Premium
Chroniques de l'abîme

Chroniques de l'abîme

Par Samizo Kouhei Blog créé le 31/12/09 Mis à jour le 14/08/13 à 10h35

Mon blog sur lequel je parlerai de mes coups de coeur (et de gueule) en matière de jeux vidéos, BD, cinéma, musique, lecture.

Ajouter aux favoris
Signaler
Ciné

Après le triomphe commercial, artistique et critique de la trilogie du Seigneur des Anneaux, l'adaptation de la préquelle Bilbo le Hobbit paraissait une évidence. Las, le projet est passé de mains en mains et il aura finalement fallu attendre 10 ans pour voir le livre adapté en film, sous la forme d'une trilogie.

Choix étrange, car le livre, publié en 1937, ne compte que 300 pages. C'est suite au succès inattendu de cet ouvrage destiné aux enfants que l'éditeur a demandé à l'auteur, JRR Tolkien, une suite. Il s'agit évidemment du Seigneur des Anneaux. Entre temps, Tolkien a remanié un peu le Hobbit pour le rattacher au même univers.

La trilogie du Hobbit semble prendre le chemin inverse du Seigneur des Anneaux, où des passages avaient été sautés ou remaniés (mais je ne suis pas sûr que beaucoup de monde regrettent Tom Bombadil et le  nettoyage de la Comté ...). L'histoire a été très étoffée, avec des apports d'autres écrits de Tolkien, un approfondissement des personnages et un assombrissement de l'ambiance (même si ce premier film est plus léger que le Seigneur des Anneaux).

Le film, comme toute bonne préquelle, prend tout son sens quand on a vu la première trilogie cinématographique. Le film s'ouvre sur une séquence déjà vu dans la Communauté de l'Anneau : Bilbon écrit ses mémoires et se prépare à quitter la Comté, tandis que son neveu Frodon prépare la fête pour son anniversaire. Retour 60 ans en arrière : le jeune Bilbon est embarqué par le magicien Gandalf dans une expédition de 13 Nains, menée par Thorin Ecu-de-Chêne, qui veut reconquérir le royaume d'Erebor tombé dans les griffes du dragon Smaug. D'après mes souvenirs, c'est environ la moitié du livre qui est couverte, avec les scènes clés ... et beaucoup de rajouts qui font traîner un peu le film en longueur (près de 3h !) : apparition de personnages absents dans le roman, d'autres étoffés (Radagast le Brun avait droit à 2 allusions dans toute l'oeuvre de Tolkien), développement d'intrigues pour rendre plus sombre l'ambiance (l'apparition d'un nécromancien à Dol Guldur, l'affrontement entre Thorin et Azog, créé pour l'occasion).

Le film se repose un peu trop sur les acquis du Seigneur des Anneaux : beaucoup de reprises musicales, décors superbes mais déjà magnifiés dans la trilogie originelle, certaines redites. Le film a pour l'instant un peu de mal à renouer avec le souffle épique de la première trilogie, en dépit de passages à couper le souffle. Gageons que les 2 autres films sauron(t) réserver leur lot de moments époustouflants (après tout la bataille du gouffre de Helm dans les 2 Tours n'était pas aussi spectaculaire dans le roman, et au final, peut-être la meilleure bataille jamais tournée au cinéma). Je regrette que l' "agenda secret" de Gandalf ne soit pas assez exploité (dans le roman, il ne survient que pour sauver ses compagnons en mauvaise posture et s'absente la plupart du temps). 

J'en attendais sans doute trop. Réitérer le coup du Seigneur des Anneaux était sans doute trop demander. Reste que pendant 3 heures, je me suis évadé dans la Terre du Milieu, à travers un film qui artistiquement reste au sommet, même s'il se contente de surfer sur la "nostalgie" d'une trilogie qui hante toujours beaucoup de monde (dont moi).

Un mot pour finir sur la 3D. A priori, j'ai vu le film en 24 images /s et pour le coup la 3D n'apporte absolument rien.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
J'avoue que j'ai lu le livre 2 fois seulement et il y a plusieurs années de cela.
Martinman
Signaler
Martinman
Perso, j'ai adoré ! La première partie est assez longue, mais la deuxième relance le rythme d'un coup et donne au film tout son sans !

Mais je comprends très bien ta critique ! Il faut voir la suite, mais pour le moment, ça marche pour moi :)
Kolia07
Signaler
Kolia07
Moi j'ai bien apprécié. Seul le coté trop numérique et l'aspect trop abusé de certaines scenes m'ont déçus, mais je m'attendais à un épisode plutot fable/comique qu'au dramatique seigneur des anneaux. Et le dramatique doit plus toucher les gens.

Par contre quand on dit que 300 pages; ok, mais parfois en une ligne de Bilbo, il se passe 2x plus de choses que dans 10 pages du seigneurs des anneaux ou tolkien décrit la qualité de la pierre utilisée par les nains, ou une grosse digressions. De plus, il y a l'utilisation des appendices.

Édito

Mon opinion sur l'actualité vidéoludique, mes impressions sur les derniers jeux auxquels j'ai joués, mes coups de coeur ou coups de gueule en matière de BD, cinéma, musique et dernières lectures.

PSN : samizo_kouhei

3DS : 2921 9505 3989 

Archives

Favoris