Premium
Chroniques de l'abîme

Chroniques de l'abîme

Par Samizo Kouhei Blog créé le 31/12/09 Mis à jour le 14/08/13 à 10h35

Mon blog sur lequel je parlerai de mes coups de coeur (et de gueule) en matière de jeux vidéos, BD, cinéma, musique, lecture.

Ajouter aux favoris
Signaler
Comics

25 avril 1945, Berlin. L'armée américaine est entrée dans la capitale allemande, escortée par de nombreux héros costumés, avec ou sans pouvoirs. Parmi les plus célèbres, Namor, Captain America, la Torche humaine (première du nom). 12 d'entre eux, plus méconnus, sont chargés de débusquer les derniers SS dans leur QG. Mais ces héros sont tombés dans un piège, et sont placés en sommeil cryogénique par les Nazis. Mais ces derniers sont capturés par l'Armée rouge. Il faut attendre 2008 pour qu'à l'occasion de travaux pour que les 12 soient redécouverts. Quelle place en 2008 pour 12 héros venus tout droit des années 40 ? De plus, ils sont revenus alors que Civil War venait de s'achever dans l'univers Marvel.

Dans ce projet, débuté en 2008, JM Straczynski (Spider-Man, Babylon 5) remettait dans la lumière 12 super-héros nés dans les années 40 chez l'ancêtre de Marvel et rapidement tombés dans l'oubli. Historiquement, les années de l'engagement américain dans la 2nde Guerre mondiale ont été marquées par une effervescence autour des super-héros patriotiques de tous poils. Un phénomène aussi vite retombé dans la décennie suivante, avant que l'Âge d'argent dans les années 60 ne voient la création de nouveaux héros (chez Marvel) ou la revigoration d'anciens concepts (chez DC). Cette maxi-série en 12 épisodes a connu bien des péripéties éditoriales, comme souvent chez les projets auxquels est associé "Straz" : les épisodes 9 à 12 sont parus 3 ans et demi après (entre temps, "Straz" a eu le temps de claquer les portes de Marvel et DC et de laisser bien des projets en plan !). Panini a publié la 2ème moitié de la série en août 2012, y rajoutant un one-shot se déroulant dans les années 40.

Le décalage entre les années 40 où ces personnages étaient glorieux et le présent est saisissant : familles et proches disparues, monde trop bruyant, connaissances devenues obsolètes, humour ringard voire "déchéance" des valeurs d'antan (mixité des couples, homosexualité acceptée, ...). Ce récit de l'adaptation difficile des 12 à la modernité se double d'une intrigue policière, puisqu'un assassin semble s'en prendre aux membres du groupe. On apprend également les origines (parfois tragiques, parfois banales) de ces personnages hauts en couleur.

Faut-il lire cette série en 2 volumes ? C'est un récit efficace, une déconstruction des héros des années 40 (à la fois naïfs et impitoyables), mais l'intrigue policière n'est pas très intéressante, tant l'identité du coupable est évidente du départ. Vu les relations compliquées entre le scénariste et Marvel, je doute que la série ait de véritables répercussions par la suite, d'autant qu'à l'instar de ses personnages mis en isolation, les liens avec la continuité sont assez ténues.

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Narga
Signaler
Narga
Vu vite fait samedi et j'ai hésité à les prendre. Comme tu le dis le scenar n'est pas terrible mais les situation intéressante. je pense néanmoins en guise de documentation.

Édito

Mon opinion sur l'actualité vidéoludique, mes impressions sur les derniers jeux auxquels j'ai joués, mes coups de coeur ou coups de gueule en matière de BD, cinéma, musique et dernières lectures.

PSN : samizo_kouhei

3DS : 2921 9505 3989 

Archives

Favoris