CARIBOU: Scholarship Edition

CARIBOU: Scholarship Edition

Par seblecaribou Blog créé le 05/02/10 Mis à jour le 22/11/13 à 06h02

Le quotidien d'un gamer, nanardeur, cinéphile, blondophile...

Ajouter aux favoris
Signaler
Fan De

Parce qu'il y a des actrices, des acteurs, des réalisatrices, des réalisateurs injustement décriés ou inconnus au bataillon pour beaucoup, je me ferais un plaisir de redresser les torts (parce que le tort tue...génial) à l'instar de ce faux fan qui criait « Leave Britney Alone! ». Pour ce premier pas je vais commencer par Nicolas Cage que j'ai vu en ce début d'année dans le nanardesque Season of the Witch traduit à l'arrache en français par un Le Dernier des Templier. Oui je sais ça commence bien.

Je commence par la petite présentation wikipédienne. A bientôt cinquante piges, Nicholas Kim Coppola de son vrai nom est un acteur américain connu parfois sous le sobriquet Hair Cage en raison de ses coiffures toutes plus incroyables les unes que les autres. Certains diront méchamment que rien ne lui va en terme capillaire. Je dirais simplement que le neveu de Francis Ford Coppola (et cousin par la même de sa fille Sofia) aime prendre des risques que ce soit pour sa chevelure, comme pour ses rôles cinématographiques. Parfois il a la classe, cheveux à l'italienne et costard ajusté, parfois il est en marcel, mulet qui frise...le ridicule oui.

Il est parfois injustement associé à de pauvres productions. Certes sa carrière n'est pas pavée que de chefs-d'oeuvre, mais pour moi c'est un acteur génial capable de jouer dans le petit film d'auteur qui va devenir culte, dans le film d'action qui va devenir culte ou dans le nanar qui va aussi devenir culte. Sachez au passage qu'il a remporté pas moins de quatre Golden Globes (ce qui n'est pas rien) et un Oscar du meilleur acteur. Il a loupé le dernier à sa nomination en 2003, face à Adrien Brody dans le fantastique Le Pianiste...il n'avait aucune chance cette année là.

Pourtant malgré tout ce que je viens de vous écrire, je sens qu'il y en a encore qui se permettent de douter de cet acteur. Alors voici dix bonnes raisons (plus une) d'aimer Nicolas Cage:

 

Number 0 - Il a donné un coup de pouce à Johnny Depp au début de sa carrière.

C'est une anecdote usitée aujourd'hui, mais peut-être que j'apprendrais cela à quelqu'un. Johnny Depp doit pas mal à Cage puisque celui-ci lui a présenté son agent et lui a obtenu son premier rôle dans Nightmare on Elm Street, le premier film de la franchise Freddy Kruger. Peut-être que le chouchou de Tim Burton n'en serait pas où il en est sans ce premier coup de pouce.

 

Number 1 - Lord of War

(mettez l'affiche en grand, elle est superbe)

Film de guerre se plaçant du côté des vendeurs d'armes plutôt que du côté de ceux qui les utilisent, Lord of War est un excellent film d'Andrew Niccol (déjà réalisateur du très bon Gattaca) sortie en 2005. Il bénéficie à la fois de la présence de Jared Leto (dans le rôle du frère de Nicolas Cage) et d'un thème polémique bien développé, sans fausse morale, ni faux défaitisme. Certaines idées de réalisation sont réellement bien trouvées (je pense à l'introduction notamment) et pour ne rien gâcher la bande sonore mêle le génie du blues Clapton, le Boss Bruce Springsteen mais aussi Jeff Buckley, Louis Armstrong et des sonorité beaucoup plus africaines, très en phase avec l'ambiance développée. Un must-seen.

