Premium
Chroniques de l'abîme

Chroniques de l'abîme

Par Samizo Kouhei Blog créé le 31/12/09 Mis à jour le 14/08/13 à 10h35

Mon blog sur lequel je parlerai de mes coups de coeur (et de gueule) en matière de jeux vidéos, BD, cinéma, musique, lecture.

Ajouter aux favoris
Signaler
Comics

Suite et fin de l'article sur Moon Knight, avec un focus sur l'actualité autour du personnage depuis 2006.

Depuis quelques années, Marvel essaie de remettre ce personnage au premier plan (un peu comme Iron Fist, qui a eu droit à un certain soutien de l'éditeur depuis quelques années). En 2005, une nouvelle série, scénarisée par l'auteur de polars Charlie Huston et dessinée par David Finch, montre un Marc Spector brisé psychologiquement et physiquement après un combat contre Bushman : Moon Knight est grièvement blessé par son ennemi juré, non sans l'avoir tué d'une façon extrêmement brutale : il lui arrache son visage avec l'un de ses « moon-rangs » (équivalent « lunaire » du batarang). Khonshu le harcèle sous la forme d'un Bushman au visage arraché (ou alors tout est dans sa tête ...) et veut qu'il verse du sang en son nom. Par la suite, le "héros" doit faire face aux attaques du Comité, à la vengeance de son ex-acolyte Midnight et réussit contre toute attente à se faire recenser durant Civil War, en dépit de son comportement violent pas vraiment au goût de Tony Stark qui chapeaute l'opération ... . Les activités de Moon Knight durant cette période consistent en effet à mettre fin aux opérations de la pègre de la manière la plus violente possible et à "marquer" les criminels d'un croissant de lune sur le front (un peu à la manière des soldats allemands dans Inglorious Basterds). Et evidemment, Spector a également du souci à se faire ... contre lui-même ! Ses proches ne le comprennent décidément pas, les super-héros le fuient comme la peste et Khonshu ne cesse de le harceler.

La série compte 30 numéros, marqués par la polémique à cause de l'extrême violence, et se termine sur la mort apparente de Marc Spector. Panini n'a publié en français que les 20 premiers épisodes (leur découpage en 4 volumes ne correspond pas à celui des TPB de Marvel). J'ai commandé la suite en V.O.

Dans Death of Marc Spector, Moon Knight doit prendre le large après qu'il ait tué Black Spectre (un de ses ennemis qui a voulu lui mettre des meurtres sur le dos en les signant du croissant de lune sur le front des victimes). Il est à la fois pourchassé par Tony Stark (devenu le chef du SHIELD à l'occasion de sa "victoire" dans Civil War) et les Thunderbolts de Norman Osborn. Il décide donc de tuer son identité civile ... mais il ne faut pas oublier qu'il en a d'autres, qui sont bien plus que des rôles vu ses problèmes mentaux. Down South, le dernier arc de la série, s'intéresse aux péripéties du Chevalier de la Lune enfui au Mexique.

Une nouvelle série est lancée en 2009, Vengeance of Moon Knight. Mais contrairement à ce que sous-entend le titre, Moon Knight est décidé à se comporter en véritable super-héros, se contentant d'appréhender les ennemis sans les mutiler, décidant de ne plus écouter Khonshu (ou d'essayer de maîtriser sa folie, ce n'est pas tranché). Dans le premier volume, Moon Knight revient à New York en plein Dark Reign, ce qui oblige Norman Osborn à s'occuper de ce retour gênant. Le premier arc montre surtout la lutte de Spector pour se comporter comme un véritable super-héros et s'amender de son passé de mercenaire, notamment quand Osborn et ses séides décident de le briser à nouveau en faisant revenir son pire ennemi.

Le 2ème volume est très décevant. Ce sont en effet 4 épisodes qui se contentent d'associer le personnage et des super-héros bien plus populaires sans se soucier de creuser davantage la lutte du héros "réformé" contre ses démons intérieurs. Konshu apparaît d'ailleurs très peu dans ces épisodes, un comble ! Le seul intérêt consiste à montrer l'intégration de Moon Knight dans les Vengeurs Secrets (équipe à suivre dans Marvel Stars). Parmi les dessinateurs, on retrouve l'Espagnol Juan José Ryp, dont j'avais apprécié le dessin sur Black Summer et No Hero.

 

 

Cette série a été arrêtée mais a laissé place à une nouvelle série, Moon Knight, avec comme équipe artistique le duo qui avait relancé Daredevil au début des années 2000, Brian M. Bendis et Alex Maleev. La série devrait être publiée en France vu la renommée des auteurs et le succès commercial du premier numéro. Moon Knight décide d'installer sa base d'opérations à Los Angeles, et semble devoir jongler entre les identités de différents Vengeurs (comme le laisse supposer la couverture).

 

J'espère que ce petit tour d'horizon de ce personnage vous aura plu. Si vous êtes vraiment intéressé, je vous conseille de lire le premier 100% Marvel (dont j'ai mis la couverture dans l'article), le reste est à mon avis moins indispensable. Comptez sur moi pour évoquer le nouveau titre quand il sortira en France.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Commentaires

Bigquick
Signaler
Bigquick
Ouais c'est un personnage intéressant qui mérite d'être plus connu. Surtout que général les gens font un amalgame en pensant que c'est le Batman de Marvel alors que les deux personnages ont finalement peu de point commun.
Sinon il n'y a eu que deux numéros et c'est très bien. En même temps j'ai du mal a être objectif quand c'est Bendis et Maleev.
Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
En fait je suis tombé sur quelques reviews de ce premier numéro de Moon Knight "2011". J'espère que ce personnage va enfin avoir du succès maintenant.
Bigquick
Signaler
Bigquick
Je connais pas bien le perso, j'ai commencé avec la série de Bendis et Maleev, et pour l'instant j'aime beaucoup, mais c'est plus pour les gens comme moi, si on connais bien le perso les cliffhanger se voient à l'avance (et tu as deviné le cliff du premier numéro rien qu'avec la couv).
Enfin pour moi c'est une bonne surprise et un gros coup de coeur (en même temps ce que fait Bendis et Maleev, je trouve ça génial, que ça soit ce Moon Knight ou encore Scarlet, et surtout surtout leur Daredevil).
Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
Merci pour la précision. Je ne sais pas si le scénariste y fait référence. Personnellement, j'y vois un "tribut" de Moon Knight à son dieu (et une oreille au passage), moins brutal qu'un sacrifice humain.
Spades
Signaler
Spades
Tres bien comme toujours, par contre, pour info, le marquage au front est en fait une référence au fantome du bengale, un vieux super heros des années 30, qui marquait les criminel de la marque du fantome, une tête de mort.

Édito

Mon opinion sur l'actualité vidéoludique, mes impressions sur les derniers jeux auxquels j'ai joués, mes coups de coeur ou coups de gueule en matière de BD, cinéma, musique et dernières lectures.

PSN : samizo_kouhei

3DS : 2921 9505 3989 

Archives

Favoris