Butcher's Blog

Butcher's Blog

Par SerialButcher Blog créé le 04/01/10 Mis à jour le 18/11/16 à 10h36

"Tu vois, le monde se divise en deux catégories, ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi tu creuses."

"Je mets les pieds où je veux Little John... Et c'est souvent dans la gueule..."

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeux vidéo (Jeu vidéo)

Décidément les titres ayant pour contexte historique la Seconde Guerre mondiale semblent revenir timidement mais sûrement sur le devant de la scène. Après la bonne surprise que fut et qu’est toujours le dernier Wolfenstein (The New Order), c’est au tour de la licence Sniper Elite de refaire surface.

J’avoue ne pas avoir joué au premier opus sorti en 2005 sur PS2, Wii, PC et Xbox. En revanche je m’étais précipité sur le deuxième opus, Sniper Elite V2 (2012), intrigué par les cinématiques montrant les impacts de balles traversant et explosant les organes de vos ennemis via une killcam « rayon X » efficace, dynamique et totalement jouissive. La démo disponible, entre autres sur Xbox 360, termina de me convaincre et j’acquis rapidement ledit jeu.

Sans vraiment comprendre pourquoi, Sniper Elite V2 fut très souvent critiqué (à tort), descendu et décrié... J’avais pour ma part adoré ce titre, malgré quelques errances de gameplay et une maniabilité parfois chancelante… Une fois ces quelques défauts mis de côté, Rebellion nous proposait finalement un titre mi-action, mi-infiltration, assez jouissif, rythmé, violent, dépaysant et offrant diverses manières d’accomplir nos missions. Après avoir effectué 2 runs, fait et refait de fond en comble le DLC « Assassiner le Führer», j’attendais l’annonce d’une suite avec grande impatience.

 

Puis il y a un bon moment, surgissait du néant un trailer annonçant l’arrivée prochaine d’un troisième opus intitulé Sniper Elite III, sous-titré Afrika, faisant bien évidemment référence à l’Afrika Korps de Rommel. Le ton était donné... Exit L’Allemagne en ruines. Exit troupes Russes Vs troupes Allemandes. Exit Berlin. Exit la fin de la guerre. Place à l’Afrique du Nord.
C'est en Libye, Egypte et Tunisie que vous pourrez exercer tous vos talents de sniper contre les troupes de Rommel...

 ---------

C’est avec l’exemplaire PS4 sous le bras que je rentrais chez moi, délaissant pour un temps Wolfenstein The New Order, trop impatient de sniper soldats et officiers écrasés par un soleil de plomb et s'égarant dans des nuages de poussière étouffante, essayant de se planquer derrière divers sacs de sable ou véhicules en tous genres.

Comme tous les jeux « Nouvelle génération », il me faut attendre quelques minutes, temps d’installation nécessaire et imposé sur le DD. Pendant ce temps je rentre mon code afin de débloquer le DLC « La Traque du Loup gris »  fourni gratuitement grâce à ma réservation.
Et me voilà patientant tel un sniper en embuscade…

 

Comme dans le précédent opus nous incarnons Karl Fairburne, soldat d’élite Américain, envoyé pour une mission de la plus haute importance… Une mission suicide, qui ne l’est pas vraiment puisque que cet opus se déroule avant Sniper Elite V2, d’où nous sortions victorieux… Bref... Il nous est ici également possible de choisir le niveau de difficulté souhaité. Ce qui revient à diminuer les aides au tir. Représentation ou non du point d’impact, influence du vent sur la trajectoire de la balle, affichage ou non de toutes sortes d'indications... Le niveau de difficulté le plus haut était déjà délicat dans SE-V2, j'imagine que c'est la même chose ici...
Je sélectionne le niveau "normal" et me lance à corps perdu dans cette nouvelle mission. Grenades à ma ceinture, paire de jumelles autour de mon cou, ma mitrailleuse, mon snipe, ma bite et mon couteau et c'est parti!

Gare à toi Rommel...

-----

Le jeu débute enfin. La grande question que je pose concerne bien évidemment l'évolution technique entre V2 et ce troisième opus. Ce jeu étant développé sur toutes les générations de consoles, je ne m'attends pas à un gap de fou... On commence à avoir l'habitude... Bon, le jeu est quand même assez joli, les effets de fumée et de lumière sont plus que corrects, mais pas de claque monumentale... Cela reste tout de même très propre.