 

Number 2 - Wild at Heart (Sailor & Lula)

Si je ne suis pas un grand supporter des délire de David Lynch, j'ai trouvé que Sailor&Lula était sans doute le moins singulier de ses films (hormis Dune) ou du moins le plus simple à comprendre sans masturbation mentale. Si Laura Dern, la belle blonde qui se faisait courser par des vélociraptors dans Jurassic Park y est particulièrement bonne (pas dans ce sens là bande de pervers), Nicolas Cage vole la vedette sans encombre avec sa veste en peau de serpent et ses interprétations de Elvis absolument géniales. Le film sortie en 1990 est une sorte de road movie comportant des rencontres très étranges et des scènes qui ne le sont pas moins (je ne me suis jamais remis de celle impliquant Willem Defoe et Laura Dern). Est-ce bon ou pas? C'est du Lynch j'ai envie de dire. Quitte à vouloir en voir un, je conseil celui là qui me semble nettement moins n'importe quoi que les autres...et qui a une scène finale grandiose.

 

Number 3 - Kick-Ass

Avant toute chose, le film en lui-même est une pure tuerie. Sortie l'année dernière, la réalisation de Matthew Vaughn est l'exemple parfait de la parodie qui fait mieux que l'original. C'est un film de super-héros super-burné avec une gamine de onze ans qui découpe des ganstas en balançant des insanités, des effets spéciaux sans faille, un rythme impeccable et un héros tout ce qu'il y a de con et de génial à la fois, près à se faire passer pour gay simplement pour caresser le dos d'une demoiselle de son âge. Dans tout ça pourtant, il y a un mec qui encore une fois est simplement monstrueux, c'est Nicolas Cage. Imaginez Batman en mode vendetta, qui entraîne sa fille de onze ans à découper des ganstas en balançant des insanités; oui ça poutre méchamment. De plus il faut reconnaître à Kick-Ass l'intelligence du mariage des tons. Souvent très drôle le film se repose aussi quelques moments un peu plus dramatiques très bien amenés et qui reposent presque à chaque fois...sur Nicolas Cage.

 

Number 4 - Face off (Volte/Face)

Je vais vous faire une confession. Le film de John Woo sortie en 1997 est l'un de ses films que d'habitude je ne voyais pas jusqu'au bout quand j'étais petit. La raison était simple, j'allais dormir trop tôt. Celui-ci (et quelques autres) fait exception car l'excuse du « j'arrive pas à dormir » marchait une fois toute les deux semaines environ, me permettant ainsi de voir jusqu'au bout certains films. Grand mal m'a pris de vouloir voir Volte/Face en entier alors que je n'étais qu'un bout de choux (vers 1998-99 j'avais pas dix ans encore). C'est le seul film au monde qui m'ait provoqué des cauchemars. Mon psy me dit que c'est le changement de personnalité qui m'a affecté et je suis près à le croire.

Après cette tranche de vie incroyable, je vais vous le conseiller fortement. Le duel Travolta/Cage est suprenant et très bien joué de la part des deux parties. En effet tout le pitch du film vient d'un flic (Travolta) qui s'infiltre en taule sous les traits d'un truant (Cage) dont il a prit l'apparence grâce à une chirurgie esthétique très avancée permettant d'échanger des visages entre deux être humains puis de faire correspondre les corpulences. En bref ça donne un affrontement Travolta qui est gentil et Cage qui est bad-ass et qui demande qu'on lui suce la langue (encore une fois ça m'a choqué à 9 ans) qui rapidement se transforme en Cage qui est gentil (avec la personnalité de Travolta) et Travolta qui est bad-ass et qui balance « il a eu une attaque » après avoir frapper un mec à la poitrine (avec la personnalité de Cage). Définitivement à voir.

 

Number 5 - The Rock (Rock)

Je suis le premier à vanner Michael Bay pour ses deux exécrables Transformers ou le très moyen The Island (qui ne vaut que pour ma ScarJo d'amour). Honnêtement c'est juste un gosse avec des moyens dantesque qui pense que rien ne vaut une bonne explosion. Pour moi son meilleur film c'est Rock sortie en 1996. Casting impeccable, mélange entre action et principe de film de braquage (on entre dans un truc imprenable...et on le fait sans se faire gauler). Sean Connery et Nicolas Cage forment un duo très efficace qui affronte un Ed Harris en forme dans un beau décors à savoir la prison d'Alcatraz. De l'action sans beaucoup de réflexion mais vraiment divertissante pour le coup.

