Dans l'oeil du Cyclone

Dans l'oeil du Cyclone

Par Sharn Blog créé le 02/07/12 Mis à jour le 23/11/13 à 11h29

Souviens-toi de Delilah.

Ajouter aux favoris
Signaler
Ce qui est écrit

 

Qui est Chien du Heaume ? Son nom et par extension son identité c'est la recherche de Chien du Heaume. Pas de grande menace contre laquelle on combat pour le bien commun, pas d'intrigues politiques visant la domination du royaume, simplement une femme avec sa quête personnelle. Oui Chien du Heaume est une femme, une mercenaire dure comme on se doit de l'être dans cette période du Haut Moyen-Âge. Les temps sont durs pour ceux qui vivent par le fer ou la terre, les combats pour des bouts de pays sont partout et laissent leur trace dans la chair de ceux qui croisent Chien du Heaume.

Chien comme on l'appelle souvent n'est pas belle. Elle le sait et tout le monde le lui dit. On est pas là pour se jeter des galanteries. Chien est une femme mure avec ses 30 ans, sa vie est pleine comme son caractère. Elle dit ce qu'elle pense et fait ce que lui dicte sa conscience. Tous ces actes ne sont pas reluisants mais elle n'est plus mauvaise qu'un autre, en tout cas meilleure que beaucoup. La quête de Chien est le point de départ du récit mais tout ne repose pas là-dessus. Chien veut connaître son nom mais ce n'est pas une course contre la montre, son temps n'est pas compté et celui qu'elle passe dans le Castel de Broe tenu par le chevalier Bruec lui suffit. N'imaginer pas un beau château de conte de fée ni un grandiose chevalier à l'armure de plate. Le Castel et son propriétaire n'ont pas été bâtis pour l'agrément et le commerce mais pour la guerre. Bruec a combattu fer au poing et à trouver refuge avec son ost dans ce Castel de Broe. Il y fait bon vivre quand au-dehors souffle la bise mortelle de l'hiver.

Chien du Heaume c'est avant tout un beau récit à l'écriture soignée et incisive, aux personnages rudes mais attachants. Sous leur dehors de rustre et d'illettré se cache des êtres aux sentiments divers et aux réflexions intelligentes. Ils ne sont pas tenus à un seul caractère, un seul trait, ils sont multiples, vrais. Ils ont une consistance, une présence et on se plaît à les aimer ou à les haïr pour certains. Sans trop en dévoilé Chien du Heaume parle aussi de religion, non pas de la croyance mais de ce qu'elle impose aux autres. Ce que les prêtres font aux mentalités en les tordant dans le mauvais sens, en rendant les femmes dépendantes des hommes, en nous signifiant que le corps est impur qu'on doit le cacher et que les appétits d'en bas sont sales. Le texte est souvent rude, très beau mais peu joyeux. On a des moments plus heureux ou riants que d'autres mais ils sont vites rattrapés par des événement plus tristes. Le Haut Moyen-Âge ne connaît pas la magie, en tout cas pas celle de la fantasy classique à la Donjon et Dragons, c'est une magie des éléments, des chants et des instants passés. J'en dis peut-être trop sur ce récit qui m'a marqué dans le bon sens.

On pourrait peut-être classer Chien du Heaume dans le genre fantasy mais le faire reviendrait à admettre que ce genre n'offre que peu d'oeuvres de qualités plus de hachis que de réussite. Chien du Heaume est une réussite.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Je ne sais pas de quoi ça parle et je ne sais toujours pas de quoi ça parlera.

Archives

Favoris