CARIBOU: Scholarship Edition

CARIBOU: Scholarship Edition

Par seblecaribou Blog créé le 05/02/10 Mis à jour le 22/11/13 à 06h02

Le quotidien d'un gamer, nanardeur, cinéphile, blondophile...

Ajouter aux favoris
Signaler
Fan De

Quand j'ai démarré mes Fan De j'avais en tête de faire trois articles en particulier. Le premier sur Michael Jackson, que j'ai réalisé sous une autre forme que prévue; celle d'un top de mes chansons favorites de l'éternel Roi de la Pop que vous pouvez retrouver ici. Le second sur Tim Burton, mon réalisateur favori auquel j'ai dédié avec difficulté seulement trois vidéos; problèmes de droits envers la Warner oblige, j'ai du mettre ça de côté mais je finirais le travail un jour. Pour finir je voulais faire un article dédié à ma blonde parmi les blondes, celle qui dont toutes les femmes sont jalouses au point de déclarer « non mais arrête, elle est pas belle...elle a aucun charme », celle qui murmurait à l'oreille des chevaux toute gamine et qui désormais fait fantasmer la gent masculine mondiale...Scarlett Johansson.

Pour être tout à fait honnête, avant de rabâcher les oreilles de tout le monde avec son nom, j'étais très loin d'être conquis. Une amie brune m'avait subtilement fait croire qu'elle n'était bonne qu'à garder la bouche entre-ouverte. J'étais très prompt à la croire (la maligne) puisque je ne connaissais d'elle que son apparition dans le rôle peu flatteur de la petite amie adultérine de Justin Timberlake dans What Goes Around...Comes Around (une chanson que j'adore par ailleurs). Comme seul les idiots ne changent pas d'avis, j'ai finis par me laisser tenter par Match Point, à ce moment là « malgré » sa présence (comme quand je regarde Gattaca malgré la présence de Uma Thurman). Et là ma vie à changée...


D'abord ça été un retour vers une couleur de cheveux qui me tenait réellement à coeur étant gosse (à cause ma première amoureuse pour être franc) et dont je n'ai récupéré la préférence qu'à ce moment là. Ensuite, j'ai juste été tellement choqué par l'actrice principale, que non seulement je l'ai immédiatement mis dans le top absolu des femmes les plus fantastiquement belles de la planète, mais en plus j'ai décidé de me faire sa filmographie complète pour me persuader que son excellente performance dans le drame de Woody Allen n'était pas simplement un coup de chance. Désormais elle est partout, affiché sur mes murs, sur l'écran de mon iPhone, en wallpaper de mon PC...croyez moi pourtant je suis très loin d'être un fanatique.

Bon et puis dans l'absolu il y a pire comme passion...

Je ne suis pas le mec qui va s'intéresser à sa vie privée. Peut-être que c'est une fille extra ou que c'est une vraie garce. Je n'en ai aucune idée et franchement je m'en fiche complètement. Ce qui m'intéresse, c'est que quand elle est à l'écran, la plupart du temps elle assure, et si elle n'assure pas c'est simplement parce qu'on a compté uniquement sur son physique. C'est un peu dommage pour le deuxième cas, mais il faut bien admettre que c'est judicieux. Car oui ScarJo c'est avant tout des courbes, de courbes et des courbes. Moi qui n'apprécie pas les filiformes (désolé Mr.P) je dois avouer que je ne peux que me réjouir de la voir évoluer à l'écran, elle qui est souvent tout en décolleté, en chute de reins et en bouche pulpeuse. Cependant avec simplement une belle gueule on ne fait pas grand chose, surtout au cinéma. J'en veux pour preuve Megan Fox...désolé pour les amateurs.

C'est pourquoi je tiens à dire qu'en plus d'être une incontestable beauté, c'est une excellente actrice qui bénéficie en plus d'une superbe voix (pas seulement pour chanter mais bien dans la parole aussi). Bref à part Charlize Theron, je ne peux lui opposer personne avec une telle combinaison de qualités. Alors comme rien ne vaut une preuve par A+B, voici toutes les bonnes raisons d'aimer Scarlett Johansson et d'en faire la blonde ultime.

