CARIBOU: Scholarship Edition

CARIBOU: Scholarship Edition

Par seblecaribou Blog créé le 05/02/10 Mis à jour le 22/11/13 à 06h02

Le quotidien d'un gamer, nanardeur, cinéphile, blondophile...

Ajouter aux favoris
  
Signaler
J'aime...et je vous emmerde

Avant de me faire Uncharted 3 et de probablement le démonter (oui je suis comme ça, je prédis ce que je vais penser d'un jeu avant de le faire, c'est mon côté JV.com) et de provoquer le courroux des fans de la franchise, je me suis dit qu'il serait de bon ton de se faire faire le dos à coups de fouet d'abord pour s'échauffer. Alors j'ai choisi un sujet sur lequel je suis en désaccord avec 80% des gens probablement sur ce site, et les rédacteurs de Gameblog en premier...non pas les séquences en Mako de Mass Effect...et non pas les séquences en bateau de Wind Waker (oui en fait je devrais en faire une rubrique régulière).

Le sujet c'est tout simplement Resident Evil 5. Pourquoi ? Parce que le sixième vient de faire l'objet d'un trailer et d'une annonce de sortie prochaine et que sur Gameblog, ça a été l'occasion d'un podcast que pour information, au moment où j'écris ces lignes, je n'ai pas écouté. Le tout relançant des piques régulières vers ce Resident Evil 5 d'ores et déjà enterré.

Alors pour expliquer pourquoi déjà j'aime cet épisode, mais surtout pourquoi ça me hérisse le poil quand on commence à en dire du mal, contrairement à d'autres jeux que j'aime et que d'autres n'aiment pas et dont on peut dire tout le mal qu'on veut sans que j'en ai rien à foutre (Mass Effect premier du nom, Oblivion, Assassin's Creed etc...) il va falloir que j'oriente mon argumentaire d'une certaine manière qui finalement va reprendre la façon d'argumenter de ceux qui décrient cet épisode.

Je suis un grand fan de la saga de Capcom. Je ne suis pas accurate à 100% sur toutes les fiches de dialogues comme l'incroyable KingTeddy (ce mec est taré!) et je n'ai pas fait tous les spin-off moisis au lightgun ou pas (Survivor 2 si tu passes par là...). En revanche j'ai joué à tous les épisodes canoniques (numéroté) que j'ai finis plusieurs fois chacun et j'ai également fait le décevant Code Veronica (cliquez !). J'ai encore d'ailleurs quelque part les trois premiers parfaitement conservés sur PSone ; enfin parfaitement dans la mesure de ce que les boîtes merdiques de PSone permettaient (avec une belle fissure devant sur chaque boitier)...tout ça pour dire j'aime d'amour les RE en général, j'aime le gameplay de cette série depuis le premier épisode. C'était pour remettre les choses dans leur contexte historique de l'époque.

Des muscles et des guns, un jeu pour le Moggy Aspi Show!
 

Resident Evil 5 est un jeu plein de défauts. Level design minable sur certains passages, scénario à chier sur la globalité (ceci dit les anciens épisodes...enfin bref), boss final qui se finit en QTE, moments d'intense ridicule, provoqués par la musculature digne d'un maître de l'univers, sans le côté charmant gay-friendly du héros (je rappelle à qui veut l'entendre que Chris tabasse littéralement un rocher lors du combat final) ou encore un côté too much et surréaliste que seul Twin Snake a pu atteindre jusqu'à présent en gardant son sérieux (nous on le garde pas notre sérieux devant ça, mais bref encore...). Oui il y a à redire c'est un fait, mais...

Pour commencer, des défauts régulièrement mis en avant il y en a quelques uns que je ne comprends pas vraiment, ou que je n'ai absolument pas ressenti comme tel. Je pense tout d'abord à la maniabilité. On sera tous d'accord sur un point, dire que le jeu se manie comme Resident Evil 4, sortie en Mars 2005, n'est pas un argument valable pour le dédouaner sur la lourdeur globale des contrôles. Comme le jeu est définitivement action, et que dans ce registre entre 2005 et Mars 2009 (date de sortie de RE5) on a eu entre autres Gears of War et sa suite ou encore Uncharted (dans un style bien différent j'en conviens) il paraît étrange d'avoir l'impression de manier un pétrolier, comme dirait notre ami du grenier, alors que les ennemis eux se meuvent avec une vraie aisance.

