Premium
Chroniques de l'abîme

Chroniques de l'abîme

Par Samizo Kouhei Blog créé le 31/12/09 Mis à jour le 14/08/13 à 10h35

Mon blog sur lequel je parlerai de mes coups de coeur (et de gueule) en matière de jeux vidéos, BD, cinéma, musique, lecture.

Ajouter aux favoris
Signaler
Réflexions de joueur

El Shaddai a beau être un jeu relativement moyen, son univers et ses influences ont le mérite d'être très originaux. Quoi de plus intrigant qu'un jeu japonais au visuel brassant différents courants artistiques et s'inspirant d'un ouvrage apocryphe de l'Ancien Testament ? Je m'intéresserai dans cet article à l'arrière-fond culturel du jeu, qui n'a aucune vocation religieuse. De même, je n'ai aucune prétention dans ce modeste article.

SPOILERS EVENTUELS SUR LE JEU

Le matériau de départ

Il y a en fait 3 livres d'Enoch, mais le jeu s'inspire essentiellement du premier. Aucun d'entre eux ne fait partie du canon juif, à tel point qu'ils n'existent plus que sous formes de fragments en hébreu et araméen (les langues parlées en Palestine à l'époque).

Le Livre d'Enoch n'existe en version intégrale qu'en guèze (la langue liturgique de l'Eglise éthiopienne). L'Eglise éthiopienne est une Eglise chrétienne partageant de nombreux aspects rituels avec le judaïsme, et qui a été isolée des autres communautés chrétiennes durant des siècles, lui forgeant une identité unique. C'est la seule communauté religieuse qui considère ce texte comme canon.

Bible en guèze

Le jeu s'inspire de la première section du Livre d'Enoch, décrivant la rebellion des Anges déchus, qui se réfugient sur la Terre pour s'unir aux hommes. Ils donnent naissance à une race hybride et maudite, les Nephilim. Pour éviter un Déluge, Enoch est envoyé sur Terre par Dieu pour les ramener au Paradis. Enoch fait des voyages visionnaires au ciel et aux enfers en compagnie des archanges qui lui font des révélations.

Dans le jeu, Enoch visite les différents "royaumes" des Anges déchus, qui le harcèlent régulièrement, et fera un tour en Enfer (très éloigné des représentations judéo-chrétiennes communes). Les Nephilim sont des créatures neutres qui ne deviennent malveillantes que lorsqu'elles sont exposées à un trop grand pouvoir. Enoch croise également les Free Men, qui veulent se libérer de l'emprise des Anges Déchus (ou Observateurs).

Le titre

El Shaddai signifie en hébreu "Dieu (el) Tout-Puissant (shadday)", pour le distinguer des autres dieux. Ce terme apparaît notamment dans la Genèse (le premier livre de l'Ancien Testament commun aux religions juive et chrétiennes) relatant l'origine du monde, de l'homme et du peuple hébreu jusqu'à son arrivée en Egypte.

El Shaddai en hébreu

El Shaddai en hébreu

Le sous-titre Ascension of the Metatron n'a aucune incidence sur le scénario. Metatron est d'après le Livre d'Enoch (le récit qui sert de base au jeu) l'ange le plus élevé de la Création, le seul à être constamment en présence de Dieu. Enoch se transforme en Metatron à la fin du Livre d'Enoch (épisode commun avec le Troisième Livre d'Enoch). Rien de tel n'apparaît dans le jeu.

Dans la tradition juive, Metatron n'est référencé que très peu dans le Talmud (le fondement de la Loi juive). Il apparaît surtout dans les sources occultes juives du Moyen-Age, où il n'y a pas de lien avec Enoch. Metatron est un ange de rang élevé qui porte la voix de Dieu.

Le héros

Enoch (ou Hénoch en français) est l'arrière grand-père de Noë. Il est cité dans la Genèse 5 18-24 :

Hénoch a vécu en tout 365 ans. Hénoch a marché avec Dieu et il n'a plus été là car Dieu l'a pris

Sur cette icône du XVIIème siècle sont représentés Elie (un prophète important) et Enoch. On est loin du mannequin blond du jeu ! 

Les livres d'Enoch nous renseignent sur son devenir auprès de Dieu. Il devient le scribe de Dieu, le chef des archanges, le gardien des trésors. Mais dans le jeu, il ne semble pas avoir de pouvoirs particuliers. De même, il ne semble pas avoir de supériorité hiérarchique sur les archanges et c'est Lucifer qui fait la liaison entre Dieu et le héros ... par le biais de son téléphone portable !

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Joniwan
Signaler
Joniwan
ton article à l'air pas mal, mais n'ayant pas fait le jeu, et ne comptant pas le faire avant un moment, je ne le lit pas de suite :P

Édito

Mon opinion sur l'actualité vidéoludique, mes impressions sur les derniers jeux auxquels j'ai joués, mes coups de coeur ou coups de gueule en matière de BD, cinéma, musique et dernières lectures.

PSN : samizo_kouhei

3DS : 2921 9505 3989 

Archives

Favoris