CARIBOU: Scholarship Edition

CARIBOU: Scholarship Edition

Par seblecaribou Blog créé le 05/02/10 Mis à jour le 22/11/13 à 06h02

Le quotidien d'un gamer, nanardeur, cinéphile, blondophile...

Ajouter aux favoris
Signaler
Blabla

Okay, alors disons que je suis fan de...hum...de slasher movies, tendance adolescente. Enfin adolescente américaine donc joué par des acteurs de 25 ans au minimum. J'aime les films où il y a un tueur psychopathe, masqué de préférence, qui tente d'assassiner, pour d'obscures raisons que l'on découvrira à la fin du film, une bande de jeunes, cons de préférence, de manière cruelle et/ou drôle. J'aime les clichés du genre ; le nombre de jeunes est toujours impair, il y a plus de gars que de filles, les blacks ont toujours la lampe torche qui ne marche pas, les gens qui copulent sont les premiers à mourir, plus les seins sont gros plus les chances d'y passer augmentent...J'en déjà parlé à plusieurs reprises que cela soit dans ma rubrique Dream Games (qu'il faudrait que j'alimente d'ailleurs), dans un article sur comment faire son propre film d'horreur de merde (qu'il faudrait que je termine d'ailleurs) ou encore dans mes critiques de Tomb Raider ou Far Cry 3. J'aime ça, j'en bouffe régulièrement et je fais la différence entre un bon et un mauvais slasher.

------------------------------------------------------------

 


En somme, quand je regarde la saga Vendredi 13, je me contente du plaisir simple de voir Jason Voorhees gelé le visage d'une femme dans de l'azote liquide, puis lui éclater sur le comptoir en métal juste à côté, le tout dans l'Espace, parce que c'est la nouveauté de ce dixième épisode de Vendredi 13, intitulé Jason X. C'est stupide, ça ne repose sur rien de cinématographiquement intéressant ou nouveau, la direction artistique est à chier et dans le même temps, ça tire sur une corde tellement usée qu'après celui-ci on devra attendre huit année pour un reboot en solo de la franchise (avec entre les deux le cross-over Freddy contre Jason). Mais c'est drôle et quelque peu jouissif. Si j'en discute de vive voix, ou même à l'écrit comme je le fais actuellement, je vous dirais que c'est un bon slasher débile, qu'on s'y amuse beaucoup et que le divertissement vaudrait même qu'on se le prenne en DVD (pas en BR quand même, il ne faut pas que déconner dans la vie). Pour autant est-ce que c'est un bon film ? Non. Clairement pas.

Sur l'ensemble de la série, je dirais que le premier est plutôt un bon film, avec de bonnes idées de réalisation et un joli retournement de situation sur la fin ; il joui en plus d'une mise en contexte intéressante et nouvelle pour son époque. À voir maintenant, il est un peu kitsch clairement, mais a un charme des 80's qu'on peut difficilement égaler aujourd'hui. Le reboot est un sympathique film d'horreur ; clairement il est aussi original qu'un jeu Gameloft, mais le casting s'en sort pas trop mal niveau jeu d'acteur et certains moments sont assez plaisants tant ils poussent le cliché loin. En plus il y a Amanda Righetti et Julianna Guill, ce qui ne gâche rien. Pour tout le reste, d'une manière générale, on oscille entre le moyen de ce dernier opus et le carrément navrant ; les acteurs jouent comme des patates et, à l'instar de l'apparition de Busta Rhymes dans Halloween : Résurrection (le huitième de la série), on ne s'étonne plus de rien en terme de casting. Le seul attrait de chaque film est de voir quelle nouvelle mort ridiculement violente le réalisateur va avoir trouvé. Les amateurs du genre pourront donc séparer les bons Vendredi 13, Halloween, Scream...des mauvais.

Cependant, s'ils sont réellement fan de cinéma au global, je pense qu'il y a peu de chance qu'ils considèrent les meilleurs films de la série Vendredi 13 comme des bons films à l'échelle de ce que le cinéma a fait ou pourra faire à l'avenir. Les Autres, L'Orphelinat, Le Silence des Agneaux, Se7en, L'Exorciste ne sont pas des films d'horreur/thriller communs et cinématographiquement parlant, ils sont notables et reconnus pour leurs qualités artistiques qui renferment à la fois la façon de filmer, la musique, la direction d'actrices et d'acteurs, le scénario etc...Ça n'enlève rien au plaisir, coupable ou pas d'ailleurs, que procurent les sagas de slasher que j'ai cité auparavant, mais on peut faire une distinction entre des films d'horreurs notables et anecdotiques pour la masse qui ne s'intéresse pas à ce genre précisément. Bien sûr, ici je parlais de fondus de films d'horreur comme je peux l'être. Mais un critique de cinéma résonne de la même manière. Il y a les bons films et les films qu'on aime. Parfois ce sont les mêmes, parfois pas.

