Premium
Chroniques de l'abîme

Chroniques de l'abîme

Par Samizo Kouhei Blog créé le 31/12/09 Mis à jour le 14/08/13 à 10h35

Mon blog sur lequel je parlerai de mes coups de coeur (et de gueule) en matière de jeux vidéos, BD, cinéma, musique, lecture.

Ajouter aux favoris
Signaler
Triquites de jeux

Je n'ai pas aimé le premier inFAMOUS. J'y ai joué une petite dizaine d'heures lors de mon achat du jeu (en novembre 2010, en même temps que ma PS3) et j'avais décidé de refaire une partie en vitesse à l'occasion de la sortie du 2ème épisode. Je ne l'ai même pas fini en fin de compte : difficulté abusée (même en Facile !), graphismes ternes, relative répétitivité du gameplay. J'avais été déçu alors que j'étais alléché par la perspective de jouer au héros dans un environnement ouvert (un peu comme le très bon Spider-Man 2 sur PS2)

Mais la promesse d'un 2ème épisode qui résoudrait ces problèmes m'a quand même incité à me procurer la suite. Qu'en est-il donc ? Un bon jeu assurément, une très bonne suite, mais en deçà de l'autre série des studios Sucker Punch, Sly Raccoon, d'ailleurs référencée par des Easter Eggs visuels (des skins permettent d'avoir comme arme la canne du raton-voleur, un logo en guise de patch sur le sac à dos de Cole) et un sens partagé pour la cascade et l'escalade.

D'un point de vue graphique, c'est beaucoup mieux que le premier épisode. La modélisation des visages en gros plan est aux standards de qualité sur PS3 (même s'il n'y avait pas vraiment de cutscenes avec le moteur de jeu dans le premier épisode), il y a moins d'aliasing et les graphismes sont chatoyants (le passage entre un simili-New York touché par l'apocalyspe à une simili Nouvelles Orléans n'est sans doute pas étranger à cette ambiance moins sombre). Contrairement au premier épisode également, les ennemis sont plus nombreux, et sont parfois très impressionnants, sans que cela n'occasionne de ralentissements (même si j'ai pu constater quelques bugs d'affichage). Les designs des personnages déjà présents dans le premier sont un peu plus convaincants, malgré un certain manque de charisme encore.

Du point de vue du système de jeu, pas de grandes différences. Certains pouvoirs ont été remaniés (et sont globalement plus impressionnants), leur acquisition est un peu différente (soumises soit au karma, soit à l'avancée de l'histoire ou enfin à des objectifs de cascades). On pourra même utiliser d'autres pouvoirs élémentaires. Les combats sont bien plus variés qu'avant, notamment grâce à un système de combat au corps-à-corps devenu bien plus performant.

Le jeu a gardé son système de karma, plus poussé que dans le premier épisode, puisque les choix effectués permettent d'avoir des alliés différents et des embranchements scénaristiques ad hoc. L'histoire n'en est pas fondamentalement changée, mais on est au delà de l'anecdotique changement d'apparence (et de pouvoirs).

Les quêtes principales restent relativement classiques, et on retrouve les "conquêtes de territoire" (que j'ai très peu poussées). Il y a également des quêtes secondaires de karma et des évènements aléatoires permettant d'influencer dans un sens ou l'autre son karma (arrêter des braquages, désamorcer des bombes ou au contraire attaquer les policiers, s'en prendre aux musiciens de rue). La recherche des fragments et des boîtes noires est moins fastidieuse que dans le premier épisode également. Signalons enfin la présence d'un éditeur de missions, qui permettent aux joueurs de proposer leurs propres missions, qui apparaissent sous la forme de points d'interrogation verts sur la carte. Je ne me suis pas penché sur leur cas, mais c'est en tout cas une très bonne initiative.

La difficulté est mieux réglée, puisqu'en mode Facile je n'ai eu aucun souci à finir le jeu (qui dure une douzaine d'heures pour la quête principale). Je n'exclue pas de refaire le jeu dans une plus grande difficulté, d'autant qu'il propose 2 fins assujetties à un choix juste avant la confrontation finale (sans compter 2 ou 3 embranchements en cours de partie).

L'histoire est aussi intéressante que dans le premier épisode, et permet de répondre à certaines interrogations (surtout si on s'efforce de ramasser les boîtes noires). Elle est moins elliptique. Par contre, il est quand même conseillé de jouer au premier du nom avant car c'est la suite directe (le jeu débute de manière bien triste pour ceux qui ont voulu jouer du côté du Bien). Les personnages sont également un peu plus fouillés.

J'ai bien apprécié le jeu en fin de compte, même si je m'attendais à encore plus de spectacle. Une suite qui transcende largement son épisode originel quoi qu'il en soit.

Voir aussi

Jeux : 
inFAMOUS 2 (PS3)
Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Commentaires

Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
@TchoBilout : Je suis allé mater la fin sur youtube. J'en suis pas très fier mais ce qui est fait est fait.
Chipster
Signaler
Chipster
Ha ok, je connaissais que la première partie de la citation, merci à vous :')
Tcho Bilout
Signaler
Tcho Bilout
N'ai-je donc vécu que pour cette infamie/infamous :o
Chipster
Signaler
Chipster
Heu j'ai pas compris votre histoire avec le titre... :blush3:
Tcho Bilout
Signaler
Tcho Bilout
Commencer le 2 sans connaitre la fin du 1 c'est dur :/
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
Le titre est excellent!
Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
Avec le look qu'ils lui ont fait finalement, il ressemble trop à mon frangin en fait !
Lushlife_
Signaler
Lushlife_
Excellent titre ! :D
Et ils sont passés à deux doigts d'un personnage un peu plus charismatique, à en juger la couv' du Game Informer...
Yilduz
Signaler
Yilduz
Je suis deg de ne pas avoir pensé à ce titre cornélien le premier !!! :P
Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
Bonne fin.
Kakao
Signaler
Kakao
Mauvaise ou bonne fin ?

Édito

Mon opinion sur l'actualité vidéoludique, mes impressions sur les derniers jeux auxquels j'ai joués, mes coups de coeur ou coups de gueule en matière de BD, cinéma, musique et dernières lectures.

PSN : samizo_kouhei

3DS : 2921 9505 3989 

Archives

Favoris