CARIBOU: Scholarship Edition

CARIBOU: Scholarship Edition

Par seblecaribou Blog créé le 05/02/10 Mis à jour le 22/11/13 à 06h02

Le quotidien d'un gamer, nanardeur, cinéphile, blondophile...

Ajouter aux favoris
Signaler
Fan De

Notre chère patrie n'est pas réputée mondialement pour la qualité de ses séries (ou de son football d'ailleurs mais ça n'a pas de rapport). Navarro, Julie Lescaut, Louis La Brocante ou Nestor Burma pour les plus vieux, et R.I.S Police Scientifique, L'Hôpital ou je ne sais pas quoi pour les plus récentes. Partout où on regarde, la mollesse des anciens ou la médiocrité des tentatives de copies des américains des jeunots, aucune ne parvient à sauver le paysage audiovisuel français. Alors certes les allemands ou les anglais ne font pas mieux que nous avec leurs éternellement rediffusés au ralentit Derick ou Barnaby, mais franchement notre PAF fait grise mine et de manière général il n'y a presque rien pour relever le niveau...j'ai bien dit presque.

-Vous croyez qu'il va raconter quoi sur nous ce con là?

-Je sais pas mais s'il s'plante...bah je le pends par les joyaux.

Le 3 Janvier 2005, M6 livrait à la France le début d'une série typiquement de chez nous, créée par un génie mental doublé d'un geek. Une série qui non seulement allait connaître un succès extrêmement mérité, mais qui allait parvenir en six Livres à écraser tout ce qui a bien pu se faire chez nous depuis le début de la télé, et entre nous sans chauvinisme une bonne partie de ce qui a bien pu se faire outre-atlantique...cette série c'est Kaamelott.

Il est impossible de parler de Kaamelott sans parler d'abord de son inventeur, Alexandre Astier. Si vous ne connaissez pas son nom vous devriez. Le gars est d'abord membre d'une famille du spectacle. J'entends par là que quelque soit le membre proche de sa famille que l'on regarde, on l'a sûrement vu dans Kaamelott, ou au théâtre, ou dans un téléfilm pour les plus courageux qui regardent encore la télévision française. Lionnel Astier par exemple, son père, est un metteur en scène et acteur de théâtre et dans la série il tient le rôle de Leodagan beau père du Roi Arthur, et roi de Carmélide, tandis que Joëlle Sevilla sa mère est également une actrice de théâtre et joue dans la série de son fils, la belle mère du Roi Arthur, Dame Séli...vous suivez? On compte également Simon Astier, son demi-frère qui campe Yvain (le frère de la Reine Guenièvre), Josée Drevon, sa belle-mère qui joue Ygerne, la mère du Roi Arthur, ou encore sa femme, Anne-Gaëlle Astier, costumière de la série (et c'est pas une manchote). Vous l'aurez compris, Alexandre Astier aime travailler avec sa famille et ses amis également, ou tout du moins des personnes qu'il a déjà vu jouer quelque part. Le nombre de guests impressionnant sur la série en est la preuve mais j'y reviendrais après.

La deuxième chose importante à savoir pour ceux qui prendrait Kaamelott pour une version française beauf du mythe des Chevaliers de la Table Ronde, c'est que le créateur de la série est un geek pur jus. Fan de Star Wars, de Donjons et Dragon, de jeux de rôle papier et doté d'une culture juste ultra impressionnante, croyez moi ses références vous les connaissez. De plus le mec est un diplômé de l'American School of Modern Music de Paris, chose qui transparaît régulièrement dans la série au travers de certains épisodes basés sur la musique.

Quoi qu'il en soit je peux vous assurer que si vous devenez fanboy de Kaamelott un jour, vous deviendrez avec quasi certitude fanboy d'Alexandre Astier également dans la foulée, très bon musicien, acteur, metteur en scène et humoriste. En tout cas moi je suis son travail avec la plus grande attention et le plus grand respect.