Mais alors, pour quelle foutue raison suis-je en train de vous parler de ça ? Ce matin (oui il est midi chez moi quand j'écris ça) je me suis lancé dans la laborieuse tâche de lire consciencieusement toutes les critiques de Call of Duty : Ghost des plus gros sites, ceux qui se retrouve sur Metacritic ou qui trustent l'Internet français. Je cherchais à comprendre comment après dix longues années à nous sortir les mêmes jeux sans ambition artistique quelconque, Activision pouvait encore se targuer d'avoir une moyenne d'appréciation largement au-dessus de la moyenne (même si ça baisse cette année, on est encore à 74/100) de la part de la critique mondiale. La réponse, c'est Gamespot qui me l'a donné.

Dans sa review vidéo, le site nous dit que l'ajout d'aliens dans un mode multijoueur est « un ambitieux mélange entre un tower defense, Borderlands et Left 4 Dead » avant d'ajouter que si cela n'a rien d'un séisme, l'ajout de cet ensemble aux mécaniques de tir rapide de la série offre « une expérience coopérative exceptionnelle ». C'est là que j'ai réalisé que ce critique de jeu vidéo n'aime pas le jeu vidéo, mais les FPS, comme moi j'aime les slashers. Si j'étais critique de cinéma, je ne dirais jamais que l'épisode dans l'Espace de Vendredi 13 est « une ambitieuse mise en contexte entre le science-fiction, action et horreur ». Ça n'est PAS ambitieux ! C'est une façon stupide et facile de tirer encore plus sur la corde ! Ajouter un mode horde à un jeu qui a un multijoueur, aussi agréable que ce mode puisse être, ça n'est pas ambitieux. Les scripts sont plus jolies qu'avant ? Ça n'est pas ambitieux. Le jeu a un bon rythme ? Jason X aussi a un bon rythme ! Ça n'est pas pour autant que ça en fait un bon film l'échelle du cinéma, de ce qui a déjà été fait ou de son potentiel avenir.

Les jeux se vendent très biens. Les films d'horreurs faciles aussi. La série complète des Saw, actuellement huit épisodes, dont seul le premier était un bon thriller et le second un "bon" film d'horreur (gore), cette franchise a généré près de 850 millions de dollars ! Ça n'est pas la renommé financière de Call of Duty, mais c'est une des séries les plus rentables de l'histoire du cinéma. Est-ce c'est jouissif à regarder ? Comme pour toutes les séries d'horreur: oui, si vous êtes amateur de gore et de torture-porn, ce sont des films divertissant avec toujours le renouveau des meurtres atrocement alambiqués. Est-ce que ça en fait des bons films ? Pour leur série, il y a des bons comme des mauvais, mais à l'échelle du cinéma, c'est plutôt médiocre et ça n'apporte pas grand chose. Même le premier épisode, que je considère comme un bon thriller, pas à la hauteur d'un Fincher mais très bon en terme d'ambiance et de twist, ce premier volet, toujours sur Metacritic a une moyenne de 46/100 et autant vous dire que les suites ne sont pas mieux accueillies. Call of Duty, c'est exactement ça, sauf que l'appréciation générale, et là je ne parle pas que de notes, qui sont juste là pour donner la tendance et pas vraiment le contenu des critiques, est largement supérieure à la moyenne, faisant de ce titre un très très bon jeu vidéo.

 

