Le Blog de Sebastopol "GameForest"

Catégorie : Culture Geek

Signaler
Culture Geek (Musique)

Voilà, c'était ce weekend, le samedi 18 octobre 2014 aux alentours de 19h30! Un grand moment est finalement arrivé. Au cinéma du grand Rex à Paris, un concert symphonique a été organisé sur le thème d'une série mythique des années 80 (et 90 pour ces très nombreuses rediffusions) les Chevaliers du Zodiaque... renommée sous son véritable nom japonais "Saint Seiya" en France depuis une petite décennie .

Très succintement pour les non-initiés, la série originale a été créée en 1986 sous la patte féconde de son créateur Mr Masami Kurumada (né le 6 décembre 1953 à Tsukishima dans la préfecture de Tokyo au Japon).

Etant un passionné de la série & du manga, je suis obligé de vous résumer en quelques lignes l'Histoire de cette Légende (c'est plus fort que moi... Je pourrais vous en parler pendant des heures).

* Résumé rapide de l'oeuvre originelle:

Dans un monde contemporain mais parallèle au nôtre et où les règles de la chevalerie sont une institution sociale, des orphelins d'une organisation privée, nommée "l'Organisation Kido", sont éparpillés dans le monde entier pour suivre un entrainement dur & pénible. La perspective unique est l'obtention d'une armure représentant une des nombreuses constellations de l'univers. Certains de ces jeunes hommes reviennent après quelques années pour disputer un tournoi galactique dont l'enjeu est le fabuleux casque d'or.

Voici le début d'une longue histoire entrecoupée de rencontres & de déchirements dont le manichéisme est le point central... mais qui n'entrave en rien notre envie d'en savoir toujours plus sur nos amis chevaliers.

* Revenons à la bande sonore de la série,

Un homme prend le contrôle de l'opération en 1986 pour subblimer la création de Mr Kurumada. Cet homme est Mr Seiji Yokoyama, il va mêler des influences de l'orchestre symphonique à celles électrique avec guitare, basse & synthétiseur. Emotion & Puissance deviennent les 2 piliers de cette conception musicale.

Presque 30 ans après, c'est la premère fois qu'un concert symphonique spécialement dédié à "Saint Seiya" voit le jour. Porté par une vague d'enthousiasme, aussi bien au niveau des organisateurs de la "Fée Sauvage (Wild Faery) que du public nostalgique.

C'est un succès que l'on peut admirer dans la salle du Grand Rex en ce jour béni par les Dieux (oui... oui...J'assume  :-)

Quelques photos prises rapidement (et en qualité moyenne):

J'en ai encore d'autres mais l'article va être énorme...

Une photo du groupe "Make up X Broadway" venu dans notre beau pays pour chanter en live leurs chansons cultes! Une excellente surprise...

 

Et je finirais par une pensée de Gamer:

Bandai-Namco, à quand un nouveau RPG "Saint Seiya" d'excellente Qualité?

A plus tard les ami(e)s pour de nouvelles épopées chevaleresques...

Ajouter à mes favoris Commenter (16)

Signaler
Culture Geek (Geekerie)

Me re-voilà!

Je repars de plus belle pour vous narrer la suite de mes mésaventures vidéo-ludiques... et autres...

Synchronisation des montres!

On se téléporte vers le monde merveilleux de Walt... non... du Paris Manga!

- En tout premier lieu, je suis resté époustouflé par un stand partculier où les visiteurs passent sans prêter attention. Je veux parler de la "Création en papier", beauté du geste, dextérité mélée à la vitesse d'éxécution...

Juste impressionnant!

Si votre initiation a été couronné de succès, le résultat pourrait être celui-ci:

- Marchons maintenant dans les allées étroites du Paris-Manga pour accoster ces hommes & femmes habillés de si belles façons: Les cosplayeurs.

Les super-héros comme Wonder-woman & Bat-girl sont présents... ainsi que notre héroïne Lara Croft qui laisse parler tous ses charmes à la France entière. Que du bonheur, je vous dis !!!

