Premium
Chroniques de l'abîme

Chroniques de l'abîme

Par Samizo Kouhei Blog créé le 31/12/09 Mis à jour le 14/08/13 à 10h35

Mon blog sur lequel je parlerai de mes coups de coeur (et de gueule) en matière de jeux vidéos, BD, cinéma, musique, lecture.

Ajouter aux favoris
Signaler
Musique

Petit topo sur un de mes groupes favoris, Mastodon, qui a signé avec the Hunter un des meilleurs albums de l'année 2011. Continuité logique pour un groupe qui a enchaîné chef d'oeuvre après chef d'oeuvre.

Mastodon est un groupe américain fondé en 1999 à Atlanta. Ils sortent leur premier album, Remission, en 2002. Le groupe oeuvre alors dans le sludge metal, un mélange entre la lourdeur du doom metal et l'abrasivité du punk hardcore. Ce premier LP, même s'il n'est pas un concept album, est placé sous le signe du feu.

 

Le groupe se fait reconnaître par le public "métalleux" avec son 2ème album, Leviathan. Dans cet album placé sous le signe de l'eau et autour de Moby Dick (la baleine blanche tueuse du roman éponyme d'Herman Melville), le groupe livre des morceaux aussi massifs que son nom, tel Blood and Thunder :

 

Le groupe signe chez Reprise / Warner pour son 3ème album, Blood Mountain, sorti en 2006. Sur cet album, le groupe s'aliène une partie de son public avec un changement de son qui les rapproche de la musique hard et progressive des années 1970, même si cela leur ouvre également les portes d'un nouveau public. Cet album est placé sous le signe de la terre, avec comme concept l'ascension d'une montagne, les rencontres et l'expérience mystique qui en résultent.

Avec Crack the Skye, sorti en 2009, le groupe abandonne complètement le sludge et embrasse complètement le style progressif et planant des années 1970. Cet album est un chef d'oeuvre, sans temps morts (7 morceaux pour 36 minutes) et relate le voyage astral d'un paraplégique dont l'âme se retrouve dans le corps de Raspoutine, le moine mystique russe. Son élément est l'air.

Après un EP pour le film Jonah Hex et un live, le groupe est revenu dès cet automne avec the Hunter qui marque le passage à une musique plus directe, mais sans revenir au sludge pour autant. L'album est bien plus long que le précédent mais compte plus de morceaux. Le groupe continue à faire évoluer sa musique sans renier son identité (on reconnaît notamment le jeu hallucinant du batteur). Le choix de livrer une musique plus directe est due à la difficulté de restituer en live les parties les plus alambiquées des albums précédents et sans doute aux critiques envers le groupe dont les prestations en concert sont souvent critiquées. Cet album sans concept particulier est placé sous le signe du bois (considéré comme un élément chez les Chinois). Par contre, le groupe semble décidé à faire des pochettes de plus en plus étranges ! ^_^

D'album en album, le groupe ne fait que confirmer son potentiel pour devenir l'équivalent d'un Metallica des années 2000 à mon humble avis.


Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Commentaires

Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
Oui, je m'en suis rendu compte après coup effectivement.
Revolver
Signaler
Revolver
"Cet album est un chef d'oeuvre, sans temps morts (7 morceaux pour 36 minutes)"

Crack The Skye avoisine les 50 minutes, du coup, The Hunter n'est pas vraiment "bien plus long". Mais oui, ces deux albums sont des bombes :-) !
Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
Ca me paraît bizarre ... O_o
un-sandwich-au-caca
Signaler
un-sandwich-au-caca
Ils passent en boucle sur skyrock et nrj.
Andéol
Signaler
Andéol
Vu au Sonisphère, et j'ai kiffé :D (et découvert)
Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
Le dernier album en date ? Tu connaissais déjà le groupe ?
Ryuukusan
Signaler
Ryuukusan
Je l'écoute en ce moment....j'adoooooore !!!!!

Édito

Mon opinion sur l'actualité vidéoludique, mes impressions sur les derniers jeux auxquels j'ai joués, mes coups de coeur ou coups de gueule en matière de BD, cinéma, musique et dernières lectures.

PSN : samizo_kouhei

3DS : 2921 9505 3989 

Archives

Favoris