------------------------------------------------------------

Je n'ai pas joué à Call of Duty: Ghost (qu'on soit clair sur ce point) mais quand j'entends que ce qui justifie que la critique PROFESSIONNELLE mettent à ce jeu une note de 74/100, c'est qu'il est toujours efficace dans son genre et qu'il y a un mode de jeu multijoueur avec des aliens, je ne peux pas m'empêcher de me dire qu'il y a un grave problème dans ce qui est apprécié. Jamais Call of Duty ou Battlefield, ou bien même aucun des New Super Mario Bros (si ce n'est le premier) ne trouveraient grâce aux yeux d'un critique de cinéma. Pas parce qu'il serait plus snob, mais parce qu'il considérerait le jeu non pas sur le moment seulement, mais sur l'apport au média en général ou l'approche artistique choisie. Je ne dis pas que le cinéma et le jeu vidéo doivent être jugé sur les mêmes critères ; un bon jeu peut se passer d'une bonne histoire si ses mécaniques sont bonnes, le débat n'est pas là. Simplement que quand un jeu sort en étant soit simplement carré, zéro innovation, zéro prise de risque, soit en étant la même chose que l'année d'avant mais avec un changement minime à sa formule, il ne vaut pas plus qu'un film d'horreur lambda qui en prend aucun risque. La masse paiera pour y jouer, comme elle paierait pour voir en DVD, BR ou VOD, ou même au cinéma un film d'horreur d'une grosse franchise. L'amateur l'appréciera pour le divertissement immédiat, l'utilisation des stéréotypes du genre, mais s'il aime réellement le jeu vidéo dans son ensemble, il saurait faire la différence avec un vrai bon jeu qui apporte quelque chose de plus et qui mériterait une appréciation réellement positive à l'échelle du jeu vidéo et de sa potentialité. On peut ne pas hiérarchiser les plaisirs, mais on peut faire la différence entre bon et mauvais jeu comme on peut faire la différence entre bon et mauvais film. Dire qu'on aime regarder Jason Voorhees frapper un sac de couchage contenant un être humain vivant contre un arbre, ou un homme traverser un requin en le tronçonnant de l'intérieur et savoir que ça ne mérite pas d'être approuvé par une critique censée séparer le bon grain de l'ivraie. Aujourd'hui les sites du jeu vidéo, c'est un espace sans frontière entre nanarland et allociné. Et c'est pas bon pour l'industrie la conforter dans l'idée que faire Jason X c'est suffisant pour être bon.

Voir aussi

Jeux : 
Call of Duty : Ghosts
Ajouter à mes favoris Commenter (86)

Commentaires

BlackLabel
Signaler
BlackLabel

... en fait t'as juste un problème avec l'art un tant soit peu abstrait donc ?
Parce que dans ce cas là, tout art qui n'est pas hyper figuratif ne peut pas être compris, ne s'adresse pas aux autres, et n'a donc aucun sens et aucun intérêt. Tiens, l'impressionnisme par exemple, à quoi ça rime de peindre par touches de couleurs comme ça, c'est tout flou ?!



En fait je trouve que c'est snob et une porte ouverte aux charlatans (les monochromes quoi... ;_; ).
L'art pour moi s'adresse à tous même si tous ne s'y intéressent pas, n'importe qui peut aller voir et comprendre une pièce de théâtre de Shakespeare, comprendre à son niveau certes, mais au moins saisir l'essentiel. Ça repose sur des bases communes à tous.

L'art abstrait, avant même d'être le repère idéal des charlatans et des idiots, opère une distinction entre les initiés (ou faussement initiés) et la plèbe. Mais en plus pour avoir lu et vu des reportages dessus à cause de mes études, c'est flagrant que même parmi les grands noms certains font n'importe quoi ; on tombe dans un discours de la subjectivité, des formules vides mais qui ont l'air de dire des choses. Il faut dire aussi que mes études m'ont fait rencontrer des profs qui étaient justement des gens qui faisaient semblant ou s'étaient auto-convaincus de comprendre l'art contemporain pour pas avoir l'air idiots auprès de leurs congénères, mais y'a jamais rien eu pour me convaincre, toujours des formules connes du genre "Je me suis inspiré d'un rêve que je n'ai peut-être pas fait" (véridique, cette phrase !).

Après je sais que tout n'est pas nul, y'a des artistes sincères, mais j'ai vraiment du mal à saisir l'apport à quelque niveau que ce soit, là où l’impressionnisme d'un coup d'oeil je sais ce que l'artiste cherche à véhiculer.
Ecikk
Signaler
Ecikk
Les notes notent le jeu et le travail qui a été fait là dessus,c'est plutot une note global qui prend en compte plusieurs avis.Le testeur peut préciser dans son test toutes les lacunes du jeu ou du développeur à l'intérieur du test
Take Shelter
Signaler
Take Shelter
Fabien25 : en quoi le nombres de joueurs multis ou la présence (quasi fantome) dans l'esport rend le jeu meilleur?
Tu veux dire que parce que le multi est "fédérateur" (ce n'est pas du tout le cas, il est juste assez accessible pour des enfants de 12ans), on devrait ignorer un mauvais solo, un solo qui n'avance pas, une histoire bidon, des mécaniques et mise en scene éculées etc???

World of tanks, league of legends méritent-ils 20/20 parce qu'ils sont les jeux les plus joués en plus d'être gratuits? Non. Doit-on ignorer leurs pratiques, leurs inégalités juste parce que des millions de joueurs y jouent régulièrement?

