec les mecs en bleu... Décidément, je ne les aimes pas, il n'arrête pas de venir le prendre !

Je suis rester seul, encore une fois presque autant de temps que quand il partait longtemps au travail.

 

Et il est encore une fois revenu, mais cette fois ci, il avait l'air vider, comme s'il était léger, soulager d'un poids qu'il a pu partagé. Je ne sais pas ce qu'il a fait pendant ce temps, mais il était presque redevenu comme avant. A reprendre un rythme de vie quasiment normal. Mais il mangeait encore ces croquettes blanches pendant les repas, je n'étais pas rassuré. Mais il allait mieux avec le temps, et j'ai très vite fais abstraction de ça.

Il lui arrivait encore de pleurer, mais quand ça lui arrivait, il respirait alors fort, comme s'il venait de courir, et ça le calmait.

 

 

Il tapotait souvent sur ça boite bruyante, et il avait généralement, un sourire qu'il n'avait pas aborder depuis très longtemps, je ne comprenais pas, mais ce n'étais pas grave !

Nous avons donc repris une vie comme quand nous nous sommes connu, CALIN RONRON !

De nouveau il repartait travailler de temps en temps, et de nouveau, je l'attendais derrière la porte.

 

Grand père ne venait plus, mais par contre Grand mère, Tata, et les Tontons eux venaient souvent.

 

Revint alors l'été, j'ai pu, encore une fois, montrer toute ma beauté à tout le monde sur mon balcon.

Papa a trouvait un travail bizarre ou il partait des fois le matin, des fois le soir, mais bon, il rentrait et c'est ça pour moi le plus important.

 

Le jour de son anniversaire en cette année 2014, il a ramena une autre femelle à la maison.

Je n'étais pas très confiant car je me rappelé le mal que l'autre avait fait... L'état dans lequel il c'est mit pour elle...

Et puis, je suis allais la voir, elle avait d'autres odeurs de chats sur elle ! Beaucoup d'autres odeurs ! Je pense en avoir compter une quinzaine minimum ! J'ai mit la soirée pour en compter un maximum ! Je ne sais pas ce que vous avez avec cette période de l'année les humains, mais pourquoi c'est toujours en période d'été que vous trouvez des femelles ?

 

Cette femelle, je l'appellerai Maman ! Et Papa a bien vu que celle ci, je l'aimais bien ! Parce qu'elle n'avait pas l'odeur d'un chien, mais en plus, elle m'a simplement retourné le cerveau, une personne qui fait de tels câlins ne peut pas être mauvaise !

Je me suis assis entre Maman et Papa, des étoiles plein les yeux, et leur ai fait un miaulement pour lui exprimé ma satisfaction ! Ils avaient mon consentement pour tenté quelque chose, mais j'y voyais surtout un avantage, deux fois plus de câlins ! Et je ne me suis pas tromper

=(^.^)=

 A peine reveillé de la sieste, un petit moment d'affection...

 

Je l'ai est vu s'étreindre avec passion, entendu discuter leurs passés respectif, nous avons eu une vie de merde, et bien Maman n'était pas en reste...

Le c½ur de mes deux parents étaient meurtrie, en lambeau, l'un par l'amour qu'il a donné mais qu'il n'a pas reçu en retour, et l'autre par le fait que son ancien compagnon la fasse suer, et surtout par la perte d'un être cher si j'ai bien tout compris entre deux sieste...

Vouloir recoller des morceaux avec quelqu'un d'aussi détruit que soit n'est pas une bonne normalement, mais il y avait une petite chance que ça aille mieux pour les deux... J'y croyais !

 

Pendant que Papa allait à son travail, Maman s'occupé bien de moi, je n'ai que rarement eu autant d'affection de quelqu'un d'autre que Papa. Et j'avais toujours un des deux ventres pour faire ma sieste :)

Maman est restait pendant un cycle lunaire entier puis est repartit pendant un autre cycle complet... Pour mieux revenir avec pleins de vêtements remplient d'odeurs de chat !

 

Nous avons bien vécu pendant presque un an sans gros changement, de mon point de vu, tout semblait être parfait, de l'affection, des croquettes, et des siestes avec mes parents...

 

Ma vie est difficile, vous n'imaginé pas a quel point...

