CARIBOU: Scholarship Edition

CARIBOU: Scholarship Edition

Par seblecaribou Blog créé le 05/02/10 Mis à jour le 22/11/13 à 06h02

Le quotidien d'un gamer, nanardeur, cinéphile, blondophile...

Ajouter aux favoris

Catégorie : Vidéos

Signaler
Vidéos

Je ne sais pas pour quelle raison j'ai eu autant la flemme de faire un petit post récap de mon second longplay dédié à Red Dead Redemption, mais donc le voilà. Pour être honnête, il n'y a pas grand chose à dire puisque RDR est un jeu assez linéaire en terme de progression. L'histoire est une ligne droite. Mis à part mentionner le fait que j'ai réussi l'exploit de conserver le même cheval, nommé Tabernacle, du début à la fin du jeu, il y aura pas grand chose à ajouter. J'ai adoré refaire le jeu, malgré une partie au Mexique qui s'éternise réellement et dont l'implication pour le joueur est pratiquement nulle. Bref, je vous laisse avec la rediffusion qui dur 17h40 (si l'insersion bug allez ICI)  :

Ah oui et le concours. Vous pouviez remporter un exemplaire de Demon's Souls version Black Phantom contenant le jeu, un tout petit artbook, l'OST et...c'est tout et c'est déjà pas mal. J'ai fait un tirage au sort via du RNG et what do you know ? C'est celui qui avait proféré des menaces puis qui avait tenté de me soudoyé qui a été tiré au sort. Lucky son of the beach...le vainqueur est donc :

CELIMBRIMBOR !

Allez mon ami, envoie moi ton adresse postale par MP avant que je décolle pour le Canada et je te ferais parvenir ce jeu que, j'espère, tu apprécieras au moins autant que Dark Souls.

Voir aussi

Jeux : 
Red Dead Redemption
Ajouter à mes favoris Commenter (13)

  
Signaler
Vidéos

Ça ne s'est pas passé comme prévu...rien ne s'est passé comme prévu. C'était le chaos, du début à la fin. Les bugs, la mort, la fatigue, les rires, de l'anglais...

Il y a deux jours (putain DEUX JOURS) j'ai démarré ce qui partait pour être un sympathique marathon Mass Effect. Le but était de finir les trois opus d'une traite avant de tomber de fatigue. Déjà au démarrage, problème, le son du jeu ne fonctionne pas. Xsplit se refuse à me mettre à la fois le microphone et le son que produit mon jeu. Choix crucial dès le début : on commence quand même mais les gens n'auront que ma voix. Je démarre donc le premier jeu et chose rare en ce qui concerne Mass Effect, je décide de prendre un personnage féminin. En effet, je joue toujours des femmes quand on me laisse le choix, mis à part pour Mass Effect justement. Pour le public que je sais d'avance majoritairement (voire exclusivement) masculin, je sélectionne donc une femme, blonde (faut pas déconner). Scarlett Shepard né donc sous les yeux des quelques viewers déjà présent au tout début.

------------------------------------------------------------ 

 

 

Le premier jeu s'est plutôt bien déroulé dans l'ensemble ; je l'ai fini plus d'une dizaine de fois et je le connais vraiment par coeur. Je sais ce que je dois faire et je laisse se dérouler les dialogues pour les missions obligatoires. Bref j'essaye de montrer un peu le jeu. Le premier désastre arrivera pourtant dès ME1, sur Virmire. Alors que je parviens aisément à empêcher Wrex de péter un câble, quand vient le choix de sauver Kaidan ou Ashley, quelque chose d'étrange se passe. Je choisi d'abord Ashley, parce que je trouve Kaidan d'une platitude chiante à mourir et en plus, il serait foutu de croire que Scarlett en pince pour lui...qu'il meurt. Seulement au moment de rejoindre Ash, je meurs stupidement et me retrouve de nouveau au choix. Je décide cette fois de laisser faire la chance. Je fais tourner le joystick en tapotant A et j'attends que ça choisisse quelqu'un...et c'est là que les emmerdes ont commencé.

Ahley est donc condamné par le destin. Je crève au passage le coeur de Nemesis ou Chocolat (qui ne l'apprendra que plus tard) mais sur le moment pas de remord. On continue et puis, c'est drôle de faire des choix qu'on ne ferait pas en général. Le premier volet se clôture sans encombre.

