Dans l'oeil du Cyclone

Dans l'oeil du Cyclone

Par Sharn Blog créé le 02/07/12 Mis à jour le 23/11/13 à 11h29

Souviens-toi de Delilah.

Ajouter aux favoris
Signaler

Je sais les titres de ces articles deviennent de plus en plus long mais aussi de plus en plus bizarre. Bref, numéro 4, je pète des genoux en cas d'insulte pour le reste vous n'êtes pas obligé de rester.


Un Prophète

Film sur le milieu carcéral français où j'ai souvent eu l'impression d'être presque en face d'un documentaire dans le sens où tout ce qu'on voit fait extrêmement vrai. La violence de la prison, la drogue qu'on y consomme, les gangs à l'intérieur. Un Prophète c'est l'histoire d'un petit délinquant de droit commun (enfin 6 ans de taule il doit avoir fait quelque chose d'assez grave). Qui va être forcer de participer à un système criminel plus grand de type corse (oui ceux qui plastiquent des villa avec un grand courage). Des acteurs qui jouent juste, qui font vrai. Les mecs sont pas uniquement des connards ou des monstres en puissance. Ils sont humains comme vous et moi (surtout vous). Le film essaye de nous montrer les liens qui se créent en prison et de l'engrenage dans lequel on peut tomber en restant dans ce milieu vicié. Ce film parle aussi de changement de génération dans les mafia, les gangs. Le pouvoir qui s'en va pour aller à d'autres. Ne chercher pas un mentor pour le petit nouveau : il s'est fait tout seul et c'est grâce à la prison.


38 témoins

C'était chiant, c'était gris et ça parler de l'effet témoin ou syndrome Kitty Genovese au Havre, purée pourquoi il fallait nous faire voir le Havre comme une ville grise, pluvieuse et triste?. 30 minutes et basta j'ai pas pu aller plus loin. La dernière fois c'était pour un film américain évangéliste sur le football US complètement pourri et ben cette fois c'est un film français qui a tout ce qu'on aime dans le film français : déprimant, qui parle de rien, qui offre aucune réflexion (ouh c'est pas bien de laisser des gens se faire tuer, sans rire et les petits africains/asiatiques/SDF qui crèvent la dalle on s'en fout aussi donc bon) bref qui vaut pas grand chose. Les acteurs sont pas mauvais mais alors pour le reste c'est le néant absolu. Faut que j'essaye de finir de regarder L'esquive d'ailleurs. J'en reparlerais peut-être. Pour 38 témoins ne le louaient pas, ne l'achetaient, ne le télécharger pas illégalement (il vous fera perdre votre temps de toute façon).


La Traversée du Temps

Merci, mille fois merci de me laisser voir ce genre de film d'animation. Je ne sais pas qui l'a réalisé mais c'était vraiment, vraiment un grand moment. Pourtant ça démarre de façon assez classique mais le déroulement et les péripéties de l'héroïne sont extrêmement bien fichues. Et puis ce dessin, cette animation, ce doublage (j'ai rarement autant aimé un doublage japonais) et surtout cette lumière. Une grande et belle lumière d'été. Il s'y passe des moments parfois durs mais tout est lumineux, chaleureux. Je ne sais pas comment vous le vendre mieux mais regardez ce film. Achetez-le, volez-le si vous n'avez pas d'argent mais regardez-le. Ça vous retournera pas le cerveau mais ça vous fera du bien. C'est un grand bol d'air frais.


Le Stratège

Film avec Brad Pitt (qui porte le film à 70% facilement). Pas de fausses notes sur l'interprétation mais alors pour l'histoire c'est pas des plus folichons. Si comme moi vous ne regardez pas le base-ball aux États-Unis (la deuxième nation du monde dans ce sport la première étant le Japon) certains passages vont être tout bonnement incompréhensible ou obscur. Ça joue bien, l'histoire fait le boulot mais ça n'ira pas plus loin. En film sportif, L'enfer du Dimanche garde la main dans mon petit coeur de timide.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Je ne sais pas de quoi ça parle et je ne sais toujours pas de quoi ça parlera.

Archives

Favoris