Tu confonds quantité et qualité, et pour information, kz2 (même le 1) c'est ton avis qu'il est moins bon que cod, perso pour moi il les défonce. Je vois pas ce que ça vient faire là.
fonz
Signaler
fonz
oui mais je parlais en général : tu as des jeux qui se retrouvent pas mal avec un multi alors qu'au départ c'était pas le propos si tu veux : on à un multi sur un god of war ..( le but de cet ajout est clairement pas de faire avancer quoi que ce soit ..) on se retrouve avec des bioshock ou des deadspace qui ont des multi qui ont été très peu usités .. je parlais de facilité aussi pour le multi par forcement sur le travail mais sur la démarche : tu as pas une boîte qui à pas essayé de faire son fps avec options multi depuis cette gen .. mais c'est valable aussi pour le f2p en ce moment , pas que cod malheureusement .. cod c'est juste le coupable qui se voit le plus : ça se vend extrêmement bien , c'est pas original depuis des plombes .. et c'est du coup plus facile à stigmatiser .. je trouve ce problème plus évident sur les jeux de sports ou clairement tu n'as pas à justifier de gros changements si ce n'est en données chiffrées ( à quelques détails près que seuls les mecs qui y jouent depuis des années vont y voir une " évolution " .. ). mais ça change pas la donne : je perçois mal comment justifier l'achat d'un nouveau cod ou bf .. à part rejoindre tes amis qui eux ont déjà migrés sur ce "nouveau " jeu .
Fabien25
Signaler
Fabien25
On est d'accord sur le fait de vendre un jeu par an, on pourrait avoir la sortie de nouvelles cartes via dlc chaque année avec des MAJ pour de nouveaux modes ou corrections de bugs. Là dessus, on se rejoint entièrement.

Après faut aussi en prendre en compte le travail fourni par les producteurs pour en faire le meilleur multi sur console. On parle de facilité pour les éditeurs de miser sur le multi mais c'est exactement l'inverse. Faire un multi correct, équilibré, qui permet du skill, le développement du Decerto est quelque chose de fantastique pour les joueurs, COD permet tout ça, depuis BF3, les joueurs n'arrivent pas à développer la communauté malgré le potentiel du jeu multi.

Tu peux prendre l'exemple de KZ, là on peut parler de facilité, à des années lumières du skill de Halo, il propose pour le coup qu'un solo générique sans intérêt et les développeurs sont incapables de mettre en place un multi attractif. Ca démontre que faire un bon multi est extrêmement difficile.
fonz
Signaler
fonz
je pense que tu réponds au questionnement par le biais espéré par les éditeurs, fabien25 ( et le prends pas mal il n' y pas de jugement là dedans ) .. l'intérêt de cod pour toi est donc le nombre de joueurs réunis pour des events ? pas de soucis , mais il y avais besoin réellement de nous en faire un par an pour que l'on comprenne ça ? et surtout sans trop changer la recette sinon .. starcraft le fait très bien et nous sort pas un bidule tout les ans ..

Et ce fameux attrait pour le multi est justifié ( ben oui c'est quand même marrant au final ) mais démontre encore avec la facilité à laquelle les éditeurs cèdent .. et la presse ne passe pas du tout à côté du phénomène si tu veux mon avis , vu les notes sur les sites, ils le prennent en compte quelque part le phénomène "multi " .. et il y a encore que pour ça que l'on en parle encore .. et grâce aux bugdet comm' aussi j'imagine .. alors je pense pas que la critique se fasse vraiment sur cette aspect mais plus sur le fait que certains joueurs trouve ça barbant d'acheter le même jeu tout les ans pour la même chose au final avec comme seul grosse variation le solo justement ..

je reste persuadé que comme pour fifa , dans ce genre d'opération il n'y a qu'un seul gagnant c'est l'éditeur : il vend un truc facile qui aurais pu être réglé avec une mise à jour à moindre frais .. et je rejoins énormément cuny sur sa réponse ( malgré le fait que le parallèle avec le cinéma soit intéressant aussi ) : c'est du positionnement marketing et pas plus .. je pense que l'on cherche de l'art ou il y en a pas en quelque sorte .

et puis je trouve ça un peu primaire de vouloir chercher des comparaisons sur la technique et son évolution entre la peinture et le jeu vidéo surtout pour " excuser " cod et juger comme "moche " une sculpture de miro .. on est pas dans la même démarche que ce soit artistique ou économique.. et même si à moi aussi des fois ça me passe au dessus de la tête on ne peux réduire l'art moderne à des " régressions " techniques .. c'est dommage de passer outre la réflexion qui amène à ce genre de résultat .
Fabien25
Signaler
Fabien25
Le jeu est mal apprécié par la presse pour de bonnes raisons mais la presse omet tout l'aspect compétitif du jeu, un énorme développement esport, présence à l'ESWC. La presse JV reste encore sur le solo sans se rendre compte du succès mondial de la licence pour son multi.