A cela je répondrais, en particulier aux fans de la série : « cela vous a-t-il dérangé dans Resident Evil 4 ? » J'ai l'air de détourner le propos, mais c'est bien le coeur de ce qui chagrine quand on parle de Resident Evil 5. On le compare sans cesse à son prédécesseur, à juste titre puisque ces deux volets canoniques de la saga ont tout le gameplay et la structure quasi identiques. Dans le même temps, on met en avant Resident Evil 4 pour décrier le 5. Au bout d'un moment il faut savoir ce qu'on dit aussi. Si vous considérez que la jouabilité du cinquième épisode est handicapante, alors vous devez admettre que celle du 4 l'est tout autant. En revanche si vous avez très bien su vous accommoder des contrôles du quatrième (comme moi) vous devez admettre qu'ils ne sont pas plus gênant, faute d'être meilleurs certes, pour le cinquième ; à moins que vous soyez entre temps devenu extrêmement mauvais ou que vous ayez trop joué à des jeux Ninja Theory, ce qui revient au même.


L'autre critique souvent adressée qu'en revanche là je ne pourrais justifier, puisque je n'ai jamais eu de souci avec, c'est l'IA associée à Sheva. Pour rappel, ce volet propose une histoire complètement coopérative avec un second personnage, gaulée comme une déesse (histoire de pas être dépareillée d'avec Musclor) qui peut donc être remplie d'une âme humaine ou bouger par la magie de la programmation informatique. Je n'ai JAMAIS eu aucun souci avec l'IA de Sheva. Alors je rappelle également que je suis le mec qui n'a JAMAIS eu de bug qui bloque une quête en 500h de Oblivion, 150h de Fallout 3, 75h de Fallout New Vegas et 125h de Skyrim...ceci explique peut-être cela. J'ai peut-être une chance qui confine à l'insolence, mais sans mentir, ma Sheva a toujours été utile, ne gâchait jamais les balles et ne s'est jamais bloquée à un endroit ou à un autre. Sur ce point donc...it's a tie (non pas une cravate).

Elle ne m'a pas gâché une seule balle...

Elle m'a délivré plus d'une fois avec son Falcon Kick! Sheva, what else?

Pourtant, je fais des concessions. Oui le gameplay aurait pu (dû) être meilleur, mais il n'est pas pourtant plus atroce que le quatrième. Impossible de descendre l'un sur ce point sans descendre l'autre avec. Le garrador de RE4, c'est autant la misère niveau déplacement, que le bourreau de RE5. C'est un fait. L'IA, je vous ai dit ce qu'il en était pour ma part, ça n'a pas été un souci. Le dernier point qui là en revanche me fait bondir et sortir ma pancarte « don't make me bitch-slap you ! » c'est l'argument suivant :



De toute façon Resident Evil 5 c'est de la traîtrise, ce n'est plus un Survival/Horror...


Oh my...comment dire à toute les personnes qui peuvent bien sortir une ânerie pareille que la trahison, c'est déjà Resident Evil 4. Le jeu est très bon, génial, qu'on s'entende bien ; je l'ai terminé à de nombreuses reprises sur GameCube, puis sur PlayStation 2 et c'est parmi les très rares jeux dont j'ai fait quelques tentatives de speed-runs ; à ma modeste mesure, 2h53 en normal sans restrictions particulière. Mais ce jeu n'est pas effrayant une seule seconde! Le seul vague stresse que je me paye de manière systématique (surtout sur les speed-runs) c'est la première pente où des pécores font rouler un rocher (le même qui se fera tabasser par Chris des années plus tard) et qu'il faut esquiver avec un QTE de merde qui change évidemment à chaque fois. C'est vrai que l'attaque du rocher géant, c'est à se chier dans le froc au moins autant que Pyramid Head qui gang-bang deux mannequins dans Silent Hill 2.