Notre ami Dark Vador en pleine lutte pour la conquête du hall de Paris-Manga! Qui va gagner?

- Certains endroits nous réservent quelques moments de réflexion ou de tension. Par exemple, cette photo montrant... un SAC ZELDA!... Oui, je suis un fanboy & je l'assume ;-)

 - Les boutiques représentent une énorme partie de la surperficie totale du lieu... et par la même, la dépense systématique de mes deniers:

Tout d'abord, les animés japonais rétro ou non (Albator, Cobra, City Hunter etc..)

 Ensuite, les jeux-vidéo rétro excessivement chers mais présents sur place:

- Ah! Un coin Nintendo... Je dois y aller!

- Avant de nous quitter, les yeux brillant de mille feux en contemplant toutes ces merveilles, je vous laisse avec (encore) des bornes d'arcade... J'espère que vous allez apprécier ce petit extra!

 Encore merci de m'avoir suivi sur ces 2 articles Paris-Manga, cela m'a fait plaisir de vous montrer mes impressions à chaud.

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
Culture Geek (Geekerie)

Voilà!  Je suis parti vers la Porte de Versailles à Paris avec mes 2 acolytes, ma dulcinée & mon frère, pour éponger ma soif... pourtant inépuisable... de culture Geek...

J'ai été agréablement surpris par la multitude de contenu divers du hall 3.

- Commençons par un thème cher à mon coeur, la borne d'arcade:

Ce fut l'une des premières choses que j'ai aperçu à mon arrivée... Allons voir ces machines tombées de l'Olympe des gamers !!!

Ce beau joujou laissait transparaître la PS3 Fat sur le devant...

Vous en demandez encore !!! Votre souhait est accepté avec succès... Photos à l'appui...

- Après toutes ces lumières clignotantes, je suis passé aux stands PC online avec Duel of Champion & à celui du Versus fighting avec la ribambelle liste de licences connues... Street Fighter IV, SoulCalibur V etc...

- Sur cet article, je reste dans le monde du jeux vidéo avec, pour continuer notre tour rapide du propriétaire Paris-Manga, le rôle prépondérant des jeux musicaux... passant du DDR (Dance Dance Revolution) au DJ Hero.

- Pour conclure cet instant JV, je vous laisse avec les images d'un certain jeu, "modeste" par son attente et par l'argent investi... :-)

 Merci de m'avoir accompagné pour ce panorama assez condensé, je reviens rapidement pour le second volet.

- Oufff, je suis épuisé après cette journée où bousculade & bruit ont été les maîtres-mots. Pourtant, se retrouver tous ensemble (passionnés des mêmes hobbies) dans un même lieu, est un moment fort et unique... Finalement, les discussions... se prolongeant en débats... avec les membres des stands sont des instants que j'apprécie le plus. 

Bon, j'arrête là... Je trie mes splendides photos et vous me revoyez d'ici quelques secondes... minutes... heures... ou siècles... (c'est ma copine qui me crie cela du fond de la pièce !!! ;-)

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Culture Geek

Après un bombardement de messages en faveur de l'ajout de photos, je me soumets au verdict populaire! :-)

Voici l'entrée privée de Bayonnetta 2 sur le stand de Nintendo:

Ma Passion pour l' Histoire vidéo-ludique me force à revenir vers nos amis rétrogamers du PGW!

Encore d'innombrable discussions approfondies entre connaisseurs... Ma soif de savoir est atteinte! Génial...

NB. Sur la photo ci-dessous, nous pouvons apercevoir Super Tennis sur Super Nintendo. Eh oui, beaucoup de "Super" chez Nintendo à cette époque!

Petit melting-pot de consoles! Nintendo, SEGA et NEC sur le devant de la scène...

 

 Pour que nous continuons sur de bonnes bases, quelques goodies et clichés pris à la volée... 

- les figurines Metal Gear Solid & Final Fantasy étaient somptueuses, et les prix pas trop prohibitifs pour nos porte-feuilles.

