Premium
Chroniques de l'abîme

Chroniques de l'abîme

Par Samizo Kouhei Blog créé le 31/12/09 Mis à jour le 14/08/13 à 10h35

Mon blog sur lequel je parlerai de mes coups de coeur (et de gueule) en matière de jeux vidéos, BD, cinéma, musique, lecture.

Ajouter aux favoris

Catégorie : Un soir, un morceau

Signaler
Un soir, un morceau

Je suis en train de refaire Deadly Premonition dans sa version Director's Cut (bien que les ajouts et améliorations soient très minces) après avoir adoré le jeu sur Xbox 360. Avant une éventuelle remise à jour de ma triquite sur la version Xbox 360 (et ayant l'intention de platiner le jeu, ce qui semble assez facile), retour en musique sur ce jeu étrange. Au niveau de l'OST, le titre souffle aussi le chaud et le froid, avec des thèmes très récurrents, parfois atrocement kitschs, et quelques fois superbes. Petite sélection :

(Welcome to) Greenvale, le thème d'introduction du jeu. Un morceau hanté et mystérieux, qui illustre une scène d'introduction édifiante, en dépit des graphismes qui piquent. La petite ressemblance avec le Theme of Laura Palmer issu de Twin Peaks n'est certainement pas une coïncidence !

The woods and the Goddess, le thème principal du jeu (hé non, je ne considère pas que ce soit le gentillet Life is beautiful)

Underground, LE thème qui résume bien l'ambiance nimbée de mystère du jeu. Attendez vous à entendre régulièrement le saxophone énigmatique lors de l'enquête.

Autres titres : Shadow, Raincoat Killer, Red Tree (car oui le jeu dont Life is Beautiful est le titre le plus connu est avant tout un jeu d'horreur).

En attendant, je ne peux que vous conseiller de jouer au jeu, d'essayer de passer l'atroce prologue et le premier épisode avant de juger si cela vaut la peine de continuer. Pour ma part, j'ai replongé dans l'enquête de Francis York Morgan après des débuts difficiles !

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
Un soir, un morceau

Je me suis remis à Dragon's Dogma à l'occasion de la sortie de la version enrichie du jeu, Dark Arisen (proposant un nouveau donjon bourré d'ennemis costauds et de nouveau loot). Pour l'occasion, de nouveaux morceaux ont été composés. Petit retour en musique sur un jeu à (re)découvrir au plus vite !

Cove of the Black Island, le thème du rivage de l'île, qui marque la couleur mélancolique de ce nouvel environnement.

Prisoner of War est un thème qui se déclenche dans un contexte bien spécifique : afin de récupérer une clé, vous entrez dans une salle avec des escaliers sans fin. Au mur est attaché un cyclope bardé de fer, ensanglanté et 3 fois plus grand que le cyclope de base. Une fois la clé récupéré, le cyclope se libère de ses chaînes. Autant dire qu'à la première rencontre et le déclenchement de cette musique, on a envie que d'une seule chose : prendre ses jambes à son cou ! C'est encore la meilleure solution au départ !

Un autre thème bien stressant, Death Theme. Car oui, dans Dark Arisen, on est pourchassé par la Faucheuse, gare à son attaque qui tue et fait disparaître les pions (et les joueurs). Personnellement, à chaque fois que je la rencontre, je fuis à toute vitesse !

BONUS

Normalement, j'essaie de m'astreindre à 3 morceaux dans la rubrique, mais là, je vous rajoute Eternal Return, le thème principal de Dragon's Dogma, n'est pas tout à fait un nouveau morceau, mais il remplace avantageusement le morceau tonitruant de B'z qui accompagnait l'écran-titre. A la place du yaourt nippo-anglais du chanteur, le chant d'Aubrey Ashburn (une habituée des morceaux chantés des jeux vidéos).

Mais aussi : Imminent Triumph (Bitterblack Isle Version), Necrophageous Beast, Dark Arisen Main Theme - Coals of Light

Voir aussi

Jeux : 
Dragon's Dogma : Dark Arisen
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Un soir, un morceau

Bioshock Infinite est d'hors et déjà mon jeu de l'année. Seul le temps dira s'il restera mon jeu préféré de tous les temps. Pour lui rendre justice, plutôt que de faire une simple "triquite", j'ai décidé de faire plusieurs articles. Je commence par le plus "facile" à écrire avec une sélection draconienne de 3 titres issus de son OST, plus un titre bonus.