 

Number 6 - Con Air (Les Ailes de l'Enfer)

Simon West qui nous livrera l'adaptation de notre opulente Lara Croft (en 2001 me semble-t-il) a réuni en 1997 (oui oui la même année que Volte/Face) un casting alléchant pour une prise d'otage aérienne. La particularité du vol en question, c'est que l'avion ne transporte pas des badauds, mais une bande prisonnier prêt à se faire la malle avec John Malcovich pour chef. Nicolas Cage est ici un ancien flic au mulet ravageur qui a plongé pour homicide et qui devait sortir le jour même du vol. Il va faire son possible pour aider. Un bon film d'action pop-corn.

 

Number 7 - The Family Man (Family Man)

C'est un de mes films préférés avec cet acteur. Family Man c'est l'histoire d'un conseiller financier, riche (pléonasme?) et new-yorkais qui par un malheureux concours de circonstance va devoir marchander avec un braqueur (si vous vous demandiez d'où venait la scène de l'épicerie d'Heavy Rain...). Après un accord avec l'étrange homme, il va se voir offrir une vision de ce qu'aurait été sa vie s'il était revenu épouser la femme de sa vie. Il se réveille dans une maison qu'il ne connait pas, auprès de la belle blonde et avec deux enfants sur les bras...il est devenu Family Man.

Le thème est très porté sur la rêverie, les choix de la vie et les bons sentiments. Ce n'est pas un film qu'on regarde avec cynisme, mais plutôt qu'on regarde avec le coeur ouvert de préférence à Noël. Téa Léoni y est belle et parfaitement dans son rôle, et Nicolas Cage arrive à donner ce mélange de désarroi, de déception et d'excitation que son personnage propose. Pour y ajouter une touche un peu magique, c'est Danny Elfman (le meilleur compositeur du cinéma pour moi) qui s'est chargé de l'OST. Du beau travail, pour un beau film.

 

Number 8 - The Weather Man

C'est l'histoire d'un mec comme dirait Coluche, un mec normal. Il pourrait avoir plusieurs entrées sur VDM.com. Divorcé, pas forcément en terme parfait avec son ex-femme, avec un père excellent journaliste, détenteur d'un prix Pulitzer a côté duquel sa carrière d'homme météo fait pâle figure, il reçoit parfois de la bouffe de fast-food dans la figure, quand on est pas en train de lui faire continuellement la blague de « quel temps il fait demain? ». Alors ce mec a des réflexions à la con parfois mais tout ce qu'il voit c'est que sa vie est pas top...même s'il veut tout faire pour la rendre meilleur.

The Weather Man est sans réelle trame. Tout ce qu'on fait c'est suivre le personnage au gré de ses changements d'humeur et de ses tentatives pour améliorer les choses. C'est drôle et un peu triste à la fois. J'ai trouvé ça intelligemment fait, avec une réalisation de très bonne qualité (quelque plans très réussis) un Nicolas Cage parfaitement dans son rôle et très bien accompagné par Michael Caine (The Prestige, The Dark Knight, Inception...les films de Nolan entre autres). Une très bonne surprise. Ce n'est autre que Gore Verbinski, le mec derrière la trilogie Pirates des Caraïbes (que j'affectionne beaucoup) qui est à la tête de ce film qui mérite vraiment le coup d'oeil.

 

Number 9 - les deux National Treasure (Benjamin Gates)

Ce ne sont pas des chefs-d'oeuvre mais encore une fois, je les regardent sans problème si on me le propose. J'aime beaucoup le concept d'un Indiana Jones un peu plus urbain. Alors il y a dans les deux films des trucs très moyens. Je pense notamment au second volet où les méchants parviennent à avancer aussi vite que les gentils alors qu'ils font leur recherches sur Google (tandis que nos héros ont des documents secrets), mais globalement ce sont des films d'aventure très sympa et divertissant dans un esprit DaVinci Code. Ésotérisme, trésors cachés, secrets enfouis et conspirations, un bon cocktail pour se divertir, avec en plus la belle blonde Diane Kruger...que demande le peuple. Ah oui c'est dirigé par John Terteltaub qui avait déjà réalisé le culte Rasta Rocket et le méconnu Phénomène (sans "s") avec John Travolta.

 

Number 10 - On rigole bien quand il fait des films moisis.

