CARIBOU: Scholarship Edition

CARIBOU: Scholarship Edition

Par seblecaribou Blog créé le 05/02/10 Mis à jour le 22/11/13 à 06h02

Le quotidien d'un gamer, nanardeur, cinéphile, blondophile...

Ajouter aux favoris
Signaler
Silence, Moteur, Action!

Hier soir, je suis allé voir Man of Steel à l'occasion du début de la fête du cinéma, qui sera pour ma part très science-fiction, puisque je compte aussi voir le décrié After Earth ainsi que Star Trek Into Darkness et éventuellement Dark Skies. Toujours est-il que j'ai trouvé le film moyennement intéressant sur le début, pour ne pas dire que je m'y suis royalement fait chier, puis à un moment, j'ai eu une petite séquence frissons comme TDKR m'en avait fait ressentir sur pratiquement tout son long. Sans faire de critique détaillée (ce n'est pas le but de ce billet) j'ai apprécié Superman, son incarnation ultra sexe-symbol (franchement il me ferait presque devenir gay ce con) le nouveau design et le look global du film puisque je n'ai rien contre le lens-flare. Par contre effectivement, si Snyder nous épargne l'outrance de slow-motion, c'est pour verser dans le zoom de zoom parkinsonien qui floute la lisibilité de l'action et transforme la séquence finale qui aurait potentiellement bien écrasée Avengers niveau dégâts, en remake de Transformers 2...

Mais trêve d'introduction, aujourd'hui ça n'est pas de Superman que je veux parler, mais des super-héros d'une manière générale. Je me souviens qu'à la sortie de TDKR, ma critique avait eu le malheur de se retrouver projetée en Home et que le fait que j'avais apprécié le film, plus que son prédécesseur même (et je reste là-dessus) m'avait attiré des quolibets pas franchement toujours fins ; le point revenant sans cesse étant notamment l'incohérence de certains moments du film qui ferait passer Independance Day pour un chef-d'oeuvre d'écriture. Pourtant, je maintiens que le film est là où je l'attends et là où j'attends tous les films de super-héros au final : voir un super-héros.

Quand il ne figure qu'un héros en tête d'affiche (Spider-Man, Iron Man, Batman etc) les films sont toujours construits de la même manière. Si c'est le premier ou un reboot, on montre qui est le héros avant sa transformation, puis le moment de la transformation, puis l'apprentissage et enfin un moment climax où celui-ci fait briller ses pouvoirs. C'est une montée en puissance nette. Si c'est une suite, il s'agira plus d'une cloche inversée : on commence avec le héros d'ores et déjà fort et maître de lui-même, puis il tombe face à un adversaire qui le fait chuter de son piédestal, remettant parfois en question son statut de héros, puis le héros remonte la pente et bat l'adversaire et se mue en une version plus forte de lui-même (oui ça rappelle DBZ ou Harry Potter).

Personnellement, je ne vis que pour la troisième partie de la suite. Je ne vis que pour le moment où le héros devient légendaire, le moment où l'oiseau devient phoenix. Le moment où contre toute attente, devant une impossibilité mathématique de gagner, le héros se transcende et utilise ce qu'il a sa disposition à son maximum pour gagner. En général, ce stade ne se montre que sous forme de prémisse dans le premier film. La toute fin de pratiquement tous les premiers films de super-héros forcent le héros à se maîtriser mais pas forcément à se dépasser. À partir de là, je sais précisément pourquoi j'aime ou non un film de super-héros : il faut que le héros se transcende et que les images montrées à l'écran soient iconiques, représentatives de ce héros en particulier et de son visuel dans le comic-book. Il faut que le réalisateur ait capturé ce qui est cool chez ce héros.