Le thème d'Elizabeth, qui se joue pour la première fois quand on rencontre la fille qui est le motif de la visite impromptue de Booker à Columbia. Un morceau mélancolique plein de mystère.

Le thème de Songbird, avec ses violons anxiogènes, quand le gardien ailé et implacable d'Elizabeth vous poursuit.

Et enfin, la version complète de Will the Circle be Unbroken, une chanson récurrente dans le jeu, et qu'il est possible d'entendre facultativement dans le jeu avec Booker à la guitare et Elizabeth au chant (par leurs doubleurs respectifs). On peut entendre la version complète dans le générique de fin.

Autres thèmes notables : Lutece, Battle for Columbia I-V, Rory o More Saddle the Pony

BONUS

On peut entendre des morceaux insolites pour 1912 dans le jeu, des reprises "rétro" de morceaux des décennies suivantes. L'une des reprises les plus incongrues est le tube de Tears for Fears, Everybody Wants to Rule the World, dont voici la reprise " ragtime" pour le jeu et l'originale (datant des années 80) :

 

Voir aussi

Jeux : 
BioShock Infinite
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Un soir, un morceau

En attendant une "triquite" à venir dans les jours prochains, petit hommage musical à Ni no Kuni que j'ai fini cet après-midi. On doit cette OST à Joe Hisaishi, le compositeur traditionnel des films Ghibli. On retrouve donc la patte visuelle et sonore des oeuvres du studio mondialement renommé et acclamé. L'OST est en précommande exclusive sur le site de Wayo Records. Elle ne m'a toujours pas été envoyée, mais je peux vous encourager à vous la procurer.

Comme d'habitude dans la rubrique, une sélection personnelle de 3 morceaux vous est proposée. Le choix fut draconien vu la qualité de l'OST, même si elle compte relativement peu de morceaux pour un J'RPG.

On commence par le Main Theme, épique à souhait :

Ensuite, le Map Theme, car oui, le jeu propose une carte digne de ce nom, une première sur cette génération de console, voire au delà :

Je finis par Arie ~ Recollection, un morceau qui illustre les (nombreuses) scènes émotionnelles :

J'aurais aussi pu vous mettre le générique de fin, mais je préfère vous laisser la surprise, et l'honneur de l'écouter après être arrivé au bout de cette jolie aventure, à défaut d'être légendaire.

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
Un soir, un morceau

Retour de la rubrique la plus irrégulière du blog avec une insistance toute particulière sur Persona 4 Golden. Digne remake d'une pépite tardive de la PS2 le jeu propose de nouveaux morceaux musicaux que l'on doit à Shoji Meguro (et Atsushi Kitajoh sur quelques autres morceaux) , déjà en charge des OST des 2 précédents Persona 

Comme d'habitude dans la nouvelle formule de la rubrique OST, retour sur 3 morceaux chantés en versions intégrales :

Le nouvel opening, Shadow World, encore plus enjoué que l'opening de l'épisode sur PS2.

Le nouveau thème des combats, Time to make history. Le thème de Persona 4, I'll Face Myself, apparaît en cas d'attaque préventive :

Et enfin, un thème inédit de "carte", qui se déclenche durant une nouvelle période accessible dans Golden, Snowflakes (je vous laisse deviner à quelle période il se déclenche) :

Voir aussi

Jeux : 
Persona 4 : Golden (PS Vita)
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Un soir, un morceau

Retour d'une rubrique que j'ai du mal à animer vu le manque de retours à son sujet, mais je ne pouvais faire l'impasse sur la bande-son de Double Dragon Neon, le jeu qui fête les 25 ans de la licence phare du beat'em up. Même si je n'ai pas essayé le jeu (offert pour les comptes PS+), la bande-son vaut largement le détour.

