Premium
Chroniques de l'abîme

Chroniques de l'abîme

Par Samizo Kouhei Blog créé le 31/12/09 Mis à jour le 14/08/13 à 10h35

Mon blog sur lequel je parlerai de mes coups de coeur (et de gueule) en matière de jeux vidéos, BD, cinéma, musique, lecture.

Ajouter aux favoris
Signaler
DVD / Bluray

Dans mon projet de baisser ma pile de DVD à voir, je continue à m'en tenir à un film par soir, avec des hauts et des bas. J'ai fait une entorse à mon planning à l'occasion d'une visite chez mon soldeur préféré. J'ai mis la main sur plusieurs DVD de chez Wild Side, dont un film que j'avais adoré : All the boys love Mandy Lane.

Mandy Lane est convoitée par tous les garçons de son lycée. Outre sa beauté sublime, sa virginité et sa froideur la rendent encore plus désirable. Dans l'espoir de la séduire, des camarades l'invitent pour un week-end dans un ranch. Mais un invité indésirable commence à massacrer les convives ...

Ce film déconstruit le genre ultra-codifié du slasher, non pas par l'approche postmoderniste d'un Scream, mais en se plaçant du point de vue de Mandy Lane, qui dans un slasher classique serait la seule survivante du tueur fou : elle est vierge et innocente. L'angle d'approche est intimiste et joue avec tous les codes du genre : le tueur n'est pas invincible et n'a pas de masque, les ados sont fêtards mais névrosés (et après un temps de déconne et de défonce cèdent à la mélancolie), les meurtres sont crus (pas de grand guignol) et la bande-son ne dénoterait pas dans un film indépendant sur la mélancolie adolescente.

La qualité du film vient notamment de l'actrice principale, Amber Heard. L'actrice est plus connue pour son physique et sa vie privée (son coming out, les rumeurs de sa relation avec Johnny Depp) que pour sa filmographie, marquée du signe de la poisse : la série dont elle était la star, Playboy Club, fut la première à être annulée prématurément la saison dernière ; et la distribution de ce film reste bloquée aux Etats-Unis depuis 2007 pour des querelles entre le réalisateur et les producteurs. Elle est parfaite dans ce rôle de fille sublime et inaccessible, même si cela ne lui a pas demandé de camper un rôle à oscar.

On pourrait éventuellement reprocher au film la lenteur de son rythme, mais ce serait prendre le film pour un simple slasher (d'ailleurs en dehors de la jaquette, impossible de se douter avant 40 minutes qu'on est dans un film de ce genre !). L'histoire très classique est relancée par un twist très malin. Il surprend au premier visionnage et je peux dire pour avoir revu le film ce soir qu'il ne tombe pas comme un cheveu sur la soupe et qu'il est parfaitement bien amené.

Un film atypique, complètement à part dans le monde des slashers, faisant la synthèse entre le dépouillement cru des premiers slashers et l'héritage de Scream, qui sort du simple "divertissement" pour être une double subversion faite film : une déconstruction autant qu'une reconstruction d'un genre cinématographique.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Chipster
Signaler
Chipster
Amber Heard :bave:
Le film j'en ai pas trop de souvenirs par contre, à part le twist :genre:
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
J'aime bien le film mais comme d'habitude, le noir meurt loin de ses potes et ça c'est un poncif qui doit disparaitre! il a le droit de mourir dans la maison comme tout le monde! :D

Blague mise à part, je l'avais chopé à sa sortie en DtoDVD et c'était surtout pour Amber Heard que je suis depuis un épisode Esprits Criminels où elle faisait craquer le DcReed. Un film sympathique avec une fin sympathique.

Édito

Mon opinion sur l'actualité vidéoludique, mes impressions sur les derniers jeux auxquels j'ai joués, mes coups de coeur ou coups de gueule en matière de BD, cinéma, musique et dernières lectures.

PSN : samizo_kouhei

3DS : 2921 9505 3989 

Archives

Favoris