Pour moi, les films de super-héros sont avant tout des films visuels et sonores. C'est la transposition avec les codes cinématographiques de ce que je vois sur papier. Pour me plaire un film de super-héros n'a besoin que d'être représentatif de ce que le super-héros peut faire. Quand je vais voir un film de Batman, je veux voir Batman se battre, utiliser ses véhicules et gadgets de manière ingénieuse et toujours revenir à l'assaut en dépassant sa condition d'être humain normal. C'est ce qu'il fait dans Hush et c'est ce qu'il fait TDKR. Quand je vais voir un film de Superman, je veux voir Superman frappé très très fort, voler à pleine vitesse, je veux sentir qu'il tire sur la corde de ce que ses pouvoirs lui permettent de faire et c'est qui arrive sur la fin de Man of Steel.

C'est entre autre pour ça que, malgré l'amour que j'ai pour le nouveau Spider-Man incarné par Andrew Garfield, je suis un peu réservé sur le film Amazing Spider-Man au global parce que les séquences de déplacements balancés, qui sont l'équivalent de Superman qui vole, ne sont pas assez nombreuses ou alors trop courtes et pourtant du peu qu'on voit, c'est encore plus renversant que la trilogie de Sam Raimi. Seules la séquence finale montre ce qu'au moins 50% du film devrait produire visuellement. À l'inverse, c'est pour les raisons citées précédemment que The Avengers est à l'heure actuelle mon film de super-héros préféré. Ça n'est pas juste pour le ton du film, décontracté, au contraire, j'aime beaucoup ce qu'à apporté Nolan avec The dark Knight ou même Singer plus tôt avec ses X-Men. Non ce que j'aime, ce que je kiffe et surkiffe, c'est cette avalanche d'action filmée de manière parfaite et cette coordination entre super-héros qui justement manquait quelque peu aux X-Men version cinématographique. Avengers parvient à prendre tout ce qu'il y a de cool dans chaque personnage et le pousse dans une bataille à la hauteur de ces super-héros. Et l'avantage, c'est que chacun d'entre eux a eu le temps d'être introduit au spectateur et que le film ne s'embarrasse pas du début, toujours sympathique (j'aime bien les débuts de reboot en général) mais jamais jouissif. Quand je vais voir un film de super-héros, je veux jouir, de manière adolescente, sans réflexion, je veux voir ce que je m'imagine quand je lis un comic-book et que je fais les bruitages à voix basses en dessinant des scènes d'action sur mon carnet à croquis.

Une fois qu'on a imprimé l'image de Spider-Man dans des positions complètements folles...

...impossible de ne pas vouloir le voir que ça pendant 1h30.

À l'heure actuelle, les films de super-héros ont la capacité d'être mes films d'action préférés. Je ne cache pas que j'en attends rarement plus que de la démonstration de force et de puissance pour le bien. Man of Steel fait ça très bien sur la fin, mais gâche l'expérience avec cette shaky-cam trop lourde. Je ne cracherais jamais sur ceux qui tentent de faire plus ou différemment comme la trilogie de Nolan ou Snyder avec son Watchmen. Mais si le sens de l'héroïsme, du super-héroïsme même n'est pas là, si la transformation en légende ne s'opère pas, je ne suis en général pas très réceptif, à moins que la contrepartie soit énorme. The Dark Knight, sur tout son long, montre un Batman qui hésite et qui au final fait un choix définissant de ce qu'est un héros, à l'instar de The Boss dans MGS3, le sacrifice complet pour un idéal. Je lui préfère le nettement moins métaphorique The Dark Knight Rises où Batman se relève après chaque coup. La seule chose que j'attends désormais, c'est de trouver un film du genre qui surpasse le climax ultime de Avenger avec ce plan à 360° autour des héros, plan qui devrait être ringard de manière mathématique, mais qui est ultimement bad-ass tout simplement parce qu'il résume l'avalanche de super-héroïsme que le film nous envoie dans la gueule. À part un X-Men par Joss Whedon, je ne vois pas qui pourrait botter le cul des vengeurs...

Parce que je ne m'en lasse jamais...AWESOMENESS AT 1:29!