 - Assassin's creed IV a conquis beaucoup de fans lors de l'event PGW. Les sourires affichés, lors de mon passage, en sont les premières preuves...

- Un détour éclair sur le tournoi Nintendo... 

Toutes les familles et donc... tous les âges y étaient représentés... Le lien inter-générationnel version Mario fonctionne bien!

En face de moi, une mère jouant avec son fils dans l'enceinte du plombier italien... C'est drôle! On dirait que je parle d'une publicité pour la Wii.

Avant de nous quitter,

Coup de projecteurs sur 4 licences Big N... "inconnues"... qui me tiennent à coeur et marquent, avec d'autres, l'actualité du moment!

 

 J"espère que vous avez apprécié ce panorama de photos... et évidemment, je reviens très vite...

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Signaler
Culture Geek

  1er jour de cette grande messe du Jeux vidéo !

Mon parcours fut très rapide... 4h seulement! Pourquoi me dites-vous! Euh euh... le nombre inconsidérable de gens dans un si petit espace. Personnellement, je ne peux pas! C'est au-dessus de mes forces...

Bon, après ce rapide apparté... Parlons maintenant de ce qui nous lie tous... le JV!

  Dès le hall d'entrée, une vague de FPS fans me fait tituber pour aller humer l'odeur d'un Battlefield IV. Oufff! Je suis encore vivant. Mais le plus intéressant, c'est l'intensité électrique des 2 constructeurs Microsoft et Sony situés à pas moins d'un mètre l'un de l'autre. Les animateurs des 2 camps montent le son des haut-parleurs pour arracher l'attention des visiteurs interloqués.

 En prime, les photos des 2 stands accueillant énormément de monde... Votre cher serviteur-gameblogger a dû jouer des coudes pour atteindre les 2 consoles next-gen.

 Notre 3éme constructeur next-gen, Nintendo (oui, oui... next-gen !!! Je ne me suis pas trompé ;-)

La firme de l'homme aux gants blancs, M. Iwata, nous proposent des concours de Mii (celui qui aura reçu le maximum de Mii durant la journée...), des compétitions sur Luigi's Mansion 2, Mario Kart 7 et bien d'autres jeux intéractifs.

L'open-space de Big N se scinde en 3 zones, une aire centrale pour les tournois et les 2 autres, pour la 3DS et la WiiU.

Photos à l'appui:

 Au niveau des éditeurs, notre fleuron national Ubisoft est bien représenté par un très beau panel de jeux.

Du "Just Dance 2014" avec ses animateurs dynamiques... faisant danser toutes les petites familles. Je sais cela ne fait pas hardcore gamer, mais je l'aime bien cette licence ! C'est son côté défouloir & party-game du samedi soir. 

Du Watch Dogs évidemment... Je l'attends, Je l'attends !!!

Un peu de Namco Bandaï sur le chemin... Saint Seiya au paroxysme! 

 A l'opposé du hall principal, un espace dédié aux enfants avait été mis en place... A l'intérieur de ce même espace, un endroit "Rétro-gaming" mêlant consoles mythiques & bornes d'arcade.

Le fondement de l'Histoire du JV est là !!!

 Attendez! Attendez!

2 personnes voulaient vous faire un dernier coucou avant la fin de l'article. Lorsque je les ai rencontré une foule de groupies leurs demandait des photos...

J'espère que vous avez apprécié ce rapide récapitulatif PGW 2013! 

Merci de m'avoir lu et @ très bientôt sur mon blog !

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Culture Geek

 Le Royaume d'Hyrule est de nouveau en danger...

Les forces démoniaques, toujours plus puissantes, montent un stratagème pour éradiquer l'aura divine de la princesse Zelda. 

Tout recommence une fois de plus...

  Après ce petit préambule très concis, j'ai voulu "marquer d'une pierre blanche" les 2 futurs volets de cette saga mythique, arrivant prochainement dans notre beau continent. Je veux, bien entendu, parler de Wind Waker HD et de Link between worlds, respectivement sur WiiU et 3DS.  