 

Maman repartait de temps en temps, de courtes périodes, et revenait toujours.

Et puis, au grès de ses aller/retour, en une pluvieuse journée, elle est rentrait. Avec une chatte ! Didi qu'elle s'appelle.

 

 

Les débuts n'ont pas étaient facile, mademoiselle, aussi surnommé « pétasse » est une vrai duchesse ! Il n'était pas facile de s'entendre car nous sommes le strict opposé.

Et puis, au fur et à mesure que le temps passé, nous jouions, avions des câlins en même temps, et dormions presque cote à cote.

Elle m'a apprit plein de choses ! Du stade de chat qui ne passais que son temps a dormir et à réclamer mon « nécessaire vital », je commençais à jouer, courir, et à sauter comme un chat, un vrai.

 

Pendant un temps, Maman partait aussi travailler, mais ça n'a durer qu'une période restreinte.

 

De temps en temps, une taquinade...

 

Avec le temps, des tensions sont née, ils ne parlaient plus comme au début, Maman à répété les mêmes histoires pendant assez longtemps, Papa n'étant pas quelqu'un de très patient, et Maman étant assez molle, il y avait parfois des conflits par rapport ces histoires, soit pour nos poils au sol, soit pour les papiers. Voir même par moment des disputes, enfin monologue puisque Maman était quelqu'un de très effacé quand Papa n'était pas content...

Papa, énerver, partait alors, je savais ce qu'il allait faire pendant qu'il n'était pas là... Pleurer... Je le voyais à ces yeux, mais il ne préférait pas le montrer à Maman... C'est mon humain, je le connais par c½ur !

Et c'est une bien belle erreur qu'il a fait au final. Ne pas montrer son côté sensible et compréhensif...

 

Maman repartait et revenait de plus en plus souvent.

Didi, Papa et moi avons passer les fêtes de fins d'années entre nous, Maman étant je ne sais où.

Papa n'a pas oubliait le saumon ! Je n'ai même pas pu allé manger celui de Didi...

 

Et quelques jours plus tard, je vois que Papa nous prépare de grosses gamelles de croquettes, et de nombreux bols d'eau. Il avait le sourire, quand il m'a prit dans ces bras, j'ai senti sont c½ur battre la chamade... J'ai compris qu'il allait partir chercher Maman.

Mais à ma grande surprise, il était de retour le lendemain... Sans Maman...

OH ! Tu fais quoi Papa ? Tu me donnes de faux espoirs gratuitement maintenant ?

Et il c'est mit à boire... à prendre ça boite vibrante pour appeler Maman plein de fois, il a tapotait dessus aussi... Il pleurait de nouveau comme avant, il n'avait pas eu de nouvelles de Maman de l'après midi, et il ce faisait beaucoup de souci, il avait aussi peur, peur que Maman aille voir ailleurs... Tonton, qu'as tu fais...

Papa c'est mit dans une colère que je n'avais jamais vu, il a rappelait Maman, et dis que si elle ce tapé Tonton, ce ne serai qu'une s.lope, qu'il grimpait dans l'instant. Il appela aussi Tonton, qui ne réponda pas non plus, ce qui renforça ces craintes... Il lui a dit que ça n'allait pas ce passer ainsi, qu'ils allaient régler leurs comptes...

Et Papa est parti, ne nous réconfortant pas Didi et moi, qui étions terrorisé...

 

Il est rentrait le lendemain, détruit, les yeux à peine ouvert et rouge. Des larmes coulant sans cesse, il y avais comme un air de déjà vu... Il est parti ce coucher. Didi et moi sommes aller le rejoindre, faisant de notre mieux pour lui donné de l'affection. Mais rien n'y faisait, il à même prit Didi dans les bras et c'est excusé auprès d'elle, pleurant encore plus...

 

Quelques jours plus tard, Papa à rassemblait des affaires de Maman, il refit le plein de croquettes, et d'eau. Tout en caressant Didi, il lui à dit qu'elle allait rejoindre Maman. Elle est parti ce caché... Humains, ce n'est pas parce que nous ne parlons pas comme vous que nous ne comprenons pas...

Et Didi ne voulait pas partir ! Elle était loin d'être malheureuse... Et moi, je commencé à l'aimer cette pétasse ...