Ajouter à mes favoris Commenter (22)

Commentaires

Martinman
Signaler
Martinman
Bon allez, rapidement, je suis d'accord avec Cinemax :D

Mais on s'en fout, TDKR ça a un an x)

Comme d'hab, j'adore, t'as une sacré écriture :)
ioen
Signaler
ioen
Et euh sinon dans un autre style, j'adooooooore la trilogie de Nolan sur Batman, j'aime un ptit peu moins le 3 parce que justement on ne voit pas assez Batman (mais les moments où on le voit sont excellents), et Watchmen est dans un tout autre style mais le film en lui-même était très sympa.
ioen
Signaler
ioen
Je suis entièrement d'accord avec ce billet. Moi ce qui me plait dans les films de Super-Héros, au delà du scénar (qui se doit d'être bon, bien-sûr), c'est avant tout des séquences où je vois un ou plusieurs types extraordinaires qui envoient le bois. Je veux du super pouvoir, j'aime beaucoup les anciens films Superman, par nostalgie et par le jeu de Reeves, mais honnêtement j'en avais un peu marre de voir 90% de Clark Kent et 10% de Super.
Le Superman que j'aime, dans les BD et dans les dessins animés, c'est avant tout le type qui vole, c'est celui de la Ligue des Justiciers. Le journaliste, ok, mais je veux voir des combats de surhommes, des mandales qui envoient l'adversaire loiiiiiiiin dans ses cordes, ... Et en ça, Man of Steel m'a donné ce que je voulais, dans sa dernière heure, là où les films précédents ne me le donnaient pas (je les aime bien quand même, surtout le Returns de Singer de 2006, mais pas à ce point).

Je trouve aussi que les films X-Men manquent un peu le coche dans le genre combat en équipe, alors qu'il y aurait énormément à faire, et effectivement Avengers a montré comment on doit faire.

Donc pour l'instant, je dirais qu'Avengers et Man of Steel sont exactement ce que je veux voir dans un film de super-héros.
Iron Man 3 était d'ailleurs raté à ce niveau, puisque Tony Stark y est constamment en difficulté, et qu'il n'a jamais le dessus. Ce n'est même pas lui qui bat le méchant à la fin... Qu'il ait des soucis à un moment du film bien-sûr, sinon il n'y aurait pas de film, mais je VEUX qu'il y ait un moment où le super-héros botte le cul du bad-buy, un moment "t'es gentil mais maintenant je vais te mettre une telle raclée que tu t'en relèveras pas".
Herbert
Signaler
Herbert
Dans le style ya aussi Kick-Ass (bien que ce soit plus un film Tarantinesque qu'un film de super-héro) où malgré le fait que ce soit des humains, ils ont tous des manières particulières de se mouvoir.

D'ailleurs le combat final est très intelligent à ce niveau, car malgré le fait que Hit Girl bouge comme un ninja, cette scène rappelle au spectateur qu'elle n'est avant tout qu'une enfant (il y a même un moment où elle pleure devant son impuissance). Et de plus, cette scène permet à Kick Ass de se transcender, pourtant il reste un gros minable (son combat contre Red Mist a fini en double K.O), mais c'est lui qui a eu le plus de volonté, or c'est justement l'essence de ce personnage, un raté qui y ira jusqu'au bout pour réaliser son rêve; et ce qui lui permit d'aller sauver Hit Girl.
BlackLabel
Signaler
BlackLabel
Cronos : pareil, je peux pas dire que j'aime le film ni que j'ai envie de le revoir, mais y'avait clairement des réussites, dont le fait de pas pondre des personnages neuneus comme on en trouve habituellement dans ces films-là. Et c'est avant Batman Begins.
Cronos
Signaler
Cronos
Beaucoup de monde crache sur le Hulk de Ang Lee. Pourtant, je le trouve pas si mauvais, il a cette impression de puissance vraiment impressionnantes et d'autres choses vraiment chouettes visuellement. Objectivement, il y a bien pire en film de super-héros
BlackLabel
Signaler
BlackLabel

j'étais le seul à pas dormir pour constater que les scènes d'action étaient dingues dans ce film?