Des sites français arrivent à réunir 5 000 joueurs sur une soirée avec un tournoi COD, aucun autre jeu ne peut même espérer faire la moitié. COD a démocratisé le jeu en ligne sur console, la presse passe complètement à côté du phénomène. Normal qu'Activision se moque du solo, puisque 99% des joueurs attendent le multi.
Setsuna93
Signaler
Setsuna93
Très bon analyse.

Et c'est la ou comme je le disais sur une autre news, il ne faut pas mélanger la subjectivité a l'objectivité.
Antigoomba
Signaler
Antigoomba
Excellent article, merci ! :)
foenix111
Signaler
foenix111
Deja je suis d'accord avec pas mal de posts au dessus. Mais on en revient a cette grande question qui est: "qu'est ce que l'art?". Pour l'instant aucun grand philosophe n'a su y repondre clairement, et probablement personne n'y repondra jamais...

Pour l'article, je dirais que le principe d'une suite, c'est de se suivre... (ouai je sais, je suis tres intelligent :D). Je regarde Breaking bad en ce moment, et tous les episodes ne sont pas incroyables, mais en meme temps ils sont tous excellent parce qu'ils preparent toujours les les meilleurs de facon habile, les rendant dementiels.

T'achete call of pour avoir un FPS contemporain avec un scenario "americano-blockbusterien" et un multi ou peu de jour se mettent sur la geule dans une sorte de super counter-strike. Il faut voir ca comme la nouvelle saison du Call of (comme Fifa, pour reprendre un post precedent).

Et franchement ce model me plait, parce que si on prend les free-to-play en exemple: et un certain League of Legends... Ils feraient bien de mettre des saisons (ils le font a moitie mais ca reste sans trop d'interet) parce que leur nouveaux perso sont tous les meme et ne se renouvelle jamais, simplement parce que le jeux en lui meme ne se renouvelle pas vraiment. Ils 'updatent" de temps a autre mais ne reinventent quasiment rien.

Les meilleurs jeux, comme les meilleurs oeuvres d'arts, ne sont pas forcement les plus innovantes ou les plus vendus, mais simplement le plus inoubliables. T’oublies pas Van Gogh mais tu peux oublier certain Van Gogh, bah Call of c'est pareil (ou Bioshock et Kotor pour reprendre des exemples precedents), les premiers etaient inoubliables et ont lance des series ou chaque episode est plus ou moins excellent mais tres souvent moins que le premier.

Maintenant la question est: "As ton pense ce jeu comme une serie?"
J'en reviens donc a Breaking bad, si cette serie est si bien dans son ensemble, c'est qu'elle a ete pense comme un ensemble... Le scenariste sait ou il va du debut jusqu'a la fin. La serie Assassin's creed par exemple n'en a pas la moindre idee et pourtant certains episodes reste inoubliables (comme le premier ;) )
Waldotarie
Signaler
Waldotarie
... en fait t'as juste un problème avec l'art un tant soit peu abstrait donc ?
Parce que dans ce cas là, tout art qui n'est pas hyper figuratif ne peut pas être compris, ne s'adresse pas aux autres, et n'a donc aucun sens et aucun intérêt. Tiens, l'impressionnisme par exemple, à quoi ça rime de peindre par touches de couleurs comme ça, c'est tout flou ?!

Sur ce tableau que tu montres, je trouve qu'on perçoit assez bien la vitesse, la puissance, la lumière, le développement mécanique d'une entité qui sortirait de la forge. Le Futurisme quoi.

Après, pour toi ça peut être ça :http://fr.wikipedia..../Hyperréalisme
Si tu préfères...
Pros3
Signaler
Pros3
@ CUNY

J'ai dis "pas SPECIALEMENT ce qu'il a apporte de nouveau". Il faut prendre la nouveauté en compte, mais pas noter le jeu sur ce critère. Parce que sinon, tout les callof seraient mauvais, ce qui n'est pas le cas.
Je rejoins les posts plus haut qui disent qu'il faudrait enlever les notes. Encore une fois, une note, c'est subjectif. Même un test en soi est subjectif. Aucun testeur n'a la science infuse et aucun d'eux ne devraient dire qu'un jeu est bon ou mauvais en sachant que son avis peut monter ou descendre en flèche un jeu. Ou un film. c'est pareil.
BlackLabel
Signaler
BlackLabel
Des mouvements comme le Constructivisme, le Fauvisme, le Futurisme ou le Suprématisme (pour ne citer qu'eux) ont tout de même une ambition et une volonté claire.