Bilan : Ashley est morte, le Conseil a été abandonné pendant la bataille contre Sovereign et Anderson est devenu président de l'Univers (ou un truc comme ça).

 

 

Je lance le second et là, ça va déjà être moins drôle. Je rappelle à l'audience que dans ce volet, pour survivre à la mission finale, il y a des conditions. On en discute dans le chat sur la chaîne twitch et je décide de faire au moins les missions de loyauté pour éviter la casse lors de la mission finale, mais que je me passerais de farmer les minéraux sur les scanners de planètes pour avoir toutes les améliorations du Normandy SR2.

Les emmerdes continuent alors. Distrait que je suis à papoter sur le chat au lieu de m'intéresser au jeu, je loupe la mission de loyauté de Samara. Puis, faible que je suis de en pas faire beaucoup de missions annexes, je n'ai pas assez développé ma gentilesse ou ma méchanceté pour calmer le combat d'égo entre Jack et Miranda. Je les sépare en prenant le parti de Miranda (en même temps...'fin voilà quoi!) et du coup je me retrouve avec Jack et Samara pas jouasse pour commencer l'abordage du vaisseau récolteur.

En chemin, comme je n'ai pas amélioré à 100% le vaisseau (il me manquait une paire de canons SLR) Thane meurt comme une merde en se prenant une poutre sur la tronche. Ça n'est alors que le début. J'utilise ma stratégie habituelle pour cette mission finale et quand vient le moment de passer sous une bulle de protection biotique, j'utilise Samara qui ne m'est pas loyale puisque j'ai foiré sa mission. Je prie pour que si elle m'accompagne, elle survive. Et là c'est le drame. À la fin de la séquence, Samara se ramasse de fatigue et casse la bulle de protection juste avant qu'on ferme une porte. Une cinématique me montre alors quelqu'un se faire dévorer par des moustique...GARRUS !!! NON PAS GARRUS !!! Pourquoi Garrus ?! Arrivant vers le boss final, précédé de séquences d'attente et gunfight que j'exècre, je me rends compte que Jack est également morte...monde de merde.

Bilan : GARRUS est mort...il est mort Jim !!! Jack est morte. Thane est mort (avant même d'être emporté par la maladie dans le troisième opus.

 

Le troisième opus part donc sur les chapeaux de roues. Cet opus impose également, comme le second, d'avoir une certaine préparation pour la mission finale, au risque de se retrouver avec une fin exécrable. Mais rien ne peut effrayer ma Shepard qui retrouve son armure rose et surtout un nouveau brushing impeccable. Nous nous lançons donc au secours de la galaxie. Au cours de cette épopée, Mordin sacrifiera sa propre existence pour réparer l'erreur du génophage. Les Krogans se joindront donc au combat, tandis que les Galariens resteront à pourrir dans leur coin. Les Turiens, malgré l'absence de Garrus pour les amener à moi, seront suffisamment malin pour entrer dans les négociations avec de bons arguments.

La mauvaise surprise, c'est la rencontre geth/quarien s'est très mal passée...très très mal. Alors que je réglais le problème des IA en les ralliant à notre cause grâce à un virus, les quariens refusèrent de s'allier à leur création. Incapable de dépasser le conflit initial, ils ont préféré me forcer à un choix. J'ai choisi les Geth et ces derniers ont exterminés les Quariens. Et là, moment WTF complet ! Devant la défaite de son peuple, Tali se petit-suicide du haut d'une falaise ! O_O

La mine basse, je continue et rejoins une base de Cerberus pour trouver ce maudit Homme Trouble qui a chouré la pièce maitresse du plan de sauvetage de l'humanité sur Thessia (la planète asari). Qui trouve-je sur place ? Miranda Lawson...qui meurt assassinée par le ninja en mousse de Cerberus ! RAH JE SUIS EN COLERE !!!!!

