Premium
Chroniques de l'abîme

Chroniques de l'abîme

Par Samizo Kouhei Blog créé le 31/12/09 Mis à jour le 14/08/13 à 10h35

Mon blog sur lequel je parlerai de mes coups de coeur (et de gueule) en matière de jeux vidéos, BD, cinéma, musique, lecture.

Ajouter aux favoris

Catégorie : Actu jeux vidéos

Signaler
Actu jeux vidéos

Ce n'est pas souvent que je fais des articles en rapport avec l'actualité JV, mais là, je ne pouvais passer à côté du tout nouveau trailer de Jojo All Star Battle, alias le fantasme absolu des fans peu nombreux mais acharnés de l'oeuvre d'Hirohiko Araki. Au programme de ce trailer de 4 minutes, l'édition collector est dévoilée, ainsi que de nouveaux personnages (Zeppeli, le maître de Jonathan dans la saison 1 et Yoshikage Kira, le grand méchant de la saison 4).

Plus que jamais, je croise les doigts pour une sortie occidentale !

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Actu jeux vidéos

J'avoue avoir attendu avec impatience la 3ème édition de Virtual Calais, le plus grand salon du jeu vidéo au nord de Paris (si on en croit l'animateur du salon). Après les 10 000 visites de l'année dernière, le nouvel objectif était les 15 000 visiteurs.

Suite à un concours sur la page Facebook de l'évènement, j'ai pu accéder à l'avant-première la veille de l'ouverture officielle, soit le vendredi 5 octobre, aux côtés des médias (presse locale et médias nationaux, puisque Consoles +, Gameone et jeuxvideomagazine.com sont présents sur la bannière centrale). J'avoue avoir été déçu de prime abord : moins d'écrans (la Wii encore très présente l'année dernière n'était plus présente que par le biais de 5 ou 6 bornes), pas d'espace rétro, quelques jeux pas encore installés (Resident Evil 6) et une seule avant-première : WRC3. Là où Warner Bros avait dégainé l'année dernière Batman Arkham Asylum (un mois avant sa sortie), le 2ème Lego Harry Potter et le Seigneur des Anneaux, il n'y avait sur leur stand que Lego Batman 2 et Lollipop Chainsaw. Parmi les nouveaux éditeurs, 2K a fait le déplacement avec Borderlands 2 et NBA 2K13 tandis que Capcom était là avec Resident Evil 6 et Street Fighter X Tekken. Namco Bandai avait apporté One Piece Pirate Warriors et Tekken Tag Tournament 2 ("le" jeu de baston de cette édition). L'éditeur de jeux pour smartphones Atomic Turtle est arrivé dimanche tandis que 2 magasins de japanime / rétrogaming avaient également fait le déplacement.

 

 

L'année dernière, j'avais regretté la "greffe" artificielle du cosplay (avec un impact peu concluant) et la confusion autour du Décathlon du jeu vidéo (un concept apparemment inédit et déposé par la société organisatrice Au Delà du Virtuel). Cette année, le cosplay était encadré par l'association lilloise Duel X (qui a également animé quelques quizz) et le Décathlon préparé en amont (sondages pour choisir les "épreuves, réglement disponible sur les réseaux sociaux) et en aval (communication active autour des différents tournois, affichage). Près de 1000 joueurs ont tenté leur chance. Le jeu en valait la chandelle puisqu'il y avait pas moins de 1000€ à se partager (ainsi que d'autres lots) entre les 3 premiers. Quand je suis parti, le vice-champion de l'année dernière était en tête. L'ISART et le président de l'AFJV étaient venus pour montrer l'importance du jeu vidéo en tant qu'industrie de loisir.

 Au niveau de l'affluence, je pense que l'objectif a été atteint puisque le samedi avait déjà accueilli 8200 personnes ! Il y avait effectivement beaucoup de monde, du moins dans l'allée centrale. Sans surprise, ce sont les gros jeux qui ont attiré le plus de monde : FIFA 13 (PES 13 étant relégué à 2 bornes et la PES League absente), Call of Duty (jusqu'à 40 minutes d'attente pour accéder aux consoles !) et Just Dance 4 version Wii (qui a évidemment plus attiré les demoiselles). J'ai assisté à 2 finales de haut niveau sur NBA 2K13, les phases finales de Just Dance 4 avec un public hystérique et une finale à sens unique sur FIFA 13 où l'Espagne a écrasé le Brésil  5-0 !