  Pour votre plus grand plaisir, je reviendrais très prochainement sur l'univers légendaire créé par Mr Shigeru Miyamoto. En attendant ce moment de délectation, je vous laisse en compagnie de magnifiques réalisations...

 * Un thème fort de la série: Le lien étroit entre la princesse Zelda et notre héros hylien Link.

 * Le combat féroce que se livre les 2 protagonistes: le Bien incarné par Link contre le Mal représenté par Ganondorf...  Cette situation traduit la conception manichéenne de ce monde.  

Je veux aussi rendre Hommage à la qualité exceptionnelle de la bande-son de la saga... en vous laissant écouter le CD symphonique (2011) retraçant tous les précédents épisodes de la Légende de Zelda: 

Modestement, je ne vais pas finir ce clin d'oeil vidéo-ludique sans vous présenter quelques softs ou produits dérivés glanés durant mes promenades pédestres.

C'est parti!

 

  Et en dernier, une image de l'élan de grandeur et de trait charismatique pour LA plus grande licence de Big N...  

  Longue Vie Princesse Zelda... et continuez à nous faire rêver pour des siècles et des siècles...

Voir aussi

Groupes : 
Zelda
Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
Culture Geek

  Voici le précieux Saint-Graal !

Je me suis procuré 2 billets pour le "Distant Worlds Final Fantasy" à Paris du mois de mars 2014. 

Cet article a pour but de vous inciter à sauter le pas vers l'Eden de la composition... et ainsi, d'aller goûter à des musiques envoûtantes et épiques. Mr Nobuo Uematsu sera présent. On peut s'attendre à des moments magiques et un voyage époustouflant au sein de la licence de Square Enix.

 ALLEZ-Y sans exception!

  Pour prolonger votre soif de connaissance... 2 vidéos ont été réalisé par notre ménestrel Julien Chièze au dernier concert 2013:

 *Un reportage complet sur l'évènement:

http://www.gameblog.fr/news/33232-distant-worlds-final-fantasy-a-paris-notre-reportage-video

 *Une vidéo sur le maître-compositeur Nobuo Uematsu:

http://www.gameblog.fr/news/33220-nobuo-uematsu-notre-interview-video-sans-question

  Bon visionnage et bonne lecture Ami(e)s Gameblogeurs!

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Culture Geek

  Comme une question existentielle que l'on peut se poser dans sa vie, j'aimerais vous la soumettre à vous tous, Ami(e)s Gameblogeurs!

  Pourquoi toute la sphère JV et toutes les déclinaisons qui gravitent autour d'elle me passionne tant?

Grand débat que je vais essayer de vous communiquer ... Voilà , je mets tout ça sur la table avec la plus grande sincérité... Introspection Activée !!!

 

 *L'aspect prédominant est le vecteur social:

- réussir à s'intégrer et de faire passer son avis sans douter de la tolérance de chacun.

- rentrer dans ce groupe et approcher des individus dont le centre d'intérêt correspond à celui que l'on se fait.

- ce critère "Miroir" (l'autre & soi) est primordial. Cette projection profonde se matérialise par un bien-être que l'on peut, par la même, donner aux autres.

 Lorsque tous les objectifs sont atteints, cela devient un Bonheur Vidéoludique !  :-)

 

 *Personnellement, je m'enflamme dès qu'une info officieuse pointe le bout de son nez, et peut , se matérialiser en un soft officiel. D'un tempérament curieux, cela a pour effet de me faire "surfer sur le net", de me documenter sur le studio de développement, et par extension, sur les hommes qui le composent. Un exemple, le plus banal qu'il soit, est de penser à la next-gen de cette fin d'année, doublé de la current-gen qui nous donne de splendides jeux. Je ne parle pas ici du rétro-gaming qui est la clef de voûte de JV moderne. Finalement, tout ceci a pour effet d'éclaircir mon chemin existentiel.