On touche pas à Miranda ! Je vais péter la gueule à ce ninja de pacotille et je me dirige vers la Terre pour le combat final. Au passage on me demande « vous voulez appeler quelqu'un avant de partir ? ». Qui ça ? Ceux qui sont morts ? Ou ceux dont j'ignore s'ils sont encore vivant ? Du coup, je fonce en mode rageux/blasé sur la mission finale. Je monte à cette fameuse fin étendu. N'ayant pas assez de conciliation ou de pragmatisme pour résonner l'Homme Trouble, ce con tue Anderson d'une balle dans la tête. Du coup je le défonce et je monte. On me propose de tuer les machines (toutes), de tuer les organiques (tous) ou de synthétiser les deux...pour la vanne, je tire sur le gamin en hologramme. Réaction épidermique du mioche, il me dit « Très bien, alors le cycle continue » NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO !!!!

Bilan : Mordin est mort. Tali est morte. Anderson est mort. Les quariens sont exterminés. La moisson ira jusqu'au bout et les Moissonneurs ont gagné.

J'ai donc fait les trois jeux en 36h25 mais pas d'une traite (retrouvez les deux vidéos ICI sur ma chaîne Twitch). Au bout d'une vingtaine d'heures, sentant bien que je n'allais pas arriver au bout du second aussi vite que je l'imaginais, j'ai été dormir quatre heures histoire de pouvoir revenir et de faire la fin du marathon sans mourir. Au global, je me suis vraiment bien amusé et en grande partie parce qu'il y avait des gens régulièrement avec qui parler sur le chat. J'ai chanté souvent, je me suis beaucoup énervé sur certains passages, mais ça reste très drôle à faire, d'autant plus que l'avalanche de fails m'a permis de voir et de montrer des cinématiques que je n'avais jamais vu, étant donné que moi, comme vous, nous jouons en prenant notre temps et pour voir le maximum de choses positives. Que du bon. Et au passage, je tiens à féliciter le vrai héros de l'histoire, ce cher Sirtank qui n'a pas dormi du tout pendant plus de 50h. Encore plus fêlé que moi !

 

Passons maintenant au concours. Vous étiez finalement assez peu à participer (7 ou 8) en répondant aux deux critères demandés à savoir de m'envoyer un MP et s'abonner à ma chaîne Twitch. Donc voilà le gagnant de ce premier concours :

ANTOINESK8 !

Tu remportes donc un exemplaire de The Last of Us. Contactes moi par MP et je t'envoies ça au plus vite.

 

------------------------------------------------------------ 

Pour finir, je vais recommencer l'expérience mais pas sur une saga. Je vais faire un longplay de Red Dead Redemption cette semaine. Avec cette fois-ci OBS pour m'enregistrer vous aurez le summum de la technologie auditive, puisque cette fois je pourrais vous proposer le son du jeu en plus de ma voix suave et de mes chansons WTF. C'est gratuit, cadeau ! Et en parlant de cadeau, cette fois-ci, vous pourrez remporter Demon's Souls version Black Phantom avec le petit artbook et l'OST qui va bien.  

Voir aussi

Groupes : 
Mass Effect
Jeux : 
Mass Effect, Mass Effect 2, Mass Effect 3
Ajouter à mes favoris Commenter (19)

Signaler
Vidéos

Petite nouveauté pour ma modeste chaîne twitch, je vous propose désormais de vous montrer quelques minutes d'un titre en live. Un titre qui m'a plu, qui n'est pas forcément très connu (c'est pas vraiment la peine de faire une découverte de GTAV par exemple) et que j'aimerais mettre en avant. J'ai un peu mal négocié ce premier essai en ne le préparant pas. Je mélange un peu trop présentation des features en pagailles et questions que l'on me pose en direct. Ceci dit, l'idée est surtout de répondre aux questions éventuelles. Pour cette première fois, c'est bien sûr State of Decay que je vous présente. Je rappelle que c'est un jeu solo indépendant sortie sur XBLA à 1600 points (environ 20€) et à venir sur PC. Si m'a vidéo n'a pas réussi à vous donner envie, essayez le tout de même via sa démo.

Erratum: Vers la fin de la vidéo, je parle de l'influence comme de quelque chose qui permet d'interargir avec les PNJs. Ça a l'air d'être le cas, mais c'est aussi et surtout une sorte de monnaie qui sert pour effectuer des actions particulières comme déplacer sa base (100 points d'influence), demander à un pilleur de venir looter une maison quand on est déjà encombré d'un sac-à-dos (10 points d'influence) ou encore installer un avant-poste dans une maison libérée (50 points d'influence)...

