Butcher's Blog

Butcher's Blog

Par SerialButcher Blog créé le 04/01/10 Mis à jour le 18/11/16 à 10h36

"Tu vois, le monde se divise en deux catégories, ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi tu creuses."

"Je mets les pieds où je veux Little John... Et c'est souvent dans la gueule..."

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Vous avez pu prendre connaissance lors de mon précédent post des problèmes auxquels j'ai été confronté pour pouvoir télécharger rapidement le fameux Zombi sur PS4, étant victime d’une connexion à la ramasse… Mais depuis, chose incroyable et inespérée, Zombi a fini par se télécharger complétement au bout de 5 sessions de plusieurs heures… Quel bonheur d’avoir une connexion si pourrie… Un vrai régal… Je ne vous parle même pas de la MAJ d’Uncharted 4 qui tourne au ralenti… Un supplice… Mais bon, de toute façon je ne pourrais pas y jouer avant ce week-end… Mais il est là, il est beau, il sent bon le sable chaud, forcément, et il me nargue du haut de sa version Collector trônant sur l’une de mes étagères… Attends que l’on soit vendredi soir mon coco et tu verras… Tellement hâte…

Bref, en attendant de pouvoir visiter à nouveau le monde entier en compagnie de Nathan Drake je me suis fait deux petites haltes à Londres… Virtuellement cela va sans dire… 

Commençons par Zombi sur PS4, gratuit le mois dernier et téléchargé in extremis le dernier jour de l’offre PSN+… 

Pour rappel, je l’avais essayé sur WiiU il y a des années durant un lointain week-end d’une lointaine Paris Games Week. Je n’en gardais pas un souvenir impérissable puisque l’essai en question n’avait duré que 10 minutes et fut alors présenté par un pauvre employé épuisé et sûrement au bord d’une crise de nerfs causée par une proche aliénation due à l’éternelle répétitivité de ses dires… Plusieurs fois en passant devant des bacs de jeux d’occaz j’avais failli me laisser tenter par l’acte d’achat… Mais le trouvant toujours trop cher je ne me le procurai finalement jamais… Puis l’offre de gratuité du mois d’avril fini par me convaincre de l’essayer plus de 10 minutes, même si les échos sont depuis toujours plutôt négatifs et j’imagine encore plus maintenant que le Gamepad de la WiiU, vraie feature sympa et immersive, est forcément exclu de la version PS4…  

Après avoir pu downloader les fameux 22 Go, je peux enfin me rendre compte manette en mains de la qualité ou non de ce jeu… Est-ce l’horreur dans tous les sens du terme, le portage lamentable d’un jeu moyen ou bien une bonne surprise ?

J’avoue que je me suis laissé happer par ce Zombi en le débutant sans aucun a priori négatif et en l’accueillant avec toute forme d’honnêteté possible… Au bout de deux heures de jeu je me suis surpris à l’apprécier… Pas de coup de coeur non plus, n’exagérons pas, mais j’ai découvert un portage propre et honnête aux graphismes simples mais efficaces dont l’aspect crade, flou, gras et huileux fonctionne à merveille. Les jeux de lumières sont plutôt honnêtes et l’ambiance pesante n’est pas en reste. Et puis quel bonheur de défoncer des putains de Zombis à coup de batte de cricket… Bien défoulant…
L’idée de pouvoir / devoir récupérer son sac à dos sur son ancien avatar alors zombifié reste et est depuis le début la vraie bonne idée de Zombi. Cela fait vraiment bizarre de retomber nez à nez avec son ancien moi et de le buter… Mais c’est le seul moyen de pouvoir récupérer tous ses anciens items trouvés lors d’une précédente exploration tendue et dangereuse. Car oui Zombi est sans pitié. Une fois submergé par le nombre d’ennemis, cela peut vouloir dire seulement 2 zombis, et dès qu’ils vous ont chopé, vous avez très peu de chance de vous en sortir. Pas de QTE bidon pour se défaire des étreintes putréfiées de vos adversaires… Vous n’aurez que vos yeux pour pleurer et vous assisterez presque impuissant à votre mort rapide et violente. Cet élément en tête vous ne vous amuserez pas trop à jouer en mode bourrin car vous n’aurez aucune chance de vous échapper vivant et non zombifié de Londres.

Mais l’envie d’y retourner et de découvrir d’avantage de lieux et d’ennemis est pour l’instant là et bien là. Qu’en sera-t-il après des heures de jeu supplémentaires je ne peux vous le dire pour l’instant. Pensant l’essayer le temps de le découvrir puis imaginant le désinstaller dans la foulée, je me suis surpris à vouloir le conserver un petit moment histoire de retourner au c½ur de ce Londres mort et dangereux. Une agréable surprise pour l’instant…

 

Mais afin de conserver de cette ville une vision plus douce, agréable, vivante et musicale, quoi de mieux que d’errer au sein de Londres afin de découvrir via A.C. Syndicate de nombreux spots de musique en tout genre. Petits groupes de musiciens aux abords de Westminster, chanteuse de Pub, pianiste, ou encore accordéoniste et joueur d’orgue de barbarie… Tout un panel de musiciens que l’on découvre au hasard des rues et que l’on prend plaisir à écouter…

Pour finir et clore définitivement ce tour de Londres afin de partir dès vendredi soir à la conquête du monde avec Uncharted 4, je vous propose de terminer ce post en douceur avec quelques minutes de ce Londres en musique:

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito


Archives

Favoris