Je ne vais pas omettre les mauvais films de sa filmographies sous prétexte que je vous en ai trouvé neuf que j'aime particulièrement. Alors pour le fun voici les plus crapy, juste pour rigoler et seulement en P2P. Vous n'avez pas envie de payer pour voir ça. Ghost Rider, une catastrophe impliquant à la fois Cage et Eva Mendes; VF risible de rigueur et direction d'acteur à chier. Next et Gone in Sixty Seconds; des films nuls comme on en voit rarement, c'est à dire partiellement au courant que ça craint, mais qui envisage quand même de ne pas être marrant seulement involontairement. En général c'est raté, mais pour voir Angie en blonde platine il n'y a que le second (et un autre en fait qui s'appelle Life or Something Like It).

Pour finir je vais remettre en lumière le premier film que j'ai été voir en début d'année 2011, le fameux Season of the Witch. C'est tout sur fond vert, l'histoire est bof bof et certains effets spéciaux sont à jeter. Heureusement la belle Claire Foy est agréable à l'oeil même vêtue de haillons et les vannes sont tellement basses de plafond qu'on rigole volontiers devant ces gaudrioles. Ceci dit pour 3,90€, j'ai passé le temps sans avoir envie de sortir de la salle, ce qui était le but de ma première visite de l'année...pas complètement une perte de temps. Enfin si mais consentie.

 

Nicolas Cage est un acteur à la carrière riche. Riche en bon comme en moins bon bien sûr. Je vous ai proposé ici ma sélection personnelle des films que j'ai aimé pour divers raisons. J'en ai par ailleurs omis quelques uns qui cependant vallent le coup d'oeil. Alors pour finir, si vous n'êtes pas en overdose de Nicolas Cage, vous pouvez regarder aussi Snake Eyes, Bringing out the Dead, Windtalkers et Predictions (qui a un bon début...c'est toujours ça). Vous aurez ainsi tout son panel capillaire et la certitude que c'est un bon, un très bon même.

Ajouter à mes favoris Commenter (19)

Commentaires

Martinman
Signaler
Martinman
Je l'aime bien moi, ces bons films sont très bons et ces mauvais films sont drôles :lol:

Je trouve les deux Benjamin Gates très sympas à regarder, pas des chefs-d'oeuvres, mais de très bons divertissements !

Pas mal l'anecdote sur Johnny Depp, il le vaut bien B)
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Bah oui carrément! C'est d'ailleurs pour ça que j'aime ce film que par ailleurs je pourrais tout aussi bien ne pas aimer du tout...c'est pour ça que la fin est géniale!
FuckinGaulois
Signaler
FuckinGaulois
Seb > Si tu fais partie des deux mecs ayant aimé mission to mars, alors je dois être le deuxième. Sinon, on est 3. Et puis, pour revenir à Cage, ce con a une super belle voix ! sa reprise de "love me tender" dans "sailor et lula" est juste énorme. J'oserai même dire mieux que l'originale, sans déc.
Anfalmyr
Signaler
Anfalmyr
Ah Family Man, j'adore ce film :) Et il est pas mal dans le récent "L'apprenti du Sorcier" n'empêche.
The-reaper
Signaler
The-reaper
Tu n'as pas parlé de Leaving Las Vegas, le film où il est le plus impressionnant et pour lequel il a, à juste titre, reçu l'Oscar du Meilleur Acteur?


Pour ma part, c'est un acteur que j'aime bien, mais avec lequel j'ai quand même un problème : j'ai toujours l'impression que quand il a son petit sourire niais, avec son regard de chien battu, on dirait qu'il est attardé. :/