Une fois de plus Nintendo s'est taillé la part du lion avec un espace Mario Kart 7 pouvant accueillir 32 joueurs simultanément. Le dimanche, le 2ème tournoi a même été ouvert à 64 joueurs (à raison de sessions courses à 4) ! Les StreetPass étaient vivement encouragés et j'en ai fait pas loin d'une quarantaine sur les 2 jours et demi du salon. Sony a brillé une fois de plus par son absence ...

Au final, une très bonne édition, peut-être un peu moins riche que celle de l'année dernière, mais au déroulement bien plus carré. A l'année prochaine pour une édition 4.0 qui devrait confirmer la montée en puissance de l'évènement !

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

  
Signaler
Actu jeux vidéos

Pour la 3ème année consécutive, la cité de la dentelle accueillera au sein du forum Gambetta le salon Virtual Calais. L'année dernière avait été un cru sympathique, accueillant tout autant très grand public que gamers. Cette année s'annonce sous les meilleures auspices, avec une nouvelle manche de la PES League, un espace "3DS in Calais" pour street-passer comme des damnées, et la présence déjà confirmée d'éditeurs comme 2K, Namco Bandai et Big Ben, l'occasion de s'essayer à des jeux à sortir ou tout juste sortis comme WRC3, Borderlands 2 ou NBA 2K13.

Des annonces sont encore à prévoir (par exemple, Nintendo, omniprésent les 2 années précédentes, n'est pas encore officiellement annoncé).

Un concours sur la page Facebook permet d'accéder en avant-première au salon (a priori le vendredi 5 octobre, jour réservé à la presse et aux "personnalités", même si je doute de la présence de médias nationaux).

RDV donc les 6-7 octobre ! En tout cas, j'y serais, même si je tiens à préciser que je ne fais partie ni de près ni de loin de l'organisation de l'évènement et que je fais un peu de promo de manière désintéressée.

MAJ 26/9 : Capcom sera présent avec Street Fighter X Tekken (qui fera peut-être l'objet d'une épreuve du Décathlon du jeu vidéo) et Resident Evil 6 (qui sera juste sorti).

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Actu jeux vidéos

Au sein d'un secteur de la presse de plus en plus sinistré (puisque même l'Officiel Playstation va s'arrêter !), Canard PC fait office de véritable miracle : un magazine qui marche bien, édité en indépendant, et qui propose tous les 15 jours un contenu de qualité, mêlant vrais articles de fond, tests très bien écrits et délires typiques de la presse jeu vidéo des années 90. L'arrivée d'un supplément console de 16 pages m'a convaincu de me procurer régulièrement cette revue, même si je ne joue pratiquement pas sur PC.

Le numéro d'été (disponible du 21 juillet au 3 septembre) est un must read. Pour 6,50 €, 132 pages de haute volée avec entre autres 8 pages de prose sur Dishonored (un peu dans le style du Gameplay RPG époque Jay), une analyse sur la crise du jeu vidéo japonais, des dossiers sur Diablo III et la loi, sur DayZ, un test sur the Secret World (qui me donnerait presque envie de me plonger dans ce Meuporgue), un test de Spelunky dans Console Magazine, et des délires dont l'équipe a le secret : un pastiche des magazines de micro-informatique des années 90 (avec des fausses pubs de VPC criantes de réalisme) et une parodie de Placid et Muzo (une BD que les moins de 30 ans ne peuvent pas connaître) par l'incroyable Didier Couly, où les 2 héros animaliers sont remplacés par Boulon (le rédac chef de Canard PC) et Barbié (parodie d'un célèbre directeur de rédaction à écharpe rouge).

Bref, si vous cherchez une lecteur pour les vacances, je ne peux que vous conseiller cet achat !

Voir aussi

Jeux : 
The Secret World, Dishonored
Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Signaler
Actu jeux vidéos

J'ai découvert aujourd'hui le trailer d'un jeu de baston Jojo's Bizarre Adventure sur PS3, édité par Namco-Bandai et développé par Cyberconnect 2 (déjà à l'origine des très soignés jeux Naruto). Les combattants seront issus des 7 premières saisons du manga fleuve. Le style graphique est très fidèle au manga. Voici le trailer du jeu, qui a hélàs peu de chance de sortir en version intelligible (donc minimum version américaine) :

Croisons les doigts pour une version française !

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Actu jeux vidéos

Alors que les éditeurs ont décidé de relancer les hostilités en ce mois de février, un nouveau prétendant au trône du meilleur jeu de l'année s'est déclaré, comme si de rien était. Je parle évidemment de cette exclu PC, aux graphismes époustouflants, avec une modélisation faciale qui éclate celle de LA Noire et avec un doublage exceptionnel ...  Elections 2012 La Course pour l'Elysée. Toute ressemblance lalala fortuite lalala.