 *De temps en temps, lorsque des moments durs ou compliqués de la vie se présentent devant soi ou que le coup de blues s'initie quelques minutes dans la routine quotidienne, le JV et son univers ont la faculté de remettre de la couleur, de redonner de la magie à cette même existence. Cela peut paraître bizarre, naif ou incompréhensible... C'est ma vérité et je pense que cela soit le cas pour beaucoup d"entre nous.

Evidemment, je ne suis pas ici pour broyer du noir ou de faire de la philosophie de bas-étage, juste de mettre sur papier (ou sur ordinateur) la joie toujours intacte de suivre ce merveilleux média.

Cependant, le plus important dans cette succession de faits personnels est l'envie inavouée de partager ses sentiments, son expérience passé du jeu avec d'autre. Le fait de jouer à un jeu vidéo n'est pas la finalité... c'est seulement la préquelle.

  Pour clore cet article spirituel, à tombeau ouvert, j'avais la lourde tâche de vous faire partager ma pensée. Le jeux vidéo est un des loisirs préférés des français et elle doit le rester. Continuons à convaincre les non-initiés de la diversité des gameplays et des scénarii que l'on peut y trouver, comme la littérature ou le cinéma dans leurs domaines respectifs. Parallèlement, aiguisons nos arguments pour éloigner l'idée d'un JV brutal et addictif et portant en lui, les germes néfastes de la violence de la vraie vie.

  A toute la communauté,

  Soyez toujours positifs...

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Culture Geek

  Lors de la Japan Expo 2013, je me suis procuré le pack "Livre + DVD" d'AHL, écrit par M. Julien Chièze, au stand Pix'n Love. Ce fut une très belle surprise! AHL est un homme d'une grande sagesse, ouvrant son coeur & nous racontant toutes les péripéties de son parcours. Par analogie, cet ouvrage m'a fait penser à un Grand huit de fêtes foraines, avec ces hauts et ces bas.

  Le leitmotiv prédominant de cette biographie est: "Passion!"

Le livre:

  Tout d'abord, l'envie de ce jeune musicien, formant son groupe, déborde de dynamisme et de volonté. Sa vie sera liée à celle de son âme-soeur, sa "Tendre Musique". Inexorablement, son chemin est tracé et ne changera pas durant deux décennies. AHL réussit à gravir les échelons hiérarchiques jusqu'à la direction de production et la création d'une petite maison de disques "Lala Musique". Sa frise chronologique est flatteuse: des hommes et des femmes ainsi que des groupes ont croisé, dans leur carrière, notre AHL national comme Demis Roussos, Sergio Leone, Daran, les Forbans et bien d'autre...

 Entre 1984 et septembre 1987, AHL se re-construit au gré de ses découvertes vidéoludiques. Maintenant, le monde change et celui-ci ne peut s'écrire qu'au contact de l'informatique. Il doit faire parti de cette communauté de passionnés dont l'ambition est explicite : convaincre les non-initiés qu'un nouveau divertissement est en train de naître. Notre loisir préféré: le Jeu Vidéo.

  Dans son ensemble, ce livre a un parfum positif et chaleureux, saupoudré de persévérance affirmée. "La Passion permet à la vie d'être plus belle et atténue, par la même, les coups durs de l'existence". C'est sûrement ce qu'a dû penser  AHL lors de ces longs mois de doute au milieu des années 80. Le rendez-vous avec le destin se joue en septembre 1987 lorsqu'il rencontre M. Jean-Michel Blottière, rédacteur en chef du magazine "Tilt" (Référence française de la presse papier dans 80's). Son Profil est atypique et amène la curiosité de son interlocuteur... la machine est lancée!

  Personnellement, j'ai dévoré les anecdotes et les clins d'oeil que nous distille, avec parcimonie, JulienC.

