Premium
Chroniques de l'abîme

Chroniques de l'abîme

Par Samizo Kouhei Blog créé le 31/12/09 Mis à jour le 14/08/13 à 10h35

Mon blog sur lequel je parlerai de mes coups de coeur (et de gueule) en matière de jeux vidéos, BD, cinéma, musique, lecture.

Ajouter aux favoris
Signaler
Séries télé

 Fiche technique : 1 saison de 8 épisodes (2007)

Qu'est-ce que ça raconte ?

La famille Brogan fuit son passé... Prise en charge par le système de protection des témoins, elle s'installe dans une bourgade bucolique baptisée Meadowlands. Mais très vite l'espoir d'une vie nouvelle s'évanouit : la peur d'être rattrapé par son passé, la paranoïa et les secrets torturent les Brogan.

Il est toujours étonnant de voir qu'avec des moyens financiers relativement similaires, les Anglais sont capables de créer des séries audacieuses, au niveau qualitatif des séries américaines, sans rien abdiquer de leur personnalité, tandis que les Français se vautrent dans la naisierie et le fiasco (hors formats courts et certaines fictions historiques). Meadowlands (ou Cape Wrath en VO) est un autre exemple d'une supériorité évidente des Anglais sur les Français dans le domaine de la série télé. 

Cette série en 8 épisodes (disponible en DVD chez Studio Canal et trouvable pour une bouchée de pain dans certaines solderies) mêle donc un cadre à la Desperate Housewives (une banlieue a priori idyllique avec une "face cachée"), du mystère à la Lost (on en apprend plus sur le passé des résidents du quartier via des flashbacks) et une ambiance parfois aussi glauque que Twin Peaks (mais sans éléments surnaturels). La sauce n'a pas prise, puisque la série n'a duré que 8 épisodes.

Qui sont les personnages ?

On suit avant tout les membres de la famille Brogan, même si on en apprend un peu plus sur les autres résidents du quartier, qui ne sont pas arrivés là par hasard.

- Danny Brogan : le père qui tente de sauver son mariage et donner une vie meilleure à sa famille par un nouveau départ. Il a un passé trouble et n'est pas ce qu'on peut appeler quelqu'un de sympathique.

- Evelyn Brogan : Sa femme, qui tente également de renouer avec son mari. Elle n'est pas aussi irréprochable qu'on le pense.

- Mark Brogan : le fils de 17 ans, complètement traumatisé par l'incident qui a conduit sa famille à Meadowlands. Il n'a pas parlé depuis des mois et refuse d'enlever ses gants, qui cachent plus qu'une blessure physique.

- Zoe Brogan : sa soeur jumelle. Comme beaucoup de filles de son âge, elle oscille entre amour parental et volonté de défi, quitte à flirter avec des hommes plus vieux et peu recommandables. Mon personnage préféré (et pas seulement parce que l'actrice est très jolie).

Points forts / points faibles

- Une tension psychologique qui ne retombe jamais, un sentiment constant de paranoïa sans tomber dans le grand guignol

- Une série qui préfère se consacrer aux relations personnelles que de se perdre dans des flashbacks inutiles (contrairement à Lost)

- Pas de concession au "politiquement correct" : les personnages sont parfois odieux, y compris Danny, le "héros".

- Un cliffhanger de fin de saison qui ne sera jamais résolu.

- Quelques compléments d'information n'auraient pas été de trop

Qu'est-ce que ça vaut aujourd'hui ?

La série datant de 2007, elle n'a évidemment pas vieilli esthétiquement. C'est un condensé parfaitement maîtrisé de plusieurs influences pour un résultat complètement original, mais qui n'a pas pris. Signalons la présence de Tom Hardy dans un rôle secondaire, et qui a depuis connu une explosion de sa carrière au cinéma (il sera Bane, l'ennemi de Batman dans the Dark Knight Rises).



Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Mon opinion sur l'actualité vidéoludique, mes impressions sur les derniers jeux auxquels j'ai joués, mes coups de coeur ou coups de gueule en matière de BD, cinéma, musique et dernières lectures.

PSN : samizo_kouhei

3DS : 2921 9505 3989 

Archives

Favoris