Pour moi c'est l'argument le plus irrecevable que l'on puisse bien mettre en avant. Resident Evil 5 n'est pas un survival/horror, pas plus que ne l'était son prédécesseur. Ce n'est pas parce que l'un se passe dans un trou du cul paumé de l'Espagne et que l'autre est en Afrique au soleil, que l'un est un survival/horror et que l'autre en devient d'un coup un jeu d'action. Les deux sont des jeux d'action, deal with it !

Là, ma réaction aurait été différente et le débat aurait eu lieu d'être.

Dans leur domaine, je trouve qu'ils se débrouillent très bien et encore maintenant, je pense que les deux jeux valent d'être joué. La vraie différence que je ferais entre les deux, c'est bien entendu l'ambiance qui n'a strictement rien à voir mais surtout la façon dont doit être abordé le jeu. Resident Evil 4 à l'avantage d'être un jeu solo parfaitement équilibré à quelques bémols près. Certains passages sont un peu lourdingues de mon point de vue notamment celui où il faut maintenir les ennemis hors de portée de Ashley et son adorable bouille de blondinette. Le mode mercenaries ajoute de la rejouabilité avec son scoring et le jeu comme je le disais plus haut est un parfait candidat pour qui voudrait se lancer dans le speed-run.

Avec ses grandes oreilles et sa bouille d'ange, elle donne envie de faire des miracles, même dans une scène bien nase!

Resident Evil 5 n'a pas la même portée en solo tout simplement parce qu'il ressemble trop au quatrième sans en avoir le rythme. Pourtant, je ne boude pas mon plaisir. Si j'ai effectivement trouvé le labyrinthe du cargo, la scène en voiture ou le combat final bien pourri, j'ai malgré tout aimé le jeu en solo mais surtout en coopération ! Car oui de cette génération de console je peux vous assurer que ce cinquième épisode de Resident Evil est l'un des meilleurs en coopération, notamment dans la difficulté maximum où il devient presque plus dur qu'accompagné d'une IA. L'avantage de ce mode de coopération, c'est qu'il oblige à vraiment jouer à deux et pas chacun de son côté. On essaye de se maintenir en vie, de ne pas chourer les munitions de son pote, de récupérer les trésors, et la quête du 100% en devient beaucoup plus fun. D'ailleurs au passage c'est l'un des rares jeux sur lesquels chercher les 1000G est non seulement faisable mais en plus fun puisque faisable en coopération, ce qui est relativement rare.

Un petit coup de main l'ami? Au sens figuré pas au littéral...quoique!

Je ne trouverais probablement pas d'argument pour racheter le jeu à vos yeux. Il est bourré de défauts et pour un épisode canonique, il n'est pas à la hauteur de ce qu'on en attendait. Mais ça j'ai mis du temps à le voir, pour la simple raison que j'y ai joué avec beaucoup de plaisir et qu'à ce jour je l'ai même fini plus de fois que Resident Evil 4. En fait le but avoué de ce billet n'est pas tant de vous dire que RE5 est bon, ça j'en reste persuadé, mais qu'il est loin d'être aussi mauvais que cela a été dit. Je pense que la différence de ressenti que je peux avoir avec cet épisode vient du fait que pour moi la saga est morte avec le quatrième volet. Pour moi il y a Resident Evil, Resident Evil 2 (le meilleur), Resident Evil 3 : NemesisResident Evil : Code Veronica (pas mauvais, m'enfin bon), Resident Evil Zero et c'est tout. Je ne considère pas comme une suite un jeu qui change complètement de style et c'est ce qu'a fait Mikami avec le 4. Oui je suis de ceux qui pense que Splinter Cell Conviction n'est pas une vraie suite...ça n'a rien à voir avec la qualité, c'est juste l'esprit qui n'est pas le même. Donc voilà ce qu'il en est pour ma part. J'aime Resident Evil 4. Et j'aime Resident Evil 5, sa jouabilité qui fait aussi son charme en fait, ses graphismes à tomber par terre même s'il n'y a pas de moteur physique, ses passages émotions (oui j'aime la séquence avec Jill) qui sont parfois cassé par du nanardesque (it's cailloux-time !). Et ? Ah oui et je vous emmerde !