Soleil, sieste, bonheur...

 

Tant bien que mal, Papa l'attrapa, et l'a mise dans la boite d'où elle était arriver...

Grelottant, avec une réplique des chutes du Niagara à la place des yeux, ils partirent, me laissant seul. C'est Grand mère que je n'avais pas vu depuis longtemps, qui revenait maintenant tous les jours...

 

Une fois de retour, Papa n'a pas cessait de bouger, profitant de ces amis pour ce vider la tête et les yeux, se changer les idées, car quand il est à la maison, sans raison et à n'importe quel moment, il pleure.

Tout bon compagnon que je suis, je ne pourrai pas remplacer la pièce manquante de son c½ur en puzzle...

 

 

 

 

 

Céline, j'ai écrit ces mots avec tout le mal du monde, remuant les méandres et les démons de mon passé que j'essaye tant bien que mal d'oublié.

Tu fais désormais parti de celui ci, et je te souhaite, toute la réussite possible dans ton avenir.

Si un jour tu lis ces quelques lignes, saches que je regrette. Je regrette de ne pas t'avoir accordé plus de confiance, de ne pas avoir trouvé les bons mots au bon moment, de ne pas avoir étais l'homme que tu as le droit d'avoir.

Merci pour ce bout de chemin parcouru ensemble. Prends soin de toi... 

Jp

 

Notre première photo quand tu es arrivé dans  ma vie, le 12 aout, ou tout était encore à construire, juste après que Neko es miaulé... Tu es et restera, le plus beau cadeau que la vie ne m'ai jamais fait...

 

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

Dranzer G
Signaler
Dranzer G
Le plus important n'est pas la chute... mais comment on s'en relève, on se reconstruit et on avance !!
Tel un phoenix, tu te dois de renaître toujours plus fort et toujours plus combatif !!

Parfois, aimer quelqu'un c'est aussi accepté de le perdre : je sais de quoi je parle (et je ne parle pas d'Antho...).
Je pense que cette personne était le déclencheur vers une vie meilleure : tu sais, on rencontre tous quelqu'un qui nous fait réaliser certaines choses parce que cette personne possède un peu le même passé que soi...
Il n'y a pas 1 jour où je ne remercie pas Elston de m'avoir fait "grandir" malgré que j'ai mis 3ans à me remettre de la rupture...

et je rejoins Jojo : c'est pas ta faute... tu devais passer par là pour pouvoir avancer vers un océan plus radieux !!
Fais moi confiance... je ne sais que trop bien de quoi je parle !!
Shendur
Signaler
Shendur
Si, c'est en parti de ma faute, j'aurai du lui faire plus confiance... Ensuite, niveau esthétique, il y a carrément mieux, la photo aide beaucoup il faut être claire ^^. Je n'arrête pas de sortir, je suis quasiment jamais chez moi, quand à l'alcool, pas plus d'un verre à la fois ^^' Retrouvé une copine maintenant, s'en servir de pansemant, c'est pas le style de la maison, même si je sais que ça me ferai du bien, ce ne serai pas honnête pour la minette... C'est un de mes rares principes, être honnête... J'essaye d'être fort, crois le... La vie continue, c'était pas la bonne, j'ai écris tout ce récit (enfin résumé car il manque plein de choses, genre 3 autres ts) pour me vider la tête, faire face, chialer un bon coup une bonne fois pour toute et repartir.
Ce n'était vraiment pas pour avoir de la pitié que j'ai écris ça, mais vraiment pour expulsé, me vider !
Maintenant, c'est chose faite, le poids est lâcher, ça va déjà mieux ! Reste au temps de faire son office...
KanyeEast
Signaler
KanyeEast
La vie continue, toujours, mon gros.
Joniwan
Signaler
Joniwan
bon azy poto.

Déjà t'en veut pas. S'pas ta faute.

Ensuite, t'es pas moche, tu vas en trouver une autre rapidos ;)
Reste juste pas cloitré et déprimé, abuse pas de la bibine, même si je sais que c'est difficile à dire qu'à faire.

Ce genre de trucs, y'a qu'une autre qui peut le faire passer. La bise, force et courage.
KanyeEast
Signaler
KanyeEast
:brofist:

Archives

Catégories