Surtout celle où il danse B)
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@Liehd: les 4 fantastiques, c'est de la merde en boîte :lol: Sinon je précise bien que j'ai rien contre l'approche "en plus". C'est à dire que je préfère cent fois Watchmen ou TDK et TDKR à Hulk ou Green Lantern qui sont tout pour le show. Mais ce que je dis, c'est que si j'ai pas le show, j'ai beaucoup plus de mal à apprécier le film parce qu'il me manque quelque chose.

Et d'ailleurs je ne devrais pas dire show. Dans mon billet je dis bien: "Il faut que le réalisateur ait capturé ce qui est cool chez ce héros." Ce qui est cool dans un super-héros, c'est pas forcément la perf physique. Typiquement pourquoi je préfère le Spider-Man nouveau de Andrew Garfield, c'est parce que le mec me donne le Peter Parker qui est marrant, qui est intelligent et qui est joueur. Ça c'est cool et ça manquait à la trilogie de Raimi que par ailleurs j'adore (oui le troisième aussi...j'étais le seul à pas dormir pour constater que les scènes d'action étaient dingues dans ce film?). Donc globalement, je trouve ça très bien que certains réals veuillent pousser l'idée du héros en le dramatisant un peu, mais il me faut la séance de trucs cool en rapport avec le héros. Dans Iron Man 2, comme pratiquement tout le film est nase en terme de scène d'action (il y a rien où on a l'impression que Stark est vraiment Iron Man, faut attendre Avengers pour voir ça) ma scène préférée c'est quand il est dans son labo et qu'il commence à manipuler les éléments et compagnie. Je trouve ça génial! Parce que Stark c'est avant tout un ingénieur de génie.

@Sirtank: Disons que de base, j'aime pas trop les trucs SF dans les comic book parce que ça part toujours dans le too much et le vraiment spatial. Genre Green Lantern la partie dans l'espace je trouve ça nul et pareil dans Avengers, les meeting sur une planète fort fort lointaine, ça me gonfle. Après dans MoS, j'ai bien aimé le côté, c'est un film d'invasion mais genre 50 ans après la naissance du genre :D

@okami: il y en a qui seront pas d'accord sur ce point et qui trouveront (je pense, assez à raison) qu'à quelques endroit, il y a des trous. Personnellement, je trouve que c'est part intégrante de la transformation de Batman en légende justement, ce côté increvable et inarrêtable. Mais je conçois qu'on ne le voit pas comme ça.
okami73
Signaler
okami73
DKR c'est quand même bien le mieux écrit de la trilogie de Nolan, certes au niveau adaptations, c'est moyen mais en terme d'écriture, c'est splendide!
Kelun
Signaler
Kelun
@Liedh : J'ai bien aimé les 4 fantastiques, je trouve que les acteurs s'en sortent pas mal, surtout compte tenu des scénarios pourris.
Sirtank
Signaler
Sirtank
Jamais été aussi content de voir un pavé du Gamer aux Mains Carrées . Sa m'évitera de perdre mon temps à répondre à mon tour :P
Cependant je précise que tes billets sont comme d'habitude très instructif et que je regrette qu'il n'y ai pas une critique plus complète de MoS, car je me retrouve en tout point dans ton introduction sauf peut-être niveau DA.
Si le lens-flare maitriser c'est pas si désagréable (même si bon les fusil lasers à effet "flashbang" intégrer je suis pas sur de l'utilité tactique...) et que le look global est réussi et suffisamment novateur pour rendre le film attractif, je trouve que la coexistence de ces technologies mécanique à liquide métamorphe avec de l’ingénierie biologique "old-school", sa à un rendu très discutable dans sa globalité.
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Ha ha, moi c'est tout le contraire. ce que j'attends du film de super-héros, c'est qu'il transcende/dépasse/trahisse le matériau d'origine, tout en s'appliquant à y rester fidèle... mais en explorant d'autres voies. Et si le héros n'enfile jamais son costume ou n'exploite pas ses pouvoirs, loin d'en être peiné, je jubile. Oui, on m'a monté à l'envers. :D Du coup, j'ai beaucoup aimé l'approche globale d'Iron Man 3, et le grand final m'a, par contre, demandé beaucoup d'indulgence. J'ai adoré les 3 (OUI, les 3 !) Spider-Man de Raimi précisément parce qu'il jouait avec le mythe, quitte, même, à en faire trop... D'X-Men, je n'ai vraiment aimé que le 2, et la deuxième moitié de First Class. Parce que justement, on s'y écarte du seul spectacle de super héros. Celui-ci sert à parler d'autre chose et c'est aussi bien. J'ai aussi beaucoup aimé les DK de Nolan (enfin, j'ai trouvé le premier moyen, le deuxième pénible et le troisième génial. OUI ! J'assume aussi). Le Watchmen de Snyder. Avengers, forcément. Hancok, même... Et Mystery Men of course.