 

Number 01 - Match Point

Sortie en 2005, c'est le premier des trois films qu'elle tourne sous la direction de Woody Allen. Match Point prouve deux choses. Premièrement, c'est tellement une femme fatale que la femme de ta vie t'apparait aussi froide qu'un réfrigérateur. Quand elle apparaît à l'écran, elle accapare 100% de l'attention. C'est très dommage pour les autres, notamment Jonathan Rhys Meyer que j'ai trouvé génial dans son rôle, mais c'est ainsi. A côté de cela, elle parvient à composer un personnage à la fois terriblement sexy (la scène du ping-pong, merde!) et complètement incertain quand à son avenir. C'est du beau travail d'actrice et de direction par la même occasion.

C'est dingue...j'ai envie de fumer.

 

 

Number 02 - The Prestige

Elle n'y joue pas un rôle premier, puisque c'est avant tout le duel Christian Bale/Hugh Jackman qui est à l'écran, mais encore une fois, sa simple présence est une bénédiction d'autant qu'elle joue encore une fois très juste. Je tiens surtout à rappeler une fois de plus que The Prestige est un film qui est tellement inconnu que ça me donne envie de me pendre. L'histoire de deux prestidigitateurs qui tentent de se surpasser, vouant leur vie à leur art de la magie, sacrifiant tout pour y arriver...C'est sans conteste le meilleur film de Christopher Nolan et j'ai pourtant vu Inception cinq fois au cinéma et ait dépassé les quinze fois devant The Dark Knight depuis un moment déjà. C'est un putain de chef-d'oeuvre que je porte très haut dans mon coeur et qui est, sans même prendre le temps de la réflexion, dans mon top 3 personnel...et elle y est aussi un peu pour quelque chose.

 

Number 03 - A Love Song For Bobby Long

L'affiche a un cachet film d'horreur. C'est con pour un excellent film plutôt optimiste.

Encore un film que probablement peu de gens ont vu. Il est sortie en 2006 en France sous le nom de Love Song et a été réalisé par Shainee Gabel, une réalisatrice qui n'a pas fait d'autre film depuis et c'est très dommage. Le film place Scarlett dans la peau de Pursy Kim, une jeune femme à la vie pas forcément très intéressante et dont la mère avec qui elle s'était fâchée depuis des années est décédée dans sa Louisiane natale. Ayant loupé ses funérailles, elle décide de tout de même se rendre sur place et y rencontre Bobby Long, interprété par John Travolta (excellent), un vieux bonhomme qui vit dans la maison que sa mère lui a légué. Étrangement, elle va décider de rester sur place et de partager la maison.

Ce n'est clairement pas un film que l'on regarde entre potes pendant une soirée. A Love Song For Bobby Long est un film qui repose beaucoup sur son ambiance du au superbe cadre de la Nouvelle-Orléans que malheureusement on ne pourra plus jamais voir comme cela, et à une jolie bande-son qui colle bien. Ce qui fait que j'ai adoré ce film est aussi et surtout la relation entre Scarlett et Travolta, toujours entre curiosité, crise de nerf et nostalgie. En bref c'est un beau film qui ne passionnera pas forcément tout le monde, j'en ai bien conscience mais qui est vraiment sous-estimé malgré tout.

 

Number 04 - The Black Dahlia

Réalisé par DePalma en 2006 l'adaptation du roman éponyme de James Ellroy est un film somme toute difficile. Il a absolument tout pour plaire, mais ne parvient jamais à être suffisamment lisible pour que l'on apprécie autre chose que la technique absolument géniale et les acteurs au top. Il s'agit ni plus ni moins que d'une histoire de meurtres irrésolus. L'ambiance années 40 est incroyable. Les transitions à l'ancienne, les clopes allumées à chaque scènes, les décors et costumes classes au possible, la voix-off et la bande son au top. C'est un pur régale gâché par l'histoire trop complexe et la mise en scène qui sème trop d'indices pour que l'on parvienne à faire vraiment le tri. Pour moi les acteurs parviennent malgré tout à briller (sans histoire c'est quand même assez fou) et évidemment, Scarlett est plus belle que jamais.

