Le Blog de Sebastopol "GameForest"
Signaler
Culture Geek

  Voici le précieux Saint-Graal !

Je me suis procuré 2 billets pour le "Distant Worlds Final Fantasy" à Paris du mois de mars 2014. 

Cet article a pour but de vous inciter à sauter le pas vers l'Eden de la composition... et ainsi, d'aller goûter à des musiques envoûtantes et épiques. Mr Nobuo Uematsu sera présent. On peut s'attendre à des moments magiques et un voyage époustouflant au sein de la licence de Square Enix.

 ALLEZ-Y sans exception!

  Pour prolonger votre soif de connaissance... 2 vidéos ont été réalisé par notre ménestrel Julien Chièze au dernier concert 2013:

 *Un reportage complet sur l'évènement:

http://www.gameblog.fr/news/33232-distant-worlds-final-fantasy-a-paris-notre-reportage-video

 *Une vidéo sur le maître-compositeur Nobuo Uematsu:

http://www.gameblog.fr/news/33220-nobuo-uematsu-notre-interview-video-sans-question

  Bon visionnage et bonne lecture Ami(e)s Gameblogeurs!

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Culture Geek

  Comme une question existentielle que l'on peut se poser dans sa vie, j'aimerais vous la soumettre à vous tous, Ami(e)s Gameblogeurs!

  Pourquoi toute la sphère JV et toutes les déclinaisons qui gravitent autour d'elle me passionne tant?

Grand débat que je vais essayer de vous communiquer ... Voilà , je mets tout ça sur la table avec la plus grande sincérité... Introspection Activée !!!

 

 *L'aspect prédominant est le vecteur social:

- réussir à s'intégrer et de faire passer son avis sans douter de la tolérance de chacun.

- rentrer dans ce groupe et approcher des individus dont le centre d'intérêt correspond à celui que l'on se fait.

- ce critère "Miroir" (l'autre & soi) est primordial. Cette projection profonde se matérialise par un bien-être que l'on peut, par la même, donner aux autres.

 Lorsque tous les objectifs sont atteints, cela devient un Bonheur Vidéoludique !  :-)

 

 *Personnellement, je m'enflamme dès qu'une info officieuse pointe le bout de son nez, et peut , se matérialiser en un soft officiel. D'un tempérament curieux, cela a pour effet de me faire "surfer sur le net", de me documenter sur le studio de développement, et par extension, sur les hommes qui le composent. Un exemple, le plus banal qu'il soit, est de penser à la next-gen de cette fin d'année, doublé de la current-gen qui nous donne de splendides jeux. Je ne parle pas ici du rétro-gaming qui est la clef de voûte de JV moderne. Finalement, tout ceci a pour effet d'éclaircir mon chemin existentiel.

 *De temps en temps, lorsque des moments durs ou compliqués de la vie se présentent devant soi ou que le coup de blues s'initie quelques minutes dans la routine quotidienne, le JV et son univers ont la faculté de remettre de la couleur, de redonner de la magie à cette même existence. Cela peut paraître bizarre, naif ou incompréhensible... C'est ma vérité et je pense que cela soit le cas pour beaucoup d"entre nous.

Evidemment, je ne suis pas ici pour broyer du noir ou de faire de la philosophie de bas-étage, juste de mettre sur papier (ou sur ordinateur) la joie toujours intacte de suivre ce merveilleux média.

Cependant, le plus important dans cette succession de faits personnels est l'envie inavouée de partager ses sentiments, son expérience passé du jeu avec d'autre. Le fait de jouer à un jeu vidéo n'est pas la finalité... c'est seulement la préquelle.

  Pour clore cet article spirituel, à tombeau ouvert, j'avais la lourde tâche de vous faire partager ma pensée. Le jeux vidéo est un des loisirs préférés des français et elle doit le rester. Continuons à convaincre les non-initiés de la diversité des gameplays et des scénarii que l'on peut y trouver, comme la littérature ou le cinéma dans leurs domaines respectifs. Parallèlement, aiguisons nos arguments pour éloigner l'idée d'un JV brutal et addictif et portant en lui, les germes néfastes de la violence de la vraie vie.

  A toute la communauté,

  Soyez toujours positifs...

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Culture Geek

  Lors de la Japan Expo 2013, je me suis procuré le pack "Livre + DVD" d'AHL, écrit par M. Julien Chièze, au stand Pix'n Love. Ce fut une très belle surprise! AHL est un homme d'une grande sagesse, ouvrant son coeur & nous racontant toutes les péripéties de son parcours. Par analogie, cet ouvrage m'a fait penser à un Grand huit de fêtes foraines, avec ces hauts et ces bas.

  Le leitmotiv prédominant de cette biographie est: "Passion!"