Ajouter à mes favoris Commenter (15)

Signaler
Vidéos

J'ai manqué deux fois à mon devoir de mise en avant des petites péripéties des Trois Mousquetaires (rien à voir avec Intermarché) et je me rattrape aujourd'hui en proposant les trois derniers épisodes en différé. Le premier n'est pas très palpitant et pour cause, je joue à la fois trop bien pour être vraiment en danger et à la fois trop mal pour atteindre les parties de ce RE Rebirth qui sont réellement dangereuses.

Du coup pour l'épisode 5, nous avons décidé de changer légèrement la formule. Pour éviter qu'un des trois ne monopolise un stream complet en ne mourant pas, si quelqu'un reste en vie une heure, il sauvegarde et passe la manette au prochain pour un nouveau jeu. Cela permet des sessions plus variées même sur des jeux où l'on ne meurt pas au tutoriel. Pour le reste, les règles sont les mêmes. Au programme donc, du RE (Gamecube), du Hitman Contracts (PS2), du Shadows of the Damned (Xbox360) et du Halo 4 (Xbox360)...

Le concept : on insère un jeu issue d'une pile qu'on a choisi au préalable, on ne joue pas en facile, on ne sauvegarde pas et on a pas de seconde chance. En cas de mort dans un jeu, on passe au suivant...le but est d'arriver le plus loin possible dans les trois heures d'émission.

L'épisode 4

L'épisode 5

L'épisode 6

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Vidéos

Le concept : on insère un jeu issue d'une pile qu'on a choisi au préalable, on ne joue pas en facile, on ne sauvegarde pas et on a pas de seconde chance. En cas de mort dans un jeu, on passe au suivant...le but est d'arriver le plus loin possible dans les deux (à trois) heures d'émission.

Troisième édition du DEATH COUCH avec un peu de retard. Il y a deux semaines, c'était Deus Ex Human Revolution, Splinter Cell et Doom 3 qui nous faisait périr. Je vous conseille très fortement cet épisode, ne serait-ce que pour le fail intégral de mi-parcours qui restera dans nos an(n)ales. Cette semaine au programme de notre pile de jeux Alien VS Predator (Xbox360), Mirror's Edge (Xbox360), Bioshock Infinite (Xbox360), Resident Evil (NGC) et Shadow of the Colossus. Une pile ambitieuse pour le néophyte, mais ceux qui comprennent le principe verront que si nous atteignons les derniers de la pile, c'est que nous auront particulièrement mal joué. Rendez-vous donc sur notre chaîne Twitch.

NOTRE CHAÎNE TWITCH !!!

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Vidéos

La semaine dernière, Les Trois Mousquetaires (Akiru, Citadel et moi-même) ouvraient leur chaîne Twitch (oui en toute modestie, je parle de nous à la troisième personne du pluriel...qu'est-ce qu'il y a, t'as besoin d'un problème?!). Dans la foulée, nous enregistrions une fin de playthrough de MGS Twin Snakes et surtout notre premier épisode du DEATH COUCH, l'émission où la peur de perdre guide nos actes. Et bien on remet le couvert, pas plus tard que ce soir, sur notre chaîne Twitch !

Pour ceux qui auraient loupé notre formidable première émission, je rappelle le concept : on insère un jeu issue d'une pile qu'on a choisi au préalable, on ne joue pas en facile, on ne sauvegarde pas et on a pas de seconde chance. En cas de mort dans un jeu, on passe au suivant...le but est d'arrivé le plus loin possible dans les deux (à trois) heures d'émission. La semaine dernière, c'est Resident Evil 0 et Dark Souls qui nous ont fait trépasser...lamentablement en plus et cette semaine on reprend avec Deus Ex Human Revolution(Xbox360), Splinter Cell(Xbox), Doom 3 (Xbox) et Bioshock Infinite (Xbox360).

Pour nous suivre il suffit de se rendre à l'adresse suivante. N'hésitez pas à parler dans le tchat et à vous abonner (promis on ne gagne pas d'argent sur votre dos...enfin pas encore). Pour revoir le premier Death Couch, je vous renvoie au différé !