J'ai oublié de le préciser, mais c'est parce que c'est une évidence pour moi. Scarlett Johansson a une beauté des années 40-50. C'est pour ça qu'on a envie aussi aisément de la comparer à Marilyn. The Black Dahlia la sublime, avec la coiffure qui va parfaitement à sa couleur et des lèvres très rouges. Elle y est simplement parfaite. Alors, ce n'est peut-être pas le meilleur DePalma (celui là c'est The Untouchables) mais ça reste un film surprenant pour la qualité de la réalisation, les acteurs...et l'actrice.

 

Number 05 - Scoop

Voilà une comédie-romantique-policière pour le moins sympathique et enjouée pour la deuxième collaboration entre Woody Allen et sa muse pour trois films. Scoop n'est pas le meilleur des films du réalisateur mais je lui ai trouvé une vraie bonne humeur. Une bonne humeur que j'ai trouvé de nouveau dans le suivant...

 

Number 06 - Vicky Christina Barcelona

C'est l'un des films les plus improbable que j'ai vu dans le domaine de la comédie romantique. Je suis très amateur du genre, parce que c'est sans prise de tête et parfaitement réjouissant (enfin j'ai ma dose maximum de niaiserie que je peux supporter tout de même) et le film de Woody Allen, sortie il y a peu en 2008 est celui qui pousse le plus loin le délire de « l'amour prend toute les formes imaginables ». Enfin si on excepte Whatever Works du même réalisateur et du même tonneau.

C'est un film chaud, dans le sens espagnole du terme (comment vais-je m'en sortir avec cette phrase). C'est tellement n'importe quoi qu'on y croit. Si les mâles alpha ne sont pas encore séduit, on y voit Scarlett embrasser à pleine bouche Penelope Cruz...ce n'est pas pour moi l'argument ultime du film que je regarde surtout pour la banane qu'il me met, et les beaux yeux de ma blonde préféré, mais c'est un argument valable.

 

Number 07 - He's Just Not That Into You

Sortie en 2009, le film de Ken Kwapis bénéficie d'une traduction de titre complètement pourrie (non mais on peut le dire ça, on a le droit). Littéralement, pour le moins anglophone, cela signifierait « Il n'est pas aussi dingue de toi » sous-entendu « que tu le crois ». En gros cette romcom qui n'a rien de révolutionnaire démarre sur le concept que les femmes surinterprètent tout ce que les hommes peuvent bien faire ou dire, simplement pour ne pas en arriver à la conclusion que celui-ci n'est pas intéressé. Évidemment traduit en français, ça donne Ce Que Pensent Les Hommes...pas complètement dans le thème mais comme ça rappel un autre film du genre avec Mel Gibson et Helen Hunt, on s'en fout.

Bref le film, comme tout ceux du genre, se repose à 90% sur son casting. Ici c'est le grand n'importe quoi. On a sortie Jennifer Aniston, Ben Affleck, Jennifer Connely, Bradley Cooper, Justin Long, Drew Barrymore, Ginnifer Goodwin et bien sûr Scarlett Johansson. Dans un premier temps je n'ai pas spécialement aimé le film plus que ça, malgré la présence de temps à autre de ma déesse personnelle. Ceci dit après l'avoir revu (bien accompagné cette fois) ça se laisse vraiment voir et je suis particulièrement fan de l'attitude d'abrutie de ScarJo au début du film lorsqu'elle remporte un tupper-wear. C'est aussi pour ça que je l'adore, jouer les bécasses ne lui fait pas peur.

