Premium
Chroniques de l'abîme

Chroniques de l'abîme

Par Samizo Kouhei Blog créé le 31/12/09 Mis à jour le 14/08/13 à 10h35

Mon blog sur lequel je parlerai de mes coups de coeur (et de gueule) en matière de jeux vidéos, BD, cinéma, musique, lecture.

Ajouter aux favoris
Signaler
Comics

Pour ce troisième volume des Grandes Sagas, Panini republie les 6 premiers épisodes de la 4ème série Iron Man, sortis entre janvier 2005 et mai 2006 aux Etats-Unis (et déjà publiés dans un album en France) sur un scénario de Warren Ellis (qu'on ne présente plus) et avec Adi Granov au dessin. Ces épisodes forment la saga Extremis.

Ces épisodes mettent en scène le combat entre Iron Man et un terroriste américain volontairement contaminé par le virus techno-organique Extremis, volé dans le laboratoire Futurepharm. L'une des conceptrices du virus, Maya Hansen, fait appel à Tony Stark (qu'elle avait rencontré dans un bar des années auparavant) pour lui demander de l'aide, sans se douter qu'il ne fait qu'un avec son prétendu garde du corps en armure ...

Cette histoire a fait date pour Iron Man : redéfinition de ses origines (d'un point de vue temporel : Iron Man n'est plus "né" au début de la guerre du Vietnâm mais dans l'Irak de la 2ème Guerre du Golfe, mais les circonstances restent les mêmes), nouvel entourage (Maya Hansen et le prétendu mentor de Tony ont été inventés pour l'occasion) et évolution de la relation avec la source de ses pouvoirs (Tony est un humain lambda mais "seulement" très intelligent sans son armure). L'histoire ne se résume pas à une simple baston contre un super-vilain mais s'intéresse également au conflit intérieur de Tony Stark entre son passé de marchand d'armes et sa volonté de changer les choses par des inventions "civiles" dont son conseil d'administration ne veut pas entendre parler. Le passage où il retoque le journaliste qui lui reproche les victimes dues à ses inventions pour le compte de l'armée est superbement écrit.

On se rend compte également que Iron Man n'est pas un héros comme les autres, puisqu'il n'hésite pas à prendre des décisions contestables au "nom du Grand Bien" (une tendance malheureusement poussée à l'extrême dans Civil War où il devient presque le méchant numéro 1 de l'univers Marvel). Rendons grâce à Ellis d'avoir cerné la complexité d'un homme plus pragmatique qu'idéaliste (au contraire d'un Captain America).

Les délais de parution sont justifiés tant les dessins d'Adi Granov sont sublimes. Le design de l'armure d'Iron Man notamment est fabuleux. D'ailleurs l'artiste fut ensuite engagé pour designer les armures du premier film Iron Man dont le tournage allait juste commencer. La lecture de la saga d'une seule traite est vivement conseillé, tant les évènements s'enchaînent sans temps mort.

Après un volume médiocre consacré à Thor, la collection Les Grandes Sagas est digne de son nom avec ce 3ème volume.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Mon opinion sur l'actualité vidéoludique, mes impressions sur les derniers jeux auxquels j'ai joués, mes coups de coeur ou coups de gueule en matière de BD, cinéma, musique et dernières lectures.

PSN : samizo_kouhei

3DS : 2921 9505 3989 

Archives

Favoris