Claire pour qui ?
Sérieux, y'a quoi à comprendre à ça :

Image IPB

Je dis pas que ça manque de maîtrise ou de travail, je me demande juste à quoi ça rime. Ça s'adresse pas aux autres. Ça communique rien si tu as pas lu la fiche explicative.
Kani
Signaler
Kani
Article très intéressant, avec des choses justes dedans, merci Seb.
Maintenant retournons le problème que tu exposes.
Ta comparaison entre le FPS et le slasher est plutôt excellente. Je vais en faire une autre avec un genre que j'apprécie : le Kaiju Eiga.
Il s'agit donc des films de monstres japonais, typés séries B voir Z, Godzilla, ce genre de trucs là, dont l'âge d'or remonte aux années 60. Il s'agit souvent de divertissements un peu neuneus, très primaires, qui procure un plaisir immédiat pour l'amateur, pour autant, un critique de cinéma non initié au genre voir un spectateur lambda trouveront sûrement ça mauvais. Comme dans tous les genres, il y a du bon et du moins bon au sein du même genre. Ainsi, un film comme Godzilla vs Megalon est un très mauvais kaiju, alors que Destroy All Monsters est très maîtrisé. Pourtant la recette est sensiblement la même pour les deux, et la différence est ressentie presque uniquement par les personnes ayant déjà baigné dans le genre, ou avec un certain bagage. C'est ce qu'on appelle typiquement les "films de genre", ceux qui sont excellents à l'intérieur de leur genre, mais qui seront apprécié par les amateurs presque uniquement. Ca marche pour le kaiju, le slasher, le film d'action des années 80, la romance, j'en passe.
Mais au sein de ces très bons films de genre, certains s'en détachent, ça se compte sur les doigts d'une main. Sur une série comme Godzilla, on peut citer le film originel qui fait déjà parti du patrimoine cinématographique. Prenons un exemple plus récent, un film comme GMK : Giant Monsters All-Out Attack datant de 2002. Derrière ce nom pompeux et qui pourra rebuter se cache un petit bijou de film de genre, avec une mise en scène maîtrisée, une superbe photo, de bons acteurs, de très belles scènes, une musique qui reste en tête, un rythme super, avec quelques inhérents au genre, deux trois acteurs qui surjouent, ses monstres en costumes, principal attrait pour un connaisseur, sont ici ultra bien branlés, avec de super effets spéciaux. Mais surtout le film a un message, une envie de raconter son histoire, de bien faire, de plaire à son public tout en étant très personnel au réalisateur, marqué par son art, maîtrisé et jusqu'au-boutiste, bref le film a une âme. Dans ce cas là, où devrait-on classer le film ? Au sein des très bons films d'un genre assez hermétique ? Concrètement il en reprend les codes et s'y inscrit parfaitement. Ou alors, est-ce que le film dépasse son genre et devient donc un très bon film tout court ? Et donc, en tant qu'amateur de genre, doit-on le considérer comme un bijou secret qui ne plairait qu'à un groupe très fermé, ou alors doit-on tenter de le faire découvrir, le montrer, en vanter les mérites auprès d'amateurs de cinéma, comme on le ferait pour un film n'appartenant pas à un sous-genre ? En définitive, mérite-t-il de faire parti des grandes oeuvres du cinéma, peut-être pas comme un chef d'oeuvre, du moins, comme un excellent film ?
Et donc, au sein d'un genre du jeu-vidéo, comme le FPS, est-ce qu'un excellent jeu au sein de son genre peut prétendre à faire parti des jeux marquants du média ? Bien sûr, il ne doit pas amener uniquement une maîtrise parfaite des codes de son genre, à l'instar d'un Call Of Duty lambda, qui parfait sa formule d'épisode en épisode et qui se rapprochera, selon ma comparaison, d'un Destroy All Monsters. Mais si en tant que joueur d'un genre précis, on tombe sur un jeu qui en reprend tout ses codes, les transcende et les dépasse, ne faut-il pas, alors, l'évaluer comme un très bon jeu tout court, et le valoriser comme tel ? Après tout, un jeu comme Bioshock entre parfaitement là-dedans, on peut même considérer COD4 comme tel. Tout comme Chrono Trigger est un grand jeu, tandis que Pokémon XY est un très bon RPG qui s'adresse à un public déjà acquis. Que Resident Evil est un super survival mais que Silent Hill 2 dépasse ce statut. Que Jak and Daxter est un référence de la plate-forme alors que Super Mario Galaxy est l'un des meilleurs jeux de tous les temps. Des exemples comme ça, y en a à la pelle.
J'ai tendance à penser que oui, il faut valoriser ses bonnes oeuvres de genre, que ce soit en cinéma ou en jeu-vidéo. C'est ce que j'essaye de faire, en règle général. Maintenant on peut penser autrement. Ton avis est souvent très juste, pour autant je le nuancerais avec ce que je viens de t'exprimer. Voilà ! ;)
Basangel
Signaler
Basangel
Même si je suis globalement d'accord avec toi je pense néanmoins qu'il faut arrêter l'analogie stérile entre le jeux vidéo et le cinéma. Chacun a maintenant ses propres codes et les comparer ne mène plus à rien.
C'est vrai que la notation d'un jv est une des choses les plus difficile qu'il soit(de nos jours j'entend) c'est vraiment la note le problème.imaginons que gameblog fasse sauter les notes et dans sa critique de cod le journaliste dise que le jeux est fun mais n'apporte rien a la série.et du coup on a un avis clair sans qu'il soit polluer par la note. Ainsi le lecteur fera son choix s'il prend le jeu pour son côté fun ou s'il ne le prend pas car il n'est que repompe des autres cod.
mr_s.crow
Signaler
mr_s.crow
je suis d'accord avec ta vision des choses. j'ai toujours pensé que les note ne sont vraiment pas assez sévère et ne permettent pas de faire sortir du lot des jeux innovant ou qui prennent des risques. quand je vois par exemple les notes et les test de COD ou de la série wwe de thq qui année après année ont de très bonne notes voir de plus en plus hautes alors que les mêmes soucis sont présent opus après opus et qu'il n'y a pas de chose nouvelles dans ces jeux, je me dit que les testeur et les joueurs favorise la non prise de risque des studio.