 

 

Number 08 - The Girl With A Pearl Earing

Le biopic romancé sur la vie du fantastique peintre Vermeer (j'en connais peu mais celui là est vraiment génial) et sortie en 2003 n'est pas le film que l'on va regardé pour l'actrice, ou du moins pas pour son charmant minois. En effet, la réalisation de Peter Webber qui narre donc la création du célèbre tableau La Jeune Fille à la Perle, est un peu l'antithèse du Black Dahlia pour ce qui est de la beauté de ScarJo ici réduite à pas grand chose à cause d'un fait simple, l'absence de sourcilles toujours assez dérangeante. Cependant c'est là qu'on constate le mieux que son jeu en retenu est particulièrement bon et qu'appuyé par un remarquable Colin Firth (que pourtant je ne porte pas spécialement dans mon coeur) le film en devient très touchant. Personnellement je le conseillerais pour peu qu'on ne soit pas complètement réfractaire aux films d'époque forcément.

 

Number 09 - In Good Company

Paul Weitz, le réalisateur d'American Pie premier du nom, d'About A Boy (avec Hugh Grant) a fait en 2004 un bon petit film franchement pas grandiose mais que j'ai retenu et pas seulement pour le second rôle de Scarlett. Il s'agit de l'histoire croisé d'un jeune homme qui monte dans les étage d'une compagnie et rencontre un père de famille qui se sent d'un coup vieillir. En effet  le jeune homme devient le patron du père(joué par Denis Quaid) de deux fois son âge. Si en plus on ajoute à cela la fille de ce cadre, une ravissante étudiante de 18ans dont le jeune patron tombe amoureux, on arrive à un joyeux bordel. Ce n'est pas un film indispensable j'en conviens, mais encore une fois, j'y ai passé un bon moment...d'autant plus quand Scarlett arrive à l'écran, belle comme un coeur.

 

Number 10 - The Nanny Diaries

Un premier rôle sans être un grand rôle, The Nanny Diaries est avant tout un film mignonnet sur l'importance des parents pour leurs enfants. Scarlett y joue une baby-sitter qui tente tant bien que mal de s'occuper d'un bout de chou en mal de câlin, coincée entre le père pas vraiment fidèle et la mère qui ne se rend pas bien compte de la tâche. Il a un argument de plus pour moi que ScarJo, c'est Laura Linney une actrice que j'apprécie énormément à chaque fois que je la vois. Cela dit il y a une faute de goût tellement énorme qu'au final je me serais presque gardé de le mettre ici. Scarlett Johansson est brune dans le film...et ça c'est une honte. Blague mise à part, c'est un bon film pour moi.

Bon okay, t'es trop mignone même en brune...

 

Je pourrais continuer et trouver un truc à dire sur chaque film dans lequel elle a joué, puisque c'est la seule actrice avec Charlize Theron dont j'ai visualisé l'ensemble de la filmographie. De The Other Boleyn Girl, un autre film d'époque assez prenant, en passant par A Good Woman, The Spirit, The Perfect Score ou encore Ghost World (un excellent second rôle) sans oublier le film qui l'a fait connaître The Horse Whisperer de Robert Redford. Je pourrais même évoquer sa première affiche partagée avec Eva Mendes bien avant que les deux soient sexy, à savoir My Brother The Pig. Mais si je continue je n'en finirais jamais et je suis sûr que vous avez surtout scrollé pour les photos et je ne vous en voudrais pas pour ça. Cela dit un dernier mot sur...

 

Number 11 - Lost In Translation

Ça aurait été très dommage d'oublier le film de la cousine de Nicolas Cage et fille de Francis Ford Coppola. Sofia Coppola a réalisé en 2003 un film pour le moins particulier. C'est typiquement le film qui passe très lentement où parfois, on ne comprends pas pourquoi ça n'avance pas, mais qui conserve une intelligence et une forme d'humour très particulière malgré cela. Le problème c'est que même en aimant d'amour Scarlett Johansson, et en appréciant au plus haut point Bill Fuckin' Murrey, c'est très compliqué pour moi d'affirmer que Lost In Translation est plaisant à voir et encore plus d'affirmer que ce n'est un film parfois très pompeux...à vous de vous forger un avis, j'en suis moi-même revenu.

