Premium
Chroniques de l'abîme

Chroniques de l'abîme

Par Samizo Kouhei Blog créé le 31/12/09 Mis à jour le 14/08/13 à 10h35

Mon blog sur lequel je parlerai de mes coups de coeur (et de gueule) en matière de jeux vidéos, BD, cinéma, musique, lecture.

Ajouter aux favoris
Signaler
Ciné

Pour son traditionnel film de fin d'année, Disney a pris un risque en présentant un film mettant en scène un "vilain" plutôt que le personnage mignon ou la princesse habituels, assez méta et portant sur les jeux vidéos. De même, il n'y a aucune chanson dans le film !

Ralph la Casse est le méchant d'une borne (lorgnant du côté de Donkey Kong et Rampage) trônant fièrement depuis 30 ans dans une salle d'arcade. Quand la salle ferme, les personnages des bornes reprennent leur vie. Lassé d'être humilié par le héros, Félix Fixit Jr,  et de vivre dans une décharge, Ralph se met en quête d'une médaille pour être considéré comme un héros, même si pour cela il brise une règle des personnages de jeux vidéo : rentrer dans une autre borne et perturber son déroulement ... Débarquant dans Sugar Rush (un simili Mario Kart), il rencontre Vanelope. Ces 2 exclus arriveront-ils à s'accomplir, au détriment de la survie de leurs univers respectifs ?

La bande-annonce et la campagne d'affichage laissaient présager un hommage aux jeux vidéos. Au risque de surprendre ou de décevoir), la majorité des allusions au monde du jeu vidéo sont dans les bande-annonces : les "célébrités" sont cantonnées à des caméos, concentrés au début du film. Le jeu vidéo se révèle d'ailleurs rapidement comme un prétexte, comme le choix curieux de résumer les jeux vidéos aux bornes d'arcade (alors que ces salles d'arcade n'existent pratiquement plus aux Etats-Unis). On est donc très loin du "Roger Rabbit du jeu vidéo" espéré par certains. Ceci étant dit, le générique de fin est une véritable ode au rétrogaming.

L'histoire du film est assez classique et ne décolle vraiment qu'aux 2/3 des 1h40 du film et il faut vraiment attendre la fin du film pour ressentir une réelle tension. Les personnages sont plutôt sympathiques (avec Ralph, qui à l'instar des premiers vilains du jeu vidéo, est un "vilain désigné") et le design très agréable (même si diabétiques s'abstenir).

Un Disney mineur, qui n'a pas la profondeur d'écriture d'un Toy Story. Reste un divertissement sympathique, mais qui n'est pas le feu d'artifice attendu.

Sinon, j'ai vu le court-métrage Paperman et c'était très sympa.

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

Kelun
Signaler
Kelun
Pourtant, il est très sympa cet animé.
ThomThom_Pilgrim
Signaler
ThomThom_Pilgrim
Le court métrage est vraiment sympa oui j'adorais voir un Disney entièrement comme ça :) après pour le film j'ai assez bien aimé mais l'arrivée dans le jeu de course m'a gavé et parfois le côté placement de produit plutôt que vrai clin d'œil aux jeux rétro était limite.
mathew600
Signaler
mathew600
Perso j'ai adorer le film.
et pour finir les gout et les couleur sa ne discute pas.
Martinman
Signaler
Martinman
Donc je n'irais pas le voir, thanks sir :)

Édito

Mon opinion sur l'actualité vidéoludique, mes impressions sur les derniers jeux auxquels j'ai joués, mes coups de coeur ou coups de gueule en matière de BD, cinéma, musique et dernières lectures.

PSN : samizo_kouhei

3DS : 2921 9505 3989 

Archives

Favoris