ParoleDeGamer

Par segaouf Blog créé le 11/06/10 Mis à jour le 13/05/14 à 23h24

Ajouter aux favoris
Signaler
(Jeu vidéo)

super_mario_3dLand_Title

Mario, un nom, une icône, le gardien d’un savoir-faire vidéoludique.  Voilà plus de vingt ans que le plombier moustachu trône au sommet des jeux de plateforme. Souvent imité, rarement égalé, chaque épisode de la licence se pose en maître du genre. Cet épisode 3DS assure-t-il la suprématie de la série ?

 Here we gooo

Si vous suivez mon blog, vous n’êtes pas sans savoir que Super Mario 3D Land a fait parti d’une offre promotionnelle de la part de Nintendo, et s’est vu être offert pour l’achat d’une 3DS XL, c’est donc gratuitement que je me suis lancé dans les nouvelles aventures du plombier.

Graphismes :

C’est du Nintendo. C’est propre, c’est coloré, tout en rondeur avec de jolis effets de lumière et de pluie par-ci par-là, mais on est jamais véritablement impressionné par la performance graphique du soft.

super-mario-3d-land-nintendo-3ds-1319144587-125

Le titre fait aussi honneur aux capacités 3D de la machine, avec un Level Design savamment étudié pour toujours jouer sur des effets de profondeur. Vraiment sympa, sauf que je ne suis pas très ami avec la 3D, qui, pour moi, a tendance à flouter les décors pour un gain assez négligeable, donc je l’ai vite désactivée…

Bande-Son :

Rien de nouveau de ce côté là, on a droit à un remix des meilleures musiques de la série. L’ambiance sonore est vraiment bonne, même si cela démontre un manque d’inventivité, car si nouvelle musique il y a, je ne m’en souviens honnêtement d’aucunes…

Jouabilité :

La jouabilité des Super Mario a pour habitude d’être réglée comme une horloge et cet épisode ne déroge pas…  déroge à la règle !

cQAanCx-IwKS7uGRnq1pPE6rShrP2V4B

J’ai l’impression que la jouabilité est légèrement différente, ne répond pas exactement comme les autres Mario, et je suis très souvent mort à cause de cela. Je ne sais pas si c’est uniquement mon impression, car je n’ai rien lu dans ce sens sur les différents tests présents sur le web, mais je n’invente rien, soit la jouabilité est mal réglée, soit cela est dû au stick analogique, assez mauvais, qui rend difficile de déplacer précisément son personnage. Et je ne parle même pas de Luigi, qui a pour "faculté" de glisser, rendant ses premiers pas très dangereux !

Durée de vie :

Dès le départ, je me suis mis en tête de terminer le jeu à 100%.

Le jeu comporte huit mondes, d’une facilité déconcertante, qui se bouclent très, trop rapidement, et quiconque s’arrêtera là criera au scandale !

Dd8fIIcaqjqv7JrbTOXJqBd5oC-oPgnR

Par la suite, vous débloquerez les mondes spéciaux, une sorte de second run où la difficulté de chaque niveau se verra augmentée par l’ajout d’une contrainte spécifique : temps réduit pour terminer le niveau, apparition d’un Mario ennemi invincible qui recopie vos mouvements, nombreux champignons meurtriers… Honnêtement, ce n’est pas bien plus difficile. Il y a quelques niveaux qui m’ont posé problème, mais c’est plus parce que je jouais sans grande concentration ( couplé à la jouabilité :p)…

ME0001479275_Monde special 7 - chateau - etoile 1_1

Vous débloquerez aussi Luigi qui, comme je le disais plus haut, à une jouabilité légèrement différente.

À la suite de ça, pour les plus téméraires, vous avez la possibilité de chercher les 3 pièces dorées cachées dans chaque niveau (et dans des niveaux bonus), ce qui vous force à faire un 3e run complet si vous n’y avez pas pensé dès le départ...

Ce n’est pas tout, pour qu’un niveau soit terminé, il faut le finir avec Mario, avec Luigi, et en obtenant un drapeau d’or ! Pour cela il suffit de sauter sur le drapeau indiquant la fin du niveau en touchant atteignant le sommet doré. Cela vous obligera donc à reparcourir l’intégralité des niveaux avec Luigi  .

Les plus courageux qui auront bravé l’ennui pour arriver jusque là se verront récompensés d’un niveau ultime, d’une difficulté bien plus corsée ! Ce niveau a été pour moi le vrai révélateur de la jouabilité problématique du jeu, mais bon, en une longue soirée il est tombé, à la fois avec Mario et Luigi.

C’est ainsi, et seulement ainsi que la durée de vie du jeu se trouvera honorable. Mais à quel prix ? À ce stade, j’en avais vraiment ras le bol du jeu…

Pour la gloire, j’ai donc obtenu les 5 étoiles du jeu et les 305 pièces dorées, prouvant ma témérité et ma résistance à l’ennui !

305_Etoiles

Mon premier Mario 3D

Avec Super Mario 3D Land, Nintendo a échoué. Par manque d’inventivité ? Par suffisance ? Délibérément ? Je ne sais pas. Mais, pour la première fois avec un Mario en 3D, Nintendo s’est renié et a clairement créé un soft à deux visages,incapable de rassembler petits et grands gamers, ce qui était la marque de fabrique de la licence jusque là.

Le soft semble plus s’inscrire dans la continuité des New Super Mario Bros. en essayant de convertir ses jeunes adeptes à une version 3 dimensions des aventures du plombier, quitte à laisser ses plus fidèles adeptes sur la touche.

Le problème, c’est qu’en étant un succès commercial et critique, je me demande si Nintendo ne va pas continuer sur cette voie… Clairement, mal noter un épisode canonique de Mario semble être délicat, contrairement au sort réservé à un hérisson bleu dont il est tellement plus in de critiquer.

Super Mario 3D Land est un jeu de plateforme agréable, trop facile et qui ne fera pas date dans l’histoire de la série. Si vous me trouvez trop critique à l’égard de ce Mario, souvenez-vous de Mario 64 et Mario Galaxy, combien de minutes aviez-vous eu besoin pour crier au chef d’oeuvres ? Sympathique, mais sans génie.

GameOver

Voir aussi

Jeux : 
Super Mario 3D Land
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Archives

Favoris