 

J'en ai donc finis de cette déclaration d'amour envers la blonde absolue qu'est Scarlett Johansson. Que pourrais-je ajouter sinon que vous seriez surpris par le nombre de personnages féminins que je créé dans les jeux et qui portent son nom. WoW, Oblivion, Demon's Souls, Champions Online, Mass Effect, Fallout 3 et New Vegas...donnez moi un éditeur de personnage féminin et elle finira blonde et pulpeuse...

Ajouter à mes favoris Commenter (19)

Commentaires

seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@kim: :wub: ce film Love Song, c'est vraiment ma petite perle cachée que j'adore.
kim973
Signaler
kim973
Je plussoie fortement l'apparition du film:
A Love song for bobby long c'est un très bon film, avec une ambiance soigneusement travaillé et merveilleusement accompagné par une bande originale fantastique, et le coté très poétique et litterraire du film ajoute un vrai plus a cette atmosphère un peu bohème avec travolta et son comparse noyé dans l'alcool et l'écriture.
Moi aussi je recomande fortement ce film a ceux qui ne l'ont pas vu dailleurs comme tu la souligné il est vrai qu'il s'agit d'un film méconnu en France. Toutefois sa ne plaira pas a tout le monde il y a des gens qui risque de trouver sa "chiant" et un peu long pour peu que l'on ne soit pas appé par l'ambiance et l'atmosphère du film,

En tout cas sa me fait plaisir de voir un tel article autour de scarlette, Il y a même pas quelques mois de sa je me suis lancé moi aussi dans la filmographie de scarlette johansson (etant aussi un grand fan) pareil le déclic c'est fait pour matchpoint il ya de cela deux ou trois ans mais c'est en revoyant vicky cristina barcelona cette année que je me suis fait toute la filmographie et elle est vraiment génial cette actrice. Bien sur phisiquement je pense qu'il n'y a pas débat du moins en ce qui me concerne c'est une très belle femme. Mais c'est aussi et surtout devenu une très bonne actrice, même si je suis parfois déçus de la voir apparaitre dans certain film (je pense a iron man, même si il s'agit peut être d'un bon film du dimanche soir) je trouve qu'elle a plus sa place dans le genre de films que tu a cité dans ton article

A quand l'article sur Natalie portman :) ? Et je suis comblé
MonkeyShadow
Signaler
MonkeyShadow
Magnifique ^^ et le Prestige est sûrement uns des meilleurs de Nolan !
Alan Kirsten
Signaler
Alan Kirsten
Les gens qui n'ont pas vu The Prestige n'ont rien vu !
Mockingbird
Signaler
Mockingbird
(Au fait, un article sur toutes tes Scarlett ingame serait cool !)
Mockingbird
Signaler
Mockingbird
Je viens justement de voir Lost In Translation... perso j'ai adoré (d'ailleurs l'actrice est loin d'être mise en valeur physiquement dans le film mais n'y est pas moins superbe) ! Tout comme j'adore Vicky Cristina Barcelona pour la même raison que toi : il met la banane :D

De même que CaramelPowa, "même étant une fille" j'adore Scarlett J (j'ai même souvent plus de facilité à apprécier les actrices que les acteurs, allez savoir).