Et puis, je trouve quand même qu'il s'enferme pas mal dans les nanards depuis quelques temps, avec parfois un petit sursaut ici ou là, mais rien de marquant.
Kakao93
Signaler
Kakao93
Tres sympa l'article !
J'aime beaucoup cet acteur surtout depuis que j'ai vu Lord of War j'ai pas eu la chance de pouvoir sortir l'excuse de "j'arrive pas a dormir" pour voir les volte face,etc...
C'est dommage qu'en ce moment il fasse que des film moisis a cause de ces problemes de fric ( c'est ce que j'ai entendu dire )
Cronos
Signaler
Cronos
Ouais, j'avais vu, juste surpris de pas le voir dans le top^^
Après, quand on parle d'un acteur ou de types de films, on en oublie tout le temps de toute façon.
Les Associés, j'avais vraiment kiffé son jeu d'acteur et le scénario est vraiment habile: une bonne petite surprise (et éloigné des gros budgets de sieur Scott)
Yao
Signaler
Yao
ARIZONA JUNIOR !! ARIZONA JUNIOR QUOI !!!!!! Ò 3 Ó Comment oublier ce film de barge !
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@Dark_Gatsu: content qu'il soit reconnu!
@Cronos, Labuse et Darkbenito: bah j'ai pas oublié Snake Eyes, je l'ai mis en rappel en bas, mais c'est pas celui que j'ai le plus vu. Ceci dit Cage + Sinise, c'est trop bon! en plus j'adore De Palma. Je dois faire partie des deux mecs qui aiment le Dahlia Noir et Mission to Mars (et les Icorruptible bien sûr!). Par contre j'ai pas apprécié plus que ça Les Associés (faudrait que je le revois cela dit) et j'ai pas encore vu Leaving Las Vegas XD
Bigquick
Signaler
Bigquick
L'homme trop bien coiffé.
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@Skywilly: Merde j'ai oublié de mettre qu'il y avait Buschemi! XD en plus t'as raison il est terrible dans ce film...
@Parodius: Ce sont des chose qu'elles zarrivent tu sais :( LAUL
@Chipster: rigole pas en relisant mon titre ce matin, j'ai eu la même hallucination! Si j'avais vraiment écris ça, j'aurais arrêté l'écriture à 2h du mat'!
@FuckinGaulois: en fait je l'ai toujours apprécié. Ce qui est marrant c'est qu'il a principalement eu des rôles de gentils alors qu'il est super bon en taré aussi :D
Labuse
Signaler
Labuse
Comme dit plus haut tu as oublié Snake Eyes, avec son rôle de flic corrompu déjanté, 8 Millimètres, excellent polar, Arizona Junior, une comédie sauce Frères Coen où il joue un paumé kidnappant un bambin... mais, MAIS et surtout, LEAVING LAS VEGAS ! SON MEILLEUR RÔLE ! Un écrivain déprimé, au bout du rouleau, qui décide d'aller boire jusqu'à ce que mort s'en suive dans la ville de toutes les perditions ! THE MUST ! Oscar du meilleur acteur en 1996.
Darkbenito
Signaler
Darkbenito
je rajouterais 9 millimètres car c'est pour moi un super polar avec une ambiance sombre et de très bon acteurs,( notamment mr Tony Soprano..lol), vraiment a voir! 60 s chrono et mignon aussi, bien pop corn. Moins connu Adaptation, javais adoré ou il joue le rôle de jumeaux et prédictions, juste parce que j'adore mr Alex "dark city" proyas!! mais ceci n'est que ma petite contribution je suis totalement d'accord avec toi sur le reste!!
Cronos
Signaler
Cronos
Et Les Associés, bordel, on l'oublie toujours celui-là!! Un de ses meilleurs rôles, et dirigés par Ridley Scott en plus. Et Snakes Eyes de De Palma, juste ahurissant!
Dark_Gatsu
Signaler
Dark_Gatsu
J'te rejoins à 100%!! ;)
FuckinGaulois
Signaler
FuckinGaulois
Sailor et Lula, géant? Lord of war, rah ! Je me souviens, j'aimais pas cet acteur y'a quelques années et, au fil de ses très bons films, j'ai appris à beaucoup l'apprécier. Même s'il a fait de belles grosses bouses, mais qui n'en a pas vraiment fait ?
Chipster
Signaler
Chipster
Omg j'ai lu "je suis fan de David Cage" ... la fatigue, la fatigue :P
Parodius
Signaler
Parodius
Terrible ! On à les même gouts ^^...
Skywilly
Signaler
Skywilly
Très bonne retrospective :) Et je suis assez d'accord avec toi sur les bons films cités. Les Ailes de l'Enfer, c'est super fendard, avec un Steve Buscemi sublime en faux Hannibal Lecter.

Édito

Suivez moi sur:

Archives

Favoris