Parce que les comics, c'est une chose. Mais il y a plein de trucs qu'on est prêt à accepter dessiné sur papier, et qu'on va potentiellement trouver grotesque au cinéma (ou en tout cas, ça m'arrive tout le temps). Il faut donc compenser, à mes yeux, par autre chose. Au moins pour m'attirer moi dans les salles obscures. D'un côté, je sais que j'y perds et que je devrais apprécier la chose avec le même enthousiasme que toi, mais d'un autre côté, rien n'y fait. En contrepartie, quand je tombe sur un opus réussi, le plaisir en est démultiplié.


Et sinon, quid des 4 Fantastiques ? ;)
Kelun
Signaler
Kelun
Le Hulk d'Ang Lee n'existe pas.
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Je suis assez d'accord sur ce point. Souvent ça vire juste au mesurage de quéquettes, alors que quand ils ont des pouvoirs différents, ils doivent réfléchir à un minimum. C'est un peu le problème que beaucoup de gens auront avec Zod dans ce Man of Steel ou même avec Bane dans TDKR (qui dans une certaine mesure est Batman). Si au moins le look change un peu, ça passe pas mal. Bane il a quand même une façon posée de parler qui est assez particulière donc on le dissocie assez je trouve. Par contre dans Iron Man ou Hulk, c'est vrai que ça fait un peu chier de voir juste le héros se taper contre lui en plus fort. C'est d'ailleurs aussi pour ça que je préfère Iron Man 2 au premier...
BlackLabel
Signaler
BlackLabel
Seb : un truc que j'aime pas non plus dans les films de super-héros c'est quand le méchant, c'est une version du gentil en plus gros, comme Iron Man ou Hulk avec Norton.
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@zhibou: du coup j'ai lu et commenté ta critique. Je voulais pas le faire avant pour éviter les spoils.

@Black: c'est précisément ça qui fait que la séquence la plus jouissive, tous X-Men confondu, c'est l'introduction de X-Men 2 avec Diablo qui s'infiltre dans la Maison Blanche.
BlackLabel
Signaler
BlackLabel

C'est entre autre pour ça que, malgré l'amour que j'ai pour le nouveau Spider-Man incarné par Andrew Garfield, je suis un peu réservé sur le film Amazing Spider-Man au global parce que les séquences de déplacements balancés, qui sont l'équivalent de Superman qui vole, ne sont pas assez nombreuses ou alors trop courtes et pourtant du peu qu'on voit, c'est encore plus renversant que la trilogie de Sam Raimi.


Ce que j'ai bien aimé dans Amazing Spideurment (spéciale cacedédi à Big-Quick :D ), c'est justement ce que tu décris dans ton article. La façon de se mouvoir est vraiment particulière. Tu vois pas un super-héros lambda, il est vraiment personnalisé.

Dans ceux de Sam Raimi c'est un juste gars super cheaté qui se balance avec des cordes, mais dans Amazing il a une sorte d'élasticité pas humaine, et face au lézard il peut pas opter pour la force brute. C'est bien pensé quoi.
Pareil dans Hulk d'Ang Lee, Hulk a vraiment une manière particulièrement survoltée d'être brutal, là où celui avec Edward Norton c'est juste un gros gars vert vénère.