Je vous laisse ce trailer qui personnellement a rendu mon kiki tout dur :

Le jeu sera-t-il testé sur le site ? Eversim blacklistera-t-il Gameblog ? Y-aura-t-il des DLC pour jouer avec Dominique de Vilbaguette, Philippe Bisou et Nathalie Porto ? Affaire à suivre !

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Actu jeux vidéos

En ces températures glaciaires, quoi de mieux pour se réchauffer de se glisser sous la couette en compagnie de Catherine ! Le jeu d'Atlus arrive enfin en version européenne cette semaine. Pour ma part, j'avais cédé à la tentation lors de la sortie américaine du jeu. Je ne peux que vous encourager à succomber aux charmes de la belle blonde !

Voir aussi

Jeux : 
Catherine
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Actu jeux vidéos

C'est le 31 janvier 1997 que sortait au Japon Final Fantasy VII.

15 ans après, l'aura du jeu n'a toujours pas faiblie, même s'il a pris un coup de vieux technique et que la traduction française reste un sommet d'horreur rarement dépassé. Cet épisode reste celui de la démocratisation du RPG (premier épisode de la série à être sorti mondialement) et du triomphe commercial définitif de la Playstation sur ses concurrentes. 3 CD blindés de cinématiques épiques, de combats époustouflants et de personnages charismatiques.

Ce fut mon premier RPG, et encore aujourd'hui un de mes jeux cultes. Petit hommage avec l'introduction mythique d'un jeu mythique :

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
Actu jeux vidéos

Action RPG développé par Big Huge Games (et distribué par EA), KoA : R est un jeu chapeauté par 3 grosses pointures : R.A. Salvatore (la Trilogie de l'Elfe Noir) au scénario, Todd Mac Farlane (Spawn) comme artiste principal et Ken Rolston (Oblivion) comme lead designer. Ce jeu est censé lancer une nouvelle licence cross media s'il remporte le succès.

Le monde d'Amalur est déchiré par une guerre déclenchée par les Thuata Deohn, de la race des Fae, des êtres immortels doués d'immenses pouvoirs magiques, contre les autres races.  On incarne un personnage tué lors de cette guerre et apporté par 2 gnomes dans une sorte de morgue très intrigante. On a le choix entre 4 "races", chacune avec ses bonus, puis de choisir son sexe et son apparence générale. Il est ensuite possible de choisir une divinité de prédilection ou d'être libre de toute influence divine.

On revient à la vie suite à un séjour dans le "Puit des Âmes". Il semblerait que ce soit la première fois que quelqu'un revient à la vie dans un état aussi bon. Dans le monde d'Amalur, la destinée des gens est normalement fixée dès leur naissance. Mais ce retour à la vie donne à notre avatar la liberté de s'affranchir de la destinée. Mais on a pas le temps de s'interroger davantage puisque les Thuata Deohn, bien loin du front, lancent au même moment une attaque sur le Puits. On doit d'abord rencontrer le concepteur du Puits dans la Tour d'Allestar avant de tenter de fuir vers Agarth. Une fois sorti d'Agarth, un décompte de 45 minutes se met en route, permettant d'explorer un peu plus l'univers.

Le système de combat renvoie tout droit au genre Action RPG, avec des combats nerveux, donnant le choix de s'équiper d'une arme principale et d'une arme secondaire, d'utiliser des sorts via des raccourcis ou d'utiliser la furtivité. Certaines armes permettent d'utiliser des coups chargés. Il n'y a par contre pas de système de ciblage. Les combats se révèlent bien plus intéressants que dans un Skyrim. Il y a en plus des "limites" et des mises à mort via des QTE. On retrouve un système d'inventaire classique et on peut s'équiper avec des pièces d'équipement et armes ramassés sur les ennemis ou dans les coffres. Il semblerait que l'équipement puisse s'user (points de durabilité).

Les phases de dialogues utilisent un système de roue similaire à celui de Mass Effect

La montée en niveau donne une totale liberté dans la construction de son personnage. On peut faire évoluer son personnage par rapport aux archétypes traditionnels (mage / guerrier / voleur) ou créer sa propre voie.

Au niveau esthétique, c'est très coloré et assez cartoony, comme dans World of Warcraft mais en un peu plus raffiné. Les doublages sont en anglais (me faisant penser que le jeu ne sera sans doute pas doublé en français dans sa version définitive).

