Premium
Chroniques de l'abîme

Chroniques de l'abîme

Par Samizo Kouhei Blog créé le 31/12/09 Mis à jour le 14/08/13 à 10h35

Mon blog sur lequel je parlerai de mes coups de coeur (et de gueule) en matière de jeux vidéos, BD, cinéma, musique, lecture.

Ajouter aux favoris
Signaler
Comics

Quand Geoff Johns, architecte en oeuvre de l'univers DC depuis le début des années 2000 relance Green Lantern en ramenant Hal Jordan (le Green Lantern originel de l'âge d'argent), le titre n'est qu'un second couteau éditorial. En quelques années, Geoff Johns réinterprète les origines de Hal Jordan à sa sauce et fait de Green Lantern une des locomotives éditoriales de DC Comics, enrichissant l'univers cosmique de Green Lantern de nouveaux corps de Lanternes (selon un spectre chromatique et émotionnel) et multipliant les arcs dantesques. Le succès fut tel que Green Lantern eut droit à son propre moyen métrage d'animation, sa série animée ... et son film de sinistre mémoire.

Avec Blackest Night, Geoff Johns combine le traditionnel crossover touchant tout l'univers DC et la zombisploitation déjà vivace à l'époque de la première parution (en 2009). A l'instar de Batman RIP, Urban n'a pas tardé à proposer un event qui a fait les beaux jours des revues Panini en VF. Dont acte avec 2 volumes de 300 pages proposant l'intégralité du crossover (épargnant les bouche-trous comme les épisodes médiocres de la Justice League et les épisodes de Batman qui n'entretiennent qu'un rapport nominal avec l'event et déjà publiés dans un Grant Morrison présente Batman), et quelques bonus.

A l'issue de Final Crisis (un crossover cosmique incompréhensible de Grant Morrison publié de façon lacunaire par Panini), Batman est (apparemment) mort. Hal Jordan et Barry Allen (le Flash originel de l'Âge d''Argent, lui aussi mort et revenu) s'interrogent sur la tombe de Bruce Wayne sur le sens de leur résurrection. Ils ne se doutent pas alors que Black Hand, un ennemi de Green Lantern (réinterprété de façon sinistre), est devenu l'agent d'une force maléfique visant à anéantir le monde. Pendant ce temps, les différents Corps se battent entre eux, mais ils ne tardent pas à comprendre que leurs différends ne sont rien face à la menace des Black Lantern, héros et vilains ramenés à la vie sous forme de zombies par cette même force qui a fait de Black Hand son agent ...

Le premier volume montre les démêlés des héros et des Lanterns aux prises avec leurs vieux démons et leurs amis défunts revenus sous forme de zombies voraces. Le deuxième volume montre l'union contrainte entre les différents corps de Lanterns, des alliés inattendus et plein de morceaux de bravoure débouchant sur un nouveau crossover, Brightest Day, qu'Urban devrait proposer, après un début de publication amorcé chez Panini.

Alors certes, ce n'est pas du comic cérébral, c'est du gros spectacle pyrotechnique, mais Geoff Johns a fait de cet event le point d'orgue de tout son travail sur l'univers des Lantern (les Corps, le retour d'Hal Jordan, la prophétie de la Nuit Noire). On ne s'ennuie jamais à la lecture de ces pages, pleines d'action, de rebondissement permanents et d'humour (notamment grâce à Larfleeze, l'unique Orange Lantern, émule de Gollum).

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Commentaires

Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
Je pense qu'Urban a repris le même contenu que les éditions américaines, qui faisaient peut-être l'impasse sur les épisodes de cette série.
okami73
Signaler
okami73
C'est vrai il manque une partie à l'vent et c'est plutôt bizarre venant de la part d'Urban qui eux savent édité.

Pour ma part Blackest Night, je trouve que la première partie est longue a démarrer et la seconde perd de son intérêt de base. Après l'event est juste majestueux et en met plein la gueule, comme s'est si bien le faire Geoff Johns!
fremen73
Signaler
fremen73
par contre l'édition d'urban fait l'impasse sur les épisodes de GLC...et ça c'est assez dommageable!
Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
Il vaut mieux lire les Geoff Johns présente GL d'abord, car sinon tu vas être largué.
Cronos
Signaler
Cronos
Pour quelqu'un qui ne connait que Batman et un peu de Superman, vaut-il mieux s'attaquer d'abord au Geoff Johns présente Green Lantern avant de commencer le Blackest, ou je serais quand même un peu paumé?
Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
Ok, bon à savoir !
Spades
Signaler
Spades
Et à partir du mois de Juin, Urban débute la publication de Brightest Day, la suite de cet event ( que j'ai d'ailleurs trouvé bien meilleur que Blackest Night)... au vu de la pagination l'édition française respectera les TPB VO et devrait donc être en trois volumes.
MajorBob
Signaler
MajorBob
Tu m'as donné envie! Je me le prendrai une fois que j'aurais pris tous les Geoff Johns présente Green Lantern.

Édito

Mon opinion sur l'actualité vidéoludique, mes impressions sur les derniers jeux auxquels j'ai joués, mes coups de coeur ou coups de gueule en matière de BD, cinéma, musique et dernières lectures.

PSN : samizo_kouhei

3DS : 2921 9505 3989 

Archives

Favoris