L'introduction de la mission est traité sous forme de dessins... Est-ce là un effet de style, un peu cheap pour économiser le prix de cinématiques qui déboitent, ou réelle volonté d'offrir un style graphique propre à cet opus? Je ne peux vous dire... Cela reste mignon, sans plus...

Bref, la mission commence, un soldat en panique slalome entre les explosions afin de vous rejoindre et de vous intimer l'ordre de venir porter aide aux soldats Anglais pris sous le feu des bombardements Allemands. Me voilà donc prêt à remplir mon rôle. J'attrape mon fusil de snipe et me précipite hors de mon abri.

Mon premier objectif apparait en haut de l'écran: "Tuez les observateurs d'artillerie". Ok. Je repère ma première cible camouflée par des nuages de poussière... Le bruit assourdissant des bombardements et des Stukas en piqué me force à me concentrer d'avantage sur mon tir. BAM. La balle fuse sur plusieurs dizaines de mètres pour finir dans le corps de mon ennemi qui s'écroule... Après avoir fait le ménage, me voilà escaladant les hauteurs afin d'éliminer les dernières poches de resistance. Je découvre quelques soldats. Je m'approche par derrière de l'un d'eux. 

On m'indique qu'en me plaçant derrière lui et en appuyant sur Triangle, je pourrai faire un assassinat furtif... Certes, mais cela ne fonctionne pas... Sanction immédiate je me fais buter... Ah ouais d'accord... On est bien dans Sniper Elite et ses fameux problèmes de jouabilité... Bon... Second essai, je bute tout le monde au silencieux et on en parle plus... (Voir première vidéo en fin de post).

La seconde mission, de nuit, offre des graphismes tres propres et une aire de jeu suffisamment grande pour pouvoir choisir son chemin, la manière d'éliminer ses cibles et de quelle façon remplir vos objectifs (voir seconde vidéo en fin de post). Plutôt cool. À l'instar de V2, vous aurez divers objectifs secondaires à remplir ainsi que des objets à récupérer, histoire de rallonger la durée de vie du jeu. Les bouteilles de vin et lingots d'or de V2, sont ici remplacés par des nids de sniper à débloquer et des cartes à collectionner. 

Autre point commun avec Wolfenstein, et nouvel élément qui ne se trouvait pas dans V2, est l'apparition des trousses de soins... Cet élément "old school" augmente quelque peu la difficulté générale du jeu qui, même en "normal" m'a semblé être un peu plus ardue que celle du précédent opus.

--------

Après presque deux heures de jeu, et malgré quelques errances de gameplay, je suis à nouveau conquis par cette licence. Bon, pour vous dire la vérité on est quand même en face d'un Sniper Elite V2 1.5 en HD...
Pour ceux qui ont détesté V2, pas la peine d'insister, vous n'aimerez pas SE 3... Pour ceux qui ont apprécié V2, vous retrouverez tout de suite vos marques et prendrez à nouveau votre pied comme jamais lorsque le crâne de votre ennemi explosera sous l'impact de vos balles. 

---------

Pour les curieux, vous trouverez ci-dessous deux vidéos de 15 minutes in game, capturées hier soir sur ma PS4:

 

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

SerialButcher
Signaler
SerialButcher
@Kivod: oui quand la jambe se tort cela fait un peu bidon je l'avoue. C'était la seule fois en deux heures :)
@BlackLeinad: bon Snipe ;) Merci pour la vidéo, je voulais la commenter, mais pris par le temps j'ai juste capturé du gameplay pur...
BlackLeinad
Signaler
BlackLeinad
Je vais m'essayer a ce petit jeu dès demain. Très sympa cette vidéo ainsi que tes impressions. Le jeu a l'air d'être en effet propre, donc vivement demain qu on puisse sniper du Renard !! ;)
Kivod
Signaler
Kivod
Merci pour cet aperçu! J'avais bien kiffé le V2 aussi... Et donc, je me prendrai celui-ci bientôt.
La vidéo est cool, graphiquement ça me plait, par contre au début quand tu tires dans la jambes du mec, ça la tort complètement, un peu louche. ^^
SerialButcher
Signaler
SerialButcher
;)
Locutus
Signaler
Locutus
V2 est excellent. Ce nouvel opus a l'air du même acabit. Ce changement de lieu est bienvenu (j'avoue en avoir un peu marre du théâtre européen). Je le prendrai un peu plus tard sur PC.

Édito


Archives

Favoris