Premium
Chroniques de l'abîme

Chroniques de l'abîme

Par Samizo Kouhei Blog créé le 31/12/09 Mis à jour le 14/08/13 à 10h35

Mon blog sur lequel je parlerai de mes coups de coeur (et de gueule) en matière de jeux vidéos, BD, cinéma, musique, lecture.

Ajouter aux favoris
Signaler
Triquites de jeux

Je suis passé à côté de la vague GTA sur PS2, ayant d'autres genres de prédilection à l'époque  (les RPG) et ne voyant pas vraiment l'intérêt de tout casser et de voler des voitures.

Et puis je me suis converti doucement au genre, notamment au travers de Red Dead Redemption. Si je n'ai pas (encore) joué à GTA IV, j'ai été intrigué par les trailers loufoques de Saints Rows the Third, un titre qui semblait assumer complètement son délire, à l'inverse des productions Rockstar en quête de "crédibilité". Ni une ni deux, profitant de reventes de jeux, je me suis procuré la version PS3 du jeu.

Une fois le jeu lancé, on a affaire à une réalisation graphique colorée à défaut d'être superbe. Et le délire commence tout de suite, avec une première mission spectaculaire : un braquage de banque qui tourne en eau de boudin.

Dès le départ, la possibilité de créer son avatar m'a séduite, d'autant que cet éditeur (sorti en avant-première sous forme de pseudo démo) est très complet. Quitte à délirer autant le faire en réalisant un fantasme en manipulant une créature de rêve rousse.

La taille de l'univers du jeu est relativement réduite si on la compare à Red Dead Redemption ou Just Cause 2, voire GTA San Andreas. Mais toutes les zones ont leur intérêt : élimination de gangs, commerces à acheter, ramassage d'objets et bien d'autres quêtes secondaires. Disons qu'entre les missions principales et les nombreuses tâches à effectuer et défis à relever, il y a vraiment de quoi faire. De plus, il n'y a aucune frustration ou écueil majeur, puisque les nombreux dollars ramassés permettront d'acheter des améliorations bien utiles pour défaire sans coup férir les ennemis (munitions illimitées, réduction des dégâts, soutiens). J'ai personnellement joué une trentaine d'heures, en terminant l'histoire principale une fois (il y a quelques embranchements qui donnent des trophées / succès) et en faisant une bonne partie des "quêtes annexes".

 La réalisation ne souffre pas de défauts majeurs, en dépit de quelques bugs et caméras baladeuses. Le choix des radios est assez complet.

Mais la grande force du titre, c'est son délire permanent, entre humour très potache, armes débiles, personnages frappadingues et scènes parodiant les jeux vidéos et les films. L'histoire est complètement cliché, ne se prend jamais au sérieux et réserve son lot de scènes spectaculaires (à défaut d'être toujours bien ficelées).

Bref, avec Saints Rows 3, c'est la bonne humeur garantié, un parfait défouloir pour ceux qui regrettent l'orientation plus mature des productions Rockstar et/ou ceux qui veulent juste passer un bon moment.

Voir aussi

Jeux : 
Saints Row : The Third (PS3)
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
Je ne connais pas du tout les 2 premiers, mais apparemment le premier n'était qu'un sous GTA, le 2ème un peu plus farfelu et le 3 un peu moins touffu que le 2 mais complètement "série Z"
yog yog
Signaler
yog yog
Un jour je me laisserai tenter mais je n'ai tellement pas adhéré au 2 premiers que j'ai peur d'être déçu : / , en tout cas l'humour du jeu a l'air d'être apprécié par une grosse majorité des joueurs !

Édito

Mon opinion sur l'actualité vidéoludique, mes impressions sur les derniers jeux auxquels j'ai joués, mes coups de coeur ou coups de gueule en matière de BD, cinéma, musique et dernières lectures.

PSN : samizo_kouhei

3DS : 2921 9505 3989 

Archives

Favoris