Premium
Chroniques de l'abîme

Chroniques de l'abîme

Par Samizo Kouhei Blog créé le 31/12/09 Mis à jour le 14/08/13 à 10h35

Mon blog sur lequel je parlerai de mes coups de coeur (et de gueule) en matière de jeux vidéos, BD, cinéma, musique, lecture.

Ajouter aux favoris
Signaler
Ciné

Andrew est un adolescent mal dans sa peau : il n'a pas d'amis, sa mère est gravement malade et son père,devenu alcoolique après un accident de travail, , le frappe régulièrement. Il décide de filmer sa vie, qui n'a rien d'exaltant. Jusqu'à ce qu'il découvre avec son cousin et l'élève le plus populaire du lycée une mystérieuse substance qui va complètement changer leur vie ... pour le meilleur et pour le pire.

Avec son premier film, Josh Trank frappe un grand coup. "Chronique" intégralement filmée par le biais de la caméra du héros (ou d'autres caméras quand il est absent), ce film présente l'irruption des super-pouvoirs dans le contexte réaliste d'un adolescent qui traîne sa frustration dans un Seattle aussi maussade que d'habitude (à croire qu'aux Etats-Unis, il ne fait gris que dans la ville du grunge). En dépit des super-pouvoirs, il ne faut absolument pas s'attendre à un film de super-héros : les protagonistes n'évoquent à aucun moment la possibilité d'utiliser leurs pouvoirs pour faire le Bien (ou le Mal d'ailleurs). D'ailleurs le film garde sur sa grande partie un angle d'approche intimiste, jusqu'à un tournant dramatique où l'action devient explosive. Le casting, composé d'inconnus (pour ma part) permet de voir des personnages réalistes, et non de grandes stars dans un énième rôle.

Très bon film, j'espère seulement que la fin ouverte ne sera pas prétexte à une suite qui ficherait tout en l'air.

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
Habitant dans ch'Nord, je connais le ciel gris ! XD C'est juste qu'à chaque fois qu'une fiction américaine se passe dans un contexte "cafardeux", ça tombe souvent sur Seattle (ce film, le remake de the Killing).
Mammouth
Signaler
Mammouth
Il fait toujours gris à Seattle. "L’origine de son appellation provient surtout du fait que le ciel de la ville est nuageux 226 jours par an" source Wikipédia.
ronan72
Signaler
ronan72
J'ai été le voir hier soir....... Plutôt génial comme Film !! Et puis la façon de filmer accentue que ce sois la réalité !! ;DD
Vilain-pabo
Signaler
Vilain-pabo
Je reviens à peine du cinoche et waouh, si je m'attendais à voir un aussi bon film !! Comme quoi, on peut encore innover dans le genre "super-héros". Vraiment, je le recommande chaudement !
Chrisleroux
Signaler
Chrisleroux
Je l'ai vu today c'était sympa, ça change des films où on use et abuse de super pouvoirs et de fights à gogo :)

Édito

Mon opinion sur l'actualité vidéoludique, mes impressions sur les derniers jeux auxquels j'ai joués, mes coups de coeur ou coups de gueule en matière de BD, cinéma, musique et dernières lectures.

PSN : samizo_kouhei

3DS : 2921 9505 3989 

Archives

Favoris