Premium
Chroniques de l'abîme

Chroniques de l'abîme

Par Samizo Kouhei Blog créé le 31/12/09 Mis à jour le 14/08/13 à 10h35

Mon blog sur lequel je parlerai de mes coups de coeur (et de gueule) en matière de jeux vidéos, BD, cinéma, musique, lecture.

Ajouter aux favoris
Signaler
Séries télé

Fiche technique : 2 saisons de 13 épisodes (2008-2009)

Au sein d'un programme top secret, des hommes et des femmes sont programmés pour remplir des missions spécifiques. Ces dernières peuvent être d'ordre romantique ou physique mais aussi les faire entrer dans l'illégalité ...

Après l'arrêt prématuré de Firefly, Joss Whedon enchaîne sur un nouveau projet de série télévisée avec la Fox, Dollhouse, avec comme tête d'affiche Eliza Dushku, inoubliable Faith de Buffy / Angel. Las, outre un développement chaotique, la série n'a reçu aucun soutien de la chaîne : pilote et premier Season Finale pas diffusés, nombreux changements demandés, et diffusion dans la "case de la mort du vendredi". Ces bâtons dans les roues et un début poussif semblaient condamner la série prématurément. Cependant, grâce à l'appui des fans, la série a finalement connu une deuxième saison, permettant à Whedon d'apporter une véritable conclusion (contrairement à Angel ...)

Qui sont les personnages ?

Echo (Eliza Dushku) : "Réactive" la plus sollicitée, Echo est au coeur de tous les mystères. Elle semble avoir une prédisposition pour conserver des souvenirs de ses "implantations", ce qui cause des dysfonctionnements dans une machine bien huilée.

Paul Bennett (Tamoh Pennicket) : Cet agent du FBI enquête à sa façon sur Dollhouse et "Caroline" (la vraie identité d'Echo). Ses supérieurs pensaient l'avoir orienté sur une voie de garage en le faisant enquêter sur cette "légende urbaine", mais il pourrait s'approcher du but.

Adele Dewitt (Olivia Williams) : La directrice de Dollhouse. Sous ses dehors d'Anglaise policée, elle cache une personnalité de fer.

Boyd Langton (Harry Lennix) : Le "Protecteur" d'Echo. Il prend son rôle très à coeur.

Topher Brink (Fran Kranz) : Le "programmeur" de Dollhouse. Geek par excellence, c'est un génie autoproclamé qui ne se pose aucune question éthique sur son travail.

Points forts / points faibles

- Des premiers épisodes catastrophiques. Il faut attendre l'épisode 6 pour que l'histoire devienne intéressante.

- Eliza Dushku est une piètre actrice (dans le premier épisode, elle n'est pas du tout crédible en négociatrice du FBI et dans les autres, c'est fan-service à fond)

- Paul Ballard est un boulet

- Le dernier épisode la saison 1 (pas diffusé à la télé à l'époque pour des raisons contractuelles) est fabuleux, et relance à lui seul l'intérêt de la série

- La saison 2 est bien plus intéressante que la saison 1

- Une série courte mais finalement concise

Qu'est-ce que ça vaut aujourd'hui ?

Même si elle est un cran en dessous de Buffy et Angel, Dollhouse se révèle en fin de compte une très bonne série d'anticipation S-F, explorant à fond son concept casse-figure, le déconstruisant tout au long de ses 26 épisodes, d'abord maladroitement puis de plus en plus subtilement. On retrouve les dialogues percutants de Whedon et pas mal d'acteurs de son univers (je vous laisse la surprise). L'épée de Damoclès sur la série a évité tout éparpillement superflu. A la fin, toutes les questions trouvent leur réponse logique, même si pour cela il a fallu s'infliger des premiers épisodes poussifs. Une série qui mérite d'être découverte, mais obligatoirement en VO(ST) et en DVD. Depuis, le succès phénoménal d'Avengers semble avoir définitivement sorti Whedon de son bras de fer constant avec les networks.

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Commentaires

Chrisleroux
Signaler
Chrisleroux
Ok bon alors je vais serrer les dents :/
Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
@Chrisleroux : Manque de pot, les 2 premiers épisodes sont mauvais. Il faut vraiment attendre l'épisode 6 pour que ça devienne enfin intéressant, et le premier Season Finale pour en prendre plein les dents.
Avenors
Signaler
Avenors
J'étais tombé sur les premiers épisodes de la saison 1, qui ne m'avaient vraiment pas emballés. Pourtant, à la lecture de ton article, j'ai bien envie de retenter le coup, d'autant que la série ne compte que deux saisons.
Chrisleroux
Signaler
Chrisleroux
Je me lance demain dans les 2 premiers épisodes, ça m'a motivé, thx Samizo ! :D
Bigquick
Signaler
Bigquick
Eliza Dushku est pas si mauvaise que ça. Enfin moi je lui pardonne tout :wub:
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Passé les premiers épisodes insipides de la saison 1, c'est du grand Whedon : riche, complexe, torturé, ambigu... mais drôle, aussi, parfois. Rien que le dernier épisode de la saison 1... un sacré exercice de style.

Édito

Mon opinion sur l'actualité vidéoludique, mes impressions sur les derniers jeux auxquels j'ai joués, mes coups de coeur ou coups de gueule en matière de BD, cinéma, musique et dernières lectures.

PSN : samizo_kouhei

3DS : 2921 9505 3989 

Archives

Favoris