  Au final, cette biographie est découpée en chapitres dont les éléments-clef sont les rencontres ou évènements marquants de sa propre vie. La lecture est agréable grâce à une mise en page succinte, rythmée et soutenue. Cependant, à cause de cet achat, j'ai été happé pendant 2 jours... ce qui a eu pour effet de réduire ma vie sociale au strict minimum.

 Les DVDs:

  Après un avis rapide sur le livre, celui des 2 DVDs est nécessaire. C'est juste un énorme plaisir de revoir à la suite les 2 saisons des "Histoires du Jeu Vidéo". Malheureusement, le seul point noir est la qualité de l'image... des pixels énormes sur ma TV. Néanmoins, je ne vais pas chipoter pour un sou... ces longues heures en compagnie d'AHL fut un moment de détente et de retour vers notre passé vidéo-ludique.

Ps. Une soirée JV avec mes ami(e)s s'est transformée en nuit blanche "Histoires du JV" d'AHL : 5h à se remémorer nos vies de gamer. Merci Gameblog!

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Culture Geek

  Dans cet article, j'avais juste la volonté de remercier Sébastien Ruchet (Nolife) et RaHaN (Gameblog) de leurs très grandes accessibilités lors de la convention Japan Expo 2013.

Je suis passé aux 2 stands vendredi et j'ai découvert des personnes passionnées, écoutant leurs interlocuteurs avec intérêt.

Un énorme Respect à RaHaN qui a discuté avec moi pendant 2 bonnes heures... alors que d'autres personnes attendaient derrière moi (j'étais tellement focalisé sur mon débat d'idées que je me suis, à aucun moment, rendu compte du blocage engendré). Encore mille excuses!

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Le Blog de Sebastopol "GameForest"

Par Sebastopol Blog créé le 23/05/13 Mis à jour le 15/07/15 à 10h55

Ce blog est pour moi un moyen de donner mon point de vue sur l'univers vidéo-ludique que j'aime tant.
J'ai vécu l'arrivée et l'évolution des différents constructeurs et j'aimerais, modestement, vous faire partager mes souvenirs plus ou moins lointain.

Ajouter aux favoris

Édito

  Bonjour à tous,

  Ah je vois! Vous allez me dire un blog et donc un testeur de plus... C'EST VRAI !!!

  J'avais envie de mettre mon "grain de sel". A côté de ma vie professionnelle et familiale, j'ai toujours eu un loisir, un centre d'intérêt qui me faisait voyager dans des univers fascinants. Un monde qui me coupait de la routine de l'école, du collège, du lycée et de la faculté... eh eh vous ne saviez pas quand j'allais m'arrêter :-)

  Moment flash-back... Je crois que j'ai toujours eu une console de jeux vidéo ou un micro-ordinateur depuis ma plus tendre enfance. J'ai eu un père MAGNIFIQUE qui a accepté de m'acheter ces "jouets" (Oui! à l'époque, le jeu vidéo était vu comme une distraction pour enfant... ça a, tout de même, changé un peu!) dont l'importance a transformé ma vie... N'AYONS PAS PEUR DES MOTS !!!

  A côté de cela, le nom "GameForest" est accolé à mon pseudo... ??? Question cruciale dont vous attendez la réponse avec impatience? Un ami m'a dit un jour que l'histoire du jeu vidéo est comme un arbre qui a grandi au fur et à mesure des années... arbuste dans les années 70 avec l'Atari 2600, Colécovision and co, jusqu'au chêne qui s'est enraciné de nos jours avec les consoles Wii U, Xbox One ou Playstation 4. Cet enracinement au sol est robuste, et représente les fondements de notre précieux loisir ainsi que ses feuilles représentant la multitude de jeux.

  Heureux propriétaires de cet arbre que nous sommes, nous le regardons, le nourrissons... et l'aimons chaques jours encore plus!  Lorsque mon ami m'a dit cela, j'ai cru qu'il me récitait un cours de philosophie mais... son approche était bien mené et cela m'a touché. Le symbole de l'arbre à respecter et à nourrir était né!!!

  Soyons de bons jardiniers virtuels !!!

 

Archives

Favoris