Premium
Chroniques de l'abîme

Chroniques de l'abîme

Par Samizo Kouhei Blog créé le 31/12/09 Mis à jour le 14/08/13 à 10h35

Mon blog sur lequel je parlerai de mes coups de coeur (et de gueule) en matière de jeux vidéos, BD, cinéma, musique, lecture.

Ajouter aux favoris
Signaler
Comics

Les années 90 ont été une sale période pour les comics : Liefeld érigé en référence artistique absolue, pseudo maturité des histoires (singer Watchmen et the Dark Knight returns mais en ne prenant en compte que la noirceur et la violence), anti-héros cyniques bardés d'armes, de prothèses bioniques et expéditifs, coups éditoriaux puant l'opportunisme à plein nez.

Le succès phénoménal d'Image Comics (éditeur créé par des artistes frondeurs, lassés de ne rien toucher sur leurs productions) a poussé DC et Marvel à singer le style si populaire du grim'n'gritty et à malmener leurs héros. Chez Marvel, ça a donné la Saga du Clone de sinistre mémoire et chez DC, ce fut la Mort de Superman et dans le cas de Batman : Knighfall (en français, "la chute du Chevalier"). Avec le recul, les responsables éditoriaux de DC ont prétexté vouloir donner une leçon aux lecteurs qui voulaient un Batman plus expéditif. Cette saga fleuve était jusque là inédite en français, la publication de DC en France étant pour le moins erratique.

Dans ce premier tome (sur 5 prévus), on nous présente Bane (dont les origines sont relatées dans l'album La revanche de Bane, sorti en même temps), un mercenaire issu d'une république bananière fictive, qui cherche à briser Batman. Pour ce fait, il organise l'évasion massive des résidents d'Arkham. Il attend ainsi que Batman soit à bout physiquement et mentalement pour venir "cueillir la fleur", ou plutôt porter le coup final à Batman.

Je me suis laissé tenter par cette saga tant attendue ... et hélàs, ce sont les années 90 dans toute leur horreur : dessin hideux (Robin est horrible : il a vraiment une sale gueule pour un pré-ado, filets de "bave" entre les dents ouvertes), personnages grotesques sans le second degré (quelques méchants ridicules et qui ne sont plus jamais réapparus, sbires de Bane "nanars"), couleurs inutilement sombres et déroulement factice de l'histoire : un épisode / un vilain, comme pour rallonger la sauce avec de l'eau, d'autant que Batman, déjà très affaibli en début d'histoire, ne cesse de s'enfoncer, d'autant qu'il refuse toute aide de ses alliés. Chaque fin d'épisode est l'occasion de rappeler que Batman est épuisé, qu'il est au bout de ses limites. Je ne demande pas un Batman invincible et sans failles, mais là, un Batman mal rasé, limite geignard, il ne faut pas exagérer. Du coup, on se demande l'intérêt de se taper 300 pages quand l'issue est connue dès la couverture ! Et non, il ne s'agit pas d'une séance de kiné qui tourne mal ...

Dans les volumes suivants, Bruce Wayne est remplacé par un Batman plus expéditif, mais qui fut tellement impopulaire qu'il n'a pas tardé à revenir. Faut-il seulement s'infliger la suite ? Rien n'est moins sûr.

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
@Captain Sushi : parce que c'est la première fois que Batman, en tant que Bruce Wayne, était hors-circuit pour un temps long (un an en termes de parution). Depuis, l'idée d'un Batman sans Bruce Wayne a été reprise avec plus de succès (notamment par Grant Morrison).
Cronos
Signaler
Cronos
J'ai bien aimé ce knightfall, moi, les dessins ne sont pas exeptionnels, c'est vrai, mais je me suis bien laissé porté par l'histoire qui est plutôt intéressante, surtout vis-à-vis de Bane.
CaptainSushi
Signaler
CaptainSushi
Si je comprend bien ce Knightfall et décevant. Mais pourquoi fait t'il partie des grandes histoires de batman ?
Spades
Signaler
Spades
Le Grim'n Gritty, fléau des comics des années 90... j'ai lut KF il ya plusieurs années en VO et franchement ça, comme pour la revanceh de Bane d'ailleurs, c'est a peu près tout ce qui m'insupportes dans les comics de cette époque
Bigquick
Signaler
Bigquick
ça me disait bien à l'annonce de son édition, mais quand j'ai ouvert la première page lorsque je l'ai vu à la libraire, j'ai reposé aussitôt le bouquin dans le rayon où il était. ça sera sans moi.

Et ton avis me conforte dans l'idée que je fais bien. Merci :P

Édito

Mon opinion sur l'actualité vidéoludique, mes impressions sur les derniers jeux auxquels j'ai joués, mes coups de coeur ou coups de gueule en matière de BD, cinéma, musique et dernières lectures.

PSN : samizo_kouhei

3DS : 2921 9505 3989 

Archives

Favoris