Premium
Chroniques de l'abîme

Chroniques de l'abîme

Par Samizo Kouhei Blog créé le 31/12/09 Mis à jour le 14/08/13 à 10h35

Mon blog sur lequel je parlerai de mes coups de coeur (et de gueule) en matière de jeux vidéos, BD, cinéma, musique, lecture.

Ajouter aux favoris
Signaler
Triquites de jeux

Lors de ses premières présentations, le jeu de Capcom (développé par Cyberconnect 2) avait tout l'air d'un God of War, qui aurait troqué la mythologie grecque pour la mythologie indienne. Puis chemin faisant, le jeu s'est révélé être plus un anime interactif. La démo disponible sur les marchés dématérialisés a confirmé cette orientation, pour le déplaisir de certains.

J'ai acheté le jeu en connaissance de cause. Quelques heures plus tard, après l'avoir fini, j'en ressors plutôt satisfait.

L'histoire d'Asura's Wrath tient en peu de mots : Asura, un demi-dieu, est trahi par ses compagnons, qui enlèvent sa fille, la prêtresse Mithra, car ils ont besoin de son énergie pour purifier la Terre des Gohmas. Asura n'est pas content, et baladera sa rage tout au long de l'aventure, voulant sauver sa fille et se venger des autres demi-dieux ...

Le gameplay est le point faible du jeu : QTE pas très difficiles et sans véritable incidence (sinon pour le score à la fin de chaque stage, intitulés "Sûtra"), combats de boss entrecoupés de phases de beat'em all mollassones et quelques séquences de rail shooter relativement poussives.

De plus, le jeu est très court (6 heures en comptant les cutscenes). On pourra ensuite rejouer les chapitres (dans 3 difficultés différentes) et débloquer une galerie bourré d'illustrations. Il y a aussi un Stage qui ne se débloque qu'après avoir réussi au moins 5 scores parfaits dans les Sûtra (qui contiendrait la "vraie" fin apparemment. Je ne l'ai pas encore vue).

Oui mais voilà, il s'agit de 6 heures d'une histoire certes convenue mais sans temps morts et bourrée de moments spectaculaires. La vraie fin qui se dévoile après avoir fini l'histoire et obtenu 5 "S"  aux Sûtra est surprenante et laisse présager une suite (espérons seulement que le succès sera au rendez-vous pour ne pas attendre en vain).

Le découpage fait penser à un anime (il y a même les eyecatch en milieux d'épisodes !), la mise en scène est hallucinante et la direction artistique est fabuleuse : personnages charismatiques, univers mêlant avec brio S-F et mythologie asiatique (d'autant plus dépaysante pour les Occidentaux), chapitres introduits par de sublimes dessins de nombreux artistes invités (il me semble avoir reconnu un des designers des jeux Nippon Ichi). En outre, la réalisation est excellente : fluidité extrême, très peu d'aliasing, chargements subtilement masqués. Je n'ai personnellement jamais autant ressenti l'impression de puissance émanant d'un personnage de jeu vidéo.

En fait, Asura's Wrath me semble partager les mêmes défauts et qualités que El Shaddai : 2 merveilles artistiques mais 2 piètres jeux (même si Asura's Wrath offre une technique bien plus performante). 60€, c'est un peu cher pour un anime interactif qui en met cependant plein les yeux. Je ne saurais que trop conseiller aux joueurs curieux mais justes niveau finances d'attendre une baisse de prix.

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

Yao
Signaler
Yao
Je suis en plein dedans ! Et je suis en totale kiffe ! Je l'attendais, je ne m'attendais pas à ça à vraie dire, mais au fond c'est une expérience qui commence bien !
J'ai pu l'avoir pour 23€ donc c'est tout bénef !
Chrisleroux
Signaler
Chrisleroux
Thx pour le test, je penserai à lui quand je pourrai le prendre à 10€ :lol:
poulet1197
Signaler
poulet1197
je n en pense pas moins.
Un bon animé interactif avec une patate de ouf mais un gameplay à la ramasse
Bipeye
Signaler
Bipeye
on peut aussi l'acheter neuf et le revendre sur les nombreux sites d'occasion :)
pour moi Azura est un jeu qui mérite d’être joué tellement il a une identité propre.
Vivement une suite avec encore plus de gamplay (?à la Enslaved ?)
Nintenboy
Signaler
Nintenboy
Merci pour ce test, je vais me le procurer même si la technique souffre, ce genre de décharge d'adrénaline à la japonaise est tellement rare de nos jours, marre du ronflant Assassin's Creed... :)

Édito

Mon opinion sur l'actualité vidéoludique, mes impressions sur les derniers jeux auxquels j'ai joués, mes coups de coeur ou coups de gueule en matière de BD, cinéma, musique et dernières lectures.

PSN : samizo_kouhei

3DS : 2921 9505 3989 

Archives

Favoris