[MàJ] Voici le différé du Death Couch #02!

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Vidéos

Depuis que j'ai joué au DLC gratuit de Arkham Asylum qui proposait une arène de combat avec ennemis infini, je n'ai pas cessé de faire un parallèle entre les combats des jeux Arkham et la séquence pour le moins culte (d'un film qui au global l'est un peu moins) où Neo affronte une infinité d'agents Smith. Comme pour la plupart de mes délires écrits ou dessinés, il ne m'en faut guère plus pour prendre le temps de faire un petit quelque chose. J'ai donc capturé à l'arrache un défi au piffe de Arkham City et j'y ai ajouté des effets de slow-mo que Snyder ne renierait pas, le tout sur la composition de Rob Dougan intitulée Furious Angels. Niveau skill, j'aurais pu prendre le temps de faire un run propre et sans dégât, mais j'ai surtout fait vite avant que l'envie ne me passe.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
Vidéos

Promis, je vais me calmer sur les publications et sur les pubs vers ma chaîne Twitch. Ceci dit, je voulais quand même partager mon premier run fini en stream de Resident Evil 2. Le temps est sous la barre des deux heures, un peu plus d'une heure trente pour cette campagne. On peut donc parler de speedrun déjà.

Le run démarre à 47 minutes 25. Avant ça, c'est juste moi qui fait n'importe quoi et qui meurt lamentablement.

Et puisqu'en la matière, je suis très loin d'être un champion, je vous propose aussi de jeter un coup d'oeil à ce speedrun qui oblige à avoir le triomphe modeste. Il est réalisé par Sheldonj qui détient les records de temps sur la plupart des campagnes de toutes les versions du jeu (Gamecube NTSC, PSone Pal etc...).

Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Signaler
Vidéos

Je sais, je sais, je vous gonfle en ce moment avec mes histoires de streaming et de capture. On a l'impression que j'ai découvert le Graal dix ans après le Da Vinci Code. En effet, il y a deux jours, j'ouvrais une chaîne Twitch à mon nom pour me permettre de proposer un peu de contenu autre qu'écrit ou dessiné sur mon blog. Certains d'entre vous ont d'ailleurs déjà pu me voir mourir à deux reprise sur Resident Evil 2. Sachez que depuis j'ai pris le temps de finir le jeu (10 ans après) histoire d'améliorer un peu mon skill ; 2h03 pour ce dernier run. Je vous proposerais un nouvel essai demain probablement.

Mais aujourd'hui, je voulais éclairer une autre chaîne Twitch ouverte par mes deux acolytes, Akiru et Citadel, et moi-même qui formons les Trois Mousquetaires (c'est le nom de la chaîne). Cette chaîne que l'on a galéré à ouvrir et à mettre en place va nous permettre de vous proposer des playthrough de jeux à plusieurs, mais surtout et avant tout un petit concept d'émission qu'on avait envie de faire depuis un moment :

 Le DEATH COUCH

 

Alors littéralement, le Death Couch, c'est le canapé de la mort. L'idée est simple : ne pas mourir et montrer le plus possible d'un ou plusieurs jeux dans les 2 heures qui nous sont imparties (on peut déborder un peu, mais on se fixe quand même cette limite tempolaire). Évidemment, ça n'est pas aussi simple que ça et le challenge vient à la fois des jeux choisis et des contraintes imposées par cet exercice. Nous n'avons pas le droit de sauvegarder ni de charger la partie : une mort est définitive. Les modes faciles sont exclus, bien que les modes difficiles ne soient pas imposés, ça dépendra des jeux. Dernière chose, pour que l'on puisse faire durer l'émission le temps des deux heures, on prévoit à chaque fois quatre jeux ; lorsque l'on meurt dans l'un d'eux, on passe au suivant.

Pressés que nous étions de démarrer après beaucoup (BEAUCOUP) d'errances techniques, nous avons prévenu au dernier moment du streaming du premier épisode ; à l'avenir, on prendra le temps d'en faire un post de blog. Je vous propose donc de découvrir l'émission avec le différé. Au menu de départ nous avions Resident Evil 0 (Gamecube), Dark Souls (Xbox360), Deus Ex Human Revolution (Xbox360) et Splinter Cell (Xbox). Je vous laisse voir ce qui s'est passé.