Merci de m'avoir fait découvrir quelques films (Love Song, Scoop et The Prestige), qui sont désormais sur ma liste de films à voir. :)
ManoloWest
Signaler
ManoloWest
Repéré depuis Ghost World, par contre je ne focalise pas du tout sur la couleur de cheveux...
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
J'approuve ce message!
(Blonde Lover spotted)
JulienC
Signaler
JulienC
Blonde forever...
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Bah sans vouloir vanner, de base il a pas toujours une tête d'intellectuel (même si je l'ai trouvé bien dans The Proposal)! Et sinon oui laisse moi être optimiste! :D
Dark_Gatsu
Signaler
Dark_Gatsu
Il faut vraiment être le roi des cons pour la tromper quand même (vous me direz, pour un mec qui a joué Hannibal King dans Blade Trinity & Deadpool dans X-Men Origins : Wolverine, fallait pas s'attendre à un prix Nobel.)!! >_<

@seblecaribou : 1 sur un million, c'est vachement jouable je trouve pour une star. ;)
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@Chirclau: Non mais j'admets il y a des films faut avoir envie de la voir 5 minutes pour se les farcir! :D Elle le vaut bien!
@OmegaBahamut: ma source est donc bonne! (enfin dans le sens de...oui non rien)
@Caramelpowa: Content de trouver une fille qui l'adore! La plupart du temps elles nient la vérité :D. En tout cas c'est vraiment une actrice douée et j'appelle aussi de mes voeux qu'elle retrouve le haut de l'affiche dans un bon rôle un peu moins marketing.
Caramelpowa
Signaler
Caramelpowa
Même en étant une fille, je craque totalement pour la blondinette. Même pas la peine d'être jalouse de son corps quand on voit son talent d'actrice. C'est toujours un régal. A part quand elle a un rôle qui met de côté l'aspect intellectuel et qui ne joue que sur sa plastique.. Mais c'est plutôt rare heureusement.
Sinon, dans l'ensemble je te rejoins sur la quasi-totalité de ton article, juste que mon top serait un peu différent, vu que j'ai vraiment adhéré à Lost In Translation. Même si je reconnais qu'il n'est pas toujours aisé d'apprécier les films de Sofia Coppola.
Tout ça pour dire que j'aimerais bien revoir notre Scarlett dans une bonne production, et dans un premier rôle surtout. Parce que j'ai l'impression qu'elle n'a pas eu de vrais bons rôles depuis un ou deux ans.. Et elle mériterait vraiment d'en avoir !
Bref, merci bien pour cet article qui a rallumé un certain fanatisme je dois dire =O
OmegaBahamut
Signaler
OmegaBahamut
Non elle a divorcé. Le con l'a trompé.
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@Loveless: Merci. Sans rire j'ai surkiffé l'écrire cet article (depuis le temps qu'il me trotte)
@Dark_Gatsu: alors selon une amie lectrice assidue de la haute autorité intellectuelle qu'est Closer, elle a divorcée :o Comme ça au lieu d'avoir une chance sur un milliard de sortir avec elle un jour, j'ai une chance sur un million! :D
@Cronos: Tant qu'on est d'accord sur le fait que le film est sous-estimé :D Non mais faut dire que j'adore la prestidigitation! Et puis la réal...et ScarJo forcément! :bav: LAUL
Chriclau
Signaler
Chriclau
Scarlett <3 Sublime et envoutante, une très grande actrice. Grand fan de mon côté également ( même si je suis loin d'avoir vu sa filmo en entier par contre :P ).
Cronos
Signaler
Cronos
Sûrement une des plus belles actrices de cette génération, une créature divine venue sur Terre pour envoûter la race humaine, une belle plante qui a un charme fou quand elle joue au naturel sans chercher à être séduisante, une vulnérabilité charmante derrière un tempérament de feu...

Et je te rejoins pour le Prestige, largement sous-estimé, mais pour le meilleur de Nolan, mon coeur balance du côté de Memento^^
Dark_Gatsu
Signaler
Dark_Gatsu
Dommage qu'elle soit mariée à Ryan "Hugo Boss" Reynolds. -_-
Loveless
Signaler
Loveless
Bien joué, l'article est sympa et se laisse parcourir avec plaisir (et pas que pour les photos ;)).

Bien intéressé par Love Song aussi, faudra que je chope ça.

Édito

Suivez moi sur:

Archives

Favoris