CARIBOU: Scholarship Edition

CARIBOU: Scholarship Edition

Par seblecaribou Blog créé le 05/02/10 Mis à jour le 22/11/13 à 06h02

Le quotidien d'un gamer, nanardeur, cinéphile, blondophile...

Ajouter aux favoris
Signaler
Réflexions

Il est 23h21 quand je commence à écrire ça et mon ami Akiru à quitté ma maison il y a une petite demi-heure. Aujourd'hui on a joué bien évidemment à No More Heroes Paradise par exemple, mais surtout on a parlé. L'E3 étant notre premier sujet de conversation en ce moment, il m'a conseillé de regarder les huit minutes de gameplay de Silent Hill Downpour qui ont été présentées et que je vous link immédiatement après.

Après avoir vu la vidéo, on a commencé à parler du fait que le jeu semblait de toute évidence très bien partie, doté d'une ambiance pesante, de très peu d'action ce qui est important dans un Silent Hill, mais aussi du fait que malgré tout, il ne serait sans doute jamais aussi bon, ou aussi traumatisant que d'autres expérience que l'on avait put voir dans les Silent Hill qui ont précédé et qui ont été réalisé par la Silent Team. Un petit exemple issu de Silent Hill 3 vous montrera la différence flagrante d'impact même si encore une fois aucun de nous deux ne remet en doute la qualité probable du prochain volet (moi-même étant très très impatient à son sujet).

Au détour de la conversation nous avons donc commencé à évoquer les moments les plus traumatisant ou les plus marquant par leur côté anodin. Une pièce où seul trône un mannequin dans un coin et qui se retrouve vide lors d'une seconde visite. Un couloir qui se rétrécie au fur et à mesure que l'on avance. En ce qui me concerne je n'ai finis moi même en entier que Silent Hill 4 et Silent Hill Homecoming malgré le fait que j'ai essayé plus ou moins longtemps chaque épisode. Si je devais ne retenir qu'une scène d'un jeu vidéo qui m'ait le plus marqué ce serait dans Silent Hill 4...le problème c'est que je ne m'en souviens pas.

Silent Hill 4 amène Henry (le personnage que l'on contrôle) dans un phare à un moment de son cauchemar. Il se passe quelque chose au rez-de-chaussé de ce phare. Quelque chose qui m'a traumatisé, j'en suis sûr et certain et pourtant je ne parviens pas à me souvenir ce que cela peut bien être. Ce n'est pas un événement je crois, mais quelque chose en rapport avec l'histoire du lieu. Quelque chose de tellement atroce pour moi que j'ai préféré l'oublié. Et aujourd'hui cette conversation m'a redonné la curiosité de redécouvrir ce passage que je n'ai fait qu'une seule fois il y a deux ans et qui m'a obligé à finir le jeu en coupant le son et en plein jour.


J'ai beau me dire que je pourrais sans doute retrouver cette scène au détour d'une recherche sur Youtube, je ne peux pas m'empêcher de vouloir la redécouvrir par moi même. J'ai mis le jeu dans la console, mais je n'arrive pas à le démarrer. Je crois que je ne peux pas le faire.

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Commentaires

BlackLabel
Signaler
BlackLabel
seblecaribou
10/06/2011, 14:29
@BlackLabel: c'était fait exprès.


Moi ça me mettait pas mal à l'aise, ça m'agaçait ^^ Comme quand tu cherches une issue sur la carte puis quand t'arrives justement y'a un trou dans la rue à cet endroit-là ! Ce qui fait que t'avançais par l'erreur en quelque sorte.

En fait ce que j'aimais pas dans les vieux survival-horror, c'était aussi qu'ils étaient très inconfortables à jouer. J'avais essayé de m'y remettre avec Silent Hill Origins sur PS2 (superbe portage d'ailleurs au niveau graphique), mais je supportais pas le changement des plans, surtout quand tu cours pour fuir un monstre et qu'à cause du plan suivant tu te mets à courir dans sa direction. Le jeu me faisait peur grâce à une ambiance bien glauque, mais la jouabilité me frustrait beaucoup donc j'ai abandonné.

Je suis à peu près sûr que Silent Hill Downpour fera beaucoup moins peur tout simplement parce qu'il jouira d'une meilleure jouabilité, d'un contrôle de la caméra, et d'une visée TPS. D'où des séquences scriptées dans la vidéo (la course où il faut faire tomber des frigos cauchemardesques), et probablement des QTE horrifiques à la Dead Space pour ajouter du "sel", mais qui ne convaincront pas tout le monde. Sans remettre en question les qualités des anciens Silent Hill (ou des vieux Resident Evil), j'ai toujours trouvé qu'une bonne partie de leur peur venait d'une jouabilité déficiente, et ça me déplaisait beaucoup.
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@BlackLabel: c'était fait exprès. L'une des manières les plus simples de perdre le joueur où de lui donner une sensation de malaise c'est de lui donner 2000 portes à vérifier et une seule qu'il peut ouvrir. Le but était de pousser le vice du mec qui tchek tout le plus loin.
Et comme on disait avec Akiru le plus fou c'est quand tu te rends compte qu'une salle n'est pas sur la carte par exemple et que tu peux entrer dedans, ou que tu vois une salle avec de la lumière mais que tu ne peux pas l'atteindre...c'est juste brillant.
BlackLabel
Signaler
BlackLabel
Le coup à répétition des "La porte est fermée... La serrure est brisée... La porte est fermée... la serrure est brisée...". C'est le truc qui m'agaçait le plus dans les Silent Hill à l'époque, très dirigiste malgré l'illusion (vite déjouée malheureusement) qu'on pouvait tout visiter.
Cela dit c'était la parfaite excuse pour arrêter de jouer à ce jeu hyper traumatisant et malsain ^^
Akiru
Signaler
Akiru
haha j'avais pas vu ton mess seb ! tkt demain en plus je dois sortir donc j'en profiterai pour te la rendre :D
Akiru
Signaler
Akiru
A travers cette vidéo on voit quand même que la simplicité permet de tout faire encore plus efficacement. Pas d'interface rien , pas que QTE, pas de prouesse next gen ce qui fait que l'apparition du monde alterné est bien plus travaillé dans la mise en scene de façon a avoir un reel impact sur nous qu'une simple transformation du décors en temps réel. Ce contraste entre le silence absolue presque trop dérangeant du monde normal et l'apparition du monde alterné très bruyant, trop bruyant est vraiment troublante. Le tout est bien plus dérangeant d
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@Herbert: cette partie là je m'en souviens comme je le disais à Akiru tout à l'heure. Mais il y a un truc qui m'a vraiment fait très très peur psychologiquement tout en bas de la tour et ça par contre je ne me rappelle plus ce que c'est!

@narukedag: le fameux hôpital avec le couloir, deux chaises roulantes et le visage au bout...on en a parlé aussi de ce passage là.

@Akiru: j'ai pas réussi à démarré...et comme t'as embarqué ma manette de PS3 (espère de vilain garnement) je joue à Mario Galaxy!
Akiru
Signaler
Akiru
j'aime beaucoup ce billet d'humeur suite a notre conversation :D c'est très sympa ! Silent hill on a souvent envie d'y jouer mais il faut vraiment y trouver le courage c'est le plus dur xD
narukedag
Signaler
narukedag
Moi ce qui m'a le plus choqué dans ce jeu c'est le passage de la tête géante dans l
Herbert
Signaler
Herbert
Ce n'est pas un phare c'est une prison (grosso merdo) pour enfant...

Édito

Suivez moi sur:

Archives

Favoris