D'un point de vue technique par contre, c'est assez décevant, avec des personnages qui apparaissent et disparaissent lors des dialogues, du clipping, des objets qui flottent et une IA un peu aux fraises (un boss de fin de niveau qui erre bêtement).

Cette démo m'a beaucoup convaincu. J'attends désormais avec impatience la sortie de ce jeu le 9 février, en espérant que les défauts techniques seront corrigés. Jouer à la démo offre en plus quelques items à débloquer pour le jeu final, ainsi qu'une armure dans Mass Effect 3.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Actu jeux vidéos

La démo d'Asura's Wrath est sortie sur Xbox 360 et PS3 cette semaine. Rappelons qu'il s'agit d'un jeu de Capcom, et développé par Cyberconnect 2 (Solatorobo), prévu pour une sortie le 20 février au Japon (quelques jours plus tard dans le reste du monde). On incarne dans ce jeu Asura, un demi-dieu dépouillé de ses pouvoirs par ses congénères, qui ont également tué sa femme et emprisonné sa fille. Asura est donc plutôt énervé ...

Intrigué par les quelques trailers lancés par Capcom, je me suis empressé d'essayer cette démo sur PS3. La démo est composée de 2 "sûtra" ( qui feront sans doute office de "chapitres"), et plus précisément de 2 combats de boss.

- Le Sûtra 5 est un combat contre un Bouddha, au moins 20 fois plus grand que le héros. Il s'agit d'éviter ses attaques, tout en lui tirant dessus, via un tir rapide ou un tir ciblé. Les commandes sont très simples, avec seulement 2 boutons utilisés. Il y a 2 jauges, une de vie et une de furie. Une fois cette dernière remplie, il faut appuyer sur R2 pour déclencher une furie. Le héros se voit muni de plusieurs bras supplémentaires, et se fraye rapidement un chemin vers son colossal ennemi. Via plusieurs QTE, le faquin est projeté dans l'espace ... Mais il ne s'agit que de la première phase du combat, car l'ennemi ne trouve alors rien de mieux que de devenir tellement grand qu'il pourrait écraser la Terre d'un seul doigt ! Des nouveaux QTE interviennent alors pour repousser le doigt menaçant de nous écraser. Il s'agira donc de faire exploser ce doigt, et pourquoi pas l'adversaire ! Le combat s'arrête sur un "To be continued ..."

- Le Sûtra 11 voit se dérouler un combat entre l'Asura et un certain Augus, qui semble avoir la même fonction que le héros. Le cadre du combat est un paysage lunaire (littéralement !) et la musique n'est autre que le 4ème mouvement de la Symphonie du Nouveau Monde de Dvorak ! Il s'agit d'esquiver les coups de l'adversaire, mais en appuyant sur certains boutons au bon moment, on peut esquiver ses attaques ou se rétablir rapidement. En appuyant sur L2 après avoir porté quelques coups, on peut déclencher un état de "Limite" permettant d'être plus rapide et de porter un coup spécial. Les attaques à distance sont également possibles, mais semblent peu efficaces et nécessitent de cibler manuellement l'ennemi. La "Furie" permet de déclencher une phase de "spam attacks" que ne renieraient pas Jôtaro et Dio dans Jojo's Bizarre Adventure ! Là encore il y a une deuxième phase de combat (après une cutscene permettant de voir le responsable apparent des malheurs du héros). Là encore, la fin du combat (du moins dans la démo) est marqué par la démesure la plus complète, avec un retour brutal sur Terre, façon épée à lame téléscopique !

Une démo très spectaculaire, faisant passer les combats de boss de God of War 3  pour des bagarres de cours de récré ! Reste à voir ce qu'il en sera des phases "normales", puisque si les combats de boss semblent devoir en mettre plein la vue, il reste à espérer qu'ils ne servent pas de poudre aux yeux ou de cache-misère. Espérons aussi que l'histoire sera plus développée que le cassage (que dis-je, le broyage) systématique de tête. L'univers semble en tout cas fort riche et le héros fort enclin à se venger. Espérons que les joueurs s'enrageront de concert avec lui, et non contre le jeu ! Verdict le 24 février ! 

Voir aussi

Jeux : 
Asura's Wrath (PS3)
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Édito

Mon opinion sur l'actualité vidéoludique, mes impressions sur les derniers jeux auxquels j'ai joués, mes coups de coeur ou coups de gueule en matière de BD, cinéma, musique et dernières lectures.

PSN : samizo_kouhei

3DS : 2921 9505 3989 

Archives

Favoris