Premium
Chroniques de l'abîme

Chroniques de l'abîme

Par Samizo Kouhei Blog créé le 31/12/09 Mis à jour le 14/08/13 à 10h35

Mon blog sur lequel je parlerai de mes coups de coeur (et de gueule) en matière de jeux vidéos, BD, cinéma, musique, lecture.

Ajouter aux favoris
Signaler
Triquites de jeux

J'avais tellement hâte d'essayer le fameux the Witcher 2 que j'ai précommandé l'édition collector sur Xbox 360, alors que je n'avais jamais encore acheté un jeu Xbox 360 au prix fort (et pour les versions multi, je me tourne plutôt vers la PS3).

L'attente valait-elle le coup ? Clairement. Aussi ai-je décidé de vous donner mes impressions après 10 heures de jeu.

Commençons tout de suite par les reproches, histoire de les évacuer, surtout qu'il y en a très peu.

D'un point de vue technique, on sent la Xbox 360 un peu à la peine, avec quelques textures décevantes et de la végétation qui apparaît subitement. Quelques effets de lumière sont assez ratés et la barbe d'un des compagnons du héros est très laide. Mais c'est cracher dans la soupe, tant pour le reste, les concessions techniques ne portent pas préjudice au jeu.

Autre petit reproche, l'aire de jeu est assez restreinte. J'en suis encore à l'Acte I, mais le monde à explorer est assez petit, avec certains lieux qui reviennent pour certaines quêtes. Mais là encore une fois, l'esthétique permet de faire passer la pilule.

Enfin, il y a quelques petits soucis d'interface lors des combats (l'impossibilité de méditer lors de certains combats alors que l'on doit absolument se préparer en ingurgitant des potions).

Pour le reste, c'est un torrent de félicitations qui s'impose. La direction artistique est une des meilleures jamais vues dans un RPG médiéval : en dépit des créatures surnaturelles et races fantastiques traditionnelles, on a une cohérence et une crédibilité absolue : le prologue du jeu campe un Moyen Age tardif parfaitement reproduit (si on exclue les pouvoirs magiques et la présence d'un dragon) : armements des soldats, engins de siège, querelles féodo-vassaliques. Dragon Age peut aller se rhabiller. Tout en représentant parfaitement à l'écran la crasse et la dureté de son monde, the Witcher 2 n'est pas laid. Le chara design est parfaitement réussi, sans aucun mauvais goût, des soldats en chemise de mailles et surcots aux voleurs en guenilles, en passant par les prostituées défraîchies à la sublime compagne du héros.

L'écriture de l'aventure principale et des sous-quêtes est fabuleuse. Ainsi, le manichéisme est complètement absent : faire le Bien (ou ce qu'on peut considérer comme étant "bien) ne sera pas forcément plus valorisant. A titre d'exemple, dans une quête secondaire, j'ai décidé de protéger une espionne au nom de l'anti-racisme, et cette dernière a été bien ingrate avec moi. S'il y a quelques quêtes consistant à tuer des monstres, la plupart s'intègrent parfaitement à la quête principale. Je n'ai pas encore fini celle de l'Acte I, mais d'hors et déjà je peux sentir que mes choix ont et auront des conséquences sur la suite. 

L'ambiance n'est pas exempte d'un humour noir manié avec brio. La lecture des entrées du journal ("écrites" par le barde-espion Jaskier) est très savoureuse. Le propos est d'une maturité rare, sans chercher le racoleur. Ainsi, le contenu sexuel n'est pas édulcoré mais ne tombe pas dans la provocation pour autant.

Le système de combat est à la fois dynamique et stratégique. On est loin de la bourrinitude d'un Kingdoms of Amalur.

Il semblerait bien que le jeu de CDProjekt n'a pas usurpé sa réputation plus que flatteuse. En dépit des concessions techniques inévitables, on a affaire à un jeu de rôle qui écrase tous ses rivaux, grâce à sa narration parfaite et un univers riche et original dans son traitement "réaliste", une déconstruction du genre Heroic Fantasy. On connaissait les Polonais pour leurs talents de plombier, il faudra désormais rajouter à leurs qualités la conception de jeux vidéos.

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Commentaires

Bigquick
Signaler
Bigquick
@Samizo: ah ok ^^
Oui c'est embêtant. Je sais pas comment ce gère la sauvegarde sur 360 mais pour palier à ce problème je sauvegardais juste avant le combat, comme ça ça me permettait de recharger une fois mort plutôt que de reprendre au checkpoint, du coup je pouvais toujours méditer pour prendre des potions.

Dans le 1er on pouvait prendre les potions sans être obligé de méditer.
Onink
Signaler
Onink
Tu m'a vachement donné envie! Si seulement il pouvait sortir sur PS3... :(
Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
Je me suis mal exprimé. Quand je suis mort contre un certain boss, on recommence directement au début du combat. Des fois on peut méditer, d'autres fois impossible.
Bigquick
Signaler
Bigquick

(l'impossibilité de méditer lors de certains combats alors que l'on doit absolument se préparer en ingurgitant des potions).


Méditer en plein combat c'est un peu tendu quand même :lol:
Imagines Geralt qui se met à genoux, ouvre son coffre à potion et en bois quelques unes tranquille alors qu'il est encerclé de Nekkers, ça serait incongru. C'est un choix de gamedesign complétement logique avec l'univers et la fonction même de ce qu'est un Witcher, d'où l'importance, dans les difficultés les plus hautes, de ne jamais sortir des villes avec un minimum de préparation ^^

Bon content que le jeu plaise et j'espère qu'il aura un jolie succès sur 360, il le mérite. Du coup hier je l'ai réinstallé sur mon PC pour me le refaire avec les ajouts de la Enhanced Edition :P
Eldreen
Signaler
Eldreen
5 heures plus tard, je meurs et je me rends compte, avec horreur, que la sauvegarde automatique ne fonctionne pas...
botteur
Signaler
botteur
J'ai vu le vdéo test de Plume, j'ai hâte de mettre les main dessus :)

Édito

Mon opinion sur l'actualité vidéoludique, mes impressions sur les derniers jeux auxquels j'ai joués, mes coups de coeur ou coups de gueule en matière de BD, cinéma, musique et dernières lectures.

PSN : samizo_kouhei

3DS : 2921 9505 3989 

Archives

Favoris