Kaamelott est donc la série d'un seul homme. Ca paraît réducteur de le dire comme ça, mais c'est une réalité. Incapable de déléguer, comme il l'affirme régulièrement dans les interviews, Alexandre a écrit seul cette série. Le résultat est sans égal en France c'est une certitude. Et de tout évidence je ne connais pas d'autre série qui propose l'humour décapant de Kaamelott, très basé sur un nombre incalculable de références. Comme je l'ai dit avec la culture du metteur en scène, on peut vite se rendre compte que Kaamelott trimballe des clins d'oeil à foison. Entre les titres d'épisodes comme Heat, La Fureur du Dragon, La Menace Fantôme ou encore Le Retour Du Roi, ou leur déroulement il y a de quoi se faire plaisir. L'un des plus mémorable par exemple passe par la découvert d'un portail circulaire qui mène vers un autre monde...la porte des Etoiles oui! C'est Perceval qui se dévoue pour un coup (bah oui ça explose pas donc il n'a pas peur) il traverse la porte et il atterrit sur une planète qui a deux soleils...oui comme sur Tatoïne. D'ailleurs il ramène un sabre laser au Roi Arthur en revenant de là-bas. Le tout sur un seul épisode.

Cet épisode...juste de la bombe!

Il ne faut par contre pas croire que Kaamelott ne tient qu'à cela. La série est d'abord l'histoire d'un chef qui doit mener son peuple vers la lumière divine, mais qui dans cette quête est accompagné par des branquignols. Comment trouver le Graal lorsque ses espions préfèrent parler bouffe plutôt que de leur mission, qu'un chevalier de la Table Ronde jette les clous de la Sainte Croix ou le Saint Suaire à la flotte, ou que son seul appuie fiable fout le camp pour s'installer dans les bois. C'est grâce à ce décalage entre l'étroitesse d'esprit de l'entourage du Roi et la portée symbolique et divine de sa quête que Kaamelott parvient sans cesse à renouveler son répertoire comique. Après tout, la connerie est peut-être l'un des sujets les plus vastes qui soient. Evidemment tout ceci fonctionne parfaitement grâce à la qualité de l'écriture et des dialogues savoureux qui eux même créés des références dans tous les sens. Qui n'a pas ressorti «c'est pas faux» après un exposé formidablement divertissant de philosophie? Personnellement je suis tellement fan de cette série que je connais certains dialogues par coeur, en tête les deux épisodes de la Tarte (aux myrtilles puis aux fraises) juste à se fendre une côte en deux!

D'ailleurs les dialogues sont les meilleurs qu'on est vu en France depuis Audiard et la bonne époque de Gabin, Blier et Ventura, et je dis ça sans aucun doute possible. Entre les glandus de bases comme le tavernier ou le Roi Burgond, les débiles en brochettes comme Perceval et Karadoc ou Yvain et Govain, les bons à nib comme Merlin, Bohort ou le Père Blaise, et les gros malins qui n'aident pas comme Lancelot, Calogrenan, ou encore Leodagan cela nous fait une vraie bande de bras cassés qui se mettent joyeusement sur le citron pour notre plus grand plaisir et laissez moi ajouter que chacun d'eux sait jouer, de la boniche aux personnages principaux en passant par les nombreux guests. D'ailleurs on peut citer Eli Semoun en prêtre sadique de la nouvelle chrétienté, Bruno Salomone en sympathique romain déserteur, Alain Chabat en Duc d'Aquitaine d'une gentillesse aberrante, Axelle Laffont en femme enceinte hystérique et j'en passe un sacré paquet. Le tout toujours avec leurs répliques cultes et leur moment dantesque.

"-Ah bah c'est sûr c'est pas Jo le Rigolo...

-Jo le Rigolo!?! Mais on dit que là où il passe, l'herbe ne repousse pas!

-Y a pas d'herbe dans la salle du trône..."