Le livre:

  Tout d'abord, l'envie de ce jeune musicien, formant son groupe, déborde de dynamisme et de volonté. Sa vie sera liée à celle de son âme-soeur, sa "Tendre Musique". Inexorablement, son chemin est tracé et ne changera pas durant deux décennies. AHL réussit à gravir les échelons hiérarchiques jusqu'à la direction de production et la création d'une petite maison de disques "Lala Musique". Sa frise chronologique est flatteuse: des hommes et des femmes ainsi que des groupes ont croisé, dans leur carrière, notre AHL national comme Demis Roussos, Sergio Leone, Daran, les Forbans et bien d'autre...

 Entre 1984 et septembre 1987, AHL se re-construit au gré de ses découvertes vidéoludiques. Maintenant, le monde change et celui-ci ne peut s'écrire qu'au contact de l'informatique. Il doit faire parti de cette communauté de passionnés dont l'ambition est explicite : convaincre les non-initiés qu'un nouveau divertissement est en train de naître. Notre loisir préféré: le Jeu Vidéo.

  Dans son ensemble, ce livre a un parfum positif et chaleureux, saupoudré de persévérance affirmée. "La Passion permet à la vie d'être plus belle et atténue, par la même, les coups durs de l'existence". C'est sûrement ce qu'a dû penser  AHL lors de ces longs mois de doute au milieu des années 80. Le rendez-vous avec le destin se joue en septembre 1987 lorsqu'il rencontre M. Jean-Michel Blottière, rédacteur en chef du magazine "Tilt" (Référence française de la presse papier dans 80's). Son Profil est atypique et amène la curiosité de son interlocuteur... la machine est lancée!

  Personnellement, j'ai dévoré les anecdotes et les clins d'oeil que nous distille, avec parcimonie, JulienC.

  Au final, cette biographie est découpée en chapitres dont les éléments-clef sont les rencontres ou évènements marquants de sa propre vie. La lecture est agréable grâce à une mise en page succinte, rythmée et soutenue. Cependant, à cause de cet achat, j'ai été happé pendant 2 jours... ce qui a eu pour effet de réduire ma vie sociale au strict minimum.

 Les DVDs:

  Après un avis rapide sur le livre, celui des 2 DVDs est nécessaire. C'est juste un énorme plaisir de revoir à la suite les 2 saisons des "Histoires du Jeu Vidéo". Malheureusement, le seul point noir est la qualité de l'image... des pixels énormes sur ma TV. Néanmoins, je ne vais pas chipoter pour un sou... ces longues heures en compagnie d'AHL fut un moment de détente et de retour vers notre passé vidéo-ludique.

Ps. Une soirée JV avec mes ami(e)s s'est transformée en nuit blanche "Histoires du JV" d'AHL : 5h à se remémorer nos vies de gamer. Merci Gameblog!

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Culture Geek

  Dans cet article, j'avais juste la volonté de remercier Sébastien Ruchet (Nolife) et RaHaN (Gameblog) de leurs très grandes accessibilités lors de la convention Japan Expo 2013.

Je suis passé aux 2 stands vendredi et j'ai découvert des personnes passionnées, écoutant leurs interlocuteurs avec intérêt.

Un énorme Respect à RaHaN qui a discuté avec moi pendant 2 bonnes heures... alors que d'autres personnes attendaient derrière moi (j'étais tellement focalisé sur mon débat d'idées que je me suis, à aucun moment, rendu compte du blocage engendré). Encore mille excuses!

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Culture Geek

   Un Vendredi ensoleillé pour moi et mon acolyte de frère !

J'ai un gros défaut : c'est ma curiosité débordante du monde du jeu vidéo et de la culture japonaise dans son ensemble.

Cela pose problème à ceux qui m'entourent, petite amie ou famille, car toute discussion est basée sur un scénario ou un évènement lié à ce merveilleux média.

N'ayez pas peur ! Il y a une multitude de domaine qui excite aussi ma curiosité... ;-) ...OUFFF !!!

Revenons au Japan Expo qui fut un moment fort pour ma petite personne. Durant cette sainte journée, j'ai délecté (seulement par les yeux... dommage!) tous les produits dérivés... les fantastiques cosplays, les expositions de licences mythiques, des karaokés et j'en passe...

Régalez-vous de toutes ces photos, les ami(e)s! Moi, je retourne déambuler dans l'univers de FF XIII. 

 

- D'abord, la Saga "Tales of" de Namco Bandai:

 Un cosplay de Saint Seiya à couper le souffle... Imaginez, tout simplement, le nombre d'heures de travail !

 Petite excursion de ma part entre ces superbes photos... pour vous mettre au courant de ma tendance innée à incorporer tout ce qui a, de près ou de loin, un lien avec la franchise "Saint Seiya"... (c'est mon côté "fan-boy")

 Les figures, en métal ou en plastique, sont très soignées...

