Premium
Chroniques de l'abîme

Chroniques de l'abîme

Par Samizo Kouhei Blog créé le 31/12/09 Mis à jour le 14/08/13 à 10h35

Mon blog sur lequel je parlerai de mes coups de coeur (et de gueule) en matière de jeux vidéos, BD, cinéma, musique, lecture.

Ajouter aux favoris
Signaler
Souvenirs de joueur

Le troisième podcast des Tauliers, qui traite de la grandeur et de la décadence de la presse vidéoludique, m'incite à faire un article longtemps repoussé sur mon expérience personnelle de la presse spécialisée.

Le premier magazine que j'ai acheté était un Player One, le numéro d'été 1993 :

J'appréciais les photos chatoyantes de jeux qui me faisaient rêver, même si je savais pertinemment que je ne les aurais jamais.

J'ai ensuite acheté quelques autres numéros, notamment celui avec le test de la version française de Final Fantasy VII.

J'ai acheté à partir de septembre 1997 et pendant un an Playstation Magazine, un magazine un peu plus cher que les autres (49 F  à l'époque où les magazines coûtaient 30 F), avec une maquette claire, des tests bien écrits, des rubriques inédites pour l'époque (une rubrique musicale, une page délirante sur les sites Internet les plus insolites) et surtout le fabuleux CD de démos. Je me souviens particulièrement du numéro de novembre 1997, avec un contenu dantesque, notamment le trailer américain de Final Fantasy VII, que j'ai regardé en boucle en attendant patiemment de l'avoir à Noël.

En parlant de Final Fantasy, je me rappelle aussi du hors-série avec la démo de Final Fantasy VIII, et qui présentait la série. Que d'heures passées à regretter de n'avoir pas pu jouer aux fabuleux épisodes de la Super Nintendo ! Des années plus tard, l'émulation puis les portages m'ont permis de combler ces lacunes.

 

Comme je pensais que les 2 magazines feraient doublon (n'ayant qu'une Playstation à l'époque et les équipes rédactionnelles étaient identiques), j'ai très peu acheté Joypad, même si sur le peu de numéros que j'ai acheté, j'avais apprécié la bonne humeur générale (le trombinoscope qui ouvrait la rubrique des tests, les blagues pourries de Kendy, la vie de la rédac'). Le numéro 100 a aujourd'hui des accents bien amers, notamment quand l'équipe donne rendez-vous pour le numéro 200 :  la "dream team" a quitté le navire quelques années plus tard, et le magazine vient de disparaître sans gloire après 222 numéros, sans même fêter ses 20 ans.

J'ai aussi acheté un certain temps le magazine Consoles Max, une des revues lancées par Edicorp (l'ancêtre de Yellow Media), dont j'avais acheté le premier numéro en juin 98 par curiosité.

Un magazine un peu foutraque, mais encore fait par des passionnés. Je me souviens également de la rubrique OST et d'un dossier RPG bien fourni (même si la plupart des jeux sont restés des trésors réservés à l'import).

J'en arrive au gros morceau, avec un magazine dont j'ai encore tous les numéros (à part le premier que je n'ai jamais acheté), Gameplay RPG période Jay. Ce magazine, consacré aux RPG, aux survival horror et à l'animation, avec quelques articles culturels, reste pour moi un magazine culte, bourré de défauts mais à nul autre pareil.

J'en retiens la maquette foutraque et un contenu polémique (la passion parfois excessive de Jay et sa vulgarité dans l'édito et le courrier des lecteurs) mais passionnant. Je retiens notamment les test fleuves comme ceux de Final Fantasy IX (16 pages !) et de Shadow Hearts 2 Covenant (qui m'a fait découvrir ce chef d'oeuvre). Le magazine a également eu droit à 2 hors-séries de 116 pages chacun sur Final Fantasy. A l'époque, ces numéros faisaient 116 pages, ce qui était peu pour l'époque. Aujourd'hui, les magazines font 80 pages et coûtent 7 € ...

Cette folle équipée qui a duré 4 ans préfigurait Background.

11 numéros exceptionnels pour un magazine trop bon pour durer. Le choix de ne pas se reposer sur l'actualité, de proposer quelque chose d'autre n'a pas suffi à assurer le succès de la revue.

La 2ème version de Gameplay RPG n'a pas démérité. Cette équipe, notamment composée d'Oblivion et Selami, a ensuite oeuvré sur Role Playing Game, une revue très sympathique mais qui me semble de plus en plus compromise : la revue après des débuts en fanfare et un passage rapide en mensuel, a subi il y a 2 ans un retour à la bimestrialité et un rabottage drastique de sa pagination. Le dernier numéro marque le passage en trimestriel.

 

J'ai arrêté d'acheter les revues "généralistes" vers 2001 pour me concentrer sur ces revues "thématiques". J'ai acheté par curiosité le premier IG Magazine et je me suis abonné cette année.

C'est triste à dire, mais mon âge d'or de la presse est révolu. Je suis un peu nostalgique de l'époque Gameplay RPG tout en me disant qu'aujourd'hui un tel magazine ne marcherait plus. Internet a ses propres avantages.

EDIT : J'ai oublié de parler de ces magazines dont je n'ai acheté qu'un ou 2 numéros : Mégaforce (dont un numéro était offert dans le bundle Megadrive que j'ai eu à Noël 1992), Banzzaï, Superpower, Nintendo Player. Toute une époque révolue, pour le meilleur et pour le pire.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Mon opinion sur l'actualité vidéoludique, mes impressions sur les derniers jeux auxquels j'ai joués, mes coups de coeur ou coups de gueule en matière de BD, cinéma, musique et dernières lectures.

PSN : samizo_kouhei

3DS : 2921 9505 3989 

Archives

Favoris