Premium
Chroniques de l'abîme

Chroniques de l'abîme

Par Samizo Kouhei Blog créé le 31/12/09 Mis à jour le 14/08/13 à 10h35

Mon blog sur lequel je parlerai de mes coups de coeur (et de gueule) en matière de jeux vidéos, BD, cinéma, musique, lecture.

Ajouter aux favoris
  
Signaler
Mes sagas cultes

Bien que le jeu soit sorti en février 2009 en France, je n'ai pas pu m'essayer à Disgaea 3 tout de suite, car je n'avais pas la PS3. C'est d'autant plus rageant que le jeu aurait largement pu tourner sur PS2. Si les graphismes des 2 premiers épisodes n'avaient rien d'exceptionnel, ils sont devenus scandaleux sur PS3, avec ses sprites en basse définition ! 

En dehors de cette réalisation graphique minimaliste, le jeu introduit de nombreux changements. Il y a d'importants changements dans le système de maître / disciple, d'apprentissage de la magie et des compétences liées aux armes. Auparavant, il suffisait d'utiliser une arme pour débloquer les compétences (la vitesse d'apprentissage dépendait des affinités des personnages avec les armes). Désormais il faut utiliser le Mana, qui servait auparavant uniquement à créer des nouveaux personnages et faire des propositions de loi. Par ailleurs, la Dark Assembly laisse la place à la Classroom, aux attributions plus larges (on peut créer des clubs, placer les personnages dans la salle pour leur attribuer des bonus). Au niveau des mécaniques de jeu, les Geoblocs font leur apparition (même effet que les Geo panels et les Geo Symbols sauf qu'ils sont "autosuffisants) ainsi que le Magichange : les monstres peuvent se transformer en armes, utilisables par les personnages humains, leur octroyant des attaques spéciales supplémentaires. Par ailleurs, les attaques spéciales sont également combinables.

Au niveau de l'histoire et des personnages, ils se révèlent de meilleure qualité que dans le second épisode. On incarne Mao, l'étudiant numéro 1 de l'Académie des Démons, qui veut tuer son père après que ce dernier ait effacé par malveillance sa sauvegarde de milliers d'h sur son RPG favori ! L'histoire joue habilement sur la notion de héros dans les JV et brise allègrement le quatrième mur. La version européenne a été localisée en français par Square Enix.

Le jeu a également bénéficié d'un portage, mais cette fois sur Vita. Ici plus que jamais, il s'agit de la version supérieure : outre l'écran de la Vita, le jeu propose des sprites en haute résolution (même si on peut choisir les vieux en basse définition) et surtout les 50€ de DLC du jeu sur PS3 d'emblée (scénario supplémentaire, personnages bonus, modes de jeu supplémentaires). Le jeu a également d'autres scénarios inédits. Le jeu est trouvable à prix modique. Si vous voulez jouer au jeu et que vous avez une Vita, c'est un indispensable !

Disgaea 4 est sorti en 2011. Je me suis procuré la version collector américaine à sa sortie, et j'ai eu la chance de trouver la version française à petit prix cet été. Les grands principes de Disgaea 3 sont conservés, il n'y a pas de révolution majeure dans les classes. Le jeu offre enfin des sprites en haute définition, et le jeu est enfin agréable à regarder.

Au niveau de l'histoire,le héros est Valvatorez, un ancien Tyrant (le Démon le plus puissant de son Netherworld), un vampire qui a troqué le suçage de sang par les sardines depuis 400 ans. Il va tenter de renverser le gouvernement corrompu de son Netherworld, l'occasion d'en apprendre plus sur le passé de Valvatorez et sur les raisons de son basculement vers le pacifisme. Pour la première fois depuis le 2ème épisode, on incarne en effet un personnage plutôt héroïque du départ.

J'ai fait le jeu de manière assez hâchée, si bien que je n'en ai pas retenu grand chose (à part un twist qui relance l'intrigue vers la supposée fin du jeu). Le jeu devrait également bénéficier d'un remake sur Vita.

Nippon Ichi capitalise sur sa licence à succès, avec ces nombreux remakes et la sortie imminente d'une suite directe à Disgaea sous le nom de Disgaea D2. Le gameplay devrait revenir aux sources avec quelques surprises (la chevauchée de monstres) et ce sera l'occasion de rejouer avec la fine équipe du premier épisode (qui s'était contentée de caméos dans les autres jeux de la firme). La série reste en tout cas une exclusivité Sony (à part le remake un peu hoquetant sur DS). Disgaea 5 est d'hors et déjà prévu. La série sautera-t-elle le pas de la PS4 ?

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

okami73
Signaler
okami73
Après je l'ai sur ps3, donc c'était plus pour en avoir une version portable! :D
Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
La version Vita n'est effectivement pas traduite, mais ça serait bête de s'arrêter à ça. Si vous trouvez ça dommage que le jeu reste en anglais, c'est bien que vous êtes français, comme dirait l'autre
okami73
Signaler
okami73
C'est pas la version vita du 3 qui a pas été traduite en vf?
Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
Je l'avais acheté très vite sur la console, mais merci pour l'info. Pour ceux qui seraient intéressés, allez-y foncez !
Ichikyo
Signaler
Ichikyo
Actuellement Disgaea 3 Returns sur Vita coute 19.99€ (17.99€ pour les PS+) sur le PSN Euro jusqu'à la semaine prochaine.

Édito

Mon opinion sur l'actualité vidéoludique, mes impressions sur les derniers jeux auxquels j'ai joués, mes coups de coeur ou coups de gueule en matière de BD, cinéma, musique et dernières lectures.

PSN : samizo_kouhei

3DS : 2921 9505 3989 

Archives

Favoris