ParoleDeGamer

Par segaouf Blog créé le 11/06/10 Mis à jour le 13/05/14 à 23h24

Ajouter aux favoris
Signaler
(Jeu vidéo)

Stupéfaction dans le monde vidéoludique : Microsoft annonce officiellement un pack Xbox One sans Kinect au même prix de la PS4, et rejette avec ça ses dernières caractéristiques différenciatrices…

 

Je suis vraiment étonné de la part de Microsoft, malheureusement dans le mauvais sens du terme. Et dire qu’avant l’arrivée de la Xbox One sur le marché, ils avaient toutes les cartes en main pour devenir le réel leader de l’industrie, chose qu’ils désirent par dessus tout depuis l’introduction de la première Xbox sur le marché. Un an plus tard, et une foule d’erreur stratégique toutes plus idiotes les unes que les autres, j’en viens à me demander l’intérêt de cette machine sur le marché, en tout cas telle qu’elle nous est proposé.

La nouvelle, donc, est officielle, il sera possible d’acquérir une Xbox One sans Kinect pour 399 euros. Ultime tentative pour se rapprocher du prix de la PS4, ultime camouflé d’une stratégie qui disait encore il y a 6 mois que « La Xbox One, c’est Kinect ». Bien entendu, c’est uniquement dans le but de proposer plus de choix au joueurs !

Le problème ici, c’est que Microsoft n’est jamais allé au bout de ses idées, par peur d’échouer. A chaque gronde des joueurs, Microsoft a tourné sa veste. C’est vraiment étonnant de la part d’une si grande entreprise d’avoir si peu confiance en eux.

Lorsque la première Xbox est sortie, beaucoup lui reprochait son approche tout PC, avec son disque dur, son Xbox Live et ses jeux américains. Ont-ils renoncé pour autant ? Non, et cela leur a même permis de devancer Nintendo au classement mondial à l’époque, et ce dès leur première machine !

Lorsque la Xbox 360 est sortie, Microsoft a-t-il attendu Sony ? Copié sa politique de prix ? Non, ils ont tracé leur route avec leurs idées, et cela a parfaitement fonctionné puisqu’ils ont fait plus que jeu égal avec la PS3.

La Xbox One devait être un centre de divertissement fonctionnant avec Kinect.

Elle n’est aujourd’hui qu’une sous PlayStation 4, qui peine en plus à restituer les mêmes jeux à l’identique de sa rivale. Seul les grosses exclusivités de la marque peuvent encore lui donner une âme, et alors que Sony dispose de plus de studios first party, il n’y a plus guère qu’Halo, Forza et Gears Of Wars (si la licence perdure) pour le faire.

En abaissant le prix de sa machine, Microsoft va peut-être relancer ses ventes sur le court terme, mais ils ont déjà effacé toute identité à leur machine, complètement dénigré leur propre stratégie et avouer leurs faiblesses. L’avenir nous dira si le choix était payant.

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Moultefrite
Signaler
Moultefrite
Je rejoins complètement ton point de vue. Mais la puissance financière de Microsoft et la fragilité actuelle de Sony fait que rien n'est gagné pour la ps4...

Archives

Favoris