Premium
Chroniques de l'abîme

Chroniques de l'abîme

Par Samizo Kouhei Blog créé le 31/12/09 Mis à jour le 14/08/13 à 10h35

Mon blog sur lequel je parlerai de mes coups de coeur (et de gueule) en matière de jeux vidéos, BD, cinéma, musique, lecture.

Ajouter aux favoris
Signaler
Triquites de jeux

Le jeu indé PC est un vivier d'expériences vidéoludiques intenses, qui ne demande qu'à être exploré. J'ai découvert via cet article le jeu Home . On doit ce jeu à un certain Benjamin Rivers.

Dans la veine de Lone Survivor, mais dans un style graphique encore plus rétro, Home est un survival horror s'inspirant de la saga Silent Hill. Mais là où le jeu de Jasper Byrne s'inspirait de Silent Hill 2, Home lorgne plutôt du côté de Silent Shattered Memories, dans le sens où il n'y a aucune scène de combat. L'accent est plutôt mis sur la tension psychologique.

Le héros se réveille dans une maison qui n'est pas la sienne. Il a une jambe douloureuse et ne tarde pas à découvrir un cadavre dans la même pièce ... Il tente de revenir chez lui, mais il n'est pas au bout de ses surprises. L'ambiance est tendue : ville fantôme frappée de plein fouet par la crise, friches industrielles, maisons abandonnées, le tout dans une obscurité à peine pourfendue par ma lampe-torche. Jouer dans le noir et avec des écouteurs est un plus non négligeable pour plonger dans l'ambiance.

Plus qu'un jeu, Home est une expérience : le jeu dure à peine 1 heure et ne permet pas de sauvegarder. Le gameplay est réduit à sa plus simple expression : on avance avec les flèches du clavier et on interagit avec la barre d'espace. Chaque objet à ramasser, chaque choix oriente l'histoire.

C'est sur ce point que le jeu peut diviser : la fin est complètement ouverte à interprétation, puisque le déroulement de l'histoire et les réflexions du héros dépendent complètement des choix effectués. Le jeu propose d'ailleurs à la fin de partager ses impressions sur une page consacrée. A titre personnel, voici mon expérience de jeu :

J'ai choisi de ne pas voir Rachel sous le drap, de ne pas lire sa lettre et de considérer que je n'ai pas vécu tout ce périple. Tout du moins je peux le mettre sur le compte de ma tumeur : mes absences, mes hallucinations, mes accès de violence, mon dédoublement de personnalité : je suis en fait un serial killer qui enterre mes victimes féminines dans les bois. Rachel n'est pas ma femme mais ma dernière victime, dont j'ai caché les vêtements dans une pièce secrète de mon sous-sol. J'ai tué Norman car je pense qu'il couche avec ma prétendue femme. Les autres morts sont des victimes collatérales. A la fin, je me suis enfui.

3€ et 1h de votre temps, c'est un investissement bien peu exigeant pour essayer ce jeu. Une expérience narrative hors du commun dans tous les cas !

N'hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires (en mettant les balises spoiler) ! Un Gameblogeur au moins à fait un article sur le jeu mais je ne le retrouve plus (le jeu n'est pas dans la base de données du site).

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

Dehell
Signaler
Dehell
Très intriguant ce Home, en tout cas. Je vais finir par craquer !
Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
C'était toi ? OK ! ;-)
Bbali
Signaler
Bbali
C'est moi qui en ai parlé, j'ai ajouté un lien vers ton post à la fin de mon billet. Content que tu aies aimé ce jeu :)

Édito

Mon opinion sur l'actualité vidéoludique, mes impressions sur les derniers jeux auxquels j'ai joués, mes coups de coeur ou coups de gueule en matière de BD, cinéma, musique et dernières lectures.

PSN : samizo_kouhei

3DS : 2921 9505 3989 

Archives

Favoris