Butcher's Blog

Butcher's Blog

Par SerialButcher Blog créé le 04/01/10 Mis à jour le 18/11/16 à 10h36

"Tu vois, le monde se divise en deux catégories, ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi tu creuses."

"Je mets les pieds où je veux Little John... Et c'est souvent dans la gueule..."

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeux vidéo

 

...Cela donne ce détournement du cèlébre tableau du peintre Caspar David Friedrich, intitulé Wanderer above the Sea of Fog. L'artiste A.J. Hateley, s'est fait plaisir en réalisant ce mixte entre jeu vidéo et Art...

Ou quand l'Art inspire l'Art...

 

Dragonborn In A Sea of Fog © A.J. Hateley

 

Wanderer above the Sea of Fog © Caspar David Friedrich

 

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

Celimbrimbor
Signaler
Celimbrimbor
Hum...
Je dirais que "ouais, mais non".
Parce que là encore, le jeu vidéo ne trouve pas sa forme propre d'expression. Plus que s'inspirer, il s'exporte. Il n'est donc pas autonome et a besoin d'un support pour s'exprimer. Ce que je trouve dommage.
Complètement d'accord avec toi pour le commentaire sur l'illustration proposée par Serial.

Celim, chieur.
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Justement, c'est ce que je disais en fait. On pourrait citer des oeuvres dont celle ci de Duchamps qui n'ont pas créé l'oeuvre à proprement parler mais qui sont considérés comme part entière de l'art (pictural en l'occurrence) parce qu'il y a une démarche derrière. Ici, je pense qu'on est pas dans la démarche artistique à proprement parler mais plus dans le fan-art (oui je sais il y a le mot art dans fan-art) référencé. Du coup je trouve ça dommage de pas faire un "vrai" fanart qui s'inspire...plutôt que du copier/coller avec un bidouillage sous CS5.

Par exemple, je suis un grand fan de Mucha et l'art Nouveau en général et sur deviant art ce que j'adore c'est chercher des gens qui font des fanart de jeux vidéo en partant du style de Mucha en particulier genre http://seblecaribou....rites/#/d3gw33y ou ça http://seblecaribou....rites/#/d28rrqy . :D
Celimbrimbor
Signaler
Celimbrimbor
Ouais, mais chez Duchamp, il y avait une démarche, à l'origine du déplacement de l'art contemporain : "regardez la pensée de l'artiste, pas le tableau," alors qu'ici, je trouve que c'est assez vide.

Ah, et pourquoi une majuscule à "art" ?

Celim, dont c'est toujours de la faute et qui va bouder dans son coin.
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Enfin ceci dit là le mec a juste collé un casque et un dragon au tableau préexistant...c'est un peu dommage de pas avoir vraiment fait la démarche de recréer en s'inspirant (et pas juste de coller un truc dessus) (enfin on pourra parler du LHOOQ de Duchamps...qui est considéré comme de l'art alors que c'est une moustache sur la Joconde)

Tout ça c'est de la faute de Celim, moi je voulais pas commenter à la base!
Celimbrimbor
Signaler
Celimbrimbor
Hum...
Je trouve que c'est justement en ce genre de moment que le jeu vidéo se plante.
D'accord, l'image résultante est jolie, bien ancrée dans le jeu et constitue un bel hommage au tableau, tout en indiquant, sur le ton du clin d'oeil, "voyez, le jeu vidéo aussi le peut". Le truc, à mon avis, est qu'on s'en fout.
Ce n'est pas en imitant une imitation qu'on se créé. Il faudrait revenir à l'aphorisme de Wilde, "Ce n'est pas l'art qui imite la vie, mais la vie qui imite l'art" - cité de mémoire, donc, fautivement - pour saisir.
Que Skyrim, dans certains moments, affleurent à la mimesis, très bien, tout le monde le sait. Qu'il créé le sentiment d'une expérience esthétique, également. Mais après ?
L'art ne gît pas seulement là, et ce qui faisait du tableau de Friedrich quelque chose de parlant et de fondamentalement romantique - solitude, fumée, isolation, contemplation, sans parler de la composition même du tableau - est totalement absent de l'illustration de Hateley (distinction tableau illustration opérante).
La reprise trait pour trait avec uniquement l'ajout d'un casque qui détonne - c'est mon avis - et du dragon - lui au contraire totalement dans l'ambiance, je trouve - fait perdre toute force au propos.

Voilà voilà, cela n'avait aucun rapport avec le sujet, je vous prie de m'en bien vouloir excuser.

Celim.

Édito


Archives

Favoris