Voir aussi

Groupes : 
Resident Evil
Jeux : 
Resident Evil 5, Resident Evil 4
Ajouter à mes favoris Commenter (78)

Commentaires

seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@Rockin: j'ai pas fait de liste de mes préférés en fait XD donc non j'ai pas pu les inclure (vu que j'ai pas fait de liste :D) Et je dis dans l'article que j'ai fait TOUS les épisodes canoniques numérotés plusieurs fois (je compte Code Veronica dans les canoniques en fait). Mon top ce serait:
1-RE2
2-RE3 Nemesis
3-RE version Gamecube.
RockinSquat
Signaler
RockinSquat
J'oubliais que je suis un gros fan de la série , et que je casse pas du sucre sur RE5 pour mon plaisir ...
Pour moi sa reste une de mes plus grosse déception de gamer ce jeu ... vu l'attente que j'avais.

Ah oui aussi une petite question , tu mets pas Resident Evil 1 ou Rebith dans ta liste des préféré ? un oubli ? ou tu les a pas fait ?
ou alors pas aimé ? ( la sa serait le pompon vu la puissance de RE1 !! :D)
RockinSquat
Signaler
RockinSquat
Pour ma part RE 5 est un mauvais RE et un jeu très moyen ...
Le plus mauvais de la série clairement , le 4 est bien au dessus , alors pourquoi tu va me dire , tout simplement pour son ambiance incroyable , sa patte technique pour l'époque , et des passages mémorables ! Alors certes on s'éloigne déjà de la série avec ce titre mais il est clairement très réussi dans le genre , et son ambiance est énorme !

Quand le 5 arrive , il veut encore faire plus dans l'action que le volet précédent , le problème a faire plus dans l'action , il s'y perd un peu trop , surtout que dans le genre Gear est passé par la depuis , et le gameplay du 4 a pris un bon gros coup de vieux , du coup le gameplay du 5 ne suit plus , même si on est habitué a ce genre de gameplay , tu sent qu'il devient ridicule , surtout avec la surenchère d'action ...

Ensuite l'ambiance du jeu , c'est vraiment largement en dessous de RE4 sur ce point la , des niveaux vraiment horribles sous le soleil ... aucun de marquant , un scénario encore plus moisi que le 4 , avec des phases de n'importe quoi ... (Jill, Wesker pour titillé le fan) un level dising tout moisi ... (pauvre Chris) , pour moi 2 choses sauve ce jeu !
1/ Le faite de s'appeler Resident Evil
2/ Le mode Coop qui permet de mieux apprécié l'aventure

Tu enlève ces 2 choses la , franchement je mets ma main a coupé qu'il se fait boité dans les notes de la presse général , et les joueurs , il faut se remettre dans le contexte que RE4 n'avait pas de mode coop , et pourtant l'aventure était prenante ! Enivrante , alors que ce RE5 , on l'a quasi-tous fait en coop , franchement seul j'aurais jamais eu le courage de traverser des niveau aussi bidon , et sans charme , avec des scènes ridicules ...
Saoul-marin
Signaler
Saoul-marin
+ 1 milliard
xenogears33
Signaler
xenogears33
Je suis en train de me le refaire sur pc, mais là, je le prends comme un bon gros jeu d'action bien bourrin et pas comme un Résident Evil.