La diffusion de la série est assez particulière. Le format initial était pensé très court. Un peu moins de quatre minutes et on avait un épisode. Ainsi les trois premières saisons, appelées Livre, sont composées de cent épisodes de quatre minutes. Le format change au Livre IV pour adopter une durée plus longue (à peu près deux fois de mémoire). Ce changement est opéré car c'est avec ce Livre que Kaamelott grâce à son succès (encore une fois vraiment mérité) a pu grandir et gagner en moyens. Tout d'abord les épisodes ne  se passe plus en un seul lieu intérieur, ils peuvent se dérouler en extérieur et suivre les personnages sur une balade par exemple. De plus, c'est avec cette saison que Kaamelott devient ce qu'Alexandre Astier voulait en faire à la base, une épopée épique, une aventure avec un ton un peu plus grave sans délaisser le comique. La perte de Lancelot et de Guenièvre dans la foulée, la trahison de Loth d'Orcanie (interprété par l'excellent François Rollin) tout commence à s'écrouler autour du Roi qui lui même commence à lâcher prise. Ce ton se verra confirmé par le Livre V narrant l'abandon du trône de la part d'Arthur, puis du Livre VI, qui sera une prequel à la série en basant son histoire sur la vie d'Arthur à Rome pendant son éducation militaire. Beaucoup de révélations importantes sont faites durant cette saison qui est la plus aboutit sans contestation possible.

Beaucoup ont regretté ce changement de ton. Personnellement je trouve que les trois derniers Livres sont juste fantastiques que ce soit d'un point de vu des risques pris vis à vis du public, que de la qualité de l'écriture, du déroulement de l'histoire et de sa mise en scène. J'adore sincèrement tous les Livres, mais pas pour les mêmes raisons. La gouaille et les vannes surnaturelles des premiers et le mysticisme, le drame et le côté épique des dernières, il n'y a pas à choisir, je prends tout et j'attends avec énormément d'impatience que l'auteur soit prêt pour réaliser sa trilogie conclusive sur grand écran.

Ajouter à mes favoris Commenter (18)

Commentaires

MASKDECOYOTE
Signaler
MASKDECOYOTE
Alors j'ai manque ca aussi, non mais je me rattrappe. Je suis sans doute le 1er fan de Kaamelot en Chine. En tout cas un grand, grand merci pour ce super article
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Il y a pas mieux en France c'est sur et certain!
mika76
Signaler
mika76
Super article!
Hier soir je m'en visionné une tranche sur M6,dont certain que je ne connaissais pas,et j'étais comme à chaque fois mort de rire!
J'adore cette série!
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Ah bah cool écoute! Mais qu'il se dépêche hein, parce qu'on en a gros! Révolte!!!
FuckinGaulois
Signaler
FuckinGaulois
Seb > Pour la pré production du film, j'avais vu une interview ou il disait que l'écriture avant commencé, ainsi que celle d'un autre film qui n'a rien à voir. Donc certes, c'est le début du début, mais au moins il s'est lancé dans le scénar', ce qui est déjà une très bonne nouvelle. En attendant, je compte le suivre dans tout ce qu'il fait. Mais vivement, parce qu'on en a gros !
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
A vrai dire je suis aussi très surpris que tant de personnes aiment les derniers Livre quand dans ma famille par exemple tout le monde préfère les trois premiers clairement (sans haïr les autres pour autant, mais en appréciant nettement moins)
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Je suis enchanté de constater que Kaamelott compte de nombreux fans sur Gameblog! Et merci pour les compliments, ça donne envie de continuer! :D
Artishow
Signaler
Artishow
Magnifique Article !!
Toujours aussi bon le Seb !

A fond du même avis que toi, cette série se démarque vraiment de la daube française que l'on nous sert régulièrement !!
Un vrai plaisir !
Sirocco
Signaler
Sirocco
Excellent article, seb !

Je suis un grand fan aussi de la série !
Leo1707
Signaler
Leo1707
Très bon article sur une série excellentissime et culte pour moi !!!

Le "c'est pas faut" est d'ailleurs rentré dans mon vocabulaire. Mes profs s'en souviennent surement...

Ah, les épisodes de la tarte, juste sublime. Kaamelott : c'est un enchainement d'épisodes plus cultes les uns que les autres.
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@Anfalmyr: All Right Reserved to Caribou production...

