Premium
Chroniques de l'abîme

Chroniques de l'abîme

Par Samizo Kouhei Blog créé le 31/12/09 Mis à jour le 14/08/13 à 10h35

Mon blog sur lequel je parlerai de mes coups de coeur (et de gueule) en matière de jeux vidéos, BD, cinéma, musique, lecture.

Ajouter aux favoris
Signaler
DVD / Bluray

Je n'ai jamais été un fan hardcore de japanime. Je n'ai toujours pas vu certaines séries cultes comme Cowboy Bebop (mais je devrai rectifier l'erreur), je n'ai pas vu tous les Ghibli, et ne me parlez pas de séries récentes. Heureusement, la présence d'une solderie près de chez moi (un magasin de la chaîne Noz, que je vais visiter au moins une fois par semaine) me permet de rattraper un peu mes lacunes.

Dont acte avec Paprika, le dernier film d'animation réalisé par le regretté Satoshi Kon. Je ne connaissais de son oeuvre que Perfect Blue, son premier film et déjà un coup de maître (un excellent thriller plus extrême que la majorité des films en prise réelle).

Dans un futur proche, des scientifiques japonais ont créé le DC Mini, un dispositif permettant aux gens de pénétrer dans les rêves et de les enregistrer. Paprika est une psychothérapeute qui intervient dans les rêves des gens. Sa personnalité extravertie lui permet de venir en aide efficacement aux patients. Mais Paprika est le double du docteur Chiba, une femme beaucoup plus froide qui fait partie de l'équipe qui a créé le DC Mini. Quand des prototypes de DC Mini sont volés, les évènements prennent une tournure inquiétante : les esprits des utilisateurs peuvent être piratés, et peuvent faire basculer le monde onirique en cauchemar bien réel ...

Le film est très coloré, les scènes oniriques (soit aussi belles qu'incompréhensibles). L'histoire est parsemée de surréalisme, et de scènes d'une violence symbolique qui n'en font pas un film à mettre devant tous les yeux. Rajoutons à celà un chara design agréable et une bande-son du tonnerre, et vous avez un superbe film qui franchit allègrement les barrières du "ghetto de l'animation".

Je vous quitte avec l'opening du film, une merveille appelée Meditational Field :

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Commentaires

sohaiure
Signaler
sohaiure

mais si t'es largué tout le film, ça perd de son charme pour moi.


Image IPB
ipiip
Signaler
ipiip
@up : c'est fait expres le reve "deborde" sur la realité. C'est une astuce pour faire monter le suspens.
Paprika ets un des mes animés favoris, avec akira (vu au ciné en vo a l'epoque) et ninja scroll (ouioui je suis un vieux :P )
Chrisleroux
Signaler
Chrisleroux
J'avais intégré Paprika à ma liste de "choses à voir" je n'sais pas pourquoi je l'avais complètement zappé ><'
upselo
Signaler
upselo
Tiens c'est marrant, je viens de le regarder hier soir. Par contre, la confusion permanente, c'est plutôt usant perso. Alors, oui, c'est très joli, y'a l'air d'avoir de bonnes idées, mais si t'es largué tout le film, ça perd de son charme pour moi.
Pedrof
Signaler
Pedrof
Susumu Hirasawa à la musique :wub:
Karas
Signaler
Karas
Je mettais juste en exergue un point de comparaison entre P.A. et Paprika ^_^ D'ailleurs, il est vrai que le rêve est un thème récurrent chez Satoshi Kon.
Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
@Karas : La confusion entre réalité et rêve apparaît déjà dans Perfect Blue en fait.
aegirsson
Signaler
aegirsson
du même réalisateur, il y a Tokyo godfathers et millénium actress, si je ne dis pas de bêtise
Karas
Signaler
Karas
Je ne saurais trop te conseiller de regarder "Paranoia Agent", série qui porte les prémisses de Paprika (basculement réalité/rêve,...).

Édito

Mon opinion sur l'actualité vidéoludique, mes impressions sur les derniers jeux auxquels j'ai joués, mes coups de coeur ou coups de gueule en matière de BD, cinéma, musique et dernières lectures.

PSN : samizo_kouhei

3DS : 2921 9505 3989 

Archives

Favoris