La fête commence à 25 minutes. Avant on nous voit juste galérer (surtout moi) pour mettre le tout en place.

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
Vidéos

Vous le savez sans doute, mon blog, c'est surtout l'occasion d'écrire et de proposer quelques illustrations personnelles de temps à autre, comme cette seconde saison des Gamengers que j'ai entamé (NakedVince et Chispter seront les prochains à paraître). Cependant, il y a un type de contenu que j'ai toujours voulu fournir mais pour lequel il me manquait toujours quelque chose : la vidéo. Alors j'avais déjà quelques petite choses, puisqu'une rubrique vidéo est déjà présente depuis des mois sur ce blog, mais il s'agissait ni plus ni moins que de vidéos prises à l'arrache au téléphone portable ou au camescope HD et montées sous Windows Movie Maker (à grandes difficultés le plus souvent). Aujourd'hui je peux vous proposer quelque chose de plus net et surtout à moindre coûts ; me concernant c'était le plus important. J'ouvre donc officiellement ma chaîne Twitch, le jour où l'on annonce que les Youtubers ne font plus recette...jamais dans la tendance toujours dans la bonne direction (LAUL).

En effet sous l'impulsion de mon ami Akiru, j'avais décidé de moi aussi me procurer le matériel nécessaire à de l'acquisition vidéo. Furetant sur le net, ma joie était sans cesse rabattu par la complexité et/ou la cherté du matériel présenté. Cependant à force de regarder des vidéos de mon acolyte exprimant son talent sur Batman Arkham City, Bayonetta ou plus récemment Metal Gear Rising Revengeance, je me suis lancé dans le délire et enfin j'arrive à un résultat. Je vous explique...

 

L'acquisition :

Le convertisseur vidéo USB et les câbles

Sur PC, c'est simple (pour une fois). Vous téléchargez FRAPS et si tant est que vous ayez un PC qui tient la route, vous n'aurez aucun mal à enregistrer vos jeux ou quoique vous fassiez sur votre PC d'ailleurs. Beaucoup de choses sont réglables à l'envie et le résultat est simple à obtenir sans bidouille particulière (sauf si vous ne voulez pas payer la licence, mais là je vous laisse vous débrouiller).

 

Sur PC, Fraps est d'une simplicité déconcertante...

Pour faire de l'acquisition de consoles de jeux par contre, il vous faut déjà un convertisseur vidéo USB. Cet objet central dans l'opération d'acquisition est loin d'être aussi cher qu'on peut l'imaginer si on vise, dans un premier temps, des consoles SD ou des consoles HD mais branchées en RCA ou Péritel (ce qui reste dommage). En effet pour de l'acquisition qui passe par des prises péritels, RCA ou S-Video, on trouve aisément des convertisseurs vidéos USB entre 40 et 70€. Privez vous d'un jeu ce mois-ci et vous pourrez enregistrer vos parties endiablées de Metal Gear Solid, Halo ou encore Silent Hill sans trop de soucis.

Si vous vous êtes déjà rencardé sur la question, on vous aura sans aucun doute parlé de la marque Dazzle. Ce qu'il faut savoir, c'est que si certains produits, notamment de chez Dazzle, sont vendus comme étant faits pour les Youtubers en herbe, d'autres produits qui semblent inintéressants aux yeux du gamers un peu averti et très proche du high-tech s'y substituent très bien. En ce qui me concerne, j'utilise un produit de chez Magix qui s'appelle le SOS Cassettes Vidéo.

Initialement, ce convertisseur vidéo USB est fait pour sauvegarder aux formats numériques de vieilles cassettes VHS. L'idée c'est bêtement de brancher le magnétoscope à la clé USB fournie dans le pack et d'envoyer le signal vers l'ordinateur qui se chargera d'enregistrer la vidéo envoyée par la source au format AVI ou MP4. Avec cette clé, la Fnac propose aussi un logiciel prêt à l'emploi qui permet de régler facilement les normes PAL, PAL-60, Secam ou NTSC. Mais du coup, si un magnétoscope peut envoyer son image vers l'ordinateur, tout autre source de vidéo (une console de jeux par exemple) peut en faire de même...seulement il y a un hic.