je considère qu'un jeu qui n'apporte rien de nouveau mais qui malgré tout est efficace et n'a pas de soucis majeur (bug ou autres) devait avoir une note de 13 ou 14/20 et que les notes supérieur 15 ne devraient être utilisé que pour les jeux vraiment très bon.

ça serait peut etre une bonne chose de tout simplement supprimer les notes
Butch Ryback
Signaler
Butch Ryback
Je n'ai pas joue a CoD Ghost, mais je te comprends car meme si tout le monde dit que Batman Arkham Origins est l'episode de la facilite et qu'il n'apporte rien, je SAIS que je vais le kiffer, car je suis fan de la formule. Et je dois pas etre le seul. Alors oui, ya l'arriere gout de pisse, mais certains adorent ca, l'urine.
cuny
Signaler
cuny
@prose: "Quand tu prend un callof, tu prend en connaissance de chose. Donc tu notes ce à quoi tu joue. Pas spécialement ce qu'il apporte de nouveau."

Alors dans ce cas dans un test on ne doit faire aucune allusion au Delta entre le gameplay de l'opus précédent et le nouveau? On ne doit pas tenir compte d'une quelconque évolution ou régression? Il faudrait repartir à zéro à chaque nouveau jeu de la licence?

Imaginons deux seconde un monde où tout les journalistes prenaient ça au pied de la lettre:
- Fifa 10: "enfin un vrai jeu de foot !"
- Fifa 11: "enfin un vrai jeu de foot !"
- Fifa 12: "enfin un vrai jeu de foot !"
- Fifa 13: "enfin un vrai jeu de foot !"
- Fifa 14: "enfin un vrai jeu de foot !"
Waldotarie
Signaler
Waldotarie
Ah, et puis au passage...

http://www.jeuxvideo...ts-00116924.htm

On à la preuve que seblecaribou et Usul ne sont qu'une seule et même personne !! :genre:
diegowar
Signaler
diegowar
Pour moi, si on aime, on approuve de ce qui fait qu'on aime, point. Dans le cas des Modern Warfare (puisque c'est ceux auxquels j'ai joué), j'approuve à 100% du fait qu'ils soient courts, car pour moi ce sont des jeux assez répétitifs qui deviendraient soûlant s'ils duraient 20h. Une montée d'adrénaline de 5-6h est parfait pour ce genre d'expérience. La question du prix est une autre chose, mais ça tombe bien je ne prends JAMAIS en compte le prix d'un jeu, lorsque je juge de sa qualité.
Waldotarie
Signaler
Waldotarie
@Blacklabel : MMMmh, je ne suis pas tout à fait d'accord, pour moi jusqu'aux années 60/70 ça se tient encore bien, mais à partir de là, on rentre dans l'art contemporain où l'on trouve de tout et de n'importe quoi. Des mouvements comme le Constructivisme, le Fauvisme, le Futurisme ou le Suprématisme (pour ne citer qu'eux) ont tout de même une ambition et une volonté claire. Après on n'adhère pas forcément complètement à tout, mais peu importe, ça reste cohérent dans l'ensemble. C'est plutôt à partir du Dada que ça se barre un peu en live, et que ça devient très très très dur à suivre...

