Premium
Chroniques de l'abîme

Chroniques de l'abîme

Par Samizo Kouhei Blog créé le 31/12/09 Mis à jour le 14/08/13 à 10h35

Mon blog sur lequel je parlerai de mes coups de coeur (et de gueule) en matière de jeux vidéos, BD, cinéma, musique, lecture.

Ajouter aux favoris
  
Signaler
Triquites de jeux

 

Le premier Bioshock, que j'ai fait sur PC, fut une énorme claque esthétique et scénaristique. J'ai préféré attendre de faire le deuxième épisode sur console next-gen plutôt que sur mon ordinateur à la peine techniquement. Bioshock 2 fut donc acheté en même temps que ma PS3, en novembre dernier, pour une bouchée de pain (9€99 neuf).

Le jeu est une digne suite du premier épisode, parfois un peu trop : l'effet de surprise causé par l'univers est passé (même si on visite d'autres quartiers de Rapture, moins reluisants et plus délabrés) et le système de combat reste identique dans les grandes lignes : armes modifiables, interactivité poussée avec les décors, Plasmides. La seule grosse innovation est la possibilité d'utiliser simultanément Plasmide et arme.

La réalisation déjà de haute volée dans le premier épisode, reste inchangée, la bande-son toujours aussi désuette et décalée.

La principale différence est dans le scénario : on incarne le premier prototype de Protecteur (ou Big Daddy en anglais) , neutralisé dans la scène d'ouverture (qui a lieu 2 ans avant les évènement sde Bioshock 2) après avoir tenté de sauver sa Petite Soeur attitrée, Eleanor Lamb des manipulations de sa propre mère, le docteur Sofia Lamb. Delta (le nom de code du héros) se réveille 10 ans plus tard, suite aux appels télépathiques de sa Petite Soeur, dans un Rapture encore plus délabré suite aux évènements du premier épisode, et où le pouvoir est désormais aux mains du docteur Lamb ...

L'une des particularités du premier épisode, l'attitude envers les Petites Soeurs prend une autre tournure, puisqu'en tant que Protecteur, le sort que vous allez décider pour elles vous implique davantage encore que dans le premier épisode : une fois que vous vous serez débarrassé de leurs Protecteurs (qui défendront férocement leurs petites protégées), vous aurez le choix entre les "récolter" pour récupérer leur ADAM ou de les accompagner dans leur récolte (sur des cadavres) avant de les "exorciser" et de leur rendre leur liberté (vous récupérerez moins d'ADAM dans un premier temps, mais vous pourriez bien être récompensé). Quelque soit votre choix, sachez qu'une fois toutes les Petites Soeurs d'un niveau sauvées ou récoltées, vous serez pourchassé par les Grandes Soeurs, qui allient l'armure des Protecteurs et une vivacité redoutable, sans parler de leur utilisation des Plasmides ...

L'une des grandes forces de Bioshock était d'avoir une histoire très construite, brassant des concepts philosophiques et éthiques (la liberté, la bioéthique, ...) tout en faisant réfléchir le joueur sur ses pratiques. Ici, elle est un peu moins ambitieuse (une réflexion sur l'Utopie) mais prend une tournure plus émotionnelle en mettant plus avant les choix moraux . Plus encore que dans le premier, le sauvetage des Petites Soeurs (si vous choisissez cette voie) apparaît comme une lueur d'humanité dans un monde en plein chaos. A certains moments de l'aventure, vous pourrez décider d'épargner ou non certains personnages. La fin (du moins la "bonne") est particulièrement émouvante et bien meilleure que celle du premier épisode, particulièrement bâclée et décevante.

Le jeu réserve de très bons passages (notamment un musée dédié à l'idéologie de Ryan, une "visite" d'autant plus intéressante qu'à l'image de ses idées, la muséographie est pour la moins délabrée) mais est moins surprenant que dans le premier épisode. La fin est cependant très haletante.

Bioshock 2 est un excellent jeu mais apparaît plus comme un DLC très fourni que comme une suite indispensable. Mais vu le prix auquel on peut trouver ce jeu (bien plus facilement trouvable que le premier épisode en neuf d'ailleurs), c'est un véritable cadeau. Même si on sent que l'éditeur a voulu capitaliser sur le succès de la licence, nous sommes quand même dans le haut du panier des suites de jeux à succès.

Bioshock Infinite devrait amener la série vers d'autres hauteurs (dans les 2 sens du terme).

Voir aussi

Groupes : 
BioShock
Jeux : 
BioShock 2
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Mon opinion sur l'actualité vidéoludique, mes impressions sur les derniers jeux auxquels j'ai joués, mes coups de coeur ou coups de gueule en matière de BD, cinéma, musique et dernières lectures.

PSN : samizo_kouhei

3DS : 2921 9505 3989 

Archives

Favoris