Le hic c'est que si vous envoyez l'image vers l'ordinateur, vous ne l'envoyez pas vers la télévision et de base les sources vidéos sont faites pour n'avoir d'une sortie vidéo pour envoyer l'image vers UN moniteur. Pour le cas d'une VHS, ça n'est pas bien grave, vous n'avez pas besoin de voir l'image en grand. Le petit cadre dans lequel on affiche ce qu'enregistre le PC suffit à constater que l'enregistrement fonctionne ou pas. Par contre pour une console, hors de question de jouer dans ces conditions, sur un tout petit cadre qu'on ne peut pas agrandir et qui en plus souffre souvent de lag.

Personne n'a envie de jouer dans une fenêtre aussi petite et avec un lag bien violent.

Alors du coup, il vous faut un peu plus de matos de manière à envoyer le signal vidéo vers l'ordinateur, tout en ayant la console affichée sur un écran quelque part. En plus du convertisseur vidéo USB, il va donc vous falloir des dédoubleur RCA ou un commutateur péritel et aussi un ou deux écrans adéquats. Encore une fois, je vais vous parler de ce que j'utilise pour faire des vidéos.

Avec trois adaptateurs doubleurs RCA, vous pourrez brancher IN votre console et OUT votre convertisseur USB qui sera relié au PC.

L'idéal reste le commutateur puisqu'il permettra de prendre en charge aussi les consoles qui n'ont pas de câble RCA, mais sont directement en Péritel, comme la DreamCast par exemple. C'est une solution plus coûteuse (une trentaine d'euros)

Déjà, j'ai une télévision (enfin un moniteur TNT) et pas un moniteur d'ordinateur. Le moniteur a l'inconvénient de fonctionner soit avec des câbles VGA ou DVI (les anciens branchements pour PC) soit HDMi et pour les consoles SD dont on parle (Gamecube, PS2, Xbox, Psone etc) ça ne fera pas l'affaire, à moins de bidouiller avec des convertisseurs HDMi/RCA, mais je n'ai aucune idée du rendu que ça peut avoir. Par contre une télévision, pour peu qu'on l'ait choisi comme il faut, possède plein de types de branchements différents. Ici on veut surtout qu'il y ait un branchement péritel et si vous comptez utiliser le même écran pour votre PC (comme je le fais) un branchement VGA ou HDMi.

En l'occurrence, j'utilise donc un moniteur TNT de chez LG. Pour envoyer le signal à la fois vers mon PC et vers cet écran, je prends l'adaptateur Péritel de n'importe quelle machine (celui qui accueille les fils rouge, blanc et jaune ou RCA) et j'y mets des dédoubleurs RCA. Ça se trouve à Darty pour 3€ pièce ou sur le net pour 0.90€ (avec fdp, ça revient au même).

Le câble RCA de droite sur les dédoubleurs est le suivant:

Une fois qu'on a mis les dédoubleurs, on peut brancher la console de son choix et en même temps raccorder la clé à l'adaptateur Péritel. Comme la clé est conçue pour recevoir un signal et pas en envoyer, il n'y a aucune chance pour que la télévision affiche une image bâtarde. La télévision affichera la console qui est branchée en RCA sur l'adaptateur Péritel (qu'évidemment vous devez brancher à la télé, cela va sans dire). Le PC lui recevra l'image envoyée par la console dans l'adaptateur péritel.

Au total donc, il vous faudra entre 40 et 70€ pour le convertisseur USB, sachant que le résultat pour l'acquisition SD est pratiquement le même d'un convertisseur à un autre (donc privilégiez le prix et pas la marque), 9€ pour trois adaptateur RCA et 3€ pour câble RCA mâle-mâle qui raccordera l'adaptateur péritel au convertisseur vidéo USB. Pour un peu plus de 50€ vous pourrez jouer normalement, sur un plein écran en même temps que vous enregistrez vos parties.

 

Les logiciels d'acquisition

Admettons que vous ayez votre matos. Maintenant il ne vous manque qu'un logiciel pour dire à votre ordinateur d'exploiter la clé qu'il a planté dans l'orifice (ça n'est pas sale). À peu près tous les convertisseur USB, du plus cheapos au plus HD est fourni avec un logiciel.