@Imicalii: Je suis content que ça te fasse plaisir et au passage que tant de fan sorte de leur trou pour crier ensemble "C'EST PAS FAUX!!!"
imicaali
Signaler
imicaali
Seb, je t'aime ! :lol:
Plus sérieusement, c'est bien que tu parle de cet série, tu dit des choses justes et moi aussi je me retrouve parfaitement dans ce que tu dit ! Cet série est culte pour plein de monde je pense ! D'ailleurs, pour raconter ma vie, j'avais sortis " c'est pas faux " à ma prof de chimie il y a quelques années et à m'a regarder en rigolant et à la sortie : " Tu comprend pas quoi ? ".
Ah Kaamelott (L)
Anfalmyr
Signaler
Anfalmyr
j'ai l'impression d'avoir écrit ce billet :)
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
C'est ça qui est génial dans leur relation. C'est qu'il arrête pas de le traiter de gros nase, mais au final c'est le seul avec qui il a envie de bouffer seul...Et il y a tellement de truc dans le genre. Il y a pas cette série est juste trop drôle!
Encore j'ai vraiment survolé le sujet, j'aurais pu parler des deux pécores qui se mettent sur la gueule toutes les semaines, la tante du Roi qui est exécrable...il y en a tellement que c'est compliqué de parler de tous!
Kokoro
Signaler
Kokoro
Je suis moi aussi un grand fan de Kaamelot, et je suis content de voir que je ne suis pas le seul! :P
Comme toi j'aime toutes les saisons, autant les premières très marrantes que les dernières un peu plus dramatiques. Les acteurs sont excellents, et j'aime tout particulièrement le personnage de Perceval, qui me fait souvent exploser de rire en seulement deux répliques, mais qui est aussi très attachant (on voit d'ailleurs à plusieurs reprises qu'Arthur tient à lui).
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@kingfantasy: Merki

@FuckinGaulois: franchement trop désolé pour les spoiles j'avoue que j'ai pas fait gaffe, j'ai tellement vu les six Livres que je me rend même plus compte XD.
Je suis complètement d'accord sur le fait que chaque personnage dévoile de plus en plus de personnalité et de sensibilité même sur certain point. Genre Merlin qui ne veut pas l'admettre mais qui est terriblement déçu du manque de reconnaissance d'Arthur, ou Perceval qui à beau être à tendance simplet à des principes irrévocables (il ne veut pas toucher à Excalibur entre autre).
Je sais qu'au vu de nombreuses interviews, Alexandre Astier ne compte pas faire le film tant qu'il ne se sentira pas près donc je ne suis même pas si sûr que la pré-production soit démarré...en tout cas je lui fais pleinement confiance.
FuckinGaulois
Signaler
FuckinGaulois
Je suis un gros fans de cette série, alors que j'ai découvert y'a 1 an à peine ! Je connaissais déjà, mais j'avais jamais regardé, jusqu'à ce que je me lance, poussé par ma copine. Inutile de vous dire que je l'aime (ma copine, et la série aussi !)
C'est vraiment du gros, ces dialogues, ces acteurs...comme toi je trouve les dernières saisons excellentes, et l'histoire, plus dramatique, n'est en rien ridicule. Au contraire, le fait qu'on s'attache autant à ces personnages hors du commun fait qu'on veut les voir dans une narration plus poussée, et c'est ce qui se passe.
Et puis la plupart des persos sont beaucoup plus profonds qu'on ne le pense, comme Perceval, bien plus spirituel qu'il n'y parait, bien que très couillon aussi, c'est sûr...

Je suis devenu un gros fan d'Astier, parce que je respecte rien de plus au monde que les artistes multi-talents comme ce gars-là. C'est à peine croyable, ce qu'il fait (et ces musiques, rah l'enculé !). Et quand on voit son frère, on se rend compte qu'il a hérité du talent à très forte dose. Je dis ça...il est super drôle Yvain dans la série, mais pour ce qui est de Héros Corp, heum heum...

Vivement ses prochaines ½uvres (et ces putains de 3 films Kaamelott là, il attend quoi, là ?? bon je sais que le premier est en chantier, j'espère que ça prendra pas 5 ans...je sens du très lourd).

Très bon ton article sinon (même si tu spoiles un peu trop à mon goût. Je sais que la plupart des gens ont déjà vu les épisodes, mais pas forcément tous. Bon après j'dis ça, j'dis rien, ça va roh...)
kingfantasy
Signaler
kingfantasy
Je suis a 100% du même avis que toi et bravo pour se bel article vivement les films ^^

Édito

Suivez moi sur:

Archives

Favoris