En parallèle je me fait RE Révélations et là on retrouve bien la patte RE ;)
Kolia07
Signaler
Kolia07
Même si je considére que c'est pas un bon jeu d'horreur, j'ai eu bcp de plaisir à jouer à RE5
Epic26
Signaler
Epic26
Je comprends ce petit coup de gueule ! Si on juge le jeu sans prendre comme référence les épisodes précédents, qualifier ce Resident Evil 5 comme un mauvais jeu est tout simplement injustifié.
Ce titre est extrêmement bien réalisé et soigné pour faire partie des meilleurs jeux de la génération actuelle.
Par contre, lorsqu'on est fan de la série de la première heure (comme moi), on ne peut s’empêcher d'être déçu ! Que les personnages ne puissent pas tirer en marchant est une chose, mais la jouabilité de la série à toujours été "merdique" ! Ce qui faisait son point fort, c'est son univers sombre, angoissant au possible même quand il ne se passe rien. Quand on a joué aux premiers épisodes, on éprouve souvent une sensation de mal-être.
Resident evil 4 ou 5 ont pour moi les même symptômes, ils ont perdu cette ambiance si chère au fans...
En conclusion, j'apprécierai sans aucun doute Resident evil 6, comme cela a été le cas pour le 4 et 6 mais je ne garderai sans doute pas un souvenir impérissable de ce titre à l'inverse du 1,2,3 et Veronica... D'ailleurs, comment est-il possible que j'ai encore en mémoire certaines scènes du 1 qui est sorti il y a plus d'une décennie et que j'ai déjà oublié la plupart de celles du 5?
mimithecowez
Signaler
mimithecowez
Très très bel article j'aime bien ton humour sarcastique et je te rejoins aussi dans l'idée.
Dasen
Signaler
Dasen
Je suis entièrement d'accord avec ton toi concernant RE5. Beaucoup de personnes crachent dessus alors que c'est un très bon jeu. Certe ce n'est plus un survival horror (non je ne dis pas que ce n'est plus un Resident Evil car Resident Evil n'est pas un genre mais le nom d'une saga de jeu vidéo) mais le fun est là (et c'est le principal pour un jeu) et l'histoire dans la continuité de la série. Personellement, j'ai adoré que ça soit en solo ou en co-op.

Concernant l'IA de Sheva, je n'ai jamais eu aucun soucis avec. La seule fois où ça m'a posé un problème c'est pendant le combat contre Wesker et Jill en mode professionnel. Il valait mieux qu'elle reste près de moi pour que je puisse la soigner si elle se prenait un coup. A part ça, Sheva est une aide précieuse et non un boulet.
D'ailleurs, je pense que si beaucoup de monde parmis les détracteurs n'aiment pas Sheva c'est parce qu'ils ne veulent pas se préoccuper de sa situation durant le jeu (aller l'aider ou la soigner quand elle est en difficulté). Et aussi c'est game over si elle venait à mourrir et ça la plupart n'apprécie pas d'être dépendant de la bonne santé de leur co-équipier. Mais ces même personnes pesteraient (j'en suis pratiquement sûr) également si Sheva était une IA parfaite (donc pratiquement invincible).

Bref, t'as écrit bon article et comme toi je ne comprends pas qu'on puisse aimer RE4 et pas RE5. Enfin bon, il y aura toujours des mécontents. Moi j'ai super aimé et tant pis pour les autres.
ZGamR
Signaler
ZGamR
RE5 n'est clairement pas du niveau de RE4, j'ai été aussi beaucoup déçu, mais j'ai apprécié le jeu.

tu dit: "vous dite que RE5 est merdique au niveau maniabilité alors que vous encensez RE4 "
c'est un peu comme si un mec sortais un film avec les même effet spéciaux que le starwars de 1977 en 2012. et que fasse a la critique tu nous dise " pourtant vous dite que starwars est génial, je comprend pas".

voila RE5 n'est pas un drame, mais c surement le pire épisode de la serie ( canonique) si tu le remet dans son contexte ... bon sur ce je retourne sur RE5, cette video de RE6 m'a donné des envies.
Bagoun
Signaler
Bagoun
Tout à fait d'accord avec Ryusan, ce jeu est un des meilleurs en coop. Bon le truc un peu bizarre, c'est qu'on passe son temps à se marrer, c'est quand même paradoxal avec ce genre de jeu. Car voilà bien le reproche que je ferai à Résident 5, mais aussi au 4 d'ailleurs : ces deux jeux ne font absolument pas peur, aucun stress, rien. Peut-être suis-je un peu blasé ou trop vieux pour croire encore à ces conneries de monde envahit par une bande de zombies surexcités, mais quand même, pour un Resident Evil, j'attends un minimum de sensations fortes !