-MAGIX Vidéo :

Pour ma part, je n'utilise pas ce logiciel fourni avec SOS Cassettes Vidéo. Il fonctionne très bien pour l'acquisition mais l'encodage de la vidéo est un peu long et au niveau montage, c'est un peu pauvre. Surtout, il s'avère que ce logiciel a un mal fou à me produire des vidéos tirées de jeux en 60Hz, ce qui est très problématique pour enregistrer des jeux Xbox360 ou PS3 qui sont quasiment tous à cette norme. Bien pour essayer mais sans plus

-AMcap :

Dans les forums d'aide, on parle pas mal de AMcap. Au delà du fait que ça ne soit pas un logiciel freeware (on sait tous que sur Internet, ça n'est pas une barrière) je trouve le logiciel assez peu ergonomique. Il permet d'obtenir une bonne image en 60Hz, en revanche, j'ai eu des problèmes de sons en décalage avec la vidéo ou qui n'est pas enregistré lors de mes tests initiaux. Problème bien plus grave, la taille des fichiers vidéos est hallucinante ! Pour une demie heure de capture, AMcap produit un fichier de 17Go !!! Alors il y a la possibilité de lui demander une compression au format AVI, mais allez savoir pourquoi, sur mon PC, ça ne marche pas.

-VideoPad :

Du coup, mon logiciel à moi, c'est VideoPad. Il combine la gratuité, une bonne somme d'options pour le montage basique, une facilité d'utilisation et la possibilité de faire de la capture dans tous les formats, PAL-60 compris. Ce logiciel c'est un peu le GIMP ou le Photofiltre du montage vidéo : on est vachement loin de ce que propose Apple ou Adobe dans le domaine, mais pour les trucs de base, ça marche nettement mieux que l'équivalent gratuit de Microsoft (Paint pour le dessin et Window Movie Maker pour la vidéo).

J'espère que tout ce fatras vous aidera à tenter l'expérience. C'est assez stimulant de se dire qu'on a des étagères complètes de jeux qui ne demandent qu'à être enregistrés pour en faire quelque chose de bien. À ce sujet, je vous proposerais bientôt un petit truc sur l'univers de Mass Effect.

 

Le Streaming :

 

Ce n'est pas parce qu'on la possibilité de faire du différé qu'il faut se priver de la possibilité du direct, et vice-versa. J'ai moi-même choisi d'ouvrir une chaîne Twitch personnelle (et une seconde collective mais chut, on en reparlera) dont je vous ai parlé ce matin même. Pour tout vous dire, c'est d'une simplicité enfantine pour streamer à partir du moment où on a le matériel que j'ai signalé au dessus.

Pour streamer sur Twitch, il vous faut un compte Twitch (c'est pas banal hein!) et un logiciel qui pourra capturer vos consoles et synchroniser l'image avec Twitch. Pour ce faire, je vous conseille le très simple Xsplit Broadcaster. Il s'agit donc d'un logiciel qui permet de la capture vidéo. Cependant, au lieu de permettre de faire du montage, il remplace cette option par la possibilité de se connecter directement à votre compte Twitch.

En synchronisant XSplit et Twitch on peut streamer. Twitch s'occupe de conserver les dernières vidéos streamées; pas besoin donc de les capturer en même temps et de les uploader par la suite.

Pour streamer donc, rien de plus simple. Vous créez un compte Twitch et l'activez (via mail comme d'habitude) et vous créez un compte Xsplit que vous validez aussi. Vous téléchargez en suite Xsplit et lorsque vous démarrez le logiciel vous pouvez ajouter votre convertisseur vidéo USB, une webcam ou même un caméscope comme source d'image vidéo. Le logiciel peut également capturer ce qui se passe sur le PC à la manière de Fraps. Vous pourrez alors vous contenter d'un streaming du jeu, ou y ajouter un plan face de votre tronche en train de jouer, le tout en choisissant la taille de chaque cadre dans lesquelles apparaissent les diverses sources. Rien de bien sorcier. Pour plus de détails je vous enjoins à regarder cette vidéo explicative.

Ajouter à mes favoris Commenter (19)

Édito

Suivez moi sur:

Archives

Favoris