X-Men (les films) c'est le même souci, les persos ont des pouvoirs mais ils font juste les utiliser pour les utiliser, ça les définit pas plus que ça.

Par contre dans Batman de Nolan on retrouve ça aussi, chacun utilise ses forces avec une certaine grâce, notamment Catwoman qui a des mouvements bien à elle, ou Bane (bon là c'est pas de la grâce :lol: ). Je trouve ça dommage d'ailleurs que Batman l'attaque de front à la fin.
zhibou
Signaler
zhibou
Moi aussi ce que j'attends d'un film de super héros c'est qu'il soit iconique et qu'il mettent en avant le dépassement de soi.
À ce titre Spider-Man 2 reste et restera (à jamais?) mon best superhero movie ever.
Dans ce domaine MoS a selon moi largement rempli son contrat. Je le répète, j'ai vraiment adoré le film, malgré quelques défaut (cf mon papier sur le film).
inFy
Signaler
inFy
Putain, ton intro là, c'est exactement ce que je me suis dis, c'est fou.
winston
Signaler
winston
Moi j’attends de voir ce que va donner Days of Future Past, ou bien un hypothétique Justice League.
En tout cas la scène de combat a Smallville, m'a rappeler l'espace d'un instant le combat entre le Destructeur et Thor. Bon et puis après j'ai imaginé Zack Snyder frappant avec une pelle le pauvre Kenneth Branagh, le tout avec un grand rire sadique.
Tout n'est peut être pas maitrisé dans Man of Steel, mais regardons un peu ce qui à été fait pendant 5 film plus deux série Télé avant d'être trop sévère ;)

Mais en tout cas, tout comme toi j'ai envie d'avoir des étoiles plein les yeux, comme un gamin de 12 ans, en allant voir ce genre de film. :)
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Ah mais je comprends parfaitement cet avis sur MoS et même sur les super-héros en général. J'avoue que pour moi c'est une réminiscence de mon enfance. Quand je partais en vacances avec ma maman, elle m'achetait toujours des comics de Spider-Man ou des X-Men et comme j'ai toujours dessiné, j'imaginais ce que je voyais en mouvement. Les comics, la BD, les mangas, c'est avant tout pour moi des arts visuels. Je suis très heureux quand l'histoire a un minimum de sens, mais disons que j'arrive à m'en passer pour ce genre précis si j'ai pas l'impression qu'on se fout de ma gueule (comme un Transformers 2 le fait) et si l'action est là pour mettre en avant les pouvoirs.
Cinemax
Signaler
Cinemax
Je n'avais pas du voir ton billet sur TDKR l'année dernière donc.... TU AS PREFERE TDKR A TDK ???? ES TU COMPLETEMENT FOU ???!!!!

Voilà ça c'est dis :D

Après je comprend ce que tu recherches dans les films de Super Héros, mais clairement je ne recherche pas du tout la même chose. Je préfère n'importe quel The Dark Knight ou même les deux premiers X-men à tout ce qui est Avengers ou Man of Steel. Je recherche une histoire plus complexe ou plus interessante et c'est une des raisons pour lesquelles j'ai détesté Man of Steel, c'est parce que j'ai eu l'impression d'avoir vu ce film une vingtaine de fois ces dernières années.
Après Avengers, j'aime quand même parce qu'il y a ce côté décontracté et comme tu dis très bien filmé qui fait qu'on passe un super moment (Super Momeeeent !).
Alors voilà, moi je veux du TDK, du Watchmen, du X-men de Brian Singer et de temps en temps un Avengers qui honore parfaitement ses promesses. Mais par pitié, pas de Man of Steel, mal filmé, mal monté et sans personnalité.

(Je le répète quand même au cas où, cet avis n'engage que moi :) )

Édito

Suivez moi sur:

Archives

Favoris