On doit cette OST à Jake Kaufman, qui a officié sur plusieurs titres développés par WayForward. Sur cette bande-son, plutôt que de tomber dans la facilité et de livrer du chiptune, le compositeur s'est livré à un pastiche de la musique des années 80 : synthpop, hard FM, hip hop, heavy metal. Les morceaux instrumentaux rappellent (sans doute volontairement) les sonorités de Turtles in Time. Il y a également des reprises de thèmes des anciens jeux de la série.

Une folle ambiance sonore qui accompagne parfaitement un revival assez controversé par son mauvais goût esthétique assumé. L'OST est disponible sur bandcamp pour le prix souhaité par l'internaute.

Top 3 des morceaux

1. City Streets 2 (Mango Tango -Neon Jungle) : un morceau dance qui n'aurait pas dépareillé dans GTA Vice City.

2. Space Dojo 2 (Billy and the Breakers -Firebird) : du hard FM plus vrai que nature !

3. End Credits (Dared to Dream) : probablement une chute de studio de Queen

Allergiques aux années 80 et au second degré s'abstenir ! 

 

Voir aussi

Jeux : 
Double Dragon : Neon
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Un soir, un morceau

Retour de cette rubrique après des mois d'absence, à l'occasion du creux estival, avec un petit changement de formule, puisque je parlerai désormais d'OST plus que de morceaux isolés. Je m'intéresserai surtout aux OST disponibles sur Bandcamp. Pour ceux qui ne connaîtraient pas ce site, il s'agit d'un site où les artistes peuvent directement proposer leur musique aux internautes, sans passer par des labels et des distributeurs. Certains artistes proposent leurs morceaux gratuitement, d'autres fixent leur prix ... et au milieu de celà, certains proposent de fixer son propre prix.

Pour ce premier article, je voudrais vous parler de Lone Survivor, un jeu disponible uniquement sur PC, un survival en 2D fortement inspiré de Silent Hill 2 (on fait pire comme modèle), créé par Jasper Byrne. Il est également à l'origine de l'OST du jeu, influencée par le travail d'Akira Yamaoka sur la série culte. Des compositions tour à tour planantes, ambiantes ... ou inquiétantes.

3 morceaux à écouter :

1. Blue World : Twin Peaks avait sa Red Room, Lone Survivor a son monde bleu, au confin des rêves et de la réalité ...

2. Lone Survivor : le thème principal du jeu. La filiation avec Yamaoka est évidente.

3. Party time : une ambiance mystérieuse, avec cette fête dans un appartement alors que des créatures rôdent dans les couloirs ...

Ca s'écoute et se télécharge à cette adresse.

 

Voir aussi

Jeux : 
Lone Survivor
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Un soir, un morceau

Asura's Wrath est une véritable réussite artistique (même si on peut davantage polémiquer sur la réussite de son gameplay). La bande-son n'est pas en reste. Pour éviter tout spoiler, j'évite de poster le morceau que j'avais prévu au début pour mettre le morceau qui illustre le menu principal du jeu.

Voir aussi

Jeux : 
Asura's Wrath
Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Un soir, un morceau

Même si je n'ai pas encore eu l'occasion de jouer à Sonic Generations, j'ai écouté avec beaucoup d'intérêt l'OST des versions consoles de salon et 3DS. J'ai repéré entre autres pépites ce remix de Escape from the City (un morceau phare de l'OST de Sonic Adventure 2) fait par le groupe électro pop Cash Cash pour le stage "Classique" d'Escape City.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Un soir, un morceau

Polémique en vue avec la version de To Zanarkand (la musique de l'introduction de Final Fantasy X) par the Black Mages (groupe aujourd'hui dissous et qui était composée de musiciens de Square-Enix), intitulée the Skies Above, et qui bénéficie de la participation vocale du chanteur lyrique Mr Goo. Personnellement, j'adore, mais je sais que ce n'est pas le cas de tout le monde.

Appréciez (ou pas) ! 

Voir aussi

Jeux : 
Final Fantasy X
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

Mon opinion sur l'actualité vidéoludique, mes impressions sur les derniers jeux auxquels j'ai joués, mes coups de coeur ou coups de gueule en matière de BD, cinéma, musique et dernières lectures.

PSN : samizo_kouhei

3DS : 2921 9505 3989 

Archives

Favoris