Pour ce qui est de l'Art Brut, la volonté étant effectivement de retourner à un dessin enfantin, on peut se poser la question (même si ça a plus été créé autour des patients en psychiatrie en fait, qui parce qu'ils avaient les émotions à fleur de peau et du mal à les exprimer, y parvenaient par le biais de ce média de manière spectaculaire - malgré un déficit technique évident). Mais en fait, on différenciera toujours un dessin enfantin d'un dessin fait par un adulte, ne serait-ce que par l'amplitude prise par ce dernier...
Pros3
Signaler
Pros3
Je comprends ton opinion mais quand un testeur donne une note, c'est subjectif et il appartient à chacun d'en comprendre le comment du pourquoi dans la critique lié à la note. Si le testeur donne un 7, d'autre juste en lisant la critique, lui donnerons un 6.
Un testeur, il test. Même si le jeu n'apporte rien de nouveau, à la base, il test. Et si ce qu'il test, il le trouve bon mais qu'il apporte rien de nouveau, il fait quoi...faut q'il sous note ? Non je suis désolé mais non, c'est subjectif. Chacun son avis.
Moi perso je suis en train de faire Ghost, et je le trouve moyen. Si je devais le noter en l'état je lui mettrait 5...aller, 6. Mais il suffit d'une scène que j'approuve beaucoup pour lui mettre un 7, par exemple. Je vais pas le défoncer sous pretexte que c'est un callof et que chaque année c'est le même. Quand tu prend un callof, tu prend en connaissance de chose. Donc tu notes ce à quoi tu joue. Pas spécialement ce qu'il apporte de nouveau.
cuny
Signaler
cuny
+1 pour l'article

Après je pense que c'est une très longue analyse pour élucider un mystère tenant sur des faits gros comme des maisons:

- Le journalisme pour le consommateur = la prescription pour l'éditeur.

- Le jeu vidéo est un média ou la plupart (un gros 80% selon moi) des consommateurs sont immatures. Je prendrais l'exemple de COD vu que c'est l'objet du débat. La plupart des kévins qui jouent à Call of se foutent de vivre une aventure, de ressentir une émotion, d'avoir de vrais twists scénaristiques, de renouveler l'experience multi grâce à de nouvelles mécaniques. Les principales raisons qui les font acheter COD ? "c'est trop bien les FPS!", "j'aime trop l'action je suis un vrai bonhomme et LBP c'est pour les PD" et enfin pour les plus jeunes "Si j'achète pas le nouveau c'est la honte et en plus je pourrais pas continuer à jouer avec mes potes" (propos recueillis auprès d'un jeune membre de ma famille, paix à son âme).

- Comme dans tout domaine de consommation quel qu'il soit, on suit les même principes de positionnement de produit évoqués dans les cours de marketing dont je vais faire part à ceux n'ayant pas étudié dans ce domaine: le me-too (la même chose que les concurrents mais en moins cher pour se démarquer), l'adaptation (on refait la même chose qu'avant mais avec un 'ti truc en plus histoire d'innover prudemment sans dénaturer ce qui fait qu'on vend bien) et le positionnement original (nouveau concept pour un nouveau marché voir même une nouvelle catégorie de produit révolutionnaire). Je pense que j'ai pas besoin d'expliquer laquelle de ces stratégies est privilégiée à 90% dans notre média favoris ni pourquoi c'est le cas. D'ailleurs c'est pas les autres grandes marques mondiales qui diront le contraire (iphone 1, 2, 3, 3s, 4, 4s, 5, 5s ou Galaxy S, S2, S3, S3 Slim, S4 -_-'''')
L'Inceptionniste
Signaler
L'Inceptionniste
Pedrof: :lol:

Juste je viens de commencer Hotline Miami offert par l'ami Shelter: J'ai été touché par le lumière :ninja:
Zinzolin
Signaler
Zinzolin
@BlackLabel : :lol:

Édito

Suivez moi sur:

Archives

Favoris