Ceci dit je suis d'accord avec toi Resident Evil 5 est un bon jeu.
Ryusan
Signaler
Ryusan
+1000
En coop il est vraiment excellent !!
Akumajo Kyo
Signaler
Akumajo Kyo
Dans le 4, tu as une atmosphère oppressante ( Plus dans la première partie du jeu), dans le 5, on se croirait devant un film d'action de série Z. Le découpage en chapitre se passant à différents lieux et ceci, avec cassure, enlève une impression d'être paumé et abandonné. Rajoute à ça le fait de ne plus être seul mais accompagné de Rambo en version féminine et ça enlève encore de l'ambiance. Au moins Ashley avait le mérite de ne pas enlever cette impression d'être seul et dans la merde. La jouabilité est certes la même mais le gameplay ne l'est pas, une bonne partie des finesses de gameplay du 4 n'est pas présente dans le 5 qui n' a plus du tout aussi la dimension aventure du précédent. Il y a quand même une grande différence entre un jeu aventure-action à l'ambiance horrifique et un jeu d'action bourrin avec la même jouabilité qui ne convient pas pour ce style. D'ailleurs dans le 4, la jouabilité, même si elle n'est pas super adaptée au style de jeu, convenait tout de même car on avait pas droit au tout action du 5. Je trouve que ce cinquième volet est un très mauvais RE mais aussi une catastrophe dans le domaine du jeu d'action TPS et ce n'est pas le mode coopératif qui même en difficulté maximum se torche facilement qui viendra le sauver.
diegowar
Signaler
diegowar
"la vraie question est : quel aurais été votre jugement si ce jeu n'était pas RE 5 mais une nouvelle licence ? "

-> Pour moi justement, c'est l'inverse. Les attentes sur ce jeu étaient tellement ridicules vis à vis de la série, que si ça avait été une nouvelle licence, pour moi y'aurais déjà eu beaucoup beaucoup moins de critique.
tyer
Signaler
tyer
J'ai rarement joué à un jeu aussi mauvais, mais la vraie question est : quel aurais été votre jugement si ce jeu n'était pas RE 5 mais une nouvelle licence ?

Comme le dit ton article le level design est minable, le scénar à chier (plus nanar tu meurs) et le chara design de certains persos est horrible. Concernant, l'aspect graphique, on peut dire que le jeu est beau mais les décors sont carréments statiques et les zones exterieures (comme le village majjin avec les crocos) font "fausses", pas naturelles. Ajoutons un moteur physique daté : du genre, les animations des ennemis à l'impact d'une balle font quand même sourrire ou même les corps qui disparaissent (Bioshock, Dead Space et Gears of War le font) et puis ou sont passés les head shots ultra joussifs de RE 4. Et puis il y a cette maniabilité vraiment nase (à base de : je tire, demi-tour, je coure, demi-tour, je tire) qui prend sa triste apogée à la fin du jeu quand les ennemis deviennent armés.

En fait, ce RE 5 est un peu une métaphore vivante de la difficulté des devs japonais à s'adapter à la next gen tant sur un point de vue technique que sur la jouabilité actuelle.