 Du "Final Fantasy"

 Le jeu vidéo était présent aussi avec tous les grands éditeurs...

 Le stand MO5 (Rétrogaming) est archi-comble... c'est génial!

Excellente lecture à tous!

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Test Jeux Vidéo

  Un petit Test venant de la SEGA Master System... le Tout Premier Shinobi !

Vous allez découvrir mon avis sur cette saga mythique de l'ère 8 et 16 bits! 

Bonne lecture à tous...

Le lien du GameBlogging Test est par là: http://www.gameblog.fr/jeux/4774_shinobi-classic/tests/47741

                  

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Test Jeux Vidéo

  Voici mon premier test sur la portable de Nintendo... LE Magnifique Tactical-RPG  "Fire Emblem".

  Le chemin vers le flamboyant test est de ce côté:

http://www.gameblog.fr/jeux/5406_fire-emblem-awakening/tests/47488

 

 

Voir aussi

Jeux : 
Fire Emblem : Awakening
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Culture Geek

  En fouillant dans mon ordinateur, je retrouve, de temps en temps, des articles ou des photos oubliées. Ces dernières ne sont pas vieilles pour une fois... Elles marquent une partie de mon enfance.

  Oui, ce sont les séries sentaï ou metal hero à la sauce japonaise.

  Je mets au panthéon de cette culture "San Ku Kaï, X-or et Bioman" pour ne parler que des meilleurs.

  Pour revenir à mon article, le vendredi 12 avril 2013 à Paris, et plus précisemment au cinéma Max Linder, j'ai eu l'immense honneur de voir le dernier épisode de France Five, le sentai français de référence. Une partie des acteurs proviennent de l'univers vidéo-ludique et de l'animation japonaise comme Sébastien Ruchet , le président de NOLIFE et Olivier Fallaix, rédacteur en chef du magazine ANIMELAND.

  Je pense que beaucoup d'entre vous ont vécu cette ère nipponne des années 80 et 90, et qu'elles vous ont  laissé une très belle empreinte culturelle. La nostalgie a un agréable parfum qu'il faut maintenir.

  Pour les curieux, avides de connaissance, retrouvez les épisodes dans le numéro Hors-série n°20 d'Animeland (NB. Je ne touche aucune commission sur les ventes de ce magazine) :-)

  Voici une de mes nombreuses photos.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Le Blog de Sebastopol "GameForest"

Par Sebastopol Blog créé le 23/05/13 Mis à jour le 15/07/15 à 10h55

Ce blog est pour moi un moyen de donner mon point de vue sur l'univers vidéo-ludique que j'aime tant.
J'ai vécu l'arrivée et l'évolution des différents constructeurs et j'aimerais, modestement, vous faire partager mes souvenirs plus ou moins lointain.

Ajouter aux favoris

Édito

  Bonjour à tous,

  Ah je vois! Vous allez me dire un blog et donc un testeur de plus... C'EST VRAI !!!

  J'avais envie de mettre mon "grain de sel". A côté de ma vie professionnelle et familiale, j'ai toujours eu un loisir, un centre d'intérêt qui me faisait voyager dans des univers fascinants. Un monde qui me coupait de la routine de l'école, du collège, du lycée et de la faculté... eh eh vous ne saviez pas quand j'allais m'arrêter :-)

  Moment flash-back... Je crois que j'ai toujours eu une console de jeux vidéo ou un micro-ordinateur depuis ma plus tendre enfance. J'ai eu un père MAGNIFIQUE qui a accepté de m'acheter ces "jouets" (Oui! à l'époque, le jeu vidéo était vu comme une distraction pour enfant... ça a, tout de même, changé un peu!) dont l'importance a transformé ma vie... N'AYONS PAS PEUR DES MOTS !!!

  A côté de cela, le nom "GameForest" est accolé à mon pseudo... ??? Question cruciale dont vous attendez la réponse avec impatience? Un ami m'a dit un jour que l'histoire du jeu vidéo est comme un arbre qui a grandi au fur et à mesure des années... arbuste dans les années 70 avec l'Atari 2600, Colécovision and co, jusqu'au chêne qui s'est enraciné de nos jours avec les consoles Wii U, Xbox One ou Playstation 4. Cet enracinement au sol est robuste, et représente les fondements de notre précieux loisir ainsi que ses feuilles représentant la multitude de jeux.

  Heureux propriétaires de cet arbre que nous sommes, nous le regardons, le nourrissons... et l'aimons chaques jours encore plus!  Lorsque mon ami m'a dit cela, j'ai cru qu'il me récitait un cours de philosophie mais... son approche était bien mené et cela m'a touché. Le symbole de l'arbre à respecter et à nourrir était né!!!

  Soyons de bons jardiniers virtuels !!!

 

Archives

Favoris