Vous remarquerez que j'ai volontairement éludé la comparaison avec RE 4 car le jeu n'a pas besoin de ça pour se tirer une balle dans le pied; bref un très mauvais jeu qui souffre aussi de la concurence du surpuissant Dead Space d'un côté et de GeOW de l'autre.
k2wax
Signaler
k2wax
J'ai pas aimé le V. Non pas que c'est un mauvais jeu mais je n'arrivais pas à m'y retrouver. Tout ce que je connaissais jusqu'alors de la saga s'est envolé. La faute à l'ambiance et surtout, Wesker. Tout mais pas Wesker put*** merde! Lorsque j'ai vu déboulé devant mon écran Wesker en Neo de matrix... désolé mais ça m'a achevé. Pour moi Wesker, c'était un peu le Sephiroth pour d'autres. J'ai jamais pardonné à capcom pour ça, c'est la corde sensible comme on dit. Pour conclure, son seul véritable défaut est son titre "resident evil" sinon c'est un bon jeu d'action, avec de beaux graphismes.
Sirtank
Signaler
Sirtank
Bon à la lecture de ton article j'en conclu que RE5 peut être un bon jeu si on est fanboy des blondes légèrement cocu sur les bord du genre de ceux qui n'ont aucun bug avec la pire IA du jeu vidéo moderne :wallbash:
Si on occulte ce point le reste est très juste se jeu est et sera à jamais jugée selon des critères de survival-horror alors que ce n'est pas sa vocation .
Par contre dire que le jeu n'a pas le rythme du 4 sa me semble un peu trop gentil mais si on ne se préoccupe plus du coop que du scénario pourquoi pas dans tout les cas un avis argumenté par d'aussi belle illustration j'aime :P
YesMan75
Signaler
YesMan75
Très bon article, qui apporte une réflexion poussée sur un jeu un peu trop facilement critiqué. Je suis fan de Résident Evil depuis le 1er acheté un jour de mois d'août 96. Et comme toi je les ai tous fait sauf les épisodes rail shoot... J'ai justement commencé à lâcher avec le 4ème qui est le seul que je n'ai jamais finit car je n'arrivais pas à accrocher au nouvel esprit de la saga.
Pourtant j'ai apprécié RE5 que j'ai finit, même si certaines choses m'ont dérangé comme le fait de ne pas pouvoir bouger en tirant (sauf dans les cinématiques ^^). Mais j'ai apprécié ce jeu comme un jeu d'action et non comme un Résident Evil.
Gloinn
Signaler
Gloinn
Tout a fait d'accord sur ce RE5. Beaucoup en plus on du y jouer en solo dans leur coin et n'ont jamais dû tester le coop qui est extrêmement bien pensé. J'ai fait ce jeu uniquement en coop, et j'ai kiffé.
Kurohide
Signaler
Kurohide
Tres bon article, meme si pour moi le 4 est bien meilleur en tout point, je me suis bien amuse sur le 5 (c'est le principal non).
On a trop kiffe a le faire a deux en ecran splitte :) avec un pote super fan aussi de la serie.
Apres oui le survival horror est mort, mais pas la serie qui a sut evoluer afin que nous joueurs puissions encore profiter de ce formidable background, retrouver des persos charismatiques et emblematiques du jeux video.
A-t-on aujourd'hui encore envie de se faire chier dans un couloir avec trois balles? Si RE etait reste comme ca jouerions nous ?
Je ne pense pas on l accuserais de rester dans un territoire connu et plus a la mode bref d etre depasse, quoique en fait ce le principal reproche du 5 un gameplay depasse depuis Gears of war et aucune procuration de stress...mais qui procure du fun tant soit peu si l on joue avec un pote.
MrMouche
Signaler
MrMouche
moi j'pense que c'est pas une raison pour etre vulgaire
linnoa
Signaler
linnoa
Perso, je n'ai toujours pas réussi à me motiver à finir le jeu que j'ai acheté à sa sortie, ce qui ne m'étais jamais arrivé sur un RE (ou tout autre jeu)
Hosteal01
Signaler
Hosteal01
Et moi aussi je t enmerde
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@syLpHeeD: je vois ce que tu veux dire. Disons que comme je le dis dans l'article, pour moi le 4 n'avait déjà pas provoqué de stresse mémorable grâce à son "immobilisme" comme tu dis. Par conséquent je n'ai pas vu la différence sur le 5 si tu veux. Non parce que pour être clair, j'ai grandi en regardant un de mes cousins retourner les trois premiers qui me faisait super peur, mais j'ai finis par les faire aussi et donc à les "exorciser" en quelques sorte. Désormais, la saga RE ne me fait pas plus peur que ça mis à part le Rebirth et Zero parce que je ne les ai pas finis assez de fois pour les connaitre à fond. Du coup bah le 4 pour moi c'est pas plus de stress qu'un Gears...forcément RE5 est passé pareil. Il n'a pas le panache du 4 en solo, mais en coop j'ai vraiment adoré.

Sinon merci tout le monde de commenter (que vous aimiez le jeu ou pas d'ailleurs)
The_Joy
Signaler
The_Joy
Amen,
Moi aussi, ce RE5 est une de mes plus belle expérience COOP. Je me souviendrais longtemps du combat contre Jill et Wesker en COOP difficulté max afin d'obtenir un S (et non AAA). C'était tout un Art.